Les AirPods, c’est assez magique

Première petite chose, je mets à S à «AirPod» parce que le S fait partie intégrante du nom de ces petits appareils vu qu’ils sont deux. On dit des iPad, mais des AirPods.

J’aime bien mes gros casques, mais il faut bien avouer que, parfois, ils ne sont pas très pratiques.

J’avais testé le Parrot Zik 2, qui est un casque Bluetooth ici, début 2015, et le Beyerdynamic T1 ici à la même époque.

Le premier était dénué de câble puisque justement Bluetooth, le second est un vrai casque de salon avec une connectique bien lourde et épaisse.

Les deux sont d’excellents casques (surtout le T1), mais il est difficile de les avoir toujours sur soi, et c’est même carrément impossible en ce qui concerne le T1.

C’est une des raisons pour lesquelles la sortie des nouveaux AirPods Apple m’a vraiment titillé.

D’abord, parce qu’ils ont eu du mal à être commercialisés, accusant un retard à l’allumage de plusieurs mois.

Et puis, surtout, parce qu’ils sont vraiment minuscules, et totalement dénués de fil, même les reliant entre eux (une première?).

Donc j’ai fait l’acquisition d’une paire de ces écouteurs, que j’ai toujours dans mon sac.

Des spécificités techniques plutôt invisibles… en ce qui concerne le son

Les spécificités de ces AirPods sont les suivantes sur le site d’Apple, et observez ce qui manque… pour un casque audio:

2017-03-01_13-44-59

Vous avez trouvé?

Bon, ne faites pas les malins non plus, avec un titre de section comme ça, c’est facile de voir qu’il s’agit bien sûr des spécificités liées au son.

La bande passante, elle est où?

Comment sait-on si l’on peut profiter des qualités Hi-RES ou ne serait-ce qu’ALAC ou FLAC? hmmm?

Ben je n’en sais rien, j’ai cherché, je n’ai pas trouvé.

Faut le faire hein?

Bon, alors il faudra faire au feeling, de toute façon pour moi, il n’y a que ça de vrai.

Déballage et pairage avec l’iPhone

Alors là, c’est juste comme d’habitude en matière de présentation de l’objet: magnifique.

Le carton, rien que lui, comme toujours, est sobre et classe

Dedans, c’est encore mieux:

img_2753
Un petit coffret à bijoux, tout doux

On sort le petit coffret.

Sans oublier d’ouvrir le fond du carton pour trouver le câble USB-A vers Lightning.

img_2759

Pas sûr que j’apprécie ce choix… OK, c’est pratique pour les chargeurs que l’on a déjà (iPhone, iPad), mais franchement, avoir un USB-C vers Lightning m’aurait simplifié la vie (avec l’alimentation unique 87W qui fait tout), ou mieux (mais là, il fallait carrément changer la connectique de la boîte), aller d’USBC vers USBC.

Dans la petite boîte, qui s’ouvre moyennement facilement (ça glisse un peu), on trouve, bien nichés, les deux petits écouteurs.

img_2758

Non non, je n’ai pas mis le coffret dans un lavabo ou une cuvette de WC, c’est le carton qui est dessous.

On l’ouvre.

On le place à côté de l’iPhone (à quelques centimètres), et, magie, le jumelage est quasiment automatique.

img_2764

Quand j’écris «quasiment», c’est qu’il faut tout de même tapoter sur Connexion (une fois, le tapotement, comme un clic).

Et miracle…

img_2765

Plus simple, ce n’est pas possible.

Et pairage avec les autres membres du club de vos matériels Apple

Si vous disposez d’un compte iCloud, tous les appareils reliés seront automatiquement configurés.

Typiquement, sur mon iPad, il m’a suffi d’aller sur les préférences Bluetooth, et de cliquer sur «non» à droite de la ligne des AirPods, automatiquement présente, pour que cela devienne «oui», et le tour est joué.

img_0129

À noter d’ailleurs au passage que c’est dans les préférences Bluetooth que l’on peut faire quelques réglages concernant ces AirPods (voir flèche rouge de la figure précédente) et que l’on peut choisir sur un appareil de faire sortir le son sur les AirPods via le centre de contrôle que l’on fait apparaître en tirant du bas de l’écran vers le haut, puis en coulissant vers la gauche pour obtenir la deuxième page dudit centre (voir flèche verte).

