Medici.TV, le streaming vidéo dédié à la musique classique

Ah la la, les amateurs de musique classique se régalent cette semaine!:-)

Bon, les autres un peu moins, peut-être.

Quoique, on va parler un tout petit peu technique ici, donc ça pourrait ne pas être trop insupportable, même pour eux.

Certains me reprocheront de ne pas étaler un peu des humeurs dédiées à un même sujet, dans le temps, mais je ne peux pas, tout est lié voyez-vous! Cette semaine est presque entièrement dédié au classique, même demain, vous verrez, mais ce sera un coup de gueule par rapport à quelque chose qui m’a bien énervé.

Ce blog est un concept, c’est pensé jusque dans les derniers détails, tu pète une pièce et tout s’effondre.

Parce qu’en fait, samedi matin, alors que j’écrivais l’humeur sur le festival de Sion, je cherchais des vidéos pour illustrer les musiciens.

Et je suis tombé sur Youtube (vous savez, ce site qui s’écrit comme son nom avec un pointcom après, où c’est qu’il y a plein de films sur tout et où c’est qu’il y a aussi de la pub qu’on ne peut sauter qu’au bout de 5 secondes) sur le concert de Janine Jansen au Verbier Festival, (Relisez depuis le début du paragraphe, sautez tout ce qui est entre parenthèses, pas celles-là, les premières du paragraphe, et vous comprendrez).

Vous l’avez bien vu, il s’agit d’un extrait.

Alors, comme j’étais seul samedi soir, lâchement abandonné par Madame K qui allait rencontrer ses amies de classe du gymnase, je suis retourné sur l’origine du film complet de ce concerto pour Tchaïkovsky qui se trouvait sur un site que je ne connaissais pas, à ma grande honte (j’étais plutôt sur Mezzo), il s’agit de Medici.TV.

Attention, longue image, il va falloir scroller, désolé pour les lecteurs et lectrices atteints de l’arthrose de l’index, qu’ils demandent à Siri de pratiquer à leur place, peut-être qu’il peut les aider.

2017-09-04_11-54-49.png

Mais quelle mine d’or, ce site!

C’est quoi Medici.tv?

Contrairement à Mezzo qui une chaîne de télévision, Medici.tv est une sorte de Netflix de la musique classique.

Le service offre des événements en direct, en partenariat avec les plus grandes institutions musicales de la planète, par exemple l’Opéra national de Paris, la Cité de la musique, la Philharmonie de Berlin, le Tchaikovsky Conservatory de Moscou, le  Teatro alla Scala de Milan, le Verbier Festival et tout récemment le Carnegie Hall de NewYork, pour ne prendre que ces exemples.

Cela permet au service de proposer plus de 1800 enregistrements, mais aussi, et là il se rapproche un peu d’une chaîne de télévision ou plutôt de certaines salles de cinéma, de vous offrir une centaine grands événements en direct dans les institutions précitées et d’autres encore.

2017-09-06_08-00-27.png

En dehors des directs, vous streamez dans les domaines qui vous intéressent.

Voyez plutôt.

Allez hop, je clique sur « Concerts« , et pas de moins de 642… concerts (ben oui) sont à ma disposition.

Et pas des moindres, je vous laisse aller regarder ce qui est proposé.

Je clique sur « Opéras« , bingo, en voilà 143.

63 ballets, 1147 documentaires, 138 Masterclasses, malheureusement pas traduites, et très souvent en anglais, même quand c’est Gautier Capuçon qui donne un cours à une violoncelliste, ce qui est très intéressant, soit dit en passant.

Il faut savoir que les enregistrements vidéos des concerts ont passablement évolué ces dernières années et que je défie quiconque de voir un concert dans d’aussi bonnes conditions dans une salle. Le réalisateur du film est totalement partie prenante du concert, on voit qu’il connaît les oeuvres aussi bien que les musiciens connaissent leur partition.

C’est la plupart du temps beau, magnifique, touchant même au sublime.

C’est gratuit?

Oui et non.

2017-09-05_21-17-11.png

Pas besoin de trop d’explications supplémentaires.

Simplement, vous trouvez dans le catalogue pas mal de films réservés aux membres Premium.

