Retour sur l’apéro Cuk (2): les photos

Bonjour à toutes et à tous.

Hé, ho… ne croyez pas que parce qu’il y a eu trois articles en trois jours, ça va être toujours comme ça hein…

Je sens que je vous donne de mauvaises habitudes là, et que j’en prends de mauvaises aussi.

Mais voilà, comme promis, et c’est là que vous vous rendez compte que je ne suis pas un politicien, je vous propose de regarder quelques images de l’apéro Cuk de mercredi soir.

C’était un moment vraiment chaleureux, où je me suis senti un peu comme lorsqu’on est le marié, à parler avec tout le monde en ne voyant pas le temps passer, jusqu’au moment du film que je vous ai présenté hier et qui m’a achevé tant il m’a ému (mais bon, je crois bien que je n’étais pas tout seul à être touché, ce soir-là).

Si la soirée a pu être aussi sympa, c’est bien évidemment grâce à l’équipe de Mémoire Vive qui avait bien préparé les choses, au premier étage de son magasin.

Cliquez sur les images miniatures pour les voir en grand et les faire défiler.

Et comme tout le monde avait apporté quelque chose de bon à manger, on a été gâtés.

Merci à Ibrahim, Maeva, Billal et à Ibrahim pour leur aide efficace.

Le premier à être arrivé, c’est Laurent Vera, qui nous a vite fait installé un petit studio photo et qui a pris le portrait de quelques-uns des participants.

Nous étions nombreux, puisque plus de 50 personnes sont passées pendant la soirée, certaines restant longtemps, d’autre n’ayant fait qu’un saut, juste pour nous dire bonjour.

Je vous propose, pour commencer, de regarder la galerie de portraits qu’a prise Laurent.

Vous verrez que nous avons des petites étiquettes sur nos pulls, il ne vous reste que mémoriser les noms pour les reporter sur la deuxième galerie, qui vous montre plutôt l’ambiance de la soirée.

Vous voyez que l’ambiance était juste comme il faut, sympa, pleine d’humour et d’amitié.

Et nous avons même réussi à converser quelques minutes avec certains qui n’ont pas pu venir, à travers Skype, qui a assez bien fonctionné.

2017-03-02_21-00-04

Et puis, nous avons pris quelques photos de groupes des personnes encore présentes, voyez plutôt:

Cliquez sur les images miniatures pour les voir en grand et les faire défiler.

Nous avons, comme je l’ai expliqué hier, eu droit à ce super film créé par la plupart des rédacteurs, qui nous a captivés et émus pendant 7 minutes et 11 secondes.

Pour ceux qui l’auraient raté, c’est ici sur la page d’hier.

Enfin, chose très étonnante dont il faudra absolument que je vous parle: Soheil avait amené à déguster ses fromages.

J’en entends un, à gauche, qui a dit, « ah ben… il doit être fatigué le Cuk, parce que parler d’étonnement à propos de fromages… ».

Hé, hé, stop là mon gars (parce que c’était un gars, les filles sont bien plus respectueuses de l’ex-boss de là-bas, merci à elles): et si je te dis que les fromages étaient faits à base de noix de cajou, et pas de lait, hein, on fait moins le malin, là, devant tout le monde!

2017-03-02_21-12-11.png

Trois des nombreux fromages proposés.

Il faudra vraiment que je fasse un article sur ce sujet, parce que non seulement, ces fromages sont étonnants de par leur ingrédient de base, mais ils sont surtout succulents, et, oui, très proches des vrais fromages, tout à fait capables de rivaliser avec eux.

Vous vous rendez compte du progrès pour les personnes, et elles sont nombreuses, qui ne peuvent pas, pour une raison ou une autre, manger des produits lactés?

Il faudra rapidement que je fasse un test sur ces nouveautés.

Remarquez, certains s’en sont déjà chargés!

img_0128
Le Matin du 20 février 2017

Voilà…

Cette fois c’est fini.

Je vais bien évidemment continuer à faire des liens vers le site de Cuk.ch pour faire référence à des articles lorsque ce sera nécessaire.

Mais par ces lignes, je tourne véritablement la page sur Cuk.ch, tout en gardant de merveilleux souvenirs de toutes ces amies et ces amis rencontrés grâce à lui, physiquement ou en virtuel.

Mais ce qui est assez fou c’est que même en virtuel, ces amies et ces amis étaient tellement vrais que j’ai l’impression de les avoir vraiment connus.

Merci encore une fois à vous toutes et tous.

Et à bientôt ici!