tooyoo.ch nous pose des questions sur notre finitude

Il y a quelques semaines, le site Qoqa proposait une inscription à vie (c’est le cas de le dire!) sur le site tooyoo.ch.

Tooyoo est une plateforme suisse (accessible aussi depuis l’étranger) basée à l’EPFL (Ecole Polytechnique Fédérale) qui veut faciliter la vie de ceux qui restent après que la vôtre sera (oui oui, après que + indicatif) terminée, si vous voyez ce que je veux dire.

Le slogan de tooyoo:

Gérez la transmission de vos données et de vos biens.
Créez votre dossier de fin de vie, juridiquement valable, en quelques minutes.

Pour vous dire, déjà, je n’aime pas trop l’idée de mourir.

Mais alors, mourir en laissant un bordel pareil en matière de gestion de mes comptes électroniques, des notes importantes de ma vie, toutes sur Evernote, sur mes comptes bancaires dont seul ma petite personne connaît les mots de passe voire l’existence, à part le service des impôts, franchement, ça me fait encore un peu plus peur.

Vous voyez, je ne suis pas trop “après moi le déluge”, je n’aimerais pas laisser ceux qui restent dans les problèmes, déjà que je vais les laisser dans la tristesse (ben quoi, un minimum ou bien? Non mais!), mais par quoi commencer? Comment faire avec une Madame K qui ne veut pas entendre parler de ça, et qui plus est n’est pas trop intéressée par les chiffres, les mots de passe et ce genre de choses?

Comment stopper tous ces abonnements que j’ai contractés?

Et avant la mort elle-même, que faire si je ne suis plus capable de gérer ma petite personne, si je perds la tête? (non… franchement, là, ça suffit, qui a dit “trop tard, ça fait longtemps que c’est déjà le cas”? Un peu de respect, on parle de choses sérieuses, là…).

Et puis comment savoir quels documents je dois remplir pour ma succession par exemple?

Les réponses à toutes ces questions pourraient bien se trouver sur tooyoo.ch.

Tooyoo, ça fonctionne comment?

Je vous en ai déjà expliqué le pourquoi de tooyoo.

Mais comment fonctionne-t-il?

Vous allez sur la plateforme tooyoo, et vous vous créez un  compte.

Ce compte revient 39 francs par année ou 599 francs pour la vie qu’il vous reste à vivre.

2020-02-23_14-29-45.png

Moi, je paie avec l’offre Qoqa 9 francs par année, c’est clair qu’il faudrait que je vive encore une soixantaine d’années avant de rentabiliser la licence à vie, donc vous imaginez bien que la question ne se pose même pas.

Par contre, comparé au 39 francs que je devrais payer normalement… on peut commencer à se poser la question.

Une fois le compte payé, vous vous trouvez sur votre tableau de bord.

2020-02-23_14-37-16.png

Vous allez créer votre dossier petit à petit, en répondant à diverses questions classées dans les catégories suivantes:2020-02-23_14-39-45.png

Comme vous le voyez, un curseur vert vous indique là où vous en êtes dans les différentes catégories. Vous remarquez qu’il me reste un peu de travail dans certains domaines.

Chacune de ces catégories est constituée d’un  plus ou moins grand nombre de questions de ce type, ici pour “Organisation des funérailles”:

2020-02-23_16-40-38.png

Une fois toutes les questions remplies (ou avant, pour voir ce que cela donne) on télécharge son dossier (autant de fois que désiré).

2020-02-23_17-05-01.png

 

Nous obtenons un super PDF que voici:

2020-02-23_17-25-08.png

Qui s’occupe de votre dossier?

C’est bien joli d’obtenir un dossier, mais qui va s’en occuper une fois que vous n’êtes plus là?

Votre ou vos gardien(s) des souhaits, comme je l’ai montré bien plus haut, sur la figure illustrant le tableau de bord de tooyoo.

Ce sont des personnes, normalement proches, à qui vous envoyez une invitation à se déclarer “gardien des souhaits”, depuis la plateforme, après leur en avoir parlé bien évidemment.

Ces derniers reçoivent donc la demande, et normalement l’acceptent en créant un compte gratuit, bien évidemment.

Ils peuvent voir certaines pièces de votre dossier, mais la plupart ne seront consultables qu’après que tooyoo aura reçu le certificat de votre décès.

