RPTLBDC 2, j’ai rattrapé mon retard!

Comme je vous l’avais expliqué dans cet article, je vais désormais passer en revue les livres que les éditeurs veulent bien me faire parvenir (pour l’instant, il y a surtout Eyrolles, mais allez savoir, on peut rêver que d’autres s’y mettent aussi) très régulièrement, en faisant passer un ou deux livres à la fois.

Mais là, avec mon passage vers ce nouveau blog, certaines choses ont pris du retard. Je le comble ce jour avec un certain soulagement, je dois bien l’avouer. Je déteste en effet les piles qui montent, qui montent. Ça me déprime, et plus ça va, moins j’ose m’y mettre.

Mais là, ça y est, c’est parti!

Nous allons commencer par 4 livres sur la photo, et terminer par deux sur Illustrator.

Ah, petite chose: je vais être un peu plus succinct que d’habitude, qu’on se le dise.

Capture One par la pratique

9782212144611_h430

  • Titre: Capture One par la pratique
  • Auteur(s): Philippe Ricordel
  • Éditeur(s): Eyrolles
  • Collection: Par la pratique
  • Parution: 1 juil. 2016
  • Édition: 1ère édition
  • Support: aucun
  • Nb de pages: 172 pages
  • Format: 21 x 23
  • Couverture: Broché
  • Poids: 665 g
  • Intérieur: Quadri
  • Diffusion: Geodif
  • ISBN13: 978-2-212-14461-1
  • EAN13: 9782212144611
  • ISBN10: 2-212-14461-X
  • Prix: 25 €

 

Capture One est un extraordinaire logiciel permettant de retoucher vos photos et de développer vos fichiers RAW.

Certains, et ils sont assez nombreux, je crois, pensent même qu’il s’agit du meilleur programme dans le domaine, donnant les meilleurs résultats.

Je ne me prononcerai pas là-dessus, étant plutôt tourné vers Lightroom et DxO, mais je dois bien admettre que j’ai commencé à toucher à Capture One lorsque j’avais un Sony A7, et que Capture One était livré avec dans une version de base, et en version complète si on en voulait plus spécifiquement pour Sony bien moins chère, mais capable de ne traiter que les RAW de la marque.

Si je veux pouvoir traiter mes fichiers Canon, il faudrait que je mette à jour mon logiciel vers la version complète, ce que je n’ai pas encore fait. Et ce que je ne ferai d’ailleurs certainement pas, au vu des 219 € demandés alors que j’ai déjà deux autres programmes qui font bien leur travail.

Bref, tout ça pour en venir (et dire que j’écrivais que j’allais être plus succinct… pfff… bon, allez, je biffe la chose) à ce Capture One par la pratique qui reprend les bonnes recettes que nous avons déjà trouvées dans la même collection avec DxO et Lightroom, reprenant des ateliers (43) divisés en étapes, nous permettant de faire le tour complet du logiciel.

Ce que j’apprécie dans ce livre, comme dans les deux autres évoqués ci-dessus, c’est vraiment ce côté «prise en mains» par des explications claires et structurées, associées à des captures d’écran tout à fait explicites, qui nous permettent facilement de maîtriser un logiciel pas tout simple tout simple tout de même, comme c’est la règle avec ce type de programmes.

Donc si Capture One vous intéresse, mais que vous n’osez pas, vous pouvez vous lancer malgré tout avec l’aide de ce très bon livre.

Je passe maintenant à deux livres pour les débutants en photographie.

J’apprends la photographie

9782212118841_h430.jpg

  • Titre: J’apprends la photographie
  • Sous-titre: 25 exercices pour progresser et réussir ses photos
  • Auteur(s): Nicolas Croce
  • Éditeur(s): Eyrolles
  • Collection: Eyrolles Pratique
  • Parution: 13 oct. 2016
  • Édition: 1ère édition
  • Support: aucun
  • Nb de pages: 216 pages
  • Format: 15 x 21
  • Couverture: Broché
  • Poids: 465 g
  • Intérieur: Quadri
  • Diffusion: Geodif
  • ISBN13: 978-2-212-11884-1
  • EAN13: 9782212118841
  • ISBN10: 2-212-11884-8
  • Prix: 13.90 €

Ce livre est vraiment bonnard.

Il est basé sur des exercices très pratiques, des missions aussi si vous préférez.

