Lightroom CC 2018: la gestion des images

Deuxième étape de la présentation de Lightroom CC 2018 du tour que nous effectuons ici:

L’interface de gestion d’images

2017-11-05_18-50-43.png

L’ouverture du programme affiche la fenêtre ci-dessus.

La plupart des points seront détaillés plus bas dans le texte.

  1. La piste qui permet d’importer les images et d’afficher le panneau des collections
  2. Le bouton d’import (détaillé dans cet article)
  3. Le bouton qui affiche les collections et les collections de photo
  4. La piste de correction des images, que je détaillerai dans le prochain article.
  5. La grille des images
  6. Le champ de recherche
  7. Le bouton affichant les filtres permettant de cibler les images
  8. Le nuage qui permet d’afficher l’avancement de la synchronisation des images et de leurs corrections
  9. Le bouton d’export
  10. Les différents modes de vue (grille; grille de carrés, détail)
  11. Le bouton du choix de mode de tri des images
    2017-11-06_16-42-49.png
  12. Tags pour marquer Sélectionné ou Rejeté (les raccourcis-clavier ne sont pas les mêmes que dans Lightroom Classic CC, c’est assez incompréhensible).
    2017-11-06_16-41-38.png
  13. Notes (de 1 à 5), si vous entrez 0, vous ne mettez pas de note (voir figure précédente)
  14. Taille des vignettes
  15. Affiche le panneau des informations

Une vignette affiche, en mode Grille de carrés, de gauche à droite:

2017-11-06_21-31-26.png

Les marqueurs Sélectionné, Rejeté, les notes, l’indication de mots-clés attachés, l’indication de l’état de synchronisation: ici, l’icône est blanche avec un vu, elle est synchronisée. Si elle ne l’était pas (donc si elle était en cours ou en attente de synchronisation), elle serait bleue.

Le panneau « Mes photos »

Un clic sur le bouton Mes photos affiche la figure suivante;

2017-11-05_19-12-34.png

La première section, mes photos, permet de voir toutes les photos, celles qui sont récemment ajoutées, et de voir un classement par dates, ma foi très bien fait.

2017-11-05_19-14-35.png

Comme vous le voyez, Adobe fait un tri très précis qui vous permet très facilement de voir les photos prises à une date précise.

Plus bas, vous retrouvez les albums.

Les albums

Les albums de Lightroom CC 2018 sont l’équivalent des collections dans Lightroom Classic CC.

On les crée à partir du bouton + à droite du panneau.

2017-11-05_20-16-10.png

Au moment où vous choisissez Créer un album, la zone de dialogue apparaît et vous demande d’entrer son nom. Si une ou plusieurs photos sont déjà sélectionnées, le programme vous propose de les y inclure ou non.

2017-11-05_20-19-06.png

Il est bien évidemment possible de glisser des images depuis la grille vers un album.

Les albums peuvent être classés dans des dossiers.

Les dossiers peuvent donc inclure des albums, mais aussi des dossiers, jusqu’à 5 niveaux de hiérarchie.

Pour glisser un album dans un dossier, ou un dossier dans un dossier, on le saisit et on le glisse dans la cible désirée.

Pour sortir un album d’un dossier ou un dossier d’un dossier, on le prend et on le glisse vers la gauche jusqu’à ce qu’on voie une barre verticale apparaître.

2017-11-05_20-26-24.png

Vous relâchez et le dossier ou l’album remontent d’un cran dans la hiérarchie. Il est possible de faire pareil vers le bas, jusqu’à ce qu’on voie une barre horizontale, mais c’est bien moins pratique si l’on a beaucoup d’albums…

Tout cela est vraiment très bien réalisé et tout à fait pratique.

Vous pouvez afficher ou pas la couverture des albums.

Voilà pour le panneau « Mes photos ».

Le panneau des informations

Les informations transmises au format IPTC pour les rubriques standards peuvent être affichées en cliquant sur le petit bouton « i » situé en bas à droite de la fenêtre (1).

