Le réveil intelligent est-il une arnaque?

Lorsque j’ai fait l’acquisition de mon Apple Watch Ultra, l’une des choses qui m’intéressaient avec ce modèle particulier, c’était son autonomie largement supérieure aux Apple Watch « standard ».

D’abord, je n’allais plus jamais tomber en panne de batterie au milieu de la journée en mode GSM, ensuite, j’allais même pouvoir faire beaucoup mieux, puisqu’il me serait possible de garder ma montre la nuit et de la charger très rapidement largement suffisamment le matin, pendant mes ablutions.

Pourquoi garder la montre la nuit?

Simplement pour surveiller mon sommeil, notamment dans le but de pouvoir utiliser une fonction qui pourrait être intéressante: le réveil intelligent, qui va regarder dans quelle phase de sommeil vous êtes afin d’éviter de vous réveiller pendant que vous êtes dans une phase de sommeil profond.

En effet, il semblerait que lorsque l’on se réveille dans une telle phase, on se sente, passez-moi l’expression, un peu la tête dans le cul et que notre journée soit bien mal emmanchée.

Cela étant, Apple propose bien une application Sommeil sur l’iPhone et l’Apple Watch, mais elle ne propose pas le réveil intelligent que j’avais pu tester avec le bracelet connecté Jawbone UP que j’avais utilisé il y a bien des années et dont j’avais parlé ici, sur Cuk.ch.

C’est rigolo d’ailleurs de voir que l’entier de ce que peut faire ce bracelet est repris par l’Apple Watch, en bien plus évolué encore… sauf cette fonction de réveil intelligent.

C’est d’ailleurs pour cette raison, mais aussi parce que l’application native de surveillance du sommeil n’existait pas jusqu’à watchOS 8, que d’autres se sont lancés dans la brèche, avec pas mal de succès.

C’est ce qui fait que dès que j’ai fait l’acquisition de ma nouvelle Apple Watch, j’ai pris un abonnement pour ce qui passe pour l’une des meilleures applications de surveillance du sommeil externe à Apple: Pillow.

Je l’ai utilisée quelques semaines, je vous en explique le principe:

Pillow prétend que, pour éviter un réveil pendant une phase de sommeil profond, il vaut mieux parfois être réveillé avant l’heure souhaitée, et pour être sûr de pouvoir trouver une période en dehors de ladite phase de sommeil profond, le logiciel doit disposer d’un délai de 20 minutes au maximum, 0 minute au minimum avant l’heure dite.

Ouais…

Sauf que j’en suis venu à me rendre compte qu’au final, Pillow me réveillait toujours 20 minutes avant le réveil, résultat des courses, je dormais 20 minutes de moins que prévu, chaque jour.

C’était d’ailleurs aussi le cas avec d’autres applications que j’avais testées auparavant, et c’était d’ailleurs même le cas avec le bracelet UP dont j’ai parlé plus haut.

Cela s’explique en fait, j’en parle juste plus bas.

Parallèlement à cette prise de conscience, j’en suis venu à me poser des questions lorsque Pillow a sorti une mise à jour où l’éditeur était tout content de nous proposer de pouvoir utiliser les algorithmes d’Apple aux siens.

Bon… franchement, si c’est pour utiliser les algorithmes d’Apple, alors pourquoi dépenser de l’argent dans un abonnement?

Finalement, tout ce que propose Pillow, je le trouve dans l’application Apple, mis à part cette fameuse fonction de réveil intelligent (que je préfère appeler Réveil prématuré) et une fonction rigolote: l’écoute et l’analyse de vos ronflements.

Pour cela, il faut que l’iPhone soit à côté de votre lit, et que son micro soit activé.

J’ai écouté, et du coup, je me suis dit que j’étais content de ne pas être Madame K… et j’ai bien rigolé, pour ne pas pleurer.

Mais voilà! Pour lancer Pillow autrement qu’en mode automatique, mode automatique qui n’est pas compatible avec le réveil intelligent.

Pour partir en mode surveillance du sommeil, vous devez alors lancer l’application iPhone de Pillaw, et vous dépêcher de faire de même sur la montre, bref, j’ai trouvé la chose assez vite insupportable.

Du coup, j’ai décidé d’essayer l’application d’Apple, qui détecte toute seule mon endormissement, toutes mes phases de sommeil, mon réveil, mon rythme cardiaque et ma respiration, tout ça sans iPhone (je ne veux pas l’avoir à côté de moi pendant la nuit), et sans que je fasse quoi que ce soit.

Et puis, j’ai constaté une chose avec les données d’Apple: je ne suis jamais en phase de sommeil profond en dernière partie de nuit. J’en ai, mais toujours dans la première partie.

ou encore:

Je suis allé regarder dans mes historiques Pillow, avec leurs propres algorithmes et analyses de données, c’est tout pareil.

