Avec Beddit, Apple aura encore du travail…

J’adore les objets connectés, je sais que ça peut tourner au ridicule, mais c’est comme ça,  j’assume.

Si je n’avais pas eu mon iPhone, je n’aurais jamais commencé à courir il y a quelques années.

Les objets connectés me motivent.

Cela fait bien longtemps que j’ai testé, pendant une année ou deux, des bracelets Jawbone.

Enfin, je l’ai testé, pas une année ou deux à plein temps hein, mais une année ou deux… pendant les moments où ils n’étaient pas en panne (je mets au pluriels parce qu’on me l’a remplacé deux fois et j’ai acheté ensuite un nouveau modèle qui n’était pas plus fiable).

J’appréciais leur faculté d’intégrer une analyse du sommeil qui était, me semble-t-il, elle, assez fiable.

Entre autres choses, ces bracelets pouvaient savoir lorsque vous vous trouviez dans un sommeil profond ou léger, et choisissaient un moment pour vous réveiller intelligemment le matin si vous le désiriez

Par exemple, vous disiez à l’application sur l’iPhone que vous vouliez être réveillé à 7 heures, mais que si, dans les 20 minutes précédant 7 heures, votre sommeil passait en mode « léger », le bracelet pouvait vous réveiller par des petits tapotements assez efficaces.

D’autres méthodes d’analyse du sommeil plus sophistiquées existent, notamment celle proposée par Withings à l’époque, Nokia désormais. Il s’agissait d’Aura, que je ne retrouve d’ailleurs plus sur leur site. A-t-il été abandonné? On n’en disait en tout cas pas tellement de bien sur le Web.

Et puis, j’ai appris, il y a quelque temps, qu’Apple avait racheté la société finlandaise Beddit, spécialisée dans l’analyse du sommeil.

Un jour que je me trouvais dans l’Apple Store de Genève, j’ai vu le système, et je me suis dit qu’il me siérait bien de l’essayer.

2017-09-09_13-38-18.png

Je suis donc rentré avec la chose à la maison, ai installé la bande qui permet d’analyser le sommeil sous mon drap, à hauteur du cœur, et je l’ai reliée à son petit chargeur.

Beddit fonctionne pour une personne, sa longueur ne dépasse pas un matelas de 90 cm.

Ensuite, il suffit de le configurer en se couchant sur le lit, pour voir si la bande est bien positionnée.

Rien de plus simple, je fus détecté sans problème.

Ce qui m’intéressait, c’est que le dernier produit de Beddit était donné pour reconnaître automatiquement l’entrée et la sortie du lit, voire même le moment où l’on s’endort et celui où l’on se réveille.

Or, cela fonctionnait une fois sur deux, et la nuit, les coupures dans la reconnaissance étaient de mise.

IMG_4533.PNG
Bon… je sais que je fais quelques apnées, mais tout de même!

Bref, en mode automatique, le produit ne sert à rien sur la longueur puisqu’il est censé vous faire des statistiques, statistiques qui sont alors basées sur des nuits pleines d’erreurs.

Je suis donc passé en mode manuel.

J’indique au logiciel quand j’éteins la lumière.

J’indique quand je me lève.

Là, étonnamment, les coupures sont bien moins fréquentes.

Premier point négatif, à la limite du scandaleux: Beddit n’arrête pas de m’expliquer que je ronfle.

Or ce n’est pas le cas.

Enfin… je ne crois pas…

Bon d’accord, OK, je ronfle.

Comment?

Oui, bon, passablement même…

Sur ce point, le programme semble donc assez correct.

Mais pas très poli.

Pour le reste, je suis tout à fait dubitatif.

D’abord, le réveil intelligent ne fonctionne absolument pas.

Il m’arrive plus souvent qu’à mon tour de me réveiller bien avant que sonne mon radio-réveil et alors, j’attends de voir quand le truc sent que je suis dans un sommeil léger pour mettre en branle son réveil soi-disant intelligent (que j’avais bien évidemment pris soin d’activer la veille).

Purée, réveillé, c’est plutôt du genre sommeil très léger ou bien?

Eh bien rien.

Le réveil sonne à l’heure, c’est tout.

Je me suis donc posé plein de questions sur les capacités de ce système à vraiment analyser notre sommeil de manière fiable.

Le pompon, ça a été l’autre matin…

Je me suis levé et suis allé me doucher.

Je suis revenu chercher mon iPhone sur sa station de charge sur la table de nuit (oui, je sais, ce c’est pas bon, mais je suis insensible aux ondes) et je me suis rendu compte que j’avais oublié de dire à mon téléphone que j’étais debout.

Eh bien le gros nul avait continué à analyser mon sommeil, alors qu’il n’y avait plus personne dans mon lit, et que même le chat était debout depuis longtemps.

Il continuait à m’indiquer des variations et tout et tout hein!

Pris la main dans le sac de dire des âneries, M. Beddit!

IMG_4534.PNG
Euh… je m’excuse, mais j’étais debout à 6 heures!

Si ce n’est pas un signe que ce produit ne mérite même pas l’attention…

Alors un truc m’intrigue: pourquoi Apple a-t-il fait l’acquisition de Beddit?

Aucune idée.

Quant à moi, je me demande si je ne vais pas créer un label Too Much Moche…

15 Comments

  1. Quelle horreur! J’ai eu il y a bien longtemps (très longtemps avant les Jawbone, Fitbit, Withings, etc) une de ces montres qui devait « analyser » mon sommeil et me réveiller, comme tu l’expliques, au « bon » moment. C’était vraiment un produit affreux, moche et mal conçu. En panne plus souvent qu’à son tour, pour un réveil c’est gênant. Tellement que l’angoisse qu’il ne sonne pas m’empêchait de dormir.