Pour la Suisse seulement?

J’ai demandé à tooyoo si la plateforme était réservée aux Suisses.

Voici ce que l’on m’a immédiatement répondu (j’aime bien les sites qui répondent rapidement):

Pour répondre à votre question, la plateforme tooyoo peut sans problème être utilisée en France comme dans d’autres pays. La majorité des informations est indifférente au pays et nous avons déjà de nombreux clients en dehors de la Suisse.

En revanche, même si les législations suisse et française sont proches, les différents documents juridiques que nous avons sur la plateforme sont spécifiques à la Suisse (testament, mandat pour cause d’inaptitude, directives anticipées). Il convient peut-être de préciser ce point.

Tooyoo peut faire valider certains documents officiels par des notaires, directement dans la plateforme, ou vous propose avant cela une aide qui vous aidera à les réaliser.

Un certain nombre de conseils sont proposés sur la plateforme ou même un assistant complet, notamment dans le domaine du mandat pour cause d’inaptitude.

2020-03-05_16-07-08.png

Voici comment se présente cet assistant:

2020-03-05_16-07-08 (1).png

Un autre assistant est à venir dans une prochaine mise à jour concernant l’élaboration de votre testament.

Il va de soi que la validation de ces documents par des notaires sera facturée.

Et la sécurité dans tout ça?

Il est clair que si vous entrez la démarche, vous allez donner beaucoup d’informations à tooyoo.

Bon… Déjà vous dire que tooyoo est une société sœur de la Mobilière Assurance en qui j’ai toute confiance. Il ne s’agit donc pas de petits rigolos qui lancent un service juste pour voir.

Toutes vos données sont cryptées, la clé ne vous appartient qu’à vous-même, une clé de sécurité restant en possession de tooyoo au cas où la justice devrait s’en mêler, mais l’utilisation de ladite clé de secours doit alors se faire devant notaire. La société n’a aucun accès à vos données.

De plus, la startup est basée à l’EPFL, j’imagine qu’ils ont des spécialistes dans le domaine dans cette école polytechnique de haut vol, et les données sont intégralement basées en Suisse.

Plusieurs audits et tests de sécurité ont donné satisfaction face à des attaques extérieures.

Notez que de mon côté j’ai activé la sécurité de type “identification à deux facteurs” pour me connecter, ce qui est rassurant.

Et encore?

Ça fait bizarre d’écrire un article avec un certain détachement à propos de son après.

Tout au long de l’avancement dans l’élaboration de notre dossier, il y a comme un certain détachement de le faire.

Et puis, c’est quelque part assez rassurant de savoir que ce travail, pas toujours gai gai gai, va rendre service à vos enfants, à votre femme, à vos proches, quand ce sera le moment que l’on espère toujours le plus tard possible.

Si vous voulez, lorsque j’avance dans mon dossier je sais bien que c’est de moi et de ma mort que je parle, mais c’est comme si ce n’était pas vraiment réel.

Le seul truc que je n’ai pas pu faire, c’est remplir à l’avance mon annonce mortuaire. Là, c’est trop dur, et puis mince quoi, ce n’est pas à moi de dire que les autres sont tristes de me voir parti, ou bien?

Ou alors, juste écrire la citation que je voudrais voir en exergue dans ladite annonce, comme par exemple “Apple fut toute sa vie…” ou “Sony, c’est tout de même vachement mieux que Canon”.

Bref, vous voyez le genre!

En conclusion

Voilà…

J’ai déjà presque tout dit.

Pour le reste, tooyoo me semble une belle idée basée sur un concept pas forcément à hurler de rire, à savoir,  nous allons tous y passer, mieux vaut que ce soit en beauté, sans mettre les autres dans la peufe.

Je trouve cela intelligent.

C’est drôle d’ailleurs, je vois un rapport avec la course à pied: sans iPhone, puis sans Apple Watch, je pense que je n’aurais jamais commencé la course à pied il y a 6 ans.

Sans tooyoo, je me demande si j’aurais mis de l’ordre le bronx de ma succession à venir, un jour ou l’autre, en espérant que ce soit le plus tard possible.