Passer d’un appareil à l’autre est donc assez simple, mais prend tout de même (hors manipulation), 5 secondes… quand tout va bien, ce qui n’est pas toujours le cas, voir plus bas.

Par contre, avec le Mac, les choses n’ont pas été tout à fait aussi simples.

En effet, il faut également aller dans les réglages Bluetooth des préférences système.

Je dois vous dire que j’ai beaucoup souffert au départ, mes AirPods étant bien reconnus, mais définitivement non connectables.

Zut alors, je suis bien énervé.

Finalement, j’ai demandé d’oublier les AirPods, qui sont revenus comme par magie un peu plus tard et qu’il m’a suffi alors de jumeler d’un clic.

Ensuite, vous allez dans le menu permanent du son et vous choisissez la sortie vers les AirPods (il faut avoir Sierra pour ce faire sans appuyer sur option).

2017-03-03_17-42-54

Ensuite, tout baigne.

Sur Qobuz, les AirPods sont automatiquement choisis, sur Audirvana aussi.

Seul «petit» problème à l’heure où j’écris ces lignes: je n’ai pas trouvé comment changer le volume du son dans Audirvana lorsque j’ai mes AirPods. Le menu Son permanent ne change rien…

Et avec l’AppleWatch?

Incroyable, c’est magique. Ça fonctionne vraiment sans qu’on ait rien à faire, je suis épaté.

Je rappelle qu’avec l’application Musique, il est possible de charger dans la montre une et une seule playlist qui doit faire 1 Go au maximum.

C’est assez divin, ce sentiment de se promener (ou d’aller courir) tellement léger, avec une montre, et 8 grammes en tout dans les oreilles!

L’ergonomie, c’est lourd, ces AirPod?

L’ergonomie de ces AirPod est assez sensationnelle.

D’abord, vous avez un casque qui pèse 4 grammes dans chaque oreille.

Comme normalement, vous en avez 2, d’oreilles, ça nous met le casque à 8 grammes en tout.

Et pour le transport, le petit boîtier qui permet la recharge (comptez environ 4 à 5 recharges complètes, chacune donnant un peu plus de 5 heures d’écoute) ne pèse que 38 grammes, ce qui nous donne un casque complet pour 46 grammes, support compris.

Je le sais, j’ai vérifié sur ma balance.

La preuve…

Vous vous rendez compte, toute une électronique, plus tout ce qu’il faut faire pour donner du son et avec un micro en plus, dans 4 grammes?

Je trouve ça tout simplement dingue.

On se disait avec Mathieu Besson l’autre jour, que le plus incroyable, c’est que le tout soit parfaitement synchronisé via Bluetooth. Pas un millième de seconde de décalage, qui rendrait l’écoute impossible. Rien, à ce point de vue, tout est parfait.

Et puis, si vous allez visiter le site de iFixit.com, vous risquez d’être étonnés!

Regardez plutôt le concentré de technologie qu’ils ont trouvé dans les AirPods et leur chargeur!

Toutes les images de cette mosaïque sont tirées du site iFixit.com, qu’on se le dise

L’ergonomie, ça tient dans l’oreille, ces petites choses?

J’ai lu qu’il suffisait de voir si les petits écouteurs avec fil livrés par Apple (les EarPods) tenaient dans votre oreille pour savoir si les AirPods vous allaient.

Je ne suis que partiellement d’accord.

Les EarPods tombaient souvent de mes oreilles, alors que les AirPods pas du tout.

Les AirPods sont pour moi très confortables, et j’ai même essayé de courir quelques kilomètres (11 en tout) avec eux sans aucun problème de tenue.

Pour tout dire, au début, j’étais inquiet pour l’écouteur de mon oreille droite: je l’ai repoussé dans l’oreille tous les kilomètres environ, et puis au 4e, je me suis dit, allons-y, voyons si ce n’est qu’une impression ou s’il va réellement tomber. Eh bien rien du tout, le petit machin reste bien dans l’oreille.

