Et l’OLED est entré dans notre maison…

Nous avions deux télévisions à la maison.

Une «vieille» Philips 42 pouces de 2008 Full HD, assez haut de gamme pour l’époque, anciennement au salon, et une autre Philips, très bon marché, datant de 2010 dans la salle de jeux, pour les enfants, au sous-sol.

Ben oui, on met les enfants au sous-sol, nous, non, mais qu’est-ce que vous croyez!

Je pensais, un peu naïvement, en 2010, qu’acheter une TV bas de gamme, tant qu’elle était Full HD, c’était largement suffisant, qu’il ne valait pas la peine d’y mettre le prix.

Or, si l’image n’était pas une catastrophe, sans être bonne non plus, le son était tout bonnement insupportable.

Tant la musique que les voix étaient largement inaudibles

Et je ne vous parle pas des films français que pourtant j’apprécie immensément.

Déjà que les dialogues, dans lesdits films français, on a bien de la peine à les comprendre même au cinéma (je ne sais pas, c’est une mode ou quoi, de ne plus prononcer?), alors avec cette télévision, c’était juste incompréhensible, et quand c’était possible, c’est tout juste si nous ne mettions pas en branle les sous-titres pour malentendants.

Alors oui, je sais, hier, j’ai écrit que je devenais vieux.

Mais j’entends encore très bien, malgré quelques acouphènes, voyez-vous, et Madame K, qui elle n’est pas vieille du tout, ne comprends rien non plus aux dialogues.

Mais je digresse, je digresse.

Une fois de plus.

Désolé.

Et depuis que nous avons descendu la TV (de 2010, donc) et que nous l’avons branchée sur l’AppleTV, c’est presque encore pire. Les films loués chez Hollystar sont carrément inaudibles, même ceux qui ne sont pas français, c’est dire.

Alors, il y a quelques semaines, merde bien, on a décidé d’acheter une nouvelle télévision pour le salon, descendre celle du salon (qui a un très bon son) à la salle de jeux, nous séparer de l’affreuse télé dont je vous ai parlé plus haut.

Cahier des charges du nouvel achat:

  • plus de 50 pouces
  • 4K (elles le sont toutes ou presque)
  • OLED
  • son acceptable (mais chose un peu moins importante puisque nous pouvons brancher la TV sur la chaîne Hi-Fi par liaison optique)

Nous avons décidé d’y mettre tout de même un peu le prix et avons choisi La OLED55B6V de chez LG.

2017-03-29_11-07-16

Je dois dire que nous n’avons choisi la chose qu’au magasin, sans aller voir sur Internet ce que l’on en disait.

Caractéristiques principales (source: les Numériques): une dalle OLED 10 bits de 55 pouces affichant une définition Ultra HD de 3 840 x 2 160 pixels, un système audio de 4 x 10 watts signé Harman Kardon et l’interface webOS 3.0.

J’ai du bol, il semblerait que cette télévision soit l’une des toutes meilleures sorties cette année, si ce n’est carrément la meilleure.

Ils sont forts chez LG, tout de même.

Lisez plutôt le test complet des Numériques ici.

Mais bon, moi, ce qui m’intéresse, ce n’est pas trop de vous parler technique (pour cela, lisez le test cité plus haut des Numériques), mais c’est vous dire d’abord mon émerveillement.

Purée…

Vous, les jeunes, vous ne pouvez pas comprendre.

J’ai eu la même impression, lorsque j’ai regardé la télévision sur cet appareil, que lorsque j’avais 18 ans, et que j’ai vu la télévision couleur pour la première fois à la maison.

C’est juste tellement incroyable, la différence entre un OLED et un téléviseur à dalle LCD normale!

Là, tout est précision, éclat, pureté des couleurs, et surtout des noirs.

Oui, les noirs sont… noirs.

2017-03-29_11-53-59.png

C’est bête à dire hein, mais sur une TV normale, les noirs ne le sont jamais.

Et tout le reste est à l’avenant.

