Deux mois avec Qwant: va-t-il définitivement remplacer Google dans mes recherches quotidiennes?

Cela fait tout de même quelque temps que, si j’apprécie au plus haut point la pertinence des recherches du moteur de recherche Google, j’en juste un peu ras la casquette de sentir sa présence dès que je me balade sur le Web qui me propose des pubs sur les trottinettes électriques parce que j’ai fait, il y a trois jours, une recherche sur ce mode de locomotion pour ne prendre que cet exemple.

Autre problème avec Google: depuis plus de deux ans, dans les bâtiments scolaires avec un réseau Edu-VD, il n’est pratiquement pas possible de faire des recherches avec ce moteur de recherche, suite à un problème de filtre, filtre qui les bloque avec les ordinateurs qui n’appartiennent pas à l’école, typiquement avec mon ordinateur privé avec lequel je bosse professionnellement toute la journée.

Presque à chaque fois que je lance une recherche Google, je tombe sur une page m’indiquant que le site demandé n’est pas sécurisé.

J’appelais alors Bing, de Microsoft, qui lui pouvait effectuer la recherche.

Cela dit, comme Bing nous piste aussi en matière de publicité, je me suis demandé, au vu de ce qui précède, quelles étaient les alternatives à ces deux mastodontes, mais à Google en particulier.

Première petite chose, c’est assez marrant d’ailleurs, j’ai constaté, au fil de mes recherches sur le net, que beaucoup confondaient moteur de recherche et navigateur.

Regardez cette vidéo proposée par le site Presse-citron sur cette page, elle est assez éloquente!

 

Elle montre aussi que le premier réflexe chez la plupart des personnes questionnées est de donner Google comme moteur de recherche utilisé.

Alors, des alternatives, il y en a plusieurs.

Madame K qui a l’écologie vissée en elle est passée depuis longtemps sur Ecosia, moteur de recherche qui plante des millions d’arbres grâce à vos recherches.

2019-08-28_07-53-58.png

Elle en est très satisfaite, et pourtant, son métier lui impose de gérer les recherches tout au long de la journée; c’est donc une spécialiste du domaine qui sait ce dont elle parle.

J’aurais pu passer sur Ecosia, je ne l’ai pas fait parce que je voulais tester quelque chose d’autre, histoire de comparer nos expériences ensuite (nous sommes un couple qui parle beaucoup vous savez, et de tout).

Qwant, c’est quoi?

Je suis donc allé voir du côté de chez Qwant, pour voir ce qu’il en était.

Qwant est un moteur de recherche avancé français, créé en 2011 et lancé en 2012.

Son siège est à Paris, le pôle Recherche et Développement est à Nice et le département Sécurité se trouve à Rouen.

Voici l’explication de son nom:

Le nom « Qwant » est la fusion de plusieurs concepts. Le Q de Qwant vient de « Quantités », qui évoque la très grande masse de données que notre robot d’indexation parcourt quotidiennement pour approfondir sa connaissance du Web et disposer d’informations à jour. Le mot « want » est la contraction de « wanted » qui signifie recherché en anglais. Sur Qwant, vous recherchez dans une grande quantité de données.

Philosophie de Qwant

Qwant ne vous trace pas.

Cela signifie que, si vous le désirez, vous pouvez afficher plus ou moins de publicité, nous verrons pourquoi plus bas, mais même si vous cliquez sur un de leurs liens, personne n’en saura rien et vous ne vous verrez pas bombardés de publicités du même genre les semaines qui suivent.

Contrairement à d’autres moteurs de recherche alternatifs, il n’est pas qu’un intermédiaire entre un moteur comme Google ou Bing, il développe depuis des années ses propres algorithmes.

Et seulement quand il sent que lesdits algorithmes ne suffisent pas, il utilise la puissance de Bing pour compléter les résultats.

Mais lisez plutôt quelques extraits de cette page de leur blog expliquant la chose qui date de novembre 2018.

Chez Qwant, nous avons pris le pari depuis le premier jour de créer un véritable moteur de recherche indépendant, en indexant nous-mêmes le Web et en mettant au point nos propres algorithmes, qui permettent de vous fournir l’information la plus pertinente sans avoir à collecter vos données personnelles.

C’est extrêmement important pour garantir une souveraineté technologique européenne. Il était en effet anormal que notre connaissance du Web dépende d’un ou deux acteurs américains, qui décident pour 95 % des Européens de ce qui est pertinent pour leurs recherches, en imposant leur vision et leurs intérêts.

Nous avons énormément investi dans la création de notre index et investissons de plus en plus. A l’heure où nous publions ces lignes, Qwant dispose dans ses serveurs de 20 milliards de pages Web indexées, et chaque jour nos crawlers passent sur plus d’un milliard de pages pour en ajouter, supprimer celles qui n’existent plus, ou mettre à jour toutes les informations qui les concernent. Qwant dispose à notre connaissance de la plus grande capacité d’indexation en Europe.

