RPTLBDC (11): deux livres pour sortir du confinement

Je vous propose la lecture de deux livres ce vendredi:

  • un sur la vidéo
  • l’autre sur la photo

Oui, deux livres seulement, j’imagine bien que ce n’est pas trop le moment de lancer des dizaines de nouveaux ouvrages du côté des éditeurs.

Ces deux ouvrages sont sortis avant le confinement et j’en attendais d’autres qui ne sont pas venus, ce qui est bien compréhensible, raison pour laquelle j’ai attendu pour en parler ce qui est un peu dommage, leur lecture vous aurait peut-être occupé dans ces moments difficiles.

Commençons par celui consacré à Adobe Premiere Pro.

Monter ses vidéos avec premiere pro

9782212678611_internet_w290.jpg

  • Titre: Monter ses vidéos avec premiere pro
  • Auteur(s): Aurélie Gonin
  • Editeur(s) : Eyrolles
  • Parution: 13 févr. 2020
  • Édition: 2e édition
  • Support: aucun
  • Format: 21.6 x 23.5
  • Couverture: Broché
  • Poids: 636 g
  • Intérieur: Quadri
  • Diffusion: Geodif
  • ISBN13: 978-2-212-67861-1
  • EAN13: 9782212678611
  • Prix: 26 €

Je me rappelle du temps, il y a une vingtaine d’années, où je découvrais Adobe Premiere que je m’empressais alors de faire découvrir sur le site de Pomme-A.

Ce logiciel était pour moi l’évidence, bien plus que n’a pu l’être, au début en tout cas, Final Cut Pro X ou les dernières versions d’iMovie.

Seulement voilà, Premiere est passé depuis longtemps à l’abonnement, alors que Final Cut Pro X que j’ai acheté depuis des années est toujours à la pointe et mis à jour sans que j’ai eu quoi que ce soit à payer pour obtenir les dernières versions.

Cela ne m’a pas empêché de feuilleter le livre d’Aurélie Gonin qui est une mise à jour du livre qu’elle avait sorti en 2014 (Aurélie s’appelait Monod à l’époque) et dont j’avais parlé rapidement ici sur Cuk.ch.

Ce livre, très bien écrit et illustré est à la portée de toutes et tous. Il s’adresse aux débutants et à ceux qui connaissent déjà un peu le logiciel, mais pas aux professionnels qui le maîtrisent depuis longtemps. Ceux-ci ont d’ailleurs rarement besoin de livres pour leur expliquer comment fonctionne un logiciel, il faut bien l’avouer.

Il m’a permis également de voir à quel point Premiere a évolué.

Si je devais quitter FinalCut Pro X, ce que je ne ferai pas parce que je m’y suis habitué (enfin, habitué, c’est beaucoup dire, je n’ai plus monté quoi que ce soit depuis au moins deux ans, j’ai juste retouché quelques projets pour les mettre à jour), il est évident qu’un livre comme celui d’Aurélie Gonin serait une bénédiction, tant il fait bien le tour du logiciel, avec clarté et compétence.

Venons-en maintenant au livre consacré à la photo.

Les secrets de la photo de studio

9782212677973_internet_w290.jpg

  • Titre: Les secrets de la photo de studio
  • Sous-titre: Matériel — installation — setups — prise de vue
  • Auteur(s): Olivier Chauvignat
  • éditeurs(s): Eyrolles
  • Collection: Secrets de photographes
  • Parution: 27 févr. 2020
  • Édition: 1ère édition
  • Support: aucun
  • Nb de pages: 194 pages
  • Format: 17 x 23
  • Couverture: Broché
  • Poids: 552 g
  • Intérieur: Quadri
  • Diffusion: Geodif
  • ISBN13: 978-2-212-67797-3
  • EAN13: 9782212677973
  • Prix: 24 €

S’il y a un domaine qui me semble totalement inabordable, ne serait-ce que pour des raisons de place, mais aussi parce que j’ai l’impression qu’il faut faire l’acquisition d’un matériel incroyable pour parvenir à ses fins.

Disons que ce livre relativise mes angoisses en particulier au niveau du matériel, mais tout de même, il va falloir acquérir une base qui ne sera pas tout à fait donnée.

Pour le reste, le sujet est parfaitement découpé (matériel, exposition, cadrage, les bases de l’éclairage, exemples de prises de vue, postproduction et j’en passe…), les plans d’éclairage sont clairs et bien expliqués.

Je trouve dommage que les photos de modèles qui illustrent les photos ne me plaisent pas vraiment en matière de colorimétrie.

Ce défaut dépassé, je constate que ce livre est très complet, pointu, permet de développer des connaissances déjà acquises, mais peut très bien mettre le pied à l’étrier d’un débutant.

Si le sujet vous intéresse, mais que vous n’avez jamais osé vous lancer, ce livre vous permettra peut-être de faire le pas.

Prévoyez tout de même de faire chauffer votre carte de crédit, pas pour le livre, qui n’est vraiment pas cher, mais pour le matériel qu’il vous faudra acheter.