Le LED, c’est de mieux en mieux!

Tout le monde est bien conscient que les ampoules LED sont le présent de la lumière, que les ampoules à incandescence, c’est le passé.

Ces dernières, lorsque c’était possible, avaient été remplacées chez nous par des ampoules fluorescentes qui ressemblaient à ça:

2017-12-03_10-21-21.png

Les derniers modèles étaient plus esthétiques, le tube étant caché dans une bulle de verre ressemblant un peu plus à une vrai ampoule, mais, en plus d’être moches, ces ampoules:

  • rendaient une lumière jaunasse assez désagréable, en particulier lorsqu’on prenait des photos d’intérieur;
  • mettaient du temps à être pleinement fonctionnelles;
  • étaient efficaces énergiquement seulement si la lumière restait longtemps allumée (elles étaient inutiles dans un lieu de bref passage);
  • étaient compliquées à jeter (il fallait les mettre dans un container spécialisé en espérant qu’elles ne se cassent pas;
  • elles supportaient mal, ou carrément pas les variateurs.

Cela dit, elles étaient économiques, ce qui permettait de diminuer sensiblement la consommation électrique d’un foyer.

Et puis sont arrivées, les lampes LED (Light Emitting Diode ou diode électroluminescente).

Chronologie (source Wikipedia)

Ce qui est assez frappant, c’est à quel point la technologie s’est implantée rapidement dans les commerces. Certes, les ampoules à incandescence sont toujours dans les étals, ce qui ne devrait pas être le cas, mais, par exemple chez Ikea, elles ont été complètement remplacées par le LED, partout où c’était possible.

Chez nous, mis à par quelques ampoules halogènes, c’est tout LED, et depuis 4 ans au moins.

Ces ampoules ont tous les avantages:

  • elles permettent de réduire la consommation énergétique de 80 %
  • elles sont, pour certaines, compatibles avec les variateurs;
  • elles ne chauffent pratiquement pas;
  • elles donnent leur pleine puissance tout aussi rapidement qu’une ampoule à incandescence;
  • il est possible de choisir leur température de couleur, voire leur couleur;
  • elles sont censées avoir une très longue durée de vie;
  • leur prix s’est divisé par dix ces dernières années.

Le problème, c’est que ces ampoules ont une électronique qui prend pas mal de place sur leur base et qui rend ces ampoules assez vilaines, sans être aussi moches que les ampoules fluorescentes évoquées plus haut.

Cela dit, ces deux derniers points peuvent être discutés.

Samedi, une ampoule LED dans une lampe de plafond s’est mise à clignoter, et elle a très peu d’heures de travail depuis son achat..

Quand je pense que les fabricants nous expliquent que ces ampoules ont une durée de vie entre 5 et dix fois plus grande que les ampoules à filament, ça me fait bien rigoler, j’en ai au moins quatre qui ont pété en un peu plus d’un an, et de marques différentes.

Le système électrique n’est pas en cause, je viens de subir un contrôle, il est parfait.

Donc la faillibilité soit n’a jamais été aussi bonne qu’annoncée, soit elle a baissé parallèlement aux baisses de prix.

Et puis, je suis allé acheter une ampoule de remplacement dans mon magasin de village, partenaire Migros.

Une seule ampoule E27 LED était disponible.

2017-12-03_10-35-17.png

Le prix est tout à fait agréable, et la consommation est de 4.5 watts pour un rendu de 470 lm, lumière blanche tirant sur le chaud.

Pas mal, mais ce qui m’a surtout surpris, c’est ça:

2017-12-03_21-16-25.png

À droite, l’ancienne ampoule, à gauche, la nouvelle.

Comme vous le constatez, l’électronique est carrément invisible.

Le poids des ampoules est lui aussi très différent, l’ancienne étant bien plus lourde que la nouvelle qui elle même pèse pratiquement le même poids qu’un ampoule à incandescence.

Et inutile de dire que cette ampoule toute neuve donne une lumière tout à fait satisfaisante.

Alors ça y est, on y est!

Mis à part le problème de fiabilité, pas tout à fait aussi longue qu’annoncée, ces ampoules n’ont plus de défauts.

Reste l’impact de la lumière LED sur la santé. Certains y voient un danger.

Et vous, vous êtes passés au LED?

Ou vous êtes des fidèles de l’incandescence?