J’apprécie de me retrouver avec quelqu’un qui met les conseils en situation. Par exemple, pour expliquer comment éviter le flou de bouger, l’auteur nous raconte l’histoire vécue d’un couple dont la femme vient d’accoucher, et qui prend des photos qui lui semblent bonnes sur l’écran. Sauf qu’une fois à la maison, toutes ses photos sont floues. Et paf, on part sur les bonnes positions dans la tenue d’un appareil de photo.

Tiens d’ailleurs, je vous avais expliqué d’ailleurs à l’époque que je n’étais pas bon en matière de déclenchement, que j’avais toujours tendance à bouger un peu, raison pour laquelle je donne tant d’importance à la stabilisation de nos reflex (et raison pour laquelle je grince quand Canon ne stabilise pas ses zooms f2.8 excepté le 70-200, mais purée, c’est pas le sujet ou bien?).

Eh bien vous savez quoi? je vais suivre les conseils de M. Croce sur la tenue de l’appareil.

Typiquement, dans le livre, on voit un grand nombre de positions, celles à privilégier et celles à bannir.

Je n’ose même pas écrire ici que ces conseils me seront certainement utiles (purée, des conseils pour un débutant, qui me sont utiles, moi qui photographie avec un reflex depuis 50 ans (aaaarhhhhhhggggggggghhhhh), c’est dur pour ma fierté!).

De même, sympa, le chapitre 2 qui vous apprend à faire la mise au point dans les coins, certainement pour vous forcer à ne plus mettre le sujet au centre, et pour vous obliger à sélectionner le collimateur autofocus manuellement, ou de viser au centre et décaler ensuite.

La grande force de ce livre? Un humain vous prend en mains. Même quand les explications deviennent un peu techniques, nous restons avec un langage tout à fait compréhensible pour tout un chacun.

Oui, un livre très pédagogique, avec des exercices concrets, c’est bien.

Pour le débutant… et… pour se remettre certaines idées en place aussi.

Les bases de la photo avec un reflex

9782212140057_h430.jpg

  • Titre: Les bases de la photo avec un reflex
  • Auteur(s): Jérôme Pallé
  • Éditeur(s): Eyrolles
  • Parution: 18 août 2016
  • Édition: 1ère édition
  • Support: aucun
  • Nb de pages: 208 pages
  • Format: 15 x 21
  • Couverture: Broché
  • Poids: 450 g
  • Intérieur: Quadri
  • Diffusion: Geodif
  • ISBN13: 978-2-212-14005-7
  • EAN13: 9782212140057
  • ISBN10: 2-212-14005-3
  • Prix: 22 €

Ce livre est différent du précédent.

Son titre pourrait faire penser qu’il est conçu pour un débutant, or c’est le cas, certes, mais  pas vraiment non plus, et, comme nous allons le voir, je trouve que l’auteur se perd un peu parfois.

D’abord, je dois l’avouer, il m’a fait peur dans son premier chapitre «prenez votre reflex en mains». Comme si l’auteur voulait tout dire en même temps.

Heureusement, ce n’était qu’une introduction, et ensuite, les différents éléments qui font qu’on maîtrise bien son reflex sont répertoriés dont… la bonne tenue de l’appareil, très bien expliquée aussi dans ce livre.

Je reproche à l’auteur, tout de même, de partir dans des situations assez compliquées.

Les deux premiers ateliers par exemple?

Photographier un arc-en-ciel (vous en voyez souvent, vous), et le light painting, soit prendre des photos dans le noir complet, pose très longue et éclairer la scène avec une torche en dessinant sa lumière.

Franchement, il y a mieux à faire pour un démarrage, vous ne trouvez pas?

Bon… j’ai l’impression que les ateliers sont plus des jeux pour s’amuser et aller plus loin, et que l’on se perd souvent dans ces détails, alors que le débutant veut des choses simples.

Choses simples qui sont expliquées également, j’insiste là-dessus, avec des dessins parlants, des explications bien faites.

Mais qui vont parfois trop vite.

Un livre assez original, qui plaira à certains.

Moi, je ne suis pas vraiment convaincu par la démarche.

