BusyContacts: LE gestionnaire de contacts pour MacOS

J’aime beaucoup les gestionnaires de PIM (pour Personal Information Manager) ou GIM pour Gestionnaire d’Informations Personnelles qui touchent en particulier la gestion des calendriers et des contacts.

C’est d’un gestionnaire de contacts dont j’aimerais vous parler ici.

Actuellement, et depuis pas mal de temps je jongle un peu entre différents logiciels spécialisés dans la gestion des contacts:

  • Contacts, l’application d’Apple que je n’utilise presque jamais, parce que trop basique et peu pratique;
  • Full Contacts, que je vais certainement abandonner parce qu’il me coûte trop cher (abonnement) et qu’il est remplacé en grande partie par CardHop;
  • CardHop, dont je vais parler un de ces jours, pour la consultation rapide d’un contact à travers un menu permanent;
  • Alfred, qui n’est pas un gestionnaire de contacts, mais qui me permet de les retrouver, à la manière de Spotlight, à la volée en tapant un raccourci-clavier et quelques lettres du nom du contact recherché;
  • BusyContacts, qui est mon préféré et surtout, qui est de loin le plus complet sur Mac OS.

C’est donc lui qui fait l’objet du présent test.

Avertissement:

Tester un programme de gestion de contacts me gêne parce que dans les copies d’écran, je dois soit dévoiler des données personnelles sur mes connaissances, soit tout flouter, ce qui rend la chose peu lisible.

Je me tournerai donc, la plupart du temps, vers les captures d’écran de l’éditeur du programme.

Ces captures ont le désavantage d’être en anglais, mais sachez que le programme est entièrement francisé.

BusyContacts est un logiciel édité par BusyMac, un vieux de la vieille puisque ses concepteurs étaient derrière les produits Now que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître.

Dave and John have a long history of building great software together dating back to the early 90’s when they created Now Up-to-Date, a revolutionary network calendar for Mac OS 7. Now Up-to-Date and its companion app, Now Contact, were the de facto standards for managing your calendar and contacts.

about.jpg

Et Dieu sait si Now-up-to Date et Now Contacts ont été importants dans ma vie!

Vous pouvez d’ailleurs aller voir le test que je leur avais consacré en… 2002! Intéressant de voir comment se présentaient ces programmes à cette époque.

J’ai également testé ici le premier rejeton de BusyMac (qui a remplacé Now Software): BusyCal. C’est, après bien des essais, le logiciel que j’utilise au quotidien sur mon Mac pour gérer mes événements, en complément avec Fantastical 2 (mais juste pour son menu).

Que vous utilisiez BusyContacts ou/et BusyCal, vous pouvez utiliser beaucoup d’autres gestionnaires d’événements ou de contacts, ces derniers travaillent avec les deux bases (contacts et événement, voire tâches) intégrées à MacOS.

Vous pouvez passer de Contacts à BusyContacts, à Cardhop, ou de Calendrier à BusyCal ou Fantastical sans jamais rien perdre. Un vrai bonheur.

Un peu comme on peut le faire avec différents clients Mail si l’on utilise des comptes IMAP.

Et vous pouvez donc reprendre tous vos contacts sur iPad, iPhone, avec le logiciel que vous préférez utiliser sur ces derniers.

Comment se présente BusyContacts

Vous pouvez voir vos contacts sous deux formes.

La première, en format liste au-dessus, avec la carte détaillée du contact sélectionné en dessous à gauche et tout ce qui lui est lié, événements futurs, passés, et mails à droite.

2019-07-30_12-16-07.png

La seconde en mode colonnes.

2019-07-30_12-16-06.png

Vous remarquez à gauche la barre latérale qui gère les comptes synchronisés, et les mots-clés.

Synchronisation avec différents comptes

Vous aurez certainement choisi de synchroniser vos comptes avec iCloud (ce serait dommage sinon), mais vous pouvez également synchroniser avec d’autres comptes.

2019-07-30_12-38-07.png

Vous verrez alors plusieurs fiches pour le même contact.

bct-fred-icloud.png

Chaque fiche liste sous le champ « Fiches » (dans la capture en anglais « cards » les fiches liées.

bct-linked-infopanels.png

Il est possible de combiner virtuellement ces fiches en une seule en choisissant la commande suivante:

2019-07-30_13-41-23.png

Attention, vous ne risquez rien, il suffit de désélectionner cette commande pour retrouver toutes nos fiches.

Vous pourrez masquer un ou plusieurs comptes dans la barre latérale de gauche.

Une explication pour lier les contacts Facebook et Linkedin est donnée (en passant par les préférences OSX), mais elle ne fonctionne pas chez moi, OSX ayant visiblement supprimé l’ajout d’un compte de ces réseaux sociaux dans les préférences « Compte Internet ». Si je me trompe, dites-le-moi en commentaires, ça me fera plaisir.

Vous pourrez ainsi décider de garder par exemple la photo la plus récente trouvée sur un compte et de la copier directement d’un coup sur les autres fiches liées.

Enfin, il est possible de fusionner les cartes sur un compte cible, ce qui implique qu’elles seront cette fois fusionnées avec toutes les informations des différents comptes sur ce dernier (normalement iCloud).