    Pire: dès que je me réveillait la nuit, j’avais tellement peur d’être « sept heure mois quart » que je n’osais pas bouger de peur qu’elle se mette à vibrer :-)) du coup, ça me réveillait pour de bon (à 4:00 du matin, genre) et avait toute les peines du monde à me rendormir.

    Bref. Ce truc ne fonctionne pas sur mois. Je me réveille quand ça sonne, souvent avant, et voilà. Et le truc est parti à la déchetterie.

    Mais j’aime bien ces trucs connectés! Nous avons une balances Withings qui m’a bien aidé à perdre 12kg et retrouver un format acceptable, et des ampoules Hues absolument fiables, et pratiques.

    J'aime

  2. Landri Gallaz {Zallag}

    Côté « analyse » du sommeil — grand mot pour tenter de crédibiliser des mesures inutiles et farfelues effectuées par des gadgets commerciaux, non-scientifiques et chers — la seule chose importante serait une mesure des apnées et hypopnées du sommeil, ce que ne fera jamais aucun i-bidule. Si tu tiens à savoir ce qui en est pour toi de l’existence de paramètres éventuellement anormaux de ton sommeil, et pouvant avoir un effet nuisible sur ta santé, je te dirais d’aller t’informer au CIRS (Centre d’investigation et de recherche sur le sommeil) au CHUV.
    On peut avoir des apnées du sommeil sans le savoir nécessairement, sans piquer du nez et sommeiller en écoutant des conférences, par exemple.

    J'aime

  3. & too much inutile (;D

    J'aime

  4. Quand on sait la complexité du matériel utilisé dans les laboratoires d’étude du sommeil, ce gadget ne mérite qu’un seul label : Too Much Nul

    J'aime

  5. Pour ma part j’utilise ma montre de course à pied qui a un excellent suivi du sommeil mais pas de réveil intelligent.
    Pas grave.
    En revanche, gros avantage, comme le réveil se fait par vibration cela n’embête pas ma voisine de lit.

    J'aime

  6. Je dors peu, mais très bien.
    Pas de soucis pour me lever.
    Pas besoin pour l’instant d’analyser mon sommeil.
    En revanche, je ne rêve pas (en tout cas, je ne me souviens pas d’avoir rêvé). C’est grave docteur ?

    J'aime

  7. Au fait, une fois que vous avez obtenu les résultats concernant votre sommeil… vous en faites quoi ?
    Je n’ai pas lu nulle part que ces appareils relevaient le tonus musculaire, élément hautement significatif de la qualité du sommeil. Quid des rêves, des mouvements oculaires ?
    On vous vends du vent.

    J'aime

  8. Oui oui, mais c’est rigolo! 😁

    Mirou, alors là, évidemment, ne connecte plus jamais rien quand tu dors!😂

    J'aime

  9. Oui oui, mais c’est rigolo! 😁

    Tant qu’à payer pour rire je préfère aller voir Stéphane Guillon ou Gad Elmaleh.

    Aimé par 1 personne

  10. @Ysengrain: Je pense qu’un de ces gadgets est moins cher qu’un billet pour l’un de ces humoristes, et personnellement, ces gadgets me font beaucoup plus rire. Chacun son truc: vous dans la médecine, moi dans le milieu du spectacle contemporain. Je comprends bien que ce qui peut faire rire l’un peu énerver (profondément) l’autre 🙂

    J'aime

  11. On peut rire de tout, mais pas forcément avec tout le monde.:)

    Aimé par 1 personne

  12. A la lecture de ce billet je me pose une question roure bête :

    Les données personnelles et médicales collectées par Les Gafa & Co sont-elles de nature à aider la recherche médicale ?

    Ou, à un autre niveau ; les renseignements personnels et médicaux que je laisse sur un serveur localisé je ne sais où peuvent-ils aider les autres ou ne font-ils que répondre à mes petits caprices consuméristes ?

    J'aime

  13. François a écrit:

    « …j’ai vu le système, et je me suis dit qu’il me siérait bien de l’essayer. Je suis donc rentré avec la chose à la maison… »

    Qu’en termes mesurés cette scène est-elle décrite! J’imaginerais plutôt les choses comme ça:

    « J’ai vu le système et j’ai aussitôt senti les manifestations d’un trouble familier: tétanisation à la manière d’un chien d’arrêt ayant repéré une proie, paralysie des jambes, accélération du pouls, souffle court, pic de tension, filet de bave à la commissure des lèvres, puis, lentement, mouvement réflexe de la main qui se trouve le plus proche de ma carte de crédit en direction d’icelle, combat intérieur sur le thème « non, quand même, c’est peut-être exagéré, oui mais en même temps ça me fera un test à publier qui rendra service à plein de gens », puis prise de conscience que j’ai ma carte de crédit dans une main, l’article dans l’autre et que je suis en train de de me déplacer en direction de la caisse, paiement, et évacuation expresse avant que ma conscience me rattrape »…

    Ou bien?

    J'aime

  14. Il y avait un sujet la semaine dernière sur les objets connectés pour le suivi du sommeil sur « A bon entendeur » il me semble avec l’intervention de spécialistes. J’ai trouvé intéressant.

    J'aime

  15. Le À BON ENTENDEUR peut être visionné et downloadé ici:
    http://www.rts.ch/play/tv/redirect/detail/8896601
    Montre-moi comment tu dors…

    J'aime

Laisser un commentaire à propos de cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s