Avec la LG, j’ai l’impression incroyable que l’image sort de l’écran.

Une nouvelle manière de regarder la TV.

Et ce qui est top, c’est que les 55 pouces ne prennent même pas beaucoup plus de place que la 42 pouces d’avant, puisque la LG est bord à bord, alors que l’ancienne Philips avait tout de même un fort joli cadre, qui prenait bien de la place.

Ah la la, ce que je me réjouis d’avoir un vrai contenu 4K pour profiter encore plus des énormes qualités de ce téléviseur! J’attends avec impatience la nouvelle Apple TV qui pourrait faire le travail, en attendant que nos chaînes y passent peu à peu.

Mais c’est déjà tellement bon comme ça, incroyable.

Et l’audio?

L’audio Harman Kardon est tout à fait acceptable et j’écris «acceptable» parce que je suis difficile.

2017-03-29_11-53-09.png

Et si cela ne me suffit pas, pour des concerts par exemple, je passe sur ma chaîne Hi-Fi.

Je précise que j’étais inquiet avec connexion puisqu’avec ma Philips d’avant, pourtant également reliée par fibre optique à ma chaîne, j’avais un petit décalage, oh, pas grand-chose, mais un décalage tout de même, qui me dérangeait.

Là, rien du tout: vous pouvez mettre le son à la fois sur la TV et la chaîne, rien, zéro décalage, c’est juste parfait.

L’interface

On se fait assez vite à cette télécommande qui tient bien en main, et qui sert à viser les options qui apparaissent sur l’écran à l’aide d’un gros point rouge.

2017-03-29_11-54-28.png

Il y a des fois où l’on se sent un peu maladroit, mais on comprend vite qu’il faut, quand ça ne va pas, glisser d’un coin à un autre dans la diagonale pour que le système se calibre.

Et puis, les mises à jour se font quasiment toutes seules, que ce soit sur le système lui-même (webOS 3) ou sur les applications installées.

J’avais peur…

J’avais un peu peur que l’Ambilight de ma Philips (les lumières derrière l’écran qui diminuent le contraste avec le mur dans la pénombre, lumières qui s’adaptent à ce qui se passe sur l’écran) me manque.

Il n’en est rien, mais alors rien du tout.

J’avais peur aussi d’avoir complètement zappé un truc: la 3D!

En effet, ce téléviseur ne l’est pas, et je ne m’en suis rendu compte qu’une fois à la maison (même si la télécommande a un bouton 3D, le téléviseur ne l’est pas).

J’ai été soulagé d’apprendre que les principaux acteurs de la télévision abandonnent la 3D sur tous les nouveaux téléviseurs.

Je comprends ça, j’ai déjà de la peine au cinéma, alors à la maison… Mais bon, du moment que j’achetais un nouvel appareil, je me disais que c’était dommage de ne pas l’avoir, cette 3D.

Il n’en est rien, je suis soulagé.

En conclusion

Oui, je sais, il et de bon ton de dire «moi, je ne regarde jamais la TV».

Nous, nous la regardons normalement. Surtout depuis qu’il est possible avec nos boîtes de la regarder même intelligemment, en revenant sur nos films, documentaires ou séries quand cela nous plaît.

Alors finalement, la regarder en plus confortablement, avec une image et un son les meilleurs possible, je trouve cela tout à fait agréable.

Et cette LG, je dois dire que c’est un bonheur intégral de l’avoir au salon, surtout qu’elle n’est pas vraiment moche, en plus, avec sa finesse incroyable, en tout cas sur les deux tiers supérieurs de l’écran, le système Harman Kardon prenant un poil plus de place en bas, on n’a rien sans rien voyez-vous.

Je la recommande donc chaudement (mon directeur a déjà craqué —c’est un peu dur de travailler avec moi — et il en est ravi), ou tout au moins, je recommande chaudement la technologie OLED au cas où viendrait pour vous le moment de changer de poste.

Car il s’agit vraiment d’une révolution!