Le génie de Manu Larcenet

Je suis un très grand admirateur de Manu Larcenet. Je l’ai découvert grâce à une humeur de Fabien Conus, sur Cuk.ch, le… 23 juillet 2004. Fabien présentait la planche suivante, imaginant remplacer les personnages par la Madame Cuk d’alors et moi-même… Cette planche a été d’abord la cause d’un nettoyage urgent à faire sur mon écran tellement j’ai éclaté de rire, puis le début d’une vraie passion pour cet auteur. On peut la retrouver dans Retour à la terre que Manu Larcenet a dessiné sur un scénario de Jean-Yves Ferri, qui a, entre autres, été l’auteur et dessinateur du génial…

La chaleur émotionnelle du violon

Depuis quelques mois, j’ai repris l’étude du violon. J’en ai fait pendant une bonne quinzaine d’années, voire un peu plus… officiellement. Parce que bon, quand j’étais gamin, je ne bossais que très peu entre les cours. Le violon est certainement, parmi les instruments à cordes voire tous les autres, le plus beau d’entre eux, et, avec le violoncelle et l’alto, les seuls capables de me donner de telles émotions. Pour que les choses soient claires, ci-dessous, lorsque j’écris «violon», vous devez donc lire «violon, alto et violoncelle». J’ajouterais presque la contrebasse, que j’adore, mais qui est moins directement expressive, plus basique, plus…

À mes chers abonnés… et à ceux qui ne le sont pas encore

Bonjour à toutes et à tous, Les abonnés au Blog du Cuk, qui sont des gens très très bien, créatifs, remplis de talent, d’une classe certaine et que j’embrasse sur les deux joues, sont peut-être surpris depuis quelques jours par le fait que les annonces par mail ou par lien RSS ne sont plus comme elles l’étaient les premiers jours. En effet, jusqu’à mercredi passé, vous receviez l’entier d’un article dans votre boîte mail ou dans les flux RSS. Depuis jeudi passé, vous ne recevez plus qu’un extrait de ladite annonce, avec un splendide lien vous permettant de lire l’article complet…

Mme Poppins, voyons!

Je prépare un article pour la semaine prochaine dans lequel j’évoque Madame Poppins (vous comprendrez pourquoi). Je voulais employer, dans l’exemple illustré ci-dessous, le verbe « indiquer », mais Antidote se rend compte que j’oublie le « di » dans le mot, et me propose une correction surprenante: Je sais bien que Mme Poppins s’est mise aux nouvelles érotiques, mais tout de même! Bon dimanche!?