Les secrets de l’astrophoto

9782212144284_h430.jpg

 

  • Titre: Les secrets de l’astrophoto
  • Sous-titre: Matériel – Technique – Observation
  • Auteur(s) : Thierry Legault
  • Éditeur(s) : Eyrolles
  • Collection : Secrets de photographes
  • Parution : 25 août 2016
  • Édition : 1ère édition
  • Support : aucun
  • Nb de pages : 152 pages
  • Format : 17 x 23
  • Couverture : Broché
  • Poids : 468 g
  • Intérieur : Quadri
  • Diffusion : Geodif
  • ISBN13 : 978-2-212-14428-4
  • EAN13 : 9782212144284
  • ISBN10 : 2-212-14428-8
  • Prix: 23 €

J’ai souvent été très déçu par les photos de lune que j’ai prises dans ma vie.

Pourtant, tout y était, mais le résultat était toujours, oui, décevant.

Tout pareil avec les ciels.

Alors oui, certains s’équipent comme des bêtes avec des appareils «spécial astronomie», et on se dit «ah, ben c’est pour ça que je suis nul alors, je ne suis pas équipé».

Eh bien, mes amis, il va falloir trouver une autre excuse. Parce que l’auteur de ce livre part sur le principe de vous faire photographier le ciel avec votre équipement standard.

Bon… il vaudrait mieux que vous ayez des longues focales tout de même, ou un doubleur par exemple. Mais bon, l’auteur vous montre aussi que ce ne sont pas les seules options possibles et utiles.

J’apprécie beaucoup cet ouvrage pour sa clarté, sa lisibilité, sa pédagogie.

Vous partez sur l’équipement et les conseils techniques, puis vous partez en expédition dans la prise de vue des différents ciels, de la lune, des planètes et… du soleil.

Toujours avec des conseils bienvenus et compréhensibles par tout un chacun.

Ah… bien évidemment que si vous n’y connaissez rien en photographie tout court, il faudra prévoir de passer par l’un des deux précédents livres décrits dans cet article.

Passons au Mac (oui bon, et à Windows aussi, d’accord…)

Et maintenant, deux livres sur un logiciel bien connu de tous les vieux de la veille du Mac (et de…), je veux parler d’Illustrator, dans sa version CC.

Deux livres d’ailleurs tout à fait complémentaires.

Je précise que l’un de mes grands complexes, c’est d’être tout à fait débutant sur Illustrator.

Oh, au fil des années, j’ai de temps en temps suivi une prise en mains pour me forcer, mais vu que je n’emploie pas le logiciel, j’oublie tout très vite. J’avais d’ailleurs fait tous les ateliers de ce livre, dans une version précédente… et pourtant, sans pratiquer ensuite… nada dans la tête.

Et là bien sûr, en parcourant ces deux ouvrages, j’ai bien envie de m’y remettre.

Je disais donc que ces deux livres sont complémentaires, voici pourquoi.

Cahier Illustrator CC spécial débutant

9782212673807_h430.jpg

  • Titre: Cahier Illustrator CC
  • Sous-titre : Spécial débutants
  • Auteur(s) : Eric Sainte-Croix
  • Éditeur(s) : Eyrolles
  • Collection : Cahiers
  • Parution : 2 mars 2017
  • Édition : 2e édition
  • Nb de pages : 144 pages
  • Format : 21 x 26
  • Couverture : Broché
  • Poids : 1780 g
  • Intérieur : Quadri
  • Diffusion : Geodif
  • ISBN13 : 978-2-212-67380-7
  • EAN13 : 9782212673807
  • ISBN10 : 2-212-67380-9
  • Prix: 22 €

Si, comme moi, Illustrator vous fait peur, vous devez absolument commencer par lire cet ouvrage de la collection «cahiers» très ancienne chez Eyrolles, mais qui ne prend pas une ride.

Le titre du premier exercice me fait d’ailleurs penser à cette merveilleuse scène du film génial «Ces merveilleux fous volants» que seuls les plus 40 ans connaissent j’imagine, si ce n’est pas les plus de 50, où l’on voit le général allemand décider d’apprendre à piloter, fièrement debout dans le cockpit de son biplan lire son manuel: «leçon 1: s’asseoir…».

Oui, là, le titre du premier exercice est «Ouvrir Illustrator». Bon… bien sûr qu’on ne vous dit pas qu’il faut double-cliquer sur son icône,  et que même cette recette est intéressante, mais c’est juste que ça me fait penser à ça (OK, vous n’êtes pas obligés de rire aussi, oh la la…).

Cela dit, ce livre, qui en est à sa 2e édition, est, comme toute la collection, extrêmement bien fait et rassurant. Un peu comme une vidéo de formation, avec 46 recettes pas à pas, certaines très courtes, d’autres un peu plus longues, mais toujours avec les illustrations indispensables pour que vous ne perdiez pas pied.