Cela dit, pour des raisons de sécurité dont j’ai parlé sur Cuk, je n’aime plus du tout courir avec de la musique dans les oreilles. Je ne le ferai plus, mais pour faire un test complet pour vous, lecteurs chéris, que ne serais-je pas prêt à faire…

Même si, comme je l’explique plus bas, vous allez entendre encore un peu la circulation. Mais une voiture qui vient de derrière vous, assez doucement, vous ne l’entendrez pas, et ça, fichtre, c’est bigrement dangereux.

L’autonomie?

J’ai dépassé un peu l’autonomie de 5 heures (oh, de pas grand-chose, c’est vrai, j’étais à 5 h 12 dans mes calculs, mais je ne garantis rien).

Mais pas de panique! En quelques minutes dans la petite boîte, vous repartez pour un bon moment (Apple nous explique qu’un quart d’heure de charge nous donne trois heures d’autonomie).

En gros, une règle de base: je n’utilise plus mes AirPods, je les range dans la boîte avec deux énormes avantages et un tout petit:

  1. ils seront toujours rechargés;
  2. je ne vais pas les perdre;
  3. vous serez une fois de plus très heureux de voir le souci du détail d’Apple: cette petite aimantation qui attire les AirPods dans la bonne position et qui les maintient bien en charge, c’est un délice!

IMG_2783

Les informations de la figure ci-dessus apparaissent à chaque fois que vous sortez un iPad de sa boîte, juste après l’avoir ouverte.

2017-03-12_20-57-04

Vous l’avez deviné, là, tout est chargé

En ce qui concerne le pourquoi de cette autonomie, je vous laisse découvrir plus de précisions sur les spécifications des trois batteries, les deux petites dans les AirPods (chacune 93 milliwatts par heure, ce qui, selon iFixit, représente 1 % de la charge d’un iPhone) et la plus grosse (3.81 V, 1.52 Wh lithium-ion selon iFixit) dans le chargeur, précisions ainsi que d’autres de toutes sortes sur les AirPods que vous trouverez sur la page décidément passionnante d’iFixit, ici.

2017-03-12_14-03-23

Je peux sans problème poser la petite boîte et les deux AirPods sur un chargeur d’iPhone.

Ergonomie générale, à l’utilisation

Alors là, c’est bien le seul point où Apple peut mieux faire.

Ce qui est très bien d’abord: on met les écouteurs dans les oreilles, ils entrent en fonction, on les enlève, ils se mettent automatiquement hors tension. Des capteurs sentent le contact avec la peau.

Ce qui est plus difficile maintenant.

OK, on peut passer par SIRI en tapant deux fois l’écouteur et demander de monter le volume ou le descendre, mais:

  • cela ne fonctionne pas si l’on n’a pas de connexion Internet;
  • cela ne fonctionne que partiellement avec les programmes non Apple (typiquement, hors l’application Musique, impossible de dicter un passage à la piste suivante, il faudra passer par la montre, l’ordi ou le téléphone…
  • cela ne fonctionne qu’assez péniblement finalement, parce que si l’on dit «Baisse le volume», Siri nous répond qu’il l’a fait, oui, mais d’un cran. Cela devient vite rébarbatif de descendre rapidement de manière conséquente le volume, il faudra finalement là aussi passer soit par la montre, soit par le téléphone.

De plus, certaines fonctions liées aux AirPods ne fonctionnent tout simplement pas, chez moi.

2017-03-11_14-20-39.png

Les commandes officielles sur la page d’Apple dédiée aux AirPods

Typiquement, la dernière commande listée ci-dessus est reconnue pas SIRI (il me la réécrit parfaitement), mais ce dernier me dit qu’il ne comprend pas ce que je lui demande.

