Combair-Steam SL de V-Zug, le steamer magique et le service à la hauteur

Depuis 2001, je suis fan des fours combinés voûtes chauffantes-air chaud-vapeur.

Et pourquoi donc, me direz-vous?

Parce que ces fours sont capables de tout.

Par exemple, de cuire du riz à la vapeur, de cuire des légumes tout pareil (goûtez-moi des brocolis cuits al dente, bien verts, avec un goût puissant, sans même avoir ajouté de sel), mais également de rôtir, de régénérer, de gratiner en n’asséchant pas, de faire de la cuisson basse température, et puis, surtout, de faire du pain avec une croûte comme chez le boulanger, bien brillante, croustillante.

Le secret?

La vapeur combinée à la chaleur.

L’union des deux systèmes.

Lorsque nous sommes arrivés dans notre maison, la cuisine avait été refaite 4 ans plus tôt de fond en comble, avec des nouveaux appareils.

Mais le four n’était pas doté d’une fonction vapeur.

La première chose que j’ai faite ou presque: le retirer de la paroi, mettre ledit four au sous-sol (il y a du 380 à la buanderie pour les machines, et l’on n’a jamais assez de fours dans la vie), et installer un nouvel appareil, avec toutes les fonctions imaginables.

J’ai pas mal cherché sur le web (pour une fois), et j’ai jeté mon dévolu sur une marque entièrement suisse, reconnue pour ses très grandes qualités: V-Zug et j’ai choisi le modèle Combair Steam SL.

CSSL60c-2301200003-hires.jpg.jpeg

Certes, ce four est très cher sur le catalogue, mais on peut l’obtenir pratiquement à 50 % dans plusieurs magasins spécialisés.

Il est bien sûr doté d’une vraie fonction « vapeur ».

Et attention, quand j’écris « vapeur », ce n’est pas la vaporette que font certains fours qui prétendent nous en offrir: là, c’est de la vapeur, vapeur, de la vraie, de la dure, de la tatouée, et en quantité!

Et puis, ce four fait tout.

Il nous appelle et sort le réservoir d’eau lorsqu’il n’y en a plus, il pompe l’eau qui coule dans le four et la remet dans le réservoir, pour ne prendre que ces exemples.

Sur l’avant, il est doté de deux panneaux indicateurs, un tactile à droite, et un qui ne l’est pas (et c’est bien dommage) à gauche, piloté celui-là par le gros bouton central rond.

Tout est programmable.

Regardez quelques exemples, et appréciez au passage le professionnalisme du gars qui se lève à point d’heures pour prendre des photos rien que pour vous, encore tout mouillé de la douche qu’il vient de prendre.

2017-11-02_16-34-062017-11-02_16-33-422017-11-02_16-33-072017-11-02_16-32-152017-11-02_16-31-36

Mieux: vous pouvez activer des livres de recettes qui se trouvent dans des livres (un est offert, les autres sont en option): vous indiquerez au four le numéro de la recette, et le four se charge de vous appeler lorsqu’il faut changer quelque chose aux réglages.

photo.jpg
Le programme de la recette 5 du livre Gourmet Vapeur

 

photo.jpg
La même dans le livre

C’est juste dingue.

Mieux que mieux, vous pourriez lui adjoindre un module pour le brancher sur Internet, et le déclencher à distance.

Je ne l’ai pas fait pour deux raisons:

  • je n’ai pas de câble Ethernet à la cuisine (bon, sinon, je l’aurais branché, faut que je sois honnête, ils auraient pu le faire wi-fi non?)
  • tant que le four ne fait pas frigo en attendant qu’il soit enclenché, je ne vois pas trop l’intérêt de la chose (en légère contradiction avec le point qui précède, j’assume).

Je ne peux pas vous faire faire le tour du propriétaire, j’en aurais pour des heures, je le répète, tout est possible.

Sachez qu’il me ravit en tous points.

Un service de pointe

Oui. il me ravit.

Mais quel n’a pas été mon étonnement, il y a quelques semaines, de voir apparaître des éclats sur le fond du four,

L’émail s’en allait.

2017-11-02_15-32-35.png

Autant vous dire qu’en matière de maniaquerie, c’est difficile de tomber sur plus pénible que moi.

Mais même vous, là, dites: vous n’auriez pas dit quelque chose?

Il y a deux semaines, je me suis décidé à appeler V-Zug qui m’a envoyé un technicien.

Je m’attendais à devoir me battre.

À expliquer que cela faisait 45 ans que je cuisinais et que j’avais des fours, que je faisais attention et que cela ne m’était jamais arrivé.

Mais non.

Le monsieur a regardé, a pris trois photos, s’est retourné, et m’a dit qu’on allait nous le changer contre un four entièrement neuf, celui -ci souffrant d’un défaut d’émaillage qu’il n’avait jamais vu, mais pourtant bien réel. Impossible de le réparer.

Mercredi, un four m’était livré et mis en service, tout neuf, et mis à jour en plus en matière de logiciel.

2017-11-02_16-32-45

 

Mieux: j’ai pu garder les plaques, pourtant fort onéreuses de l’ancien four et recevoir toutes les nouvelles.

Alors d’accord, V-Zug, c’est un peu cher.

Mais ils ont une qualité à défendre et ils ne lésinent pas lorsqu’ils rencontrent un problème. J’ai d’ailleurs eu l’occasion d’en discuter avec un électricien: avec cette marque, aucun souci de service après-vente. Dans la première année, si quelque chose ne fonctionne pas, ils n’hésitent pas à remplacer le produit.

En conclusion

Quoi, en conclusion?

Qu’est-ce que vous voulez que je vous dise de plus?

Vous l’avez compris, je suis enchanté.

Je regrette juste de ne pas avoir la place pour faire comme ça:

Résultat de recherche d'images pour "combair steam sl".jpeg

Et paf, pour le service, pour les qualités du four et parce qu’il a un tiroir qui chauffe les assiettes, il reçoit, devinez quoi?

Tampon définitif TooMuchBô Rond rouge.png

 

 

 

14 Comments

  1. Mathieu PIERRE

    Pas mal, mais deux petites questions

    il avait quel âge le four défectueux ? S’agit-il de celui de 2001 ?
    qu’en est-il du bruit ?

    Et j’avais oublié une troisième, est-il adapté à toutes les cuisons ?

    Mon rêve en matière de four ; en fait une cuisinière AGA. Mais il faut savoir resté raisonnable.

    J'aime

  2. La première chose que j’ai faite ou presque: le retirer de la paroi, mettre ledit four au sous-sol (il y a du 380 à la buanderie pour les machines, et l’on n’a jamais assez de fours dans la vie), et installer un nouvel appareil, avec toutes les fonctions imaginables.

    Un jour, quand je serai grand, je serai François Cuneo!
    😜

    Je me moque, je me moque…. alors que moi, même après avoir vu les deux films sur Snowden et subséquemment crypté tous mes disques durs, puis tous redécryptés tellement tout était devenu lent… et bien j’aurais tiré une ligne ethernet juste pour essayer…

    J'aime

  3. Plus sérieusement….
    Mon père, garagiste, avait pour slogan : « le prix s’oublie, la qualité reste. ». J’y pense toujours quand je passe à côté d’un appareil Zug.

    J'aime

  4. Ce four… pfff… fait même pas le café.
    D’ailleurs, il le semble bien avoir vu une cafetière … donc c’est acté… ne fait pas le café

    Aimé par 1 personne

  5. Je confirme qu’il ne fait pas le café.😉
    Le four était de 2016, de février 2016, je crois.
    mirou: quand on fait un truc en cuisson lente, on est content d’avoir un deuxième four pour faire un gratin.
    J’adore les émissions culinaires en Suisse (je ne sais plus le nom) où les gens travaillent avec 3 fours!

    J'aime

  6. Belle bête !
    Mais comment fait-il donc, s’il n’est pas connecté, avec cette histoire d’émail ?
    Je suis espanté de voir que le citoyen confédérationnel de base ( je continue à croire que notre hôte est un helvète comme un autre, malgré ses qualités surhumaines par ailleurs ;0) dispose d’une alimentation électrique triphasée, ici, il n’y a que l’industrie qui a ça.
    Nulle part sur la doc il n’est fait mention du volume utile, alors que c’est pour moi un critère prépondérant dans le choix d’un tel outil.

    J'aime

  7. @Zit: sauf erreur, ici, on a tous du Triphasé dans sa cuisine et son éventuelle buanderie…

    Sinon, François, avec le livre de recette, le four est une sorte de Lexidata de la cuisine ?

    J'aime

  8. François a écrit:
    Parce que ces fours sont capables de tout.

    C’est même à ça qu’on les reconnaît! 😉

    A part ça, j’ai pu goûter aux plats qui sortaient de ce four et c’était effectivement délicieux! Pas comme avec un certain grill… 😁

    Aimé par 1 personne

  9. Bon… ça va hein!😉
    LE ratage de ma vie, et tu noteras que je ne l’ai pas testé, ce grill!:-)

    Aimé par 1 personne

  10. @ Caplan: les fours, faut pas leur parler, ça les instruit

    J'aime

  11. madamepoppins

    Ce four fait tout ? Même me faire aimer cuisiner ? Parce qu’à ce stade, j’aime surtout manger 😉

    J'aime

  12. Ah! Madame Poppins! On m’a dit que tu twittes, je ne le fais pas, je me contente de mon MacBook Pro et j’ai un très vieux Nokia. J’allais sur ton blog, qui me semble devenu bien seul. C’était, à ma connaissance, le seul moyen de te lire. Je suis heureux de constater que tu restes Cukienne, bien que rarement. Porte-toi bien.

    J'aime

  13. Oui, content de te retrouver là!

    J'aime

  14. Mme Poppins, comme François, sans vous connaître j’aime bien votre retour. Quand on signale qu’on « aime surtout manger » c’est surement que le moral redevient bon !
    A 5000€, même avec 50%, soit 2500€ j’attends que mon vieux Siemens à 700€ tombe en panne pour commencer à réfléchir à l’achat…
    J’aime bien l’aphorisme du père de Mirou « le prix s’oublie, la qualité reste. »
    Les plus récents mots d’exCuk…

    J'aime

Laisser un commentaire à propos de cet article

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s