Ils continuent plus loin à propos de Bing:

Des dizaines de millions de sites sont ainsi présents dans notre index et nous y revenons très souvent avec nos crawlers (plus souvent pour les gros sites très populaires, moins souvent pour les petits sites rarement mis à jour). En réalité, Qwant utilise Bing pour compléter les résultats de recherche sur lesquels nous n’avons pas une pertinence suffisante, et sur les images où les capacités de stockage sont très importantes. Sur le reste, les grandes logiques de référencement sont souvent les mêmes ce qui explique pourquoi vous trouvez souvent les mêmes résultats de recherches, classés légèrement différemment selon le poids donné aux uns ou aux autres. Mais nous faisons évoluer chaque jour nos algorithmes. La bascule vers l’indépendance totale se fait donc progressivement, et c’est bel et bien la direction prise par Qwant, difficile à voir d’un œil extérieur!

Respect de la vie privée de Qwant

Tout est dit sur la page dédiée à la philosophie de Qwant, ici, mais en résumé, le moteur ne cherche jamais à savoir qui vous êtes ou ce que vous avez cherché précédemment.

Les requêtes sont chiffrées pour qu’un tiers ne puisse savoir ce que l’on cherche.

Bref, comme je l’ai écrit plus haut, Qwant ne vous trace pas.

Ce n’est pas rien au quotidien.

Neutralité de Qwant

Là, c’est trop important, je ne résume pas la même page qu’évoquée au paragraphe précédent, je la cite:

Qwant indexe l’ensemble du Web sans discrimination, et applique partout ses algorithmes de classement des informations avec la même exigence, sans chercher à mettre certains sites en avant dans nos résultats parce qu’ils répondraient à des préoccupations commerciales, politiques ou morales particulières, qui ne sont pas toujours celles de nos utilisateurs. Sur Qwant, les informations sont traitées avec un souci constant d’impartialité. Par ailleurs, parce que nous ne cherchons jamais à savoir qui vous êtes, nous n’essayons pas de vous présenter les résultats qui vous confortent dans vos opinions. Qwant vous présente la réalité d’un monde complexe, aux opinions diverses, qui en font sa richesse et tout son intérêt.

Qwant et la protection de l’environnement

Beaucoup, à juste titre, reprochent le côté énergivore des recherches sur Internet.

Qwant s’est associé avec akuoCoop, premier producteur français d’énergie renouvelable et se fournit chez lui exclusivement comme vous pouvez le lire sur ce communiqué de presse.

Comment chercher sur Qwant

Un peu comme sur Google en fait.

Sauf que s’il faut penser à aller sur Qwant à chaque fois que l’on fait une recherche, je parie que vous êtes comme moi, ça ne va pas le faire et vous vous retrouverez une fois sur deux sur Google.

Il suffirait donc de demander Qwant comme moteur de recherche pas défaut?

Certes oui da, mais pas de bol, Qwant n’est présenté par défaut sur aucun navigateur, au moins les plus connus.

Vous devrez donc installer des extensions dans ces derniers pour vous permettre de le faire.

Et encore, patatras, avec le nouveau Safari et ses extensions qui doivent être des applications reconnues par Apple, Qwant ne fonctionne pas « en direct », c’est-à-dire en lançant une recherche directement par la barre d’URL du navigateur..

Apple est agaçant, certes, avec ses nombreux changements, mais sur ce coup, c’est plutôt Qwant qui ne fait pas très fort puisqu’Ecosia, moins d’une semaine après la sortie de Safari 13, nous offrait une extension qui fonctionne parfaitement bien.,

Raison pour laquelle, en direct, j’appelle sur Safari Ecosia, mais je peux également lancer une recherche par Qwant en ouvrant un nouvel onglet ou une nouvelle fenêtre.

2019-10-15_15-51-34.png
Les nouveaux onglets et les nouvelles fenêtres s’ouvrent automatiquement sur la page d’accueil qui est celle de Qwant.

Pour Chrome et Firefox, des extensions sont proposées qui placent tout bonnement Qwant comme moteur de recherche par défaut.

2019-10-15_15-58-48 (1).png
Sur Firefox, directement depuis la barre d’URL

 

2019-10-15_16-00-10.png
Sur Chrome, tout pareil

Sur ces deux navigateurs, une petite icône s’affiche dans leur barre d’outils:

2019-10-15_16-05-11.png
L’extension pour Firefox (tiens, je n’avais pas fait attention, elle est en anglais, mais elle amène  bien sur la page française de Qwant.