Ah, ce qu’au j’aurais apprécié une zone sensible qui puisse prendre en compte mon glissement du doigt vers le haut, ou vers le bas, pour monter ou descendre le volume par exemple, ou ne serait-ce qu’un simple tap pour mettre en pause et reprendre l’écoute d’un morceau. Là, la seule solution est de retirer un casque. Bon, ça va vite, mais tout de même…

Et puis, passer d’un appareil à l’autre, ce n’est pas si évident qu’annoncé.

Parfois, par exemple, si je suis à l’écoute de mon Mac et que je veux passer sur l’iPhone, même si je me déconnecte de la sortie AirPods sur Mac, je ne vois plus mes AirPods sur l’iPhone, il faut que je repasse par les préférences Bluetooth et que je clique sur la ligne de ces derniers pour que la recherche de ces écouteurs les remette en fonction.

Agaçant, mais gageons que les choses vont s’améliorer au fur et à mesure des mises à jour système et peut-être des mises à jour firmware des écouteurs.

Et si vous vous cantonnez au passage de la montre vers l’iPhone et inversement, tout est transparent, c’est quand on commence à trafiquer avec le Mac que ça devient plus compliqué.

En tout cas, pour finir sur ce point sur une note positive, je n’ai pas eu besoin de ce bouton de réinitialisation, qui se trouve sur le boîtier.

2017-03-11_14-39-20.png

Bref, je suis sûr que le processeur W1 qui équipe les AirPods peut et va faire bien mieux en matière d’ergonomie.

Ah, petite chose encore: il semble qu’iOS 10.3 permettra de localiser ses AirPods au cas où nous les aurions perdus.

D’ailleurs, une petite application existe déjà, mais pas encore sur le store suisse.

Bon, ce n’est pas tout ça, et le son alors?

Et le son des AirPods, il est comment?

C’est peut-être l’une des choses les plus importantes non? Parce que même si les AirPods étaient absolument parfaits en matière d’ergonomie, si le son est tout de même leur fonction de base.

Alors, soyons clairs! Comparés à des casques de salon de type Senheiser ou Beyerdynamic par exemple, nous sommes dans un autre monde.

Mais tout de même, il faut bien admettre que le son qui sort de ces écouteurs est bon comparé à ce que j’ai entendu de nombreux casques de même type, mais à fil.

Il est même très bon, bien meilleur que celui des EarPods.

Ce qui frappe, ce sont des basses bien présentes, et au début, une impression de son un peu étouffé dans les aiguës. Mais on s’y fait assez vite. Oui, je trouve comme une sorte de profondeur et de douceur dans ces AirPods.

Entendons-nous bien, lorsque je suis chez moi, je préfère mille fois mes Jean Maurer, mais en ballade, dans le train, il faut bien avouer que le rapport encombrement qualité du son est tout simplement bluffant.

Ah, et puisqu’on parle de train… Attention, ce casque n’a pas de réducteur de bruit (les micros oui, mais ils ne servent pas à réduire le bruit de l’écoute). Vous allez donc entendre vos voisins parler. Mais comme il s’agit d’un casque qui entre dans les oreilles, vous ne serez pas trop trop dérangés malgré tout.

Cela dit, avec les AirPods, vous n’êtes pas coupés du monde. Cela a des avantages pour moi, je souffre un peu de me promener en ville avec un casque qui me coupe de tout, en particulier du bruit des voitures, question sécurité.

Oui, Apple a fait du bon travail en matière de son avec ces AirPods, de l’excellent travail même.

En conclusion

Pour un coup d’essai, Apple a fait très fort.

Le succès rencontré par ces écouteurs montre bien qu’il y avait une réelle attente du public.

Et le retard pris dans les livraisons de ces petits appareils montre bien la complexité de  leur fabrication.

Cette attente est-elle déçue?

De loin pas, en ce qui me concerne.

Au contraire. Très franchement, je les ai commandés pour pouvoir faire un test soit sur Cuk.ch, soit ici, et au final, je les ai toujours dans mon sac.

Et vous ne savez pas quoi? c’est comme les appareils de photos: le meilleur est celui qu’on a avec soi.

Pour moi, c’est souvent l’iPhone pour la photo, et les AirPods pour le son.