Faudra voir ce que les suivants feront de ce site, et de Cuk.ch. En tout cas, ils auront toutes les clés pour faire ce qu’ils veulent avec, puisque tout est dans tooyoo.

En vous souhaitant un bon week-end, j’attribue à tooyoo un label Too Much Bô.

2020-02-19_23-44-09

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

26 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

François Cuneo
François Cuneo
il y a 2 années

Oh! En venant voir les commentaires à midi de cet article, je me rends compte que sa publication prévue et demandée à minuit n’a pas passé.
Je le fais vite maintenant, avec mes excuses!

svimic
svimic
il y a 2 années

Merci pour la présentation. J’ai aussi sauté sur l’occasion proposée par QoQa. Bon pour le moment je n’ai pas encore rempli les rubriques et suis à 10000km pour encore 2 semaines. Autant dire que j’espère qu’il ne m’arrivera rien avant de rentrer ! Mais je trouve l’idée très bonne, surtout de nos jours où on multiplie les choses qui seront à régler à notre mort. Mais déjà avant Toyoo j’ai mis en place le tout numérique avec DEVONthink pour le s papiers, contrats et tout et 1Password pour les identifiants et mots de passe. Ma femme ayant les codes des deux, elle peut tout retrouver.

ysengrain
ysengrain
il y a 2 années

Je trouve l’idée excellente, et la présentation qui est faite ici est rassurante.
Néanmoins, malgré l’excellente réputation de l’EPFL, tout site quel qu’il soit peut être hacké, mais sur ce point la discussion ne finira jamais.
Il me semble que nos gouvernants devraient prendre en charge cette problématique afin de ne pas laisser à des privés, qui font payer, la gestion de ce type de problème.

François Cuneo
François Cuneo
il y a 2 années

C’est rigolo, je suis en plein en train de redécouvrir DevonThink dont j’ai acheté la mise à jour il y a quelques mois, installé, puis abandonné.
J’y suis revenu hier, et je le trouve tout à fait passionnant.
Un test en vue?

François Cuneo
François Cuneo
il y a 2 années

C’est vrai que la mort d’un proche peut mettre bien des familles, en plus de la tristesse, dans des situations difficiles.

svimic
svimic
il y a 2 années

Tester DEVONthink est une sacrée paire de manches tant il regorge de fonctionnalités. J’en utilise une toute petite partie et j’aimerais en essayer d’autres mais mon temps dispo pour ça est limité. Avec DEVONthink ToGo pour IOS qui synchronise tout de multiples façons, c’est une équipe gagnante ?

François Cuneo
François Cuneo
il y a 2 années

Alors question: si j’ai 200 Gb de données indexées sur mon disque, c’est-à-dire tous mes documents de travail, parce que DT est vraiment très fort dans le domaine de la recherche, ce sera 200 Gb sur l’Je viens de comprendre qu’un dossier IMPORTÉ dans DT ne sera pas mis à jour en cas de changement dans le Finder, qu’il faut juste choisir INDEXER le dossier, et là ça marche.Pour en revenir à l’iPhone, qu’en est-il de la synchronisation? Il ne prend en compte que les fiches de la base que l’on aurait mises que dans cette dernière, et pas les dossiers indexés du Finder, j’imagine?Encore une chose: la francisation est un peu olé olé… Pour dire que le programme est sorti il y a quelques mois, ces erreurs et toutes ces commandes encore en anglais, pour un programme de cette importance, c’est un peu spécial.

svimic
svimic
il y a 2 années

Pour ta première question François, sur IOS il n’affiche que l’index. Tu vois tout la même chose que sur Mac mais pour chaque doc tu as l’option télécharger. Dans les paramètres sous SYNCHRO, il y a “Conserver” avec un curseur qui permet de choisir combien d’éléments téléchargés il conserve sur l’appareil. Il doit automatiquement purger les plus anciens quand le nombre est atteint.
Pour les dossiers indexés, je ne sais pas trop. La version 2 n’était pas très stable à ce niveau alors j’ai laissé tomber et je n’utilise pas DTP comme un remplaçant du Finder.
Si jamais les forums sont bien suivis par le personnel et ils prennent très au sérieux les buga éventuels.
Pour la traduction française, je remarque dans les notes de chaque update “French translation not complete” mais je ne sais pourquoi. Manquent-ils de collaborateurs francophones ? J’avais envie de proposer mon aide mais comme toujours… manque de disponibilité

François Cuneo
François Cuneo
il y a 2 années

Merci pour tes réponses.