2017-09-05_21-21-24.png

En ce qui me concerne, j’ai bénéficié samedi soir d’une offre à 100 € environ pour l’année. Pour tous les concerts proposés, ça vaut la peine.

Comment regarder les concerts

Medici.tv peut être écouté et regardé à travers une connexion internet (écoute hors-ligne non disponible, c’est dommage pour les voyages en train avec une mauvaise connexion GSM):

  • sur votre ordinateur
  • sur votre iPhone (application dédiée)
  • sur votre iPad (application dédiée)
  • sur votre ApplTV à travers AirPlay

Bien évidemment, si vous êtes sur ordinateur, sur tablette ou sur téléphone, un casque sera bienvenu pour profiter de la qualité sonore offerte (voire plus bas).

En ce qui me concerne, j’ai connecté mon ordinateur dédié à la musique (un MacBook Air) du salon à ma chaîne hi-fi via le port USB qui ne sert pas dans ce cas mais qui part au DAC (c’est pour écouter Qobuz, ou autre service de streaming audio).

La TV est reliée en liaison optique au DAC et par HDMI à l’AppleTV.

L’Apple TV est reliée par Ethernet à mon routeur, tout comme le MacBook Air.

Si vous passez par le wi-fi, vous aurez quelques rares saccades, inexistantes avec le câble.

J’envoie le concert depuis le MacBook Air via AirPlay à l’Apple TV (donc ça passe par Ethernet si vous avez suivi), Apple TV qui envoie l’image par HDMI, le son aussi, qui revient dans le DAC via liaison optique.

Ensuite le DAC envoie le son à mon ampli qui envoie le tout dans les Jean Maurer.

Ne reste plus qu’à couper le son de la TV pour n’entendre plus que la chaîne hi-fi.

Oui, ça a l’air compliqué, mais c’est logique quand on est face à la situation, et ça fonctionne très bien.

Si même moi j’ai trouvé ça tout seul…

Le lecteur

Le lecteur est assez standard.

2017-09-06_09-40-22.png

Au centre gauche, le film.

Au-dessous, la timeline, avec indication des différent moments.

Si l’on passe le curseur dessus, une explication est donnée sur le moment.

2017-09-06_16-17-35.png

Si l’on déplace la tête de lecture dans la Timeline, à gauche, plus d’explications sont données en surimpression.

2017-09-06_09-45-39.png

Toujours dans le domaine de la navigation, à droite, vous avez la liste des mouvements et des oeuvres. Vous pouvez passer de l’un à l’autre d’un simple clic (voir figure précédente).

Tout en bas, à droite de la timeline, vous avez le choix de la définition.

2017-09-06_09-43-02.png

Juste à droite, s’ils sont présents, vous pouvez choisir la langue des sous-titres, tellement agréables dans les opéras.

2017-09-06_09-46-25.png

 

2017-09-06_09-44-40.png

Enfin, vous disposez tout à droite du bouton de passage en plein écran.

La recherche

La recherche d’oeuvres est très bien faite sur le site.

Je cherche d’abord un compositeur ou un interprète en cliquant sur son nom, avec, à la droite de ce dernier, le nombre d’enregistrements disponibles le concernant.

2017-09-06_20-46-44.png ou  2017-09-06_20-49-59.png

Ce ne sont que des extraits de listes, nous sommes bien d’accord.

Une fois le compositeur ou l’interprète choisi, on peut affiner la recherche parmi les propositions faites.

Là, j’ai choisi Mozart, je peux cliquer sur l’un des interprètes proposé pour ce compositeur.

2017-09-06_20-53-15.png

Il ne me reste plus qu’à choisir parmi les 10 concerts proposés. Bon, là, il vaut mieux être Premium!

2017-09-06_20-55-07.png

Les applications mobiles

L’application iPad et l’application iPhone sont très bien réalisée.

IMG_4514.PNG

Rien à dire de particulier, on y retrouve à peu près tout et ça fonctionne comme on l’attend de ce type d’applications.

IMG_4515.PNG

Et la qualité?

Voici les spécificités techniques:

  • Réglage de la définition automatique, mais toujours au maximum 720p, ce qui est un peu léger sur un gros téléviseur 4K, mais reste tout à fait agréable à regarder.
    N’empêche, ils peuvent passer au 1080 quand ils veulent.
  • Audio: AAC, le même que celui que fournit Apple pour son Apple Music.

Autant dire que lorsque l’on passe d’un album Hi-Res sur Qobuz à l’écoute d’un concert, il y a comme une légère baisse de définition sonore.

Mais cela, je l’ai assez expliqué en long et en large dans mes différents articles: l’AAC est nettement moins bon qu’un fichier FLAC 16 bits, et la différence n’est que plus grande avec un fichier Hi-Res.

Logique de la compression, que voulez-vous!

Cela dit, pendant que j’écris ces lignes, je regarde et écoute ceci:

2017-09-05_21-50-41.png

Eh bien tant l’image que le son sont de qualités tout à fait acceptable et je prends mon pied.

Mais bon, s’ils veulent passer à du FLAC ou du ALAC, même pas besoin que ce soit en 24 bits, 16 bits m’iraient très bien déjà, c’est aussi quand ils veulent.

En conclusion

Medici.tv est un vrai bonheur pour tous les amateurs de musique classique.

Ils y trouveront leur compte musicalement, et trouveront toutes sortes de films pour rassasier quelque peu leur curiosité.

Un must.

Mais qui n’obtient juste pas le label Too Much Bô!

Eh oui, pour que ce soit le cas, il faudra que l’image soit Full HD et le son en FLAC.

Mais ne boudons pas notre plaisir, ce qui est proposé est déjà fantastique.

24 Comments

  1. Ah Medici! Je travaillais au Verbier Festival quand ils ont débarqués. Nous étions dans les premiers à accepter. Tout s’est fait rapidement – trop vite, disions-nous a l’époque – mais je reste persuadé que medici a fait beaucoup pour la renommée du festival. Martin Engstroem a vraiment fait preuve d’audace sur ce truc.

    Il a fallu convaincre le staff (medici représentait une surcharge de travail, alors que le projet avait été lancé très proche du festival…), les artistes (ils avaient un assistant qui courrait derrière les artistes dans les loges pour leur leur faire signer les droits d’images à la dernière minute. Certains étaient ok pour la captation Live, mais refusaient ensuite le replay s’ils n’étaient pas contents de leur prestation), les équipes techniques (je vous laisse imaginer le bastringue), et les autres partenaires médias. Il a fallu modifier l’éclairage des salles (augmenter la luminosité, changer les couleurs, sans éblouir les musiciens, sans choquer le public).

    Ce qui m’avait impressioné, c’était les caméras. Pour ne pas gêner les artistes et le public, les caméras étaient toutes (je pense que c’est le cas toujours) robotisées. Il y a quelque 10 ans de cela: c’était tellement novateur que nous étions plusieurs à ne pas regarder les artistes mais les caméras. Heureusement qu’il y avait tant de charisme et d’ego sur les plateaux :-))
    Ces caméras expliquent peut-être le manque de HD: je me demandent si elles filment en 1080p…. et elles ne sont peut être pas encore tout à fait amorties. Enfin c’est une conjecture, j’en sais rien…

    Toujours est-il que je vais de temps en temps encore sur le site pour voir où ils en sont. C’était vraiment une petite équipe, et leur dispositif et maîtrise technique étaient impressionnants. Leur plateforme est vraiment dingue dans sa niche.

    J'aime

  2. Hé, mais alors là, c’est le commentaire dont je rêvais pour cet article!
    Le site vu de l’intérieur, génial!
    Et génial de savoir comment ils s’y prennent pour nous fournir de si belles images.
    Merci infiniment.

    Aimé par 1 personne

  3. De rien ! Je crois que c’était ma dernière édition du VF, et je pense que les choses se sont aplanies ensuite. Tout cela était tellement nouveau, surtout dans le domaine du classique, ça n’a pas été facile facile, ni pour eux, ni pour nous. Je n’ai pas beaucoup collaboré avec eux, seulement pour les informations de communication.

    Il y avait eu débat, et la presse se posait vraiment la question, de savoir si ce système allait nous piquer des spectateurs.

