Humeur « nostalgie » (1): Peeeeurrrrrkkkkkkk

Pendant 15 ans, j’ai écrit des humeurs sur Cuk.ch.

Il y en a quelques-unes qui ne sont peut-être pas trop mauvaises, j’ai bien écrit «peut-être», et dont on me parle de temps en temps.

Et puis, l’autre jour, un lecteur dénommé « cukaboutdesoufle » (mais quelle idée!) m’a fait remarquer en commentaires qu’une humeur sur Cuk l’avait particulièrement marqué, en me mettant le lien vers cette dernière.

Je suis allé voir, pour la forme, et je dois avouer que j’ai bien rigolé.

Faut dire que j’aime assez bien mon humour glacé et sophistiqué, comme disait notre cher Marcel Gotlib, sans son excellentissime «Rubrique à Brac» (remarquez que je donne à Wikipedia de l’argent régulièrement, alors je rentabilise, paf, deux liens dans le même paragraphe!).

Comment ça c’est gonflé? Oui, bon, un peu, d’accord, mais là, je dois trèèèèès modestement avouer que, oui, l’humeur m’a fait marrer. Je n’y peux rien, il faut aussi dire que je suis un public assez facile, dans les films, je pleure ou je ris là où il faut, là où le cinéaste a prévu la chose.

Bon, des fois avec dix secondes de retard, mais je finis presque toujours par réagir tout de même.

Alors je vais vous la redonner ici, cette humeur, mais avec une petite explication indispensable.

Cette humeur, je l’avais écrite dans une autre vie, le 25 mars 2006. Pensez, il y a 11 ans.

La Madame Cuk dont il est question ici, je ne suis plus avec elle, même si nous sommes restés en bons termes (d’accord, ça a pris un peu de temps hein, mais maintenant c’est bon, je suis souple:-)).

Donc il ne faut pas confondre la Madame Cuk de cette humeur avec la Madame K avec qui j’espère bien finir mes jours, que l’on se le dise!

Je vais vous laisser avec l’humeur, mais avant cela, j’aurais une petite demande à vous faire:

Si vous avez souvenir d’une humeur de Cuk que j’ai écrite (oui, je pense qu’il est plus juste et correct ici de m’en tenir à mes humeurs et pas celles des autres rédacteurs qui voudront, eux, utiliser les leurs sur leur blog ou sur leur site), et qui vous aurait fait rire, ou dont vous vous souvenez avec plaisir, merci de me la signaler par mail via ce petit formulaire.

J’aimerais bien en tout cas, et ça m’aiderait à en faire ressortir quelques-unes.

Merci!

Et maintenant, place à l’humeur.

Peeeeurrrrrkkkkkkk (à l’origine, sur Cuk.ch, le 26 mars 2006)

Celle-là, ça fait des mois que j’avais envie de l’écrire, tellement la chose me plaît depuis longtemps, mais jusqu’à ce samedi, je n’osais pas.

En fait, cette humeur, j’ai envie de la faire chaque fois que je lave la vaisselle à la main, entre deux machines.

Vous les Français, il y a un truc incroyable que vous avez et que nous n’avons pas: le Paic Citron.

On rigole, mais le Paic Citron, ça doit être vachement technologique, et ça a sa place sur Cuk.ch (même que s’il faut trouver un rapport, on dira comme ça que je suis sûr que l’étiquette, sur la bouteille, a été composée sur Mac).

En effet, je me souviens du bruit, ce devait être un peu du style «peeeeurrrrrkkkkkkk», que faisait le pouce de la dame qui frottait une assiette qui venait d’être lavée avec une goutte de Paic Citron. Pour bien montrer donc que l’assiette était vraiment dégraissée, elle faisait ça, la dame… pas pour le plaisir de faire ce bruit au demeurant pas très agréable, j’en conviens.

Je n’y ai jamais cru moi, à cette pub, pas le style à me faire avoir par un spot moi, non, mais!

Et bien j’avais tort.

Lors de nos dernières vacances d’été, j’ai eu la révélation.

J’ai acheté, un peu par hasard, une bouteille de Paic Citron vert. Et j’en ai versé une giclée dans l’évier (ce qui était d’ailleurs une grossière erreur, nous verrons pourquoi plus bas).

Je lave la vaisselle (ben oui, ça m’arrive plus souvent qu’à mon tour, c’est normal non?) et après avoir rincé, je prends mon premier plat et… peeeeurrrrrkkkkkkk.

Peeeeurrrrrkkkkkkk?

Attends, j’ai déjà entendu ça dans ma vie moi? Et c’est là que les pièces du puzzle de mon passé se remettent en place (imaginez une sorte de ralenti dans ma tête): nom de dzou, c’était donc vrai?