Moi, si je l’utilise un jour vraiment, ce que je risque bien de faire, c’est à la fois pour remplacer Evernote qui franchement bat de l’aile, dans le sens de prendre des notes et de les stocker, de stocker mes papiers, etc… bref tout ce que je fais avec Evernote, mais aussi pour ses fantastiques recherches dans mon Mac.

J’ai un souci avec juste un truc pour remplacer complètement Evernote: il y a des tonnes d’applications de scan sur iOS qui proposent d’envoyer vers Evernote. Or, vers DevontThink, il n’y a rien. C’est juste le côté universel d’Evernote qui risque de me manquer.

svimic
svimic
il y a 2 années

DEVONthink vient dans le menu partage d’IOS dans toutes les appli. Au même titre que Mail ou autre.
Les documents viennent même dans l’application Fichiers d’IOS. Au niveau intégration, jamais vu mieux et totalement compatible AppleScript

François Cuneo
François Cuneo
il y a 2 années

Merci!

François Cuneo
François Cuneo
il y a 2 années

Dites, ça ne vous parle pas, ce genre d’article qui a une toute petite relation avec la mort?

C’est encore à ce point-là tabou?

jean Claude S
jean Claude S
il y a 2 années

Avant de s’en aller vers le néant, si nous/vous aidions à éloigner cet instant…
https://korben.info/comment-lutter-contre-le-sars-cov2-avec-votre-ordinateur-covid-19-coronavirus.html

Mirou
Mirou
il y a 2 années

Je t’avoue que j’ai un peu mis la tête dans le sable….

Sans rire: ces temps j’ai fréquenté des notaires (pour des projets « immobilier », donc plutôt des bonnes nouvelles.), et je dois dire que les conseils reçus en direct, adaptés à ma situation, et bien, ça n’a pas de prix… Ces problèmes de succession sont tellement complexes!

Cela dit, j’imagine bien que tooyoo peut au mons faciliter certaines choses… même si confier ces affaires à un site au nom rigolo ne me convient pas vraiment (c’est la raison pour laquelle je n’avais pas souscrit à l’époque…)

Daniel Pesch
Daniel Pesch
il y a 2 années

Ma propre mort en pose aucun problème, ce sera simplement la fin de ma vie (et j’espère bien, et je sais, qu’il n’y en a aucune autre après). Ce que je ne veux pas c’est souffrir…
Mourir la belle affaire, mais vieillir, ah! vieillir…” chantait Jacques Brel.

Inimaginable une vie sans une mort définitive… Parce que “l’éternité, c’est long, surtout vers la fin” – Woody Allen.

La complexité de la liquidation d’une succession dépend évidemment de ce que le défunt laisse derrière lui. Me concernant, ce sera très simple : je ne possède rien ! Mes trois filles le savent et elles ne se disputeront pas sur ce sujet.
Concernant mes obsèques, mes proches sont au courant : service minimum, incinération et dispersion des cendres dans l’Étang de Thau. Mes dispositions de fin de vie sont consignées et diffusées à mes proches et mes médecins (les consignes principales étant : pas de vie végétative et pas de souffrance sans espoir). Mon Dossier Médical Partagé est aussi “au courant”.

Pour ce qui est de ma vie “numérique” je ne vais pas laisser grand-chose non plus et ce peu, ma compagne en est informée et a accès à tous mes comptes.

Que peut m’apporter le très cher TooYoo ? En plus, sait-on jamais, TooYoo pourrait bien mourir avant moi…

Mathieu
Mathieu
il y a 2 années

Je me souviens d’un test d’une ancienne version sur un ancien site suisse consacré au Mac.

Je l’utilise depuis fin 2019.
C’est assez spécial, très “scientifique” mais avec plein de bugs (les modules d’importations Safari aléatoires, traduction incomplète) et une ergonomie soviétique.
Cela dit, c’est un formidable outil de gestion de sa documentation numérique.

Le véritable problème pour moi est la version iTruc.
1- L’application de base coute 4€. Il faut rajouter 16€ pour la version complète qui permet l’édition des documents. Si l’on ajoute le prix de la version Mac, cela commence à chiffrer.
2- je n’ai pas réussit à synchroniser les deux versions via iCloud. La Dropbox est reconnue.

