A mes chères abonnées chéries, à mes chers abonnés qui le sont aussi…

Chères lectrices, chers lecteurs abonné(e)s et adoré(e)s…

Je vous ai retrouvés!

J’ai pu faire un import manuel de vos adresses, vous êtes de retour!

Qu’est-ce que ça me fait plaisir, vous ne pouvez pas savoir.

Je crois que, mis à part perdre le contenu de 15 mois de travail, c’est la perte des abonnés qui m’aurait fait le plus de peine.

J’en profite pour rappeler à ceux qui ne le sont pas encore (abonnés donc), que cela ne vous coûte rien, juste la lecture d’un petit message par mail quand un article sort.

Si ça ne vous intéresse pas de lire l’article, un petit geste du doigt, et le mail est effacé.

Et si vous saviez ce que chaque inscription fait couler de larmes sur mon beau visage buriné par le soleil, le vent, le sel et l’air de la montagne!

Vous ne voudriez pas me priver d’un tel plaisir, ou bien?

Ne reste plus qu’à trouver la raison de la lenteur du site, le reste est quasi bon puisque beaucoup d’entre vous arrivent à poster des images.

Ah, et pour mon plaisir, retrouver les statistiques, mais ça, ça ne vous concerne pas.

NDLR:  c’est fait! En trois minutes, WordPress.com a fusionné mes statistiques des deux sites, c’est juste parfait!

Allez, à la prochaine, et ne croyez pas que je suis reparti comme en 14 pour un article par jour!

C’est spécial, tout ça.