2017-11-06_16-03-43.png

Les informations Titre, Légende, Copyright peuvent être inscrites dans les champs de la zone 2, mais ils sont bien évidemment repris s’ils proviennent de Lightroom Classic ou d’autres logiciels compatibles.

La zone 3 reprend les données à partir des coordonnées GPS, si elles sont présentes. Si ce n’est pas le cas, vous devrez les entrer à la main, il n’y a pas de module carte qui permet de le faire comme sur Lightroom Classic CC.

Vous noterez tout de même le petit extrait de carte Google (5). Vous ne pouvez pas zoomer à l’intérieur du logiciel, mais un clic sur l’extrait affiche la carte Google dans un navigateur, et là, tout est possible.

La zone (4) fournit les données EXIF de prise de vue.

Enfin, la zone (6) vous informe de l’état de synchronisation.

2017-11-06_16-13-29.png

Ici, tout est en ordre selon la logique Lightroom CC 2018: en local, j’ai l’aperçu dynamique, dans le cloud, l’original, et je peux, si je le veux, demander de garder à la volée cette image en local. Rappelez-vous que vous pouvez également décider de placer directement une copie de toutes les images importées en local, si vous avez la place de les recevoir, bien sûr.

Le panneau des mots-clés

Le panneau des mots-clés peut être atteint par le bouton « Mots-clés » en forme d’étiquette, dans la piste de droite, en bas.

2017-11-06_16-30-23.png

Rien de très particulier à cet endroit: vous entrez les mots-clés dans la zone (2), que vous séparez par des virgules.

La zone (3) vous indique quels mots-clés sont concernés dans la sélection d’images, et la zone (4) vous donne les mots-clés qui sont appliqués à toutes les photos sélectionnées.

Notez que vous pouvez supprimer un mot-clé en le survolant et en cliquant sur lui.

2017-11-06_16-27-18.png

Reste maintenant à savoir comment tirer parti de tous ces renseignements.

Les filtres et la recherche

La recherche à l’aide des mots-clés se trouve sur le haut de la fenêtre et se base soit sur toutes les photos, soit sur un dossier, soit sur un album, selon ce que vous avez sélectionné dans le panneau « Mes photos ».

Il faut commencer par cliquer sur le petit entonnoir, à droite du champ de recherche (1).

2017-11-06_20-08-08.png

Le reste est assez limpide.

En (2), vous affichez les images ayant exactement X étoiles (=), moins ou autant que X étoiles (≤), autant ou plus que X étoiles (≥).

En (3), vous affichez les images rejetées ou marquées comme sélectionnées.

En (4), vous choisissez les mots-clés à rechercher.

2017-11-06_20-24-59.png

Vous pouvez cocher plusieurs mots-clés, mais attention, il s’agit d’un choix de type « ou » et pas « et ».

Vous trouverez par exemple les mots qui contiennent Flipper ou qui contiennent Fourmi, mais pas les mots qui contiennent les deux seulement.

En 5, vous avez le même système qu’avec les mots-clés, mais avec les appareils de photo.

2017-11-06_20-29-40.png

Notez à gauche de « Appareils photo » le petit cercle indiquant 2, soit le nombre de critères retenus dans le menu. Un clic sur lui supprime les critères.

Enfin, en (6), vous pratiquerez tout pareil avec les lieux, listés sur la base des coordonnées GPS ou les lieux que vous avez entrés à la main.

2017-11-06_20-35-04.png

Il est important de noter que les critères sont cumulables, intercatégoriels.

Si vous voulez voir toutes les photos à nouveau, vous devrez cliquer sur le bouton Réinitialiser.

2017-11-06_20-38-21.png

La recherche intelligente

Cette fonction de recherche, basée sur l’intelligence artificielle, technologie Sensei chez Adobe, est assez bluffante.

Un exemple?

Je tape Château dans le champ de recherche.