Même si, comme tout produit que l’on met sur le marché pour la première fois, certaines choses peuvent et doivent encore s’améliorer, notamment en matière d’ergonomie.

Cela sera fait déjà de manière logicielle sur cette génération, et ce qui est impossible à faire ainsi le sera certainement dans une nouvelle version qui sera bien sûr à venir.

Mais oui, cette première génération mérite largement le détour, et je ne peux que vous la conseiller, pour autant que vos oreilles les acceptent facilement. Pour être sûrs de la chose, je le répète, essayez avec les EarPods que vous possédez sûrement.

S’ils vous vont, ce sera encore mieux avec les AirPods.

25 Comments

  1. Merci beaucoup François pour cette analyse très détaillée. J’ai essayé en marchant des écouteurs Géonautes, mais j’ai failli ne pas entendre le tramway qui arrivait, aussi je suis d’accord avec toi que c’est assez dangereux. Je crois que je vais me laisser tenter par les AirPods Bonne journée Alain

    J'aime

  2. Mouai, tu connais ma position sur les derniers choix d’Apple. Et celui-ci, entre un casque non réparable, un câble non compatible avec le dernier ordinateur, sans compter que globalement je n’aime pas les casque Bluetooth pour ce qui sont potentiellement un créneau de publicité à l’avenir n’est pas pour moi.
    On verra quand arrivera cette publicité dans nos oreilles en se baladant près d’un magasin, ou autre… une recherche rapide sur Google montre ça:
    http://www.capitolemobile.com/bluetooth/bluetooth-marketing

    Ou ça:
    http://www.clubic.com/mag/maison-connectee/actualite-808904-bluetooth-5-publicite-marketing-geolocalise.html

    Donc, merci pour le test, mais ce ne sera pas pour moi.

    J'aime

  3. Mais une voiture qui vient de derrière vous, assez doucement, vous ne l’entendrez pas, et ça, fichtre, c’est bigrement dangereux.

    Je trouve ça quand même très symptomatique de la magnifique civilisation qui est la nôtre : c’est si fourbe que ça les voitures ?

    z (par contre, j’aime pas les casques, je répêêêêêêêêêêêêête : vive la musique libre !)

    J'aime

  4. J’imagine, ou disons j’espère, que l’on pourra désactiver ces fonctions « commerciales », mais les AirPods n’y sont pour rien… Ce sera la même chose avec les mobiles.

    Je ne vois pas le citoyen moyen accepter ce genre d’intrusion dans sa musique par exemple.

    Pour le reste: ils sont compatibles principalement avec les iPhones pour lesquels ils sont faits. Et ils le sont avec les Mac, même récents. C’est juste pour la charge qu’ils sont lightning. Cela dit, ils les auraient faits USB-C, bonjour les cris et les injures!

    J'aime

  5. C’est même sournois, quand tu cours, et je ne te dis pas les trains, sous lesquels plein de gens sont malheureusement passés parce qu’ils avaient un casque sur la tête. Ça a failli m’arriver à moi aussi, à 20 mètres près (je pense même un peu moins)…

    J’avais expliqué ça ici.

    J'aime

  6. François, tu dis « avoir un USB-C vers Lightning m’aurait simplifié la vie (avec l’alimentation unique 87W qui fait tout), ou mieux (mais là, il fallait carrément changer la connectique de la boîte), aller d’USBC vers USBC. »

    Je ne suis pas d’accord.

    Car:
    – le câble USB-C lightning existe, tu peux te le procurer ici pour CHF 29 (prix baissé à CHF 21 pour le moment): http://www.apple.com/ch-fr/shop/product/MK0X2ZM/A/câble-usb-c-vers-lightning-1-m.
    – si Apple mettait ce câble dans le carton des AirPods (renchérissant d’autant le prix de vente)… comment feraient les gens qui ont un ancien ordi? Ils utiliseraient leur ancien câble USB-A vers Lightning? Ou alors ils devraient se procurer un adaptateur « inverse », USB-A vers USB-C, mais je ne suis pas sûr qu’un tel adaptateur existe.

