Antidote Mobile sur iPhone et iPad

IMG_0138.PNG

Attention, pas de fausse joie!

Je l’écris tout de suite pour ne pas laisser un petit espoir à ceux qui attendaient cette fonction.

Antidote Mobile ne peut toujours pas corriger vos textes sur iPad ou iPhone, j’en suis le premier désolé, ce qui m’empêche d’ailleurs toujours de considérer l’iPad comme un vrai outil de travail.

Les API d’Apple ne sont pas assez puissantes pour permettre à Antidote de reporter sur iPad ou iPhone son merveilleux travail de correction sur le Mac.

Cela dit, le programme sort dans une toute nouvelle version unifiée, répondant au nom d’Antidote Mobile – Français.

Antidote Mobile – Français remplace donc Antidote Ardoise pour iPad et Antidote Mobile 2 pour iPhone, oui, je sais, ce n’est pas tout simple tout simple.

Tout utilisateur de la version Ardoise 2 aura droit à une version Andidote Mobile – Français gratuite, à la fois pour iPad et iPhone, tandis que la version pour iPhone seulement (si vous n’avez pas la version Ardoise donc), est payante.

Des questions jusque là?

Et faites très attention lorsque vous allez sur l’App Store: lorsque vous cherchez Antidote, on vous propose « Antidote Mobile 2 », qui est l’ancienne version, et vous devez scroller vers le bas pour, après deux ou trois applications portant le nom d’Antidote, trouver « Antidote Mobile – Français » qui est la nouvelle version.

2017-04-01_18-00-28.png
Ce sont les deux versions au bout des flèches rouges qui sont les nouvelles, la première en français, la seconde en anglais.

Pfouuuu… compliqué.

Bon… cela dit, une fois qu’on a trouvé, c’est tout bon.

Et merci à Druide d’avoir fait en sorte qu’il ne soit nécessaire de n’acheter qu’une application… à moins que l’on désire l’équivalente anglaise, soit Antidote Mobile – Anglais.

Selon l’éditeur, plus de 80 nouvelles fonctions sont disponibles, