Medici.TV, le streaming vidéo dédié à la musique classique

Ah la la, les amateurs de musique classique se régalent cette semaine!:-)

Bon, les autres un peu moins, peut-être.

Quoique, on va parler un tout petit peu technique ici, donc ça pourrait ne pas être trop insupportable, même pour eux.

Certains me reprocheront de ne pas étaler un peu des humeurs dédiées à un même sujet, dans le temps, mais je ne peux pas, tout est lié voyez-vous! Cette semaine est presque entièrement dédié au classique, même demain, vous verrez, mais ce sera un coup de gueule par rapport à quelque chose qui m’a bien énervé.

Ce blog est un concept, c’est pensé jusque dans les derniers détails, tu pète une pièce et tout s’effondre.

Parce qu’en fait, samedi matin, alors que j’écrivais l’humeur sur le festival de Sion, je cherchais des vidéos pour illustrer les musiciens.

Et je suis tombé sur Youtube (vous savez, ce site qui s’écrit comme son nom avec un pointcom après, où c’est qu’il y a plein de films sur tout et où c’est qu’il y a aussi de la pub qu’on ne peut sauter qu’au bout de 5 secondes) sur le concert de Janine Jansen au Verbier Festival, (Relisez depuis le début du paragraphe, sautez tout ce qui est entre parenthèses, pas celles-là, les premières du paragraphe, et vous comprendrez).

Vous l’avez bien vu, il s’agit d’un extrait.

Alors, comme j’étais seul samedi soir, lâchement abandonné par Madame K qui allait rencontrer ses amies de classe du gymnase, je suis retourné sur l’origine du film complet de ce concerto pour Tchaïkovsky qui se trouvait sur un site que je ne connaissais pas, à ma grande honte (j’étais plutôt sur Mezzo), il s’agit de Medici.TV.

Attention, longue image, il va falloir scroller, désolé pour les lecteurs et lectrices atteints de l’arthrose de l’index, qu’ils demandent à Siri de pratiquer à leur place, peut-être qu’il peut les aider.

2017-09-04_11-54-49.png

Mais quelle mine d’or, ce site!

C’est quoi Medici.tv?

Contrairement à Mezzo qui une chaîne de télévision, Medici.tv est une sorte de Netflix de la musique classique.

Le service offre des événements en direct, en partenariat avec les plus grandes institutions musicales de la planète, par exemple l’Opéra national de Paris, la Cité de la musique, la Philharmonie de Berlin, le Tchaikovsky Conservatory de Moscou, le  Teatro alla Scala de Milan, le Verbier Festival et tout récemment le Carnegie Hall de NewYork, pour ne prendre que ces exemples.

Cela permet au service de proposer plus de 1800 enregistrements, mais aussi, et là il se rapproche un peu d’une chaîne de télévision ou plutôt de certaines salles de cinéma, de vous offrir une centaine grands événements en direct dans les institutions précitées et d’autres encore.

2017-09-06_08-00-27.png

En dehors des directs, vous streamez dans les domaines qui vous intéressent.

Voyez plutôt.

Allez hop, je clique sur « Concerts« , et pas de moins de 642… concerts (ben oui) sont à ma disposition.

Et pas des moindres, je vous laisse aller regarder ce qui est proposé.

Je clique sur « Opéras« , bingo, en voilà 143.

63 ballets, 1147 documentaires, 138 Masterclasses, malheureusement pas traduites, et très souvent en anglais, même quand c’est Gautier Capuçon qui donne un cours à une violoncelliste, ce qui est très intéressant, soit dit en passant.

Il faut savoir que les enregistrements vidéos des concerts ont passablement évolué ces dernières années et que je défie quiconque de voir un concert dans d’aussi bonnes conditions dans une salle. Le réalisateur du film est totalement partie prenante du concert, on voit qu’il connaît les oeuvres aussi bien que les musiciens connaissent leur partition.

C’est la plupart du temps beau, magnifique, touchant même au sublime.

C’est gratuit?

Oui et non.

2017-09-05_21-17-11.png

Pas besoin de trop d’explications supplémentaires.

Simplement, vous trouvez dans le catalogue pas mal de films réservés aux membres Premium.

2017-09-05_21-21-24.png

En ce qui me concerne, j’ai bénéficié samedi soir d’une offre à 100 € environ pour l’année. Pour tous les concerts proposés, ça vaut la peine.

Comment regarder les concerts

Medici.tv peut être écouté et regardé à travers une connexion internet (écoute hors-ligne non disponible, c’est dommage pour les voyages en train avec une mauvaise connexion GSM):

  • sur votre ordinateur
  • sur votre iPhone (application dédiée)
  • sur votre iPad (application dédiée)
  • sur votre ApplTV à travers AirPlay

Bien évidemment, si vous êtes sur ordinateur, sur tablette ou sur téléphone, un casque sera bienvenu pour profiter de la qualité sonore offerte (voire plus bas).

En ce qui me concerne, j’ai connecté mon ordinateur dédié à la musique (un MacBook Air) du salon à ma chaîne hi-fi via le port USB qui ne sert pas dans ce cas mais qui part au DAC (c’est pour écouter Qobuz, ou autre service de streaming audio).

La TV est reliée en liaison optique au DAC et par HDMI à l’AppleTV.

L’Apple TV est reliée par Ethernet à mon routeur, tout comme le MacBook Air.

Si vous passez par le wi-fi, vous aurez quelques rares saccades, inexistantes avec le câble.

J’envoie le concert depuis le MacBook Air via AirPlay à l’Apple TV (donc ça passe par Ethernet si vous avez suivi), Apple TV qui envoie l’image par HDMI, le son aussi, qui revient dans le DAC via liaison optique.

Ensuite le DAC envoie le son à mon ampli qui envoie le tout dans les Jean Maurer.

Ne reste plus qu’à couper le son de la TV pour n’entendre plus que la chaîne hi-fi.

Oui, ça a l’air compliqué, mais c’est logique quand on est face à la situation, et ça fonctionne très bien.

Si même moi j’ai trouvé ça tout seul…

Le lecteur

Le lecteur est assez standard.

2017-09-06_09-40-22.png

Au centre gauche, le film.

Au-dessous, la timeline, avec indication des différent moments.

Si l’on passe le curseur dessus, une explication est donnée sur le moment.

2017-09-06_16-17-35.png

Si l’on déplace la tête de lecture dans la Timeline, à gauche, plus d’explications sont données en surimpression.

2017-09-06_09-45-39.png

Toujours dans le domaine de la navigation, à droite, vous avez la liste des mouvements et des oeuvres. Vous pouvez passer de l’un à l’autre d’un simple clic (voir figure précédente).

Tout en bas, à droite de la timeline, vous avez le choix de la définition.

2017-09-06_09-43-02.png

Juste à droite, s’ils sont présents, vous pouvez choisir la langue des sous-titres, tellement agréables dans les opéras.

2017-09-06_09-46-25.png

 

2017-09-06_09-44-40.png

Enfin, vous disposez tout à droite du bouton de passage en plein écran.

La recherche

La recherche d’oeuvres est très bien faite sur le site.

Je cherche d’abord un compositeur ou un interprète en cliquant sur son nom, avec, à la droite de ce dernier, le nombre d’enregistrements disponibles le concernant.

2017-09-06_20-46-44.png ou  2017-09-06_20-49-59.png

Ce ne sont que des extraits de listes, nous sommes bien d’accord.

Une fois le compositeur ou l’interprète choisi, on peut affiner la recherche parmi les propositions faites.

Là, j’ai choisi Mozart, je peux cliquer sur l’un des interprètes proposé pour ce compositeur.

2017-09-06_20-53-15.png

Il ne me reste plus qu’à choisir parmi les 10 concerts proposés. Bon, là, il vaut mieux être Premium!

2017-09-06_20-55-07.png

Les applications mobiles

L’application iPad et l’application iPhone sont très bien réalisée.

IMG_4514.PNG

Rien à dire de particulier, on y retrouve à peu près tout et ça fonctionne comme on l’attend de ce type d’applications.

IMG_4515.PNG

Et la qualité?

Voici les spécificités techniques:

  • Réglage de la définition automatique, mais toujours au maximum 720p, ce qui est un peu léger sur un gros téléviseur 4K, mais reste tout à fait agréable à regarder.
    N’empêche, ils peuvent passer au 1080 quand ils veulent.
  • Audio: AAC, le même que celui que fournit Apple pour son Apple Music.

Autant dire que lorsque l’on passe d’un album Hi-Res sur Qobuz à l’écoute d’un concert, il y a comme une légère baisse de définition sonore.

Mais cela, je l’ai assez expliqué en long et en large dans mes différents articles: l’AAC est nettement moins bon qu’un fichier FLAC 16 bits, et la différence n’est que plus grande avec un fichier Hi-Res.

Logique de la compression, que voulez-vous!

Cela dit, pendant que j’écris ces lignes, je regarde et écoute ceci:

2017-09-05_21-50-41.png

Eh bien tant l’image que le son sont de qualités tout à fait acceptable et je prends mon pied.

Mais bon, s’ils veulent passer à du FLAC ou du ALAC, même pas besoin que ce soit en 24 bits, 16 bits m’iraient très bien déjà, c’est aussi quand ils veulent.

En conclusion

Medici.tv est un vrai bonheur pour tous les amateurs de musique classique.

Ils y trouveront leur compte musicalement, et trouveront toutes sortes de films pour rassasier quelque peu leur curiosité.

Un must.

Mais qui n’obtient juste pas le label Too Much Bô!

Eh oui, pour que ce soit le cas, il faudra que l’image soit Full HD et le son en FLAC.

Mais ne boudons pas notre plaisir, ce qui est proposé est déjà fantastique.