D’ailleurs, dans son aide, Apple nous explique que les phases profondes de sommeil sont effectives en première partie de nuit principalement.

C’est confirmé sur le site Passeport santé mentale:

La nuit est généralement composée de trois à cinq cycles successifs, qui durent généralement environ quatre-vingt-dix minutes, mais peuvent parfois s’étendre jusqu’à 120 minutes. Leur composition change au fur et à mesure que la nuit avance: en effet, le sommeil lent est très abondant en début de nuit, puis il disparaît peu à peu, jusqu’à disparaître complètement au petit matin. Finalement, la phase de sommeil lent profond constitue près de 20 % du temps de sommeil, et c’est la phase qui s’avère la plus réparatrice pour l’organisme, au cours de laquelle, notamment, le corps récupère le plus de la fatigue physique accumulée tout au long de la journée.

Bien.

Nous constatons donc qu’il y a fort peu de chances de se faire tirer du sommeil le matin par votre réveil, intelligent ou pas, dans une phase de sommeil profond.

Encore une fois, depuis que je suis mes données de sommeil, soit depuis que j’ai une AppleWatch Ultra, donc depuis 5 mois, je n’ai pas vu trace d’une phase de sommeil profond autour de l’heure de mon réveil.

J’imagine donc que c’est pour cela que Pillow (ou d’autres) se dépêche, dès que la première minute du réveil possible autorisé (soit 20 minutes avant le réveil à l’heure voulue) de me réveiller, de peur que je tombe dans une phase de sommeil profond ensuite, phase qui, de toute façon, n’arrivera pas.

Bref, j’en déduis que je me suis bien fait avoir à deux niveaux avec Pillow:

  • j’ai dépensé l’argent d’un abonnement pour une fonction inutile, à moins d’apprécier des conseils réguliers qui vont de soi pour toute personne un tant soi peu intéressée, ou de désirer écouter ses ronflements, ce qui est rigolo un moment, mais peut vite devenir vexant;
  • je me suis fait réveiller de nombreux matins 20 minutes plus tôt que prévu, pour aucun avantage, voire pour me trouver d’autant plus fatigué.

À moins d’être un travailleur aux horaires irréguliers qui doit fractionner sa nuit, le réveil intelligent est une gentille arnaque, me semble-t-il.

La fonction Sommeil d’Apple suffit largement à mon bonheur (avec ses alarmes et ses programmes repos assez sophistiqués), et que ce n’est peut-être pas pour rien que la Pomme ne propose pas cette fonction de réveil intelligent.

5 2 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

39 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Daniel Pesch
Noble Member
il y a 11 mois

………………

2023-02-24_00-17-07.jpg
Daniel Pesch
Noble Member
En réponse à  François Cuneo
il y a 11 mois

Bien dormir, c’est primordial pour les deux personnes qui dorment ensemble !

J’étais un ronfleur effréné jusqu’à ce que mon cardiologue m’a fait faire un test pour vérifier si je ne faisais pas des apnées du sommeil. Bien lui en prit, j’en faisais plein ! Il m’a prescrit l’utilisation d’un appareil délivrant une pression positive continue (PPC) – cf photos jointes.

Depuis, je ne fais plus d’apnée, je ne ronfle plus et ma compagne et moi, on dort beaucoup mieux. Les gens qui dorment en compagnie de ronfleurs ne dorment pas bien et cela même si elle ne s’en rendent pas forcément toujours compte.

Contrairement à ce que beaucoup de gens s’imaginent, on se fait très bien à ces appareils et même, me concernant, je ne peux plus m’en passer, car cela a complètement changer mon sommeil qui est devenu plus régulier et surtout plus réparateur qu’avant. Mes nuits sont bien meilleures depuis que je ne ronfle plus et que les apnées ont disparu. Et un bon dispositif n’est pas bruyant, je vous l’assure (le mien est un Weinmann, celui de la photo, et le masque est un Phillips que vous pouvez voir sur l’autre photo).

Je ne suis pas médecin, mais je conseille aux gros ronfleurs d’en parler à leurs toubib. Un test n’engage à rien et l’apnée du sommeil n’est pas anodine. Et, croyez-moi, vos voisins de lit vous en seront reconnaissants… 💞 

2023-02-24_11-40-55.jpg
2023-02-24_11-44-37.jpg
Albert-R
En réponse à  Daniel Pesch
il y a 11 mois

Que faire quand les deux dormeurs ronflent ?

Le premier que ça incommode tapote sur l’épaule de l’autre. … en espérant que l’un et l’autre peuvent chacun à son tour user de ce stratagème.

Situation vécue durant de longues années.