François Cuneo
François Cuneo
il y a 2 années

Bonjour Mathieu, désolé pour le retard dans la validation de ton commentaire, je n’ai pas pu le faire avant. Bon, il y a une solution pour éviter ce problème. C’est avoir un compte GraphComment gratuit…

Non non, la version iOS me semble gratuite, j’ai pu la télécharger hier, et synchroniser via iCloud.

On parle bien de Devon Think 3?

François Cuneo
François Cuneo
il y a 2 années

Oh ces temps, c’est pas tout gai, je trouve que tu ne noircis pas grand-chose… Malheureusement…

François Cuneo
François Cuneo
il y a 2 années

Tiens, je n’avais pas pensé au côté rigolo du titre du site. C’est vrai qu’il les, pourtant!:-)

François Cuneo
François Cuneo
il y a 2 années

Quelque part, je l’espère!:-)

Mais même dans ce cas, tu auras ton dossier tout préparé.
Après, il faudra le mettre à jour, de manière plus simple peut-être, avec un traitement de texte.

François Cuneo
François Cuneo
il y a 2 années

Alors moi, je sais, c’est égoïste, mais mettre mon ordinateur à la disposition des autres, ça m’angoisse.

Et l’angoisse, ce n’est pas bon pour la santé…

François Cuneo
François Cuneo
il y a 2 années

Tu as raison, il faut payer pour les fonctions Premium de DT to Go dans sa dernière version.

Mais c’est 8 francs suisses qui donnent le droit à la version iPad et iPhone, je trouve que ça va.

André B
André B
il y a 2 années

Au décès de mon meilleur ami en 2014, j’ai écrit une procédure complète à l’intention de mon épouse et de nos enfants reprenant de manière exhaustive le contenu proposé par TooYoo. La procédure en question est dûment identifiée dans un classeur directement accessible. Nos testaments olographes sont déposés au registre des habitants.
L’idée de m’abonner à ce site m’a effleuré, mais je suis toujours en train de me demander ce que cela pourrait “m’apporter” de plus, d’autant que le commentaire de Mathieu semble un tantinet ternir la réputation que vous lui faites. Alors, j’y vais ou je n’y vais pas ?

François Cuneo
François Cuneo
il y a 2 années

Bonjour André!

Ouille ouille ouille! Les bugs dont parle Mathieu, c’est pour DevonThink, pas pour tooyoo!

Cela dit, tooyoo est fait pour faciliter ce que vous avez réalisé vous-même, à savoir une procédure complète.

On peut faire sans lui, peut-être n’avez-vous pas besoin de lui.

RenéM
RenéM
il y a 2 années

L’idée d’envoyer ce genre d’informations en ligne est un obstacle infranchissable. Je n’a pas de compte Facebook ou autre réseau social car je ne souhaite pas mettre en ligne ma vie. Et donc, logiquement, l’organisation de ce qui se passera après ma mort.
Après, chaque situation est différente et je comprends que certaines personnes trouvent là une solution.
J’ai la chance de vivre en toute confiance avec la même femme depuis très longtemps et cela simplifie bien des choses (au-delà des choses prévues et enregistrées chez le notaire) : par exemple, nous partageons le même mot de passe 1Password, même si nous avons chacun notre coffre fort sur nos ordinateurs respectifs (nous ne faisons pas de synchronisation avec les serveurs 1Password). Chacun a donc accès à tout ce qui est enregistré chez l’autre. Nous partageons les mêmes compte en banque. Pour l’exemple des abonnements donné par François, nous ne payons qu’avec des cartes virtuelles avec des montants plafonnés, ce qui arrêtera les abonnements automatiquement et rapidement. Ce ne sont que des exemples, mais je pense qu’en s’organisant bien hors ligne, on peut raisonnablement se passer de ce genre de services.

François Cuneo
François Cuneo
il y a 2 années

Bonjour.

Je note la démarche des cartes virtuelles.

Bon… la carte de crédit normale devrait être bloquée très vite de toute façon, et les paiements des abonnements ne devraient pas se prolonger trop longtemps.

Merci de ce témoignage.

26
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x