Le drôle de concert de Bernard Lavilliers

Mercredi, nous étions à la salle Métropole à Lausanne, pour voir le concert de Bernard Lavilliers. C’était la 3e fois que j’avais la chance de le voir sur scène, parce que, comme je l’ai déjà dit lors de son premier disque, pour moi, Lavilliers, c’est quelque chose, pour sa voix exceptionnelle, ses paroles et ses musiques. Le début du concert a été pour le moins surprenant. Première chanson qui est aussi la première chanson de son dernier album dont j’ai déjà parlé ici: le poème de Pierre Seghers, La Gloire: derrière un rideau, en ombres chinoises. La musique est bonne, le…

Le nouveau mode Auto d’Adobe

Tous les programmes Lightroom ont été mis à jour mardi, y compris Camera Raw. De nouveaux appareils, bien sûr, sont désormais pris en charge, dont l’iPhone X, ce qui est une très bonne chose pour moi et pour pas mal d’entre nous. Et puis, il y a plein de petites nouveautés sur les différentes versions, je ne vais pas en dresser la liste, d’autres l’ont fait à ma place et ça me semble non productif de réinventer la roue. Le nouvel apport qui me semble le plus important? Le mode Auto qui remplace la tonalité automatique. Vous le connaissez déjà si…

RPTLBDC 5: 2 livres sur la photo, dont un pour faire exploser les règles après les avoir intégrées

Deux livres de l’éditeur Eyrolles en ce jeudi, pour Noël, il est en effet juste encore temps. Tout d’abord, un livre sur le noir & blanc. L’art du noir et blanc Titre: L’art du noir et blanc Auteur(s): Michael Freeman Éditeur(s): Eyrolles Parution: 7 sept. 2017 Edition : 2e édition Support: aucun Nb de pages: 192 pages Format: 23,5 x 25,5 Couverture: Broché Poids: 800 g Intérieur: Quadri Diffusion: Geodif ISBN13: 978-2-212-14463-5 EAN13: 9782212144635 ISBN10: 2-212-14463-6 Prix: 24 € Le noir & blanc a toujours été à la portée de tout un chacun, à l’époque de l’argentique. Il n’empêche qu’il fallait le vouloir,…

La provocation de Qoqa et de Magma

Avertissement: attention, cet article a été mis à jour très tôt mercredi matin pour corriger une erreur d’interprétation crasse de ma part (inversion de deux chiffres), inversion qui change une partie du message. Il reste nonobstant le même sur le fond, le voici donc corrigé. Je ne sais pas si je suis simplement choqué ou si je suis scandalisé. Depuis des années, je clame haut et fort que certaines marques suisses exagèrent en matière de prix et qu’elles sont artificiellement montées en gamme. À court terme, c’est certainement bien vu pour rapporter de l’argent, mais le risque est grand tout…

Attention pépite: Dalida by Ibrahim Maalouf

Rarement, un album m’a autant scotché sur mon canapé. Dans mon article de vendredi, je disais tout le mal de la compilation dédiée à Johnny, sortie en novembre 2017, sorte de bricolage vite fait parce que c’était le moment. Elles sont rares, mais il existe des exceptions dans cette mode des reprises: celle dédiée à et avec Eddy Mitchell dont j’ai parlé ici par exemple. En voici une autre, certaienent la plus belle qui nous arrive depuis bien longtemps. C’est Dalida, by Ibrahim Maalouf. Je ne pensais pas réécouter un jour des chansons de Dalida autrement que comme musique de fond, à la…

Apple watch 3 Cellular: les mesures d’autonomie et autres petites choses

Je vous ai parlé déjà ici de l’Apple Watch Série 3 Cellular, mais sans la fonction GSM puisqu’elle n’était pas active en Suisse. Et puis, la semaine passée, je vous ai dit ici mon plaisir d’avoir enfin la possibilité d’activer cette fonction GSM tant attendue, et je vous ai montré comment activer la montre là plus spécifiquement si vous êtes chez Swisscom. Cela dit, j’étais très inquiet de l’autonomie de l’Apple Watch série 3 avec la fonction GSM activée. J’ai tenu un journal de bord de mon utilisation de la montre jusqu’à ce lundi, en prenant soin de noter les pourcentages…

Il méritait bien mieux que ça

Comme vous, peut-être, j’ai dit « oh non! » quand j’ai reçu le push, mercredi à 5 heures du matin annonçant la mort de Johnny. Le but n’est pas tellement d’en rajouter une couche ici, même si j’ai, à l’instar de beaucoup d’entre vous, eu le sentiment qu’un petit bout de ma vie, beaucoup de petits bouts en fait, partaient en fumée avec sa disparition. Avant d’entamer le sujet qui aurait dû justement paraître normalement mercredi s’il n’y avait pas eu mardi l’arrivée de Watch OS 4.2 (comme vous le comprendrez, il y aurait eu alors comme une petite collusion de sujets),…

Activation de l’Apple Watch Cellular chez votre opérateur (ici Swisscom)

Ahhhhh! Mais quel bonheur! Mon Apple Watch Cellular est enfin pleinement fonctionnelle après le petit problème d’hier, et une très longue attente! Rappelons que l’option Cellular de l’Apple Watch apporte la liberté totale par rapport au mobile que vous n’avez plus besoin de prendre avec vous pour consulter vos données ou pour téléphoner. C’est d’ailleurs une raison pour laquelle Apple va imposer les applications natives très bientôt sur l’App Store, afin que la montre puisse être en toutes circonstances indépendante de l’iPhone. Les montres de 3e génération disposant d’une carte SIM intégrée peuvent donc bénéficier de cette option. On les…

Mon Apple Watch Cellular est (presque) une Apple Watch Cellular!

Purée! J’allais écrire un article sur la lenteur légendaire suisse, et puis voilà qu’avec l’arrivée de Watch OS 4.2, tant Swisscom que Sunrise permettent enfin à l’AppleWatch Cellular de porter véritablement son nom en Suisse. Sauf que comme d’habitude, rien n’est simple. J’ai donc fait ma mise à jour Watch OS 4.2. Et directement, je passe dans « Forfait cellulaire » dans l’application Watch. Tadaaaaaaaaam! Oh, trop bon! Une petite connexion lorsqu’on appuie sur « Activer le forfait cellulaire »… … et l’on arrive ici: Et puis plus rien… Après quelques minutes passées à tourner en rond, je téléphone à Swisscom. Qui m’explique que j’ai cet…

Le LED, c’est de mieux en mieux!

Tout le monde est bien conscient que les ampoules LED sont le présent de la lumière, que les ampoules à incandescence, c’est le passé. Ces dernières, lorsque c’était possible, avaient été remplacées chez nous par des ampoules fluorescentes qui ressemblaient à ça: Les derniers modèles étaient plus esthétiques, le tube étant caché dans une bulle de verre ressemblant un peu plus à une vrai ampoule, mais, en plus d’être moches, ces ampoules: rendaient une lumière jaunasse assez désagréable, en particulier lorsqu’on prenait des photos d’intérieur; mettaient du temps à être pleinement fonctionnelles; étaient efficaces énergiquement seulement si la lumière restait…