Daniel Pesch
Noble Member
En réponse à  Albert-R
il y a 11 mois

Le mieux, c’est que les deux s’aiment beaucoup… 😉 

ysengrain
ysengrain
il y a 11 mois

Je ne connais pas grand-chose au sommeil, mais l’absence de sommeil profond en « fin de nuit » je savais.
En second lieu, je dors très bien, sans Apple Watch depuis des dizaines d’années.
J’ai appris à gérer mon manque de sommeil (surtout à mon époque de pleine activité), en faisant la sieste jusqu’à trois fois par jour (rarement plus d’une demi-heure).
J’aimerais bien que quelqu’un un jour m’explique vraiment, à quoi sert l’Apple Watch sauf à donner l’heure comme n’importe quelle montre.
Sachant ce que je sais sur ce « machin », et ne l’ayant pas payé, je ne l’aurais jamais achetée.

Gilles
Gilles
En réponse à  ysengrain
il y a 11 mois

Pareil, j’ai toujours du mal à comprendre l’utilité de ce truc qui, pour moi, n’est qu’un pur objet marketing, au travers duquel une marque (quelle qu’elle soit) nous impose un produit comme étant indispensable, alors qu’on s’en passe très bien.

Ysengrain
Ysengrain
En réponse à  François Cuneo
il y a 11 mois

L’Apple Watch est loin d’être un smartphone.
Tout est dit

mirou
Trusted Member
En réponse à  ysengrain
il y a 11 mois

Je ne la défend pas, mis comme j’en ai une, je livre ici les raisons pour lesquelles je l’aime bien:

  • elle donne l’heure.
  • j’allume fairtiq sans sortir mon téléphone
  • elle chronomètre mes plats en cuisine.
  • elle me sert de montre de sport (quand je fais du sport)
  • elle me réveille en douceur en s’allumant quelques minutes avant l’heure.
  • je calcule avec la calculette.
  • je paie avec

c’est donc quelque part entre la Casio des années 80 et la Rolex. En plus joli et moins cher qu’une Rolex.

Comme c’est très probablement aussi un gigantesque aspirateur à données personnelles, j’ai réfléchi à une alternative mais je suis trop accro.

(Je pense que vous allez surtout retenir « accro » et « aspirateur à données » et vous aurez totalement raison. N’achetez pas ce truc. C’est faux de dire que ça ne sert à rien. Au contraire, elle se rend rapidement indispensable, mais dans le seul but probable de nous empêcher ensuite de nous débarrasser de ce capteur).

Dids
Dids
il y a 11 mois

Intéressé par mon sommeil j’ai utilisé différents bracelet/montres et aussi programmes pour essayer de décrypter mes nuits.
Je ne comprenais pas pourquoi les informations entre toutes ces solutions étaient si différentes.
Et je suis tombé sur https://www.youtube.com/@TheQuantifiedScientist qui fait vraiment des tests et des comparaisons très poussées sur les capteurs de sommeil. 

Conclusion : une nouvelle fois Apple est la meilleure solution et leur dernière évolution d’analyse semble la plus « scientifique ». Je n’utilise plus que Health/Santé et Sleep++. 

Dids
Dids
En réponse à  François Cuneo
il y a 11 mois

Le lien pointe sur la chaîne Youtube du TheQuantifiedScientist . Un type qui teste les solutions d’analyse du sommeil.

Ysengrain
Ysengrain
En réponse à  François Cuneo
il y a 11 mois

“Je ne doute pas qu’Apple ait bien fait les choses”.
Bine sûr, il faut businesser !!
C’est du Canada Dry d’étude du sommeil, sans que j’en ai la preuve formelle, mais allez jeter un oeil dans
A Validation of Six Wearable Devices for Estimating Sleep, Heart Rate and Heart Rate Variability in Healthy AdultsDean J. MillerCharli Sargent, and  Gregory D. Roach*
Sensors (Basel). 2022 Aug; 22(16): 6317. 
Published online 2022 Aug 22. doi: 10.3390/s22166317

L’accès direct se fait dans https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC9412437/

Caplan
Trusted Member
il y a 11 mois

Encore une histoire à dormir debout!  😁 

mirou
Trusted Member
il y a 11 mois

J’avais un temps une montre (c’était il y a bien longtemps) qui disait aussi nous réveiller “au bon moment”. Elle était basée sur les mouvements, et donc aussi, on définissait une heure de début et de fin de réveil… C’était l’horreur !
En fait, elle vibrait dès que je bougeais durant la phase de réveil. Donc effectivement, la plupart du temps, au début de la période. A force, j’ai développé un réflexe pavlovien. Dès que j’ouvrais les yeux, je n’osais plus bouger… quelque soit l’heure de la nuit.
C’était une vraie camelote, et presque heureusement, elle est morte rapidement.