 

2019-10-15_16-04-00.png
Celle pour Chrome

La page de résultats de recherche de Qwant est tout à fait agréable.

À gauche, vous avez les outils standards, comme la recherche d’images ou de vidéos en relation avec votre recherche.

2019-10-15_21-50-52.png

La vue Web

2019-10-15_17-24-11.png

La mise en page est agréable, les articles d’actualité qui pourraient vous intéresser sont bien mis à page à droite.

Je dirais même que la présentation est plus agréable que le résultat d’une recherche Google que je vous montre ci-dessous, avec le même thème de recherche.

2019-10-15_17-55-01.png

La vue Images

Rien de révolutionnaire, mais belle présentation.

2019-10-15_21-59-59.png

 

La vue actualité

2019-10-15_21-58-20.png

 

La vue réseau social

2019-10-15_21-54-54.png

La vue Vidéos

2019-10-15_22-04-19.png

La page d’accueil de Qwant quant à elle est tout à fait avenante, avec un certain nombre d’articles d’actualité brûlante ou pas, voyez plutôt:

2019-10-15_18-37-52.png

Qwant Maps

Notez la présence d’une fonction encore en version Beta: Qwant Maps qui fonctionne plutôt bien à ce que j’ai vu sur quelques essais.

2019-10-15_21-44-44.png

Avec, comme il se doit, un itinéraire qui peut être détaillé.

2019-10-15_21-46-08.png

 

Et les résultats de recherche, ils sont comment?

Depuis un peu plus de deux mois, je recherche avec Qwant à 80 %, avec Ecosia à 15 % et avec Google à 5 %.

Et je m’en porte très bien.

Certes, Google est encore un poil meilleur dans plusieurs situations.

Lorsque je fais une recherche sur Qwant ou Ecosia et que je ne trouve pas, alors, un peu penaud, je passe sur Google, et il arrive qu’il me sorte ce que les deux autres avaient peut-être recalé trop loin dans les pages pour que je le trouve.

Donc oui, Google reste le maître, mais il est suivi de près par Qwant et Ecosia [et donc puisque ce dernier est basé sur Bing, Bing lui-même].

Et l’idée de ne plus être poursuivi par Google et ses partenaires, ça compense largement les petites imperfections des alternatives à ce dernier.

Et alors, la pub, c’est terminé?

Non.

Il reste de la pub sur Qwant, il faut bien qu’ils vivent.

Mais il y en a par défaut moins que sur Google. Et surtout, lorsque vous cliquez sur un lien sponsorisé, Qwant ne va pas utiliser ce renseignement pour vous traquer, mais ça, vous l’aviez compris, je pense.

Vous pouvez, si le cœur vous en dit, en rajouter encore un tout petit peu plus. En cas de clic sur une de ces publicités supplémentaires, vous alimentez une œuvre caritative.

2019-10-15_17-24-09.png

2019-10-15_17-24-10.png

 

Lorsque vous activez le mode « Don », vous marquez des Qoz qui représentent une somme automatiquement attribuée à une association.

2019-10-15_23-14-07.png

Vous remarquerez que mon prénom apparaît à gauche du décompte de Qoz.

C’est parce que j’ai créé un compte Qwant, gratuit et pas du tout obligatoire.

Cela me permet de retrouver mes Qoz sur les autres navigateurs.

Qwant travaille en partenariat avec Microsoft pour la publicité, sans transmettre les données permettant un traçage.

Mais encore…

Qwant, c’est un navigateur sur iOS [et j’imagine sur Android] qui fonctionne à merveille.

IMG_1482.png

IMG_1483.png

Un navigateur qui utilisera à chois deux moteurs de recherche:

  • Qwant
  • Qwant Junior

IMG_1484.png

 

Tiens, puisque nous parlons de Qwant Junior, je ne peux que vous recommander cette version pensée « jeunesse » du moteur de recherche si vous avez des enfants ou de jeunes adolescents sous votre responsabilité.

 

2019-10-15_23-04-02.png

 

En conclusion

Qwant est devenu le moteur de recherche officiel de l’Assemblée Nationale française depuis un an, ce n’est certainement pas pour rien.

En deux mois, j’ai pu me rendre compte de la qualité des recherches avec Qwant, mais j’ai aussi constaté que je ne suis plus dérangé par des publicités en rapport avec les recherches que j’avais pu faire, comme c’était le cas avec Google.

J’aimerais juste que la plateforme se rende compte que Safari est un logiciel très utilisé sur Mac, et que par conséquent, elle nous propose très vite une nouvelle extension pour permettre à cet excellent moteur de recherche d’être tout aussi simple sur le programme d’Apple que sur ses concurrents.

Pour le reste, je ne reviens pas sur Google, je reste sur le moteur de recherche français.