De plus, si vous n’êtes pas très fort en matière de graphisme (bon, il vaudrait tout de même mieux que vous ne soyez pas nul non plus hein –ce que je suis–, parce que ce programme est tout de même dédié aux graphistes ou tout au moins aux graphistes en herbe), les fichiers de départ, et parfois ceux d’arrivée sont disponibles sur la fiche technique du livre chez Eyrolles.

Et une fois que vous vous serez exercés 46 fois à l’aide de ce bon bouquin, vous pourrez passer au suivant, ou tout au moins vous y référer de temps en temps…

 

Illustrator CC pour PC et Mac

9782212118100_h430.jpg

  • Titre : Illustrator CC
  • Sous-titre : Pour PC et Mac
  • Auteur(s) : Pierre Labbe
  • Éditeur(s) : Eyrolles
  • Parution : 1 sept. 2016
  • Édition : 1ère édition
  • Nb de pages : 482 pages
  • Format : 19 x 23
  • Couverture : Broché
  • Poids : 1300 g
  • Intérieur : Quadri
  • Diffusion : Geodif
  • ISBN13 : 978-2-212-11810-0
  • EAN13 : 9782212118100
  • ISBN10 : 2-212-11810-4
  • Prix: 39.90 €

Bon… là,… pas grand-chose à dire si ce n’est toujours faire un peu la même référence à un livre religieux.

Oui, les livres de Pierre Labbe, formateur reconnu, c’est toujours la bible du programme qu’il nous présente.

Allez, 463 pages hors index, sur doubles colonnes, c’est dense, c’est puissant, c’est fort.

On se référera à la table des matières ou à l’index bien fourni (qu’est-ce que c’est important, un bon index, sur un livre «papier» pour retrouver des notions qui nous posent problème.

Moi, je suis tout de même un peu sur le derrière, lorsque je vois la qualité de ce type d’ouvrages. Misère, quel travail!

Et dire qu’il faut tout recommencer presque à chaque version…

Ils en ont du courage, ces auteurs!

De mon côté, j’ai rattrapé mon retard. Oh, j’ai bien encore deux livres sortis la semaine passée à passer en revue, mais ça, ce n’est pas du retard…

Je vais donc en parler, de ces deux-là, et des suivants, régulièrement, sur des articles bien moins longs que celui-là.

Enfin… je dis ça…

Bonne lecture à toutes et tous.

7 Comments

  1. Je me souviens d’un photographe faisant des photos floues et pas un peu…. ce photographe marchait avec des semelles « rondes » ceci expliquant cela (;D

    J'aime

  2. Si tu veux te faire plaisir en photo astronomique. Tu es le bienvenu un soir en Valais. Nous pouvons aller a l’observatoire d’Arbaz, l’équipement photo est vraiment bon 😉

    J'aime

  3. Tu as de la veine de les recevoir, les bouquins! Quand je devais parler de vidéo, à mon arrivée chez toi, j’avais contacté une éditrice de chez Eyrolles pour lui dire qu’elle pouvait m’envoyer ses nouveautés sur la vidéo. Entre Cuk, Gobelins, Vidbooster, et les amis communs, je pensais qu’il y avait quelque légitimité… Je n’ai jamais rien reçu. Mais comment es-tu fait? Tu es secrètement marié avec tout le comité des éditeurs?

    J'aime

  4. Il a du cu…..k

    Aimé par 1 personne

  5. Tu as de la veine de les recevoir, les bouquins! Quand je devais parler de vidéo, à mon arrivée chez toi, j’avais contacté une éditrice de chez Eyrolles pour lui dire qu’elle pouvait m’envoyer ses nouveautés sur la vidéo. Entre Cuk, Gobelins, Vidbooster, et les amis communs, je pensais qu’il y avait quelque légitimité… Je n’ai jamais rien reçu. Mais comment es-tu fait? Tu es secrètement marié avec tout le comité des éditeurs? CITE

    Ouaip, mais chuuuut hein!

    Aimé par 1 personne

  6. Ah… tu le connais aussi! 😇

    J'aime

  7. Pas de souci… C’est quoi, déjà, le numéro de Madame K? (J’ai déjà celui de la TSR!)

    J'aime

Laisser un commentaire à propos de cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s