Noisequik
Active Member
il y a 11 mois

J’avais acheté en 2010 l’app Sleep Cycle https://apps.apple.com/ch/app/sleep-cycle-sleep-tracker/id320606217?l=fr

À l’époque, il fallait laisser l’iPhone à côté de l’oreiller et il détectait les mouvements du corps pour voir les phases de sommeil 🤣

Il me semble que l’alarme sonnait bien avec un décalage mais les effets positifs n’étaient pas assez visibles pour que je continue à l’utiliser.

Le principe me paraît toutefois intéressant ; peut-être que cela fonctionne mieux si on dort seul, qu’on n’a pas assez de temps pour faire une nuit complète et en réglant une grande amplitude d’alarme (1h30) ?

Gabriel
Gabriel
En réponse à  Noisequik
il y a 11 mois

Concernant Sleep Cycle je l’utilisais de temps en temps mais honnêtement à part le fait de voir le graphique de la courbe de sommeil profond, ce qui est intéressant au début de connaître son propre sommeil, le fait est que ce programme me réveille 20 à 30 mins avant mon heure programmée systématiquement. Donc oui je peux voir comment je dors mais je pers jusqu’à une demi-heure de sommeil par jour.
j’ai arrêté entre temps.
le mieux, je pense, est d’aller se coucher tôt à des heures régulières pour avoir dormi ses heures….. cad la méthode ancestrale, non technologique, éprouvée depuis des millénaires…

Dernière modification le il y a 11 mois par Gabriel
Jean Claude S
Jean Claude S
il y a 11 mois

Suite à un accident cardiaque cet été, ma petite famille s’est cotisée pour m’acheter une AW 8, histoire de suivre mes constantes…
Du coup, comme beaucoup j’ai regardé la fonction sommeil.
Résultat, l’Apple watch me signale de temps en temps sur son graphique que j’ai mal dormi.
En fait vu mon état à mon réveil, je le savais bien tout seul !

Dernière modification le il y a 11 mois par Jean Claude S
Ysengrain
Ysengrain
En réponse à  François Cuneo
il y a 11 mois

Mais bon, c’est intéressant de voir quel est ton pourcentage de sommeil profond.”
“Je constate que je n’en ai largement pas assez par exemple”
Sur quoi te bases tu pour écrire ça ?

Gilles
Gilles
il y a 11 mois

Il me semble que pour observer le sommeil et détecter les éventuels problèmes, il y a des appareils et des outils médicaux qui peuvent être prescrits par des professionnels. Confier ça à un gadget électronique comme l’iWatch relève pour moi de la plus pure fantaisie… et peut être d’une forme d’inconscience, notamment quand on aborde un certain âge avec ses risques habituels.

Ecuyer Yvee
Ecuyer Yvee
il y a 11 mois

Il mérite donc un tomuchbof…

Toto Schwyzer
Toto Schwyzer
il y a 11 mois

Prends toi un de ces réveils Phillips à simulation d’aube: une lumière commence à s’éclairer progressivement une demi-heure avant l’heure du réveil souhaitée et ton cerveau qui la détecte via tes yeux à travers tes paupières va switcher vers un mode d’éveil. Bref, n’attends pas de la sortie d’un mode de sommeil que tu ne contrôles pas: provoque la doucement mais sûrement.

typo alerts:

  • pendant que mes ablutions.
  • d’autres se sont lancé 
  • Pilliw me réveillait



Toto Schwyzer
Toto Schwyzer
En réponse à  François Cuneo
il y a 11 mois

Quand tu seras à la retraite, vous pourrez synchroniser votre heure de réveil plus facilement. 😴 

Gibus
Gibus
il y a 11 mois

Bonsoir à tous, ( si je puis dire  😂  ).
J’utilise Sleep Cycle depuis 2 ans à présent.
A part des retours d’infos sur le cycle du sommeil, et relevés des bruitages que nous faisons ( mouvements, parlote la nuit, ronflements, toux, …et en fait tous les bruits!! ), j’avoue qu’elle n’est pas très d’une grande utilité. Mais bon, elle me sert de réveil à la place de celui du Smartphone pommé, car sa mélodie est plus douce.
A ceux qui trouvent que ça réveille 1/4 d’heure ou 30min trop tôt, … et bien : décalez votre heure de réveil sur l’appli en conséquence !! Je l’ai fait, et c’est parfait. 😉 

Mais bon, continuer de payer un abo pour se faire réveiller… maintenant que je connais à peu près mes cycles de sommeil, j’avoue que je me pose la question.

Et je n’ai pas de bracelet électronique au poignet  😄  😄 . je connais mes cycles sommeil, et à ce jour, je me réveille souvent AVANT que le bidule ne sonne, pour peu que j’aille me coucher quand cela se fait sentir.
Allez , au dodo !!  💤 

39
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x