2019-08-01_09-36-39.png

Cela signifie qu’en consultant un autre gestionnaire de contacts en relation avec la base iCloud, par exemple Contacts d’Apple ou CardHop, vous verrez toutes les informations en provenance de plusieurs comptes du contact.

Ce n’est pas le cas si vous combinez les cartes dans le menu Présentation qui n’est visible que dans BusyContacts

Les mots-clés

Les mots-clés sont l’équivalent des groupes sur Contacts d’Apple, mais en bien plus pratique. Vous retrouverez d’ailleurs tous les mots-clés créés dans BusyContacts dans Contacts d’Apple, mais sur ce dernier dans la liste des groupes.

Dans BusyContacts, on commence par créer le mot-clé.

Lors de la création ou l’édition de fiche, on tape le début du mot-clé et l’affichage prédictif fait le reste. Vous pouvez ajouter autant de mots-clés que vous le désirez à un contact.

2019-08-01_09-43-22.png

Pour afficher tous les contacts liés à un mot-clé, vous cliquez sur son nom dans la liste.

2019-08-01_09-43-22 (1).png

On ne peut pas faire plus simple, j’utilise quant à moi cette fonction pour tous les élèves dont je dois m’occuper en réseau professionnel, en créant un mot-clé pour l’élève (par exemple Jean Dumur) en liant ensuite chaque contact qui participera aux séances à venir pour Jean.

Je pourrai ainsi d’un coup d’un seul convoquer ces personnes et leur envoyer un PV des séances, soit en tapant le mot-clé dans Mail (rappelez-vous, Contacts et BusyContacts utilisent la même base) ou directement depuis le programme par un CTRL-clic sur le mot-clé.

2019-07-30_13-19-39.png

 

L’historique et le futur des événements liés à un contact

BusyContacts est lié à BusyCal, l’excellent calendrier de BusyMac qui travaille de concert avec la base de données de Calendrier d’Apple ce qui implique que, là non plus, vous n’avez rien à craindre pour la synchronisation entre vos différents appareils.

Vous pouvez voir, à droite des deux vues, tous les événements liés au contact sélectionné.

2019-07-31_12-38-16.png

Vous pouvez lier un événement à un contact soit depuis BusyContacts, soit depuis BusyContacts…

2019-07-31_12-42-40.png

Soit depuis BusyCal

2019-07-31_12-47-47.png

 

À remarquer que les deux programmes, s’ils ne font pas qu’un, sont liés, comme je l’ai écrit plus haut, notamment parce que l’on peut passer de l’un à l’autre depuis l’un ou l’autre.

2019-07-31_12-52-39.png

2019-07-31_12-52-39.png

 

Le regroupement des mails, des messages et des tweets

L’autre énorme avantage de BusyContacts, c’est de grouper les mails que nous avons reçus du contact ou des mails que nous lui avons envoyés.

2019-07-31_22-12-18 (1).png

Notez que seuls Apple Mail et MailMate sont pris en compte et que nous ne verrons donc que les mails en provenance des comptes qui sont gérés par l’un ou l’autre de ces logiciels.

Vous pouvez également regrouper dans la vue les activités suivantes:

2019-07-31_22-12-18.png

C’est une des très grandes qualités de BusyContacts: vous avez votre historique complet des relations que vous avez entretenues avec votre contact.

Une fiche complète

Les champs des fiches proposés par BusyContacts sont exhaustifs.

Voyez plutôt:

2019-07-31_22-30-55.png

Bien sûr, vous pourrez choisir les champs que vous voulez voir dans les listes, ou par défaut dans la fiche de saisie.

2019-07-31_22-30-54 (1).png

Notez le champ Notes qui peut se voir affubler des pièces jointes (mais attention, si vous voulez les synchroniser par iCloud, elles devront être petites, sinon, vous pouvez simplement indiquer le lien vers le document sur votre machine) et qui peut recevoir le cachet Date et Heure pour nous rappeler des différentes entrées que nous faisons dans ce champ.

2019-07-31_22-39-51.png

Une saisie rapide

Si vous voulez aller vite, une saisie rapide assez intelligente est de la partie.

2019-08-01_09-52-26.png

2019-08-01_09-52-43.png

2019-08-01_09-52-26 (1).png

Tout est parfait alors?

Presque.

Ce programme est complet, mais il lui manque juste un menu permanent à la CardHop qui affiche immédiatement tous les contacts sans ouvrir un logiciel.

C’est la raison pour laquelle j’utilise également CardHop dont je vous parlerai bientôt.

Mais pour bosser vraiment, rien de tel que BusyContacts qui est pour moi le plus puissant des gestionnaires de contacts et qui se lie en plus si bien avec BusyCal que j’utilise également au quotidien.

BusyContacts coûte 49.99 $, tout comme BusyCal. Les deux reviennent, si vous les achetez ensemble, 79.98 $

Ces logiciels n’ont pas la présentation la plus moderne du monde, mais ils sont mis à jour très régulièrement: j’utilise les versions beta, j’en reçois au moins une par semaine.

Oui, BusyContacts mérite bien un label TMB.

2019-08-01_10-01-00