2017-11-06_20-48-53.png

C’est assez magique, surtout quand on sait que l’on en est qu’au début.

Limite tout de même: cette recherche ne fonctionne pour l’instant pas lorsqu’on entre deux mots, par exemple chien et chat.

Et comme je viens de l’écrire, nous en sommes au début de cette technologie. Par exemple, la recherche sur Automne ne fonctionne absolument pas, alors que cette même recherche sur Autumn fonctionne, elle, parfaitement.

Notez que vous trouverez également les photos contenant le mot-clé en le tapant dans ce champ de recherche.

Les piles et les copies

Pour terminer, Lightroom CC 2018 utilise les mêmes piles et copies que celles que tous les utilisateurs de Lightroom Classic CC connaissent bien.

Il suffit de sélectionner plusieurs images, et de demander de les associer.

2017-11-06_21-06-21.png

2017-11-06_21-06-39.png
La pile, constituée de 3 photos (voir coin en haut à droite)

Notez que, dans la dernière image, vous voyez un petit cercle bleu, qui indique que la pile est en cours de synchronisation. Lorsque la synchronisation est faite, l’icône est blanche avec un petit vu dedans (voir avant-dernière image).

Pour les copies, le processus est le même:

2017-11-06_21-10-01.png

Je rappelle que les copies ne sont que des interprétations d’une même image qui ne pèse son poids complet qu’une seule fois.

Les copies sont bien pratiques donc pour gagner de la place lorsqu’on veut plusieurs versions d’une seule et même image, que ce soit en matière de cadrage, de couleur ou que sais-je.

Le mode Détail

Ce mode va être très vite décrit ici: un double-clic sur une vignette en mode Grille ou Grille de carrés vous affiche la photo en grand.

2017-11-06_21-23-42.png

Notez en bas le film fixe, comme dans Lightroom Classic.

Vous pouvez bien évidemment maximiser l’espace disponible pour la photo en visualisation en fermant tous les panneaux et en cachant le film fixe et les filtres.

2017-11-06_21-26-10.png

Vous remarquerez en bas à droite les boutons (de gauche à droite):

  • Adapter (l’image s’affichera en entier dans l’espace à disposition)
  • Remplir (l’image s’affichera partiellement, mais remplira la fenêtre)
  • 1:1 (l’image s’affichera en taille réelle)

2017-11-06_21-28-23.png

  • le bouton qui permet d’afficher ou masquer le film fixe
  • le bouton qui affiche l’original, donc sans les corrections que vous avez apportées à la photo.

Notez qu’un mode plein-écran est bien sûr disponible.

Conclusion pour cette étape

Une chose que je n’ai pas dite, c’est la célérité de ce logiciel, lorsqu’on navigue ou que l’on regarde ses images.

C’est un vrai plaisir par rapport à ce que nous a imposé Lightroom Classic CC (même s’il ne s’appelait pas comme ça avant ce mois d’octobre) pendant des années.

J’ai énormément de plaisir à voir mes images dans ce logiciel.

Je note un manque: le défilement automatique ou le mode diaporama.

Soyons certains que cela va arriver très vite.

Nous en sommes à la version 1.0, il est certain qu’Adobe va mettre le paquet pour faire évoluer ce logiciel dans lequel ils semblent mettre pas mal d’énergie.

 

 

7 Comments

  1. MacPaint … sniff 😢😭😹😿

    J'aime

  2. Ouaip.
    Mais bon, il n’était pas très fiable, en matière de synchronisation, il me semble…

    J'aime

  3. Mathieu PIERRE

    Je ne vois pas la Touch-bar 🤷‍♂️

    J'aime

  4. Eh non, Adobe n’est pas fort du tout, sur ce coup-là.

    J'aime

  5. Merci pour la fonction « copie », ça me permettra de préparer mes photos au format carré 1:1 pour Instagram sans effacer le format par défaut (16:9 pour moi)…

    J'aime

Laisser un commentaire à propos de cet article

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s