    Pour le moment, c’est aux « early adopters » d’être les « early adapters », selon moi. Simplement parce que tu achètes un nouveau casque, Apple devrait y inclure un câble pour le nouveau MacBook Pro 2016? Que dirait le possesseur d’un ordi plus vieux? Il serait obligé de s’acheter un autre câble, lui, alors qu’il n’a pas changé d’ordi récemment? Il dirait « Apple pousse à la consommation, ils veulent que je change d’ordi, en plus?! »

    Tout est, comme toujours en informatique grand public, question de « centre de gravité », quels sont les connecteurs les plus répandus sur le marché. L’USB-C est appelé à régner longtemps, mais pour le moment, c’est l’USB-A qui permet de recharger la majorité des objets.

    J'aime

  7. Oui, je sais, ce n’est pas si simple.

    Moi, l’option choisi me va, je pense qu’elle va satisfaire un maximum de monde, mais tu vois que certains, comme Grég, n’aiment pas.

    J'aime

  8. Et les voitures électriques? Selon la vitesse, en ville en zone 30 par exemple, elle ne font pas de bruits. Avec ou sans écouteurs, c’est dangereux! Donc, toujours rester vigilant!

    J'aime

  9. L’usb-c me paraît bien. C’est à nouveau la cohérence de l’ensemble des produits de la marque qui me gène. Pourquoi ne pas faire en sorte que les nouveaux produits soient à la fois compatibles aux anciens ET aux nouveaux?
    Mais dans les EarPods, ou plus globalement dans la logique de la disparition de la prise casque des iPhone, je n’aime pas ce choix de nous forcer à abandonner un style de câble qui ne sert qu’à un mono-usage pour favoriser le sans-fil à tout va. La gestion des batteries, des recharges, de la durée de vie de tous ces produits nécessitant une charge électrique pour fonctionner n’est-elle pas incompatible avec un peu de gestion de l’énergie et de l’environnement?

    J'aime

  10. Quand j’ai vu apparaître ces machins, je me suis senti déçu de ne plus courir en musique. Je préfère aussi la course « à sec »: une grande partie de mon plaisir de coureur (j’ai repris hier, j’espère tenir !) vient des sensations de l’environnement dans lequel j’évolue: les odeurs, les paysages (mêmes urbains), les gens (les surprendre en disant « bonjour », c’est mon côté XXe siècle), et les sons: les dangers, évidemment, mais aussi, les oiseaux, les musiques dans les immeubles, les oiseaux et autres animaux, mes pas sur l’asphalte, le gravier ou la terre, ma respiration…

    Pour le reste du temps, j’ai eu un Zik (v. 1): trop lourd, compliqué, pas toujours fiable, impossible de l’utiliser en téléphonie la plupart du temps. Depuis je me suis vu offrir un casque Bluetooth b&o. Et je l’adore. Il fonctionne tout simplement. Le son est très beau. Il est léger et joli. Je l’emporte partout malgré son relatif encombrement.

    Donc pas d’Airpods pour moi pour l’instant. Même si je serais certainement déçu en bien de les essayer…

    J'aime

  11. Il est clair que courir en silence est un vrai bonheur.

    Cela dit, je me dis que lorsque je cours au bord du lac Léman, à Vidy, là où il n’y a pas une seule voiture, je prendrai les AirPods, et quand je cours sur route, même partiellement, ce sera sans casque.

    Parce qu’un truc que j’aimais bien en écoutant de la musique en courant, c’est que j’ai le temps de bien écouter les paroles et toutes les pistes d’un album.

    Et content que tu reprennes la course. C’est vrai que par ce temps, ce n’est que du plaisir.

