Où va-t-on si même les machines à thé doivent être resettées?

J’avais parlé ici, il y a bien longtemps (le 1er mars 2013), du système Spécial.T de Nestlé.

2017-07-27_09-24-09.png

Il est clair qu’à l’école, où je bois plusieurs litres de thé vert par jour, j’ai abandonné ce système pour la bouilloire-théière que j’ai décrite ici.

Il faut vous dire que les deux machines que j’avais achetées en 2013, une pour la maison, et l’autre pour le bureau, ont lâché il y a quelques mois. Celle de la maison en premier (suite à un détartrage, le fusible anti-surchauffe a sauté, et pour le remplacer, il faut faire un bricolage hors des mes compétences, Nestlé ne réparant pas ses machines hors garantie de deux ans), puis celle du bureau, que j’avais rapatriée à la maison parce que je ne l’utilisais plus, comme je l’ai expliqué plus haut, à mon lieu de travail.

Nous en avons donc racheté une pour la maison, en novembre 2016.

Il faut vous dire que cette machine est tout de même bien agréable, d’abord, parce qu’elle fait de très bons thés (la température est calculée en fonction du type de capsules que nous insérons, idem pour le temps d’infusion), et parce qu’elle est assez pratique dans nos vies hyper actives.

Envie d’un thé? Hop, un peu d’eau dans le réservoir si on ne l’a pas déjà changée le matin, insertion de la capsule, et elle est belle.

Et si l’on veut changer de thé, il suffit de changer de capsule.

Sauf que notre nouvelle machine a commencé à faire des choses étranges au bout de deux ou trois thés dans la journée: les lumières du bouton T et du réservoir se mettent à vibrer (pas à clignoter, ça, ça peut être normal, pour manque d’eau par exemple, ce qui n’est pas du tout le cas ici), et plus rien ne répond. Seule solution, enlever la prise et la remettre pour refaire un thé.

J’ai donc téléphoné à mon magasin Nestlé à Morges, où j’avais acheté la machine.

Ah mais mon cher Monsieur, il faut vous adresser à Nestlé, c’est eux qui assurent le service directement, nous, on ne peut rien faire.

Déjà ça, ça m’énerve.

Un magasin doit assurer le service de ce qu’il vend, ce n’est pas au client de se débrouiller, mais bon, la dame me donne le numéro que j’atteins facilement.

Un gentil monsieur me prend en charge, me demande le numéro de série de ma machine, et ne la trouve pas dans le système.

On vérifie 3 fois, puis il comprend que je parle d’une machine à thé, et pas d’une machine à café.

Oh, mais Monsieur, vous êtes chez Nescafé ici, pas chez Special.T, voyons! Me dit-il un tantinet agacé.

Je lui fais comprendre que s’il perd du temps, c’est un peu de la faute de la dame du magasin à Morges qui m’a donné son numéro, et qu’accessoirement, ça me fait perdre du temps à moi également.

Madame K est complètement paf de mon calme olympien sur ce coup-là.

À l’intérieur, j’étais pourtant un poil tendu.

Mon interlocuteur a dû le remarquer parce qu’il s’est immédiatement ressaisi en s’excusant, et en me donnant le numéro de Spécial.T.

Numéro que j’ai rappelé séance tenante.

Une très gentille dame me prend en charge et après avoir écouté mon problème, me propose de faire un reset de la machine.

Je vous donne le truc, pendant qu’on y est, si vous en avez une: vous remplissez le réservoir d’eau vous appuyez sur la touche de Reset Filter, et en même temps sur la grosse touche T lumineuse devant la machine, vous gardez le tout enfoncé 8 secondes et vous relâchez la touche Reset, tout en gardant la touche T enfoncée jusqu’à ce que la tasse soit pleine, ou que la machine s’arrête toute seule.

2017-07-28_08-08-25.png

Ah oui, j’avais oublié de vous dire de mettre une tasse sous la buse, j’espère que vous y aviez pensé, sinon, prenez la patte qui se trouve à gauche du robinet et pompez ce que vous pouvez avant le court-jus parce que l’eau est passée sous la machine.

J’ai effectué la manipulation tout bien comme la dame m’a dit, et depuis, elle est repartie comme si elle était neuve (la machine, pas la dame).

Comme quoi, j’en déduis que cette machine à thé doit être pilotée par un système Windows.

Cela dit, comme nous ne pouvions pas savoir si tout allait bien fonctionner sur la durée, la dame m’a dit de rapporter la machine, si la «?réparation?» ne tenait pas le coup, à mon magasin de Morges, parce que je l’avais achetée là-bas, alors que Spécial.T ne s’occupe que des machines achetées en ligne.

Il y a des fois où vous avez un tout petit peu envie de rigoler, ou de pleurer, selon votre humeur.

Là, j’ai rigolé.

Madame K en était encore plus paf.

J’aime bien la surprendre en bien.

Vous croyez que j’en ai fini avec mes histoires de machine à thé?

Eh bien non, la suite demain, parce que sur un autre coup, je suis un petit peu moins de bonne humeur, avec cette nouvelle machine.