    Je me souviens que j’avais regardé un concert sur mon ordinateur pourri de mon bureau. Comme la « salle » était alors encore un tente en plastique, j’entendais deux fois le son: une fois en direct qui sortait de la tente, une fois en différé, qui sortait de mes petits hauts-parleurs…

    J'aime

  4. J’ai testé pour vous Medici à Verbier sur place cet été ! Les caméras robotisées sont toujours là. Vu du public l’équipe technique est des plus discrètes. Ils s’installent rapidement (je les ai vu à l’oeuvre à l’Eglise). L’une des caméra était ma voisine au dernier rang, elle était incroyablement silencieuse. Aucun bruit mécanique, aucun bruit électronique, merveilleux. Mais contrairement à Mirou, je ne l’ai pas regardée pendant le concert.
    En revanche à la salle des Combins il y a deux problèmes que je trouve majeurs. C’est Medici qui reproduit le concert sur des écrans latéraux (et géants) :
    – le décalage entre l’image et le son – terrible
    – la colorimétrie très infidèle. La scène est dorée et les écrans sont bleus. Une pure horreur à on sens.
    Mais si la musique est bonne … et en direct elle est vraiment bonne.
    Quant au site, je suis d’accord avec François à 100%

    J'aime

  5. Bonjour à tous

    Très intéressant pour les amateurs de classique.

    Pour les amoureux de jazz et autres musiques dites « actuelles » il existe les Montreux Jazz Café (la plupart sont installés en Suisse mais également un à Paris) qui diffusent sur grand écran avec un son de qualité des concerts du Festival (de Montreux).

    Pour ce qui est des données techniques, il y a de quoi se poser des questions sur le décalage permanent entre hardware et software, tant au niveau de l’image que du son, quand on sait que ses jours sont présentés à l’IFA des téléviseurs 8K destinés à la vente au grand public pour début 2018 déjà (pour commencer au Japon) alors que, sauf erreur, les premiers programmes télé en 8K ne sont pas prévu avant l’été 2020 à l’occasion des JO de Tokyo…et ensuite?

    Concernant les programmes tv en 4K on attend toujours, pour ce qui est de la production cinématographique le démarrage en 4K ne s’est effectué que à partir du second semestre 2016, d’abord de manière assez discrète puis seulement depuis cette année de manière plus soutenue.

    Concernant le son, lorsque Qobuz a proposé il y a quelques mois le nouvel abonnement Sublime+ pour streamer du Hi-Res, j’ai hésité à me laisser tenter de passer de l’abonnement HI-FI (qualité CD) à Sublime+ (qualité haute-résolution) Sauf que là aussi il y a comme un problème, après quelques prises de renseignements avisés, il y a deux obstacles majeurs : d’une part l’immense majorité du matériel audio (enceintes) existant actuellement sur le marché n’est pas « compatible hi-res » et d’autre part la capacité auditive (et visuelle?) de l’espèce humaine n’est de toute évidence pas compatible aussi.

    Donc je suis resté en éléments séparés, au niveau audio, chaîne Hi-Fi classique en qualité CD (Qobuz et cd physique) et côté video avec un écran Full HD + barre de son (avec caisson de basse) avec du support cohérent (blu-ray physique ou vod).

    J'aime

  6. J’avais découvert Medici, il y a quelques années quand Alexander était à Verbier (eh oui, jazz dans le classique, comme un vin d’oeil au haendel de hier) puis à Montreux. C’était superbe.

    J'aime

  7. Je cite Borelek: « C’est Medici qui reproduit le concert sur des écrans latéraux (et géants) »

    Ah ça j’ai jamais vu. Je dois être un peu concervateur, mais déjà pour les concerts pop je trouve ça nul. Alors pour le classique, je vois pas beaucoup l’intérêt.