Je reprends une assiette… peeeeurrrrrkkkkkkk.

Jamais je n’avais entendu ce son en vrai, je ne l’avais perçu qu’à la télévision…

Alors je peux aussi? Oh que c’est bon! Peeeeurrrrrkkkkkkk (juste pour le plaisir cette fois, même si ça fout le frisson).

Cela dit, c’est assez incroyable, ce pouvoir dégraissant. Du coup, j’appelle Mme Cuk pour lui montrer, qui est immédiatement convaincue.

Cette unité dans notre couple, ce n’est pas souvent, mais quand ça arrive, c’est beau.

Sauf qu’en lisant cette humeur, elle me dit que le son n’est pas Peeeeurrrrrkkkkkkk, mais «ouiiiiiiinnnk». Faut toujours qu’elle finisse par me contredire.

Du coup, nous essayons ce que prétend le slogan: finie la giclée, juste une goutte suffit… Et bien vous le croirez ou non, mais c’est vrai. Bon, pas UNE goutte, d’accord, mais deux.

De retour au supermarché, nous achetons six bouteilles d’un litre de Paic (dont 33 % gratuits, pour ça vous êtes forts, amis Français, il y a toujours un bout de gratuit dans vos produits, nous, on préfère faire des rabais, mais bon, ça revient un peu au même hein…), pour les ramener en Suisse. À noter que le Paic citron passe mieux la douane que le vin, bon à savoir!

Depuis nos vacances d’été, nous en sommes à notre deuxième bouteille de Paic Citron. Faut le voir pour le croire, nous qui habituellement en utilisons une tous les quinze jours, quelle que soit la marque.

Alors bon, j’ai essayé de voir le pouvoir de dégradation biologique une fois le produit dans nos lacs, et je n’ai pas trouvé quoi que ce soit sur l’étiquette. Là est peut-être le problème.

N’empêche, j’imagine que deux gouttes de produit doivent être moins nocives qu’une bonne «pressée sur la bouteille», comme je le faisais avec les autres marques.

Enfin lorsque l’on voit le pouvoir dégraissant du produit, je me pose deux questions:

  1. je me demande bien pourquoi une marque arrive à faire un produit tellement supérieur aux autres
  2. je me demande bien comment il est possible d’être le concurrent de Paic Citron. Moi, si j’étais l’un d’eux, j’aurais envie de me cacher six pieds sous terre…

Bon week-end!

PS: Mme Cuk me fait dire que pour les mains, Palmolive c’est moins agressif… Ce serait-y qu’elle fait plus souvent la vaisselle que moi?

Tssss…

33 Comments

  1. Ah, sûr que celle-ci a toujours figuré dans mon top 5 des humeurs mythiques !

    J'aime

  2. C’est marrant… Je pensais à celle-ci il y a justement quelques jours! 🙂

    J'aime

  3. Pour ce qui concerne le tensio-actif dont il est question ici, juste une remarque : n’ayant pas assez d’humeurs comme celle-là pour soutenir la kroâssanse, les mercateux qui gèrent le truc ont eut une idée géniale qui consiste à ne rien changer au produit, mais à rendre l’orifice de sortie d’un diamètre tellement plus gros qu’il est devenu impossible de n’en exprimer qu’une goutte. La moindre sollicitation du flacon en vidant peut-être 7 à 8 fois plus de produit qu’avant (ce qui n’est absolument pas nécessaire), les ventes vont exploser. Bande de chiens…

    z (qui se souvient des chaussettes, je répêêêêêêêêêêêête : keske j’étais content de n’avoir pas de ouature pour devoir subir ça aussi ;o)

    J'aime

  4. ça c’était avant l’eau miraculeuse

    J'aime

  5. Il faut bien reconnaître que cette humeur est l’une des plus emblématiques de cuk.ch et qu’elle a grandement contribué à forger sa réputation hors normes, faite de découvertes technologiques et de prises de positions très personnelles. Un grand moment, en effet!

    Pour tester la balise du lien, j’essaie de faire figurer ici un récit véridique intitulé Trocadéro et Paic Citron, une expérience personnelle, vécue à Paris. 😉

    Aimé par 1 personne

  6. Le lien, ça marche, mais maintenant, je ne peux pas revenir et corriger l’une des plus emblématiqueS

    J'aime

  7. Le correcteur automatique a fait son travail!😅 C’est tout bon!

    J'aime

  8. Et excellente, ton humeur sur la mousse!😀

    J'aime

  9. Allez en « paic » Seigneur Cuk

    Aimé par 1 personne

  10. …Et les poissons font «Beeeeuuuurrrrrkkkk»!