    Enfin… presque…

    Aimé par 1 personne

  12. oui: « presque. » J’y suis allé un peu fort pour un « come back », j’ai mal partout…

    J’ai la chance d’un nouveau bureau, dans lequel je suis tout le temps seul et dans lequel je peux maintenant souvent écouter de la musique. C’est un vrai plaisir. Et j’ai investi dans Apple Music, qui fonctionne de mieux en mieux dans ses recommandations. Je découvre plein de choses (folk, alternative). Seul blême: si je prends un TGV, il vaut mieux télécharger une playliste en amont, sinon c’est catastrophique (les Helvètes qui se plaignent du réseau mobile dans les trains ne prennent probablement pas souvent le TGV…)

    J'aime

  13. Je voulais dire « presque tout le temps seul ». Arghh, il faut bien se relire ici !

    J'aime

  14. Je ne cours pas mais j’aime ma musique dans le train ou à l’hôtel. J’utilise Audirvana sur mac, Golden-ears sur l’iPhone, le tout en format FLAC.
    La qualité a fait un bond depuis l’achat du petit DAC iFI (162g) qui se branche sur l’un ou l’autre. Sur le mac il se recharge seul, sur l’iPhone il faut vérifier sa charge, son seul défaut est l’absence d’un voyant.
    L’AirPod n’est pas pour moi !

    J'aime

  15. Cédric Schöpfer

    C’est vrai que j’ai eu l’occasion de conduire la Renault Zoé en ville de Genève. En tant que conducteur, il faut faire vraiment attention a la réaction des piétons.

    J'aime

  16. Bien que n’étant à ce jour jamais arrivé à maintenir dans mes oreilles des écouteur intra-auriculaire non souples, je suis tenté pas ces AirPods. Mais quand je vois qu’on ne peut pas baisser le volume sans passer par Siri ou en actionnant directement les commandes de l’iPhone, cela me coupe l’envie d’essayer.
    Pourtant j’adorerais trouver des écouteurs ou un casque (très peu encombrant et pliable) bluetooth satisfaisants sans y laisser ma rente de retraite!

    J'aime

  17. Tu peux avec la montre dom’-)

    J'aime

  18. J’ai depuis hier des beats X car je ne voulais pas renoncer à des commandes manuelles. Je ne suis pas un mélomane averti tout en appréciant subjectivement une bonne qualité sonore. Bilan : aucun soucis pour se connecter sur mon iphone. Sur mon Samsung du travail, pas de soucis non plus. Pas de coupures et une bonne qualité (je suis dans le train entouré des dizaines de bidules connectés et je n’ai aucune coupure alors que j’écoute la radio en 4G. En plus ils sont moins chers et il y a un bon de 3 mois sur Apple Music 🙂 A considérer sérieusement je trouve.

    J'aime

  19. J’ai dit: « sans y laisser ma rente de retraite »!!!

    J'aime

  20. Pour écouter de la musique au casque tout en ayant les oreilles totalement découvertes, j’ai un bidule appelé Aftershokz BlueZ 2S. Il utilise la conduction osseuse. Bien entendu, il ne s’agit pas d’écoute Hi-Res, ni même hifi, mais c’est bien pratique par exemple pour visionner une vidéo sur l’iPad dans le canapé du salon sans se couper du reste de la famille et sans déranger personne. Bien pratique également pour courir tout en entendant tout ce qui se passe autour…

    J'aime

  21. Je me réjouis de tester ça en vrai, parce les câbles on s’emmêle ! Ua fait il parait que ça explose ces trucs-là et ça peut faire du mal : http://www.20min.ch/ro/multimedia/stories/story/Des-ecouteurs-sur-batterie-explosent-en-plein-vol-13334212

    J'aime

  22. Bon… Ce ne sont pas les AirPods ans cette histoire, qu’on se le dise!:-)

    J'aime

  23. Je suis allé regarder… Intéressant, mais bon, plus imposant que les AirPods tout de même! Je parle plus dans l’idée de l’avoir toujours avec soi.

    J'aime

  24. Pour l’instant, mais ça va bien finir par arriver 😋 Et en attendant (c’est pour rire, hein !) pourquoi s’insérer des émetteurs à micro-ondes dans les oreilles ? http://www.konbini.com/fr/tendances-2/airpods-dangereux-sante/

    J'aime

  25. […] que, sauf pour faire le test sur les AirPods que vous avez pu lire ici, je cours sans musique, il faut bien que je m’occupe […]

    J'aime

Laisser un commentaire à propos de cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s