    J'aime

  8. Oh la la. Vraiment ces commentaires non correctibles….

    J'aime

  9. Bonjour à tous a écrit:
    « Concernant le son, lorsque Qobuz a proposé il y a quelques mois le nouvel abonnement Sublime+ pour streamer du Hi-Res, j’ai hésité à me laisser tenter de passer de l’abonnement HI-FI (qualité CD) à Sublime+ (qualité haute-résolution) Sauf que là aussi il y a comme un problème, après quelques prises de renseignements avisés, il y a deux obstacles majeurs : d’une part l’immense majorité du matériel audio (enceintes) existant actuellement sur le marché n’est pas « compatible hi-res » et d’autre part la capacité auditive (et visuelle?) de l’espèce humaine n’est de toute évidence pas compatible aussi. »

    Oui oui, le matériel est tout à fait compatible. Il faut en avoir du bon, mais les DAC Hi-RES sont légion, ne reste plus à l’ampli et aux colonnes d’être à la hauteur.

    Et différence il y a. On dit aussi que l’oreille humaine ne voit pas la différence entre de l’AAC et du FLAC, ben moi je peux vous dire qu’on l’entend monstrueusement!

    J'aime

  10. Bonjour à tous

    François Cuneo a écrit :
    « Oui, oui le matériel est tout à fait compatible. »

    Il semblerait que ce soit surtout au niveau des enceintes qu’il y a un problème. Si j’ai bien compris, le problème principal, à part quelques marques, tout le reste des enceintes ne restituent pas suffisamment d’aigus pour être « labellisées » Hi-Res ou être considérées comme telles.

    François Cuneo a écrit :
    « On dit que l’oreille humaine ne voit pas la différence entre de l’AAC et du FLAC. »

    Je ne sais pas, je crois que je n’est jamais écouté de l’AAC, en tout cas pas de mon plein gré. Je parle de la qualité CD, soit sur Qobuz ou sur disque physique. Et la aussi, selon les infos obtenues, l’on ne peut pas distinguer du son Hi-Res comparé à du son CD. Je ne veux pas être catégorique mais dans l’absolu il faudrait faire un test avec les quelques enceintes Hi-Res disponibles actuellement sur le marché, telles que les Magnat ou Monitor audio (m’a-t-on dit) pour passer le premier obstacle. Reste le second encore plus difficile, est-ce que nos oreilles peuvent capter tous les sons en haute définition?

    J'aime

  11. Article très intéressant qui méritait un petit passage par l’excellent correcteur Antidote.

    J'aime

  12. Jean-Pierre, c’est gentil, mais je crois que c’est bon, j’admets qu’il y a quelques fautes d’orthographe dans mes articles, voilà, c’est comme ça, je passe l’article dans Antidote, mais il en reste.
    Je le sais, je fais attention, mais j’assume, je fais encore des fautes.

    J'aime

  13. Bonjour à tous, je ne sais pas qui vous a raconté cette histoire d’enceintes incapables de passer du Hi-Res…
    Bien sûr que des bonnes enceintes peuvent le faire.
    Il y a des articles sur Cuk qui expliquent tout ça.
    Là, je n’ai juste pas le temps.
    Pour les oreilles, encore une fois, c’est une question qui dépasse tout ça. Je ne dis pas que je peux reconnaître à chaque coup un Hi-Res, ce que je sais, c’est que ceux de Qobuz m’apportent un plaisir certain.

    J'aime

  14. Bonjour à tous

    François, eh bien des professionnels du domaine qui ont des connaissances, j’imagine, plus étendues que nous.

    Attention, je n’ai pas dit que le 99,9% des enceintes étaient incapables de passer du Hi-Res. Je dis qu’elles en sont limitées et qu’elles ne diffusent pas complètement le Hi-Res.

    Pour exemple, je vous cite un extrait d’un texte que l’on peut retrouver sur le net provenant d’une référence dans le domaine, entreprise qui faisait partie des repreneurs potentiels de Qobuz quand ceux-ci était au bord de la faillite (donc je pense qu’ils ont quelques compétences qui vont bien au-delà des nôtres) :
    « En l’absence de logo Hi-Res, notamment avec les ENCEINTES compactes ou colonnes, un coup d’oeil aux spécifications techniques pour repérer la réponse en fréquence donne un indice : si l’ENCEINTE est capable de « monter » jusqu’à 40 kHz ou plus, elle pourra, en association avec un ampli et un lecteur audio ou un DAC hi-res Audio, reproduire les fichiers audio HD avec beaucoup de précision, en préservant les plus hautes fréquences harmoniques. »

    Donc vu ce qui précède, comment pouvez-vous affirmer que vous pouvez reconnaître du Hi-Res « en aveugle » par rapport à de la qualité CD avec des enceintes « limitées » et des oreilles qui le sont tout autant physiologiquement.?