    J'aime

  11. Vous êtes en forme, là, les gars!

    J'aime

  12. Daniel Pesch

    Pour le plaisir et pour vérifier le vrai bruit :

    Pouvoir dégraissant

    J'aime

  13. Daniel Pesch

    Bon, je re-tente :
    Pouvoir dégraissant

    J'aime

  14. Haha! J’avais raison! C’était bien «ouiiiiiiinnnk»!!!

    Aimé par 1 personne

  15. Et si tu veux un jour que je t’apprenne à mettre un avatar qu’on voit un tout petit peu, n’hésite pas à demander!😉

    J'aime

  16. Comment ça tu avais raison? Et elle est où la preuve, hmmm?
    Quand je vous dis qu’elle veut toujours avoir raison…😫
    Eh dis-donc, ça y est, tu t’es dévoilée! Ça fait quoi?😀

    J'aime

  17. Effectivement, désopilante, l’aventure caplanesque !

    z (asskonrigole ici, je répêêêêêêêêêêêête : enfin non, sur Milsabor, plutôt !)

    J'aime

  18. J’ai essayé pourtant…

    J'aime

  19. Non mais tu as écouté ou quoi? C’est évident! :p

    J'aime

  20. Très rigolo et touchant de retrouver beaucoup de gens « connus » (au moins par leur pseudo) !

    Et vous savez à quoi ça me fait penser ? A un bête déménagement…
    La maison ne nous plait plus, on s’y sent un peu à l’étroit, on y a même quelques mauvais souvenirs (des disputes, des malheurs, des séparations : moi, je vois ce que je veux dire…). On aimerait bien changer d’air, voir si un ailleurs pourrait nous redonner de l’air, un nouveau souffle.

    Alors on déménage. C’est décidé.
    Mais on reste ensemble, hein ! On essaie juste de remettre un peu les choses à plat, d’avoir des règles plus claires, moins de contraintes, « car la vie est trop courte »…

    Bref, voilà, vous avez déménagé. Euh, nous avons déménagé, en fait.
    Ca nous a fait un peu (bcp) mal au bide, mais finalement, on n’est pas si mal dans cette nouvelle maison…

    Sébastien
    PS : qqun a vu passer Drazam par ici ? C’est lui qui m’a fait vous connaître, c’était en 200x.

    J'aime

  21. En fait, c’est plutôt que le proprio a viré tous les colocataires et s’est réinstallé seul juste à côté !😁😁😁

    J'aime

  22. Heu… Je craignais un peu qu’on voie les choses comme ça.

    Je comprends pourtant bien ce sentiment.

    Peut-être qu’un jour j’arriverai à expliquer avec des mots ce que je ressens.

    Pour l’instant, c’est trop tôt.

    J'aime

  23. Hey, je rigole! J’ai mis un emoticone, smiley qui souri avec bonhomie et jovialité!

    J'aime

  24. Et il a fait murer les entrées : y’en avais des qui voulaient pas partir, les ingrats, et que même la situation devenait incontrôlable, les squatters, quelle engeance, mon bon monsieur !

    z (enfin, la situation est à nouveau UNDER CONTROL, je répêêêêêêêêêêêête : yenna qui se plaignent de ne pas avoir pu dire au revoir à tous leurs potes… z’avaient ka le faire en temps et en heure, non mais !)

    J'aime

  25. Oui, oui, je sais bien, mais…😟

    J'aime

  26. Ah oui, d’accord (j’avais essayé le premier lien de Daniel, j’étais sur une erreur 404, et je n’avais pas de son sur le deuxième sur mon iPad). Là, j’ai essayé, et OK, sur CETTE pub, ça fait « ouiiiiiiinnnk », mais pas dans la mienne.

    Dans la mienne, que je ne retrouve pas, ça fait Peeeuuurkkkk.

    J'aime

  27. « Ouiiiinnnkk » c’est le doigt féminin. « Peeeeuuuurkkk » c’est le doigt masculin (le gros macho qui vérifie que la vaisselle est bien propre).

    J'aime

  28. Dis-donc, Tristan, comment je dois prendre la chose?????🤣

    J'aime

  29. Nathalie Boy de la tour

    J’ai bien rigolé, c’est fou ce que la pub postée par Corinne semble déjà « vintage »

    J'aime

  30. Jamais très loin! Ça c’est du slogan ToTheEndien…

    J'aime

  31. Ouais, mais attends qu’on reprenne nos aises et qu’on y remette un poil le bronx!

    J'aime

  32. François-Xavier ex fxc

    je me suis tjrs demandé si c’était à cause du citron….

    J'aime

  33. […] Non non, ce n’est pas un nouvel article sur un produit vaisselle! […]

    J'aime

Laisser un commentaire à propos de cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s