Test de TWINT

Nous, avec nos iPhone et nos montres, nous parlons beaucoup d’Apple Pay.

Le problème, c’est qu’en Suisse, Apple Pay n’est pas très utilisé. Et que si j’ai bien compris, il est lié automatiquement à une carte de crédit.

Or je déteste payer avec des cartes de crédit, sauf sur le Net, je préfère, et de loin, les cartes de débit, avec de l’argent que j’ai et que j’ai le sentiment de maîtriser.

Il se trouve qu’en Suisse, dans le domaine du paiement avec le téléphone via Bluetooth, après quelques errements puisque deux solutions ont été mises parallèlement sur le marché (PayMit (les banques pour simplifier) et Twint (La Poste), les choses semblent bien s’emmancher puisque Twint et PayMit ont fusionné, le premier absorbant le second.

Cela fait depuis quelque temps que j’entends parler de ce TWINT, sans savoir vraiment exactement de quoi il s’agissait.

C’est en passant chez mon boulanger, à Bière, que j’ai vu la borne TWINT et que je me suis décidé à demander comment cela fonctionnait. C’était un samedi matin à 8 heures, à 9 heures, je suis retourné acheter du pain avec mon iPhone.

Comme quoi, commencer à payer avec TWINT, c’est tout simple.

TWINT est donc une solution de paiement par téléphone. Si, au départ, elle fonctionnait sur de l’argent mis tout exprès à sa disposition (une sorte de Pré-pay en fait), elle peut se connecter désormais directement à votre compte bancaire (si votre banque est affiliée) ou postal.

Les applications officielles existent sur iPhone.

J’ai bien dit LES, parce que, pour prendre mon exemple, j’ai une application TWINT pour la poste, une autre pour ma banque.

2017-07-08_19-21-19.png

Quand j’utilise cette dernière, c’est le compte bancaire qui est pompé, quand j’utilise la première, c’est le compte postal qui l’est.

Pour commencer

Il vous faut donc télécharger l’application en relation avec votre établissement bancaire, après quoi, vous allez devoir vous enregistrer.

Avec la Post Finance, par exemple, vous aurez besoin de votre petite calculette jaune et de votre carte, à moins que vous ne soyez passé comme moi à Mobile ID, qui permet de s’identifier sur PostFinance avec votre portable. Au passage, c’est très pratique, je vous conseille cette option pour toutes vos opérations Post Finance, même s’il faut, au préalable s’assurer d’avoir une carte SIM compatible, et, le cas échéant, en demander une nouvelle à votre opérateur (ce qui ne devrait pas vous être facturé).

Cela dit, j’insiste, c’est juste une fois, pour l’enregistrement, et pas besoin de cela, votre calculette suffit. Pour les banques, si vous vous faites identifier par un SMS sur votre Mobile, cela fonctionnera parfaitement, et j’imagine que ce sera le cas aussi avec les calculettes des banques qui sont restées accrochées à ce système.

Une fois enregistré, vous pouvez procéder à votre premier paiement.

Voici comment cela se passe.

Payer avec TWINT

C’est vraiment très très simple.

Il faut d’abord que votre magasin soit compatible avec TWINT. À l’heure où j’écris ces lignes, il semble que 25’000 points de vente soient équipés, ce qui est à la fois beaucoup et très peu. Dans les faits, un grand nombre de magasins ne sont pas encore équipés avec ce système.

Raison pour laquelle je demande toujours à la caisse si c’est possible ou pas.

Dans certains magasins, le système via Bluetooth, le plus simple à utiliser, est facilement repérable grâce à la petite borne sur le coin d’une caisse.

 

2017-07-09_11-48-48.png
Ouh le vilain reflet, j’ai honte!

Dans les grands magasins, la borne est intégrée au caisses automatiques (voir figure suivante).

Autre possibilité, celle qui utilise les anciens terminaux qui affichent un code-barre qu’il faut scanner avec l’application TWINT du portable, je ne l’ai encore jamais essayée.

2017-07-13_14-39-56.png

Et puis, il y a aussi les distributeurs de type SELECTA, dans les gares.

J’ai voulu essayer l’autre jour à Montreux, à la sortie du festival, mais il y avait trop de monde qui faisait la file, trop de pression pour mes frêles épaules.

2017-07-13_14-33-24.png

Il faut dire encore que nombre de caissiers et caissières ne savent encore pas ce qu’est TWINT, et vous répondent qu’il n’est pas possible de l’utiliser chez eux, alors que ça l’est peut-être, via ce système.

Attendons un peu, les choses vont très vite évoluer puisque cette année, le nombre de points de vente va doubler (donc… ouiiiii… nous arriverons à 50’000 points de vente)

À ce stade, je constate deux choses:

  • vous suivez
  • nous n’êtes pas mauvais en calcul oral

Prenons maintenant le cas le plus simple et le plus fréquent, un paiement standard, à la caisse de la Coop.

  1. Vous passez vos articles à la caisse
  2. Vous demandez un paiement par TWINT
    2017-07-09_11-59-13.png

    2017-07-09_12-01-02.png
    Quoi ce n’est pas droit? C’est de la photo grand reporter Monsieur, de la photo de terrain, ça bouge, il y a de la pression, non mais qu’est-ce que vous croyez, qu’on a encore le temps de cadrer juste, de faire du joli «?léché?»?
  3. Vous sortez votre iPhone
  4. Vous lancez l’application TWINT
  5. Vous demandez Payer Maintenant2017-07-09_12-03-04.png
  6. Vous approchez votre iPhone du terminal
    2017-07-09_12-04-39.png
  7. Vous validez votre paiement par une empreinte Touch ID
    2017-07-09_12-05-59.png
  8. Vous éloignez votre terminal
    2017-07-09_12-06-49.png
  9. Vous validez à la caisse (c’est vous si vous êtes à une caisse sans caissière ou une caissière dans les autres cas qui le fait)
    2017-07-09_12-07-11.png
  10. Le paiement est effectué.2017-07-09_12-08-57.png

Le tout prend quinze secondes.

Les cartes de fidélité comprises

Ce qui est assez sympa, c’est que le système TWINT prend en charge votre carte de fidélité.

Comme vous l’avez vu dans la figure précédente, la Supercard de la Coop est prise en compte automatiquement.

Bien évidemment, la Migros, toujours en retard d’une guerre (regardez comme cette chaîne est nulle avec le Bio!), permet le paiement par TWINT mais, à l’heure où j’écris ces lignes, n’est pas capable d’intégrer sa carte CUMULUS.

Mais encore…

Deux fonctions que je n’ai pas encore eu l’occasion d’essayer:

Il est aussi possible de s’envoyer de l’argent parmi utilisateurs de Twint.

Ou de payer un article en ligne chez certains

En ce qui concerne la sécurité, je connais un tout petit peu le sérieux de La Poste et des banques suisses: nous ne risquons pas grand-chose, je pense.

2017-07-13_14-50-37.png

En conclusion

Je suis très satisfait de ce système que j’utilise très souvent depuis un petit mois.

Il est fiable, rapide, et me permet d’éviter de me promener avec mon sac et mon porte-monnaie dedans (il ne passe pas avec toutes ses cartes dans ma poche arrière de pantalon sans faire femme enceinte de la fesse droite).

J’attends avec impatience qu’il se propage, ce qui semble être le cas, et ce à la vitesse grand V.

Et pour vous dire, je me suis inscrit en moins d’une heure sur Post Finance et Raiffeisen, avec intégration en plus de la SuperCard dans les deux systèmes.

Si j’y arrive, vous pouvez le faire, alors, pourquoi s’en priver, vu que ça ne coûte rien?