    J'aime

  15. Mais je n’ai pas des enceintes limitées!😃. Il se trouve que j’ai une chaîne haut-de-gamme.
    Et je n’ai justement pas dit que je pouvais les reconnaître, en tout cas pas à tous les coups.

    J'aime

  16. Bonjour à tous

    Désolé mais oui elles sont « limitées » dans le sens de mon commentaire précédent.

    Si j’ai bien lu vous avez des enceintes Jean Maurer (?), hors d’après les spécifications techniques celles-ci peuvent « monter » jusqu’à « seulement » 30 kHz, ce qui est déjà bien mais pas suffisant pour être certifiées Hi-Res ou considérées comme telles.

    C’est bien là tout le problème que j’évoquais précédemment sur certaines incohérences et décalages, peut importe « haut-de-gamme » ou pas (il existe certaines rares enceintes « moyen de gamme » capables de diffuser pleinement du Hi-Res) à des prix « inutilement » élevés (il existe des casques de qualité et certifiés Hi-Res pour quelques centaines de francs).

    Dire que l’on peut reconnaître, parfois, certains enregistrements Hi-Res par rapport à de la qualité en CD est illusoire et hasardeux. Ce d’autant plus, comme je l’ai écrit plus haut, avec des enceintes « non » Hi-Res et des oreilles humaines limitées, sauf erreur, sans exception physiologique connue à ce jour.

    J'aime

  17. On a dit cela de l’AAC, l’oreille humaine n’entend pas plus.

    Je ne vais pas entrer dans la polémique plus en avant.

    J’ai discuté avec de grands spécialistes du domaine, ils ne pensent pas comme vous, mais de n’est pas grave.

    Je n’ai aucune envie d’entrer dans des bagarres de chiffres sur ce sujet.

    Mais merci de vos contributions!

    J'aime

  18. Bonjour à tous

    Excusez-moi mais il n’y a pas de polémique (en tous cas pas en ce qui me concerne) en cours, je vous ai simplement parlé de pré-requis et de limites matériel et physiologique parfaitement vérifiables.

    Ainsi que de qualité Hi-Res par rapport à de la qualité CD (pas de AAC) et d’incohérences ou décalages.

    Et si je suis pas trop indiscret, c’est qui vos « grands spécialistes » qui ne pensent pas comme les personnes compétentes que je vous ai cités (personnellement je ne fais que rapporter en toute modestie) ? Et que pensent-ils de ce que je vous ai parlé ? Cela pourrait être intéressant pour avoir des avis complémentaires sur la question, sans bagarres de chiffres ou autres (quelle idée?).

    Je vous remercie de me remercier de mes contributions et réciproquement,

    J'aime

  19. Bonjour à tous

    Ah OK, pas/plus de réponse…

    Môssieu François, qui a une chaîne « haut-de-gamme » et qui a discuté avec de « grands spécialistes du domaine » est apparemment aux abonnés absents…

    Dommage, on ne saura donc pas qui sont ses mystérieux « grands spécialistes » et quelles sont leurs avis, soi-disant, en contradiction avec les informations que j’ai récoltées en partie auprès d’acteurs majeurs (notamment francophone) dans le monde de l’audio (je tiens volontiers à disposition des éventuels intéressés les sources de mes propos).

    Dans ces conditions je m’abstiendrai d’émettre mon avis sur la crédibilité que l’on peut accorder à certaines affirmations nonobstant certains faits vérifiés scientifiquement ou de limites découlant de la plus élémentaire logique. Chacun pourra forger son opinion en regard de ce qui a été écrit ici ou là…

    Néanmoins merci quand même pour votre partage et votre aptitude au dialogue (assez limités en la circonstance)…et malgré votre attitude un brin hautaine.

    J'aime

  20. Bonjour à tous, cette discussion a déjà eu lieu sur Cuk, et sur tellement d’autres sites que je ne veux pas repartir là dedans, c’est tout.
    J’ai du plaisir avec mon abonnement Hi-Res, c’est bon!
    J’ai le droit ou bien😊?
    Surtout que ce n’était pas le sujet de l’article.😉
    Pas terrible l’iPhone, pour les commentaires….

    J'aime

  21. Bonjour à tous

    Mais je ne doute pas que vous ayez du plaisir avec votre abonnement Hi-Res. Vous en avez parfaitement le droit. Chacun fait comme il veut, ça n’empêche pas d’être conscient de certaines réalités ou d’en être informé. C’est toujours bon à savoir en ces temps où l’information sous toutes ses formes à pris une place aussi importante (peut-être trop mais ça c’est un autre débat).

    Je ne vais pas revenir sur certains points que j’ai écrit plus haut et qui m’ont fait renoncer à prendre l’abonnement en question et à conserver celui qui me permet d’écouter de la musique en qualité CD. Sans contraintes et sans limitations en tous genres avec probablement autant de plaisir que vous. D’ailleurs je pense que la qualité de votre abonnement Hi-Res est bien plus proche de mon abonnement CD que ce que vous imaginez et que la différence est définitivement imperceptible (dans les conditions évoquées précédemment).

    Je comprends que vous ne voulez pas ou plus en parler mais je peux vous demander d’avoir l’amabilité de simplement me fournir des liens ayant trait aux spécialistes que vous avez eu la chance de rencontrer. Ainsi que quelques liens qui parlent de tests entre qualité hi-res et qualité CD car je n’en ai malheureusement pas trouvés.

    Cela me permettra de poursuivre mes passionnantes recherches.

    Je vous remercie par avance de votre collaboration.

    J'aime

  22. J’ai parlé de discussions, pas d’articles, avec des gens qui s’y connaissent et sont de véritables musiciens, ou/et qui sont dans le domaine (programmateur d’un grand logiciel que vous devez connaître, entre autres).

    Si vous suivez Cuk depuis des années, ce que je crois, parce qu’il me semble vous reconnaître (je me trompe peut-être, mais cette manière de ne pas comprendre qu’une discussion est close, ça me dit quelque chose), vous savez que pour moi, les chiffres et les tests scientifiques, qu’ils touchent la photo, l’informatique ou la musique, ce n’est pas ce que je recherche.

    Je m’en fiche complètement.

    Si je les suivais, j’écouterais de l’AAC puisqu’il faut un temps où l’on se gaussait de ceux qui s’en plaignaient prétendant que l’oreille humaine n’entendait pas la différence.

    Le son ne passe pas que par les oreilles, il passe par la peau, par l’atmosphère.

    Vous cherchez à vous convaincre que vous avez raison de ne pas vouloir le Hi-RES, continuez si vous voulez, moi, je fais confiance à mes amis ou mes connaissances et surtout à ce que je ressens.

    Tout le monde est heureux comme ça!

    Inutile de vouloir convaincre l’autre, à quoi cela sert-il?

    Je veux être sûr de donner le meilleur à manger à ma chaîne Hi-fi.

    Donc ce n’est pas moi qui vais vous donner des liens vers des articles scientifiques, ce n’est pas moi qui vais vous donner le nom des gens avec qui je m’entretiens à ce propos. Ils n’ont pas plus envie que moi de devoir nous justifier sur la chose.

    Voilà.

    Pour la suite, je préférerais que vous passiez par le formulaire de contacts.

    Merci.

    J'aime

  23. Bonjour à vous, cher Bonjour à tous.
    Après avoir suivi vos commentaires récents en toute neutralité, je m’autorise à intervenir, surpris par l’augmentation des articles ciblés.
    Votre profil de commentateur n’étant pas accessible, ma méfiance naturelle tendrait à vous classer « Troll inhibé ».
    Qu’en pensez-vous ?

    J'aime

  24. @bonjour à tous: hi-phil, Pierre-A. Cordier, sors de ce corps!

    J’ai marqué votre dernier commentaire comme indésirable.

    Ce fut déjà pénible sur Cuk, je ne vous laisserai pas recommencer ici, sous vos airs si sages et bienveillants.

    J'aime

Laisser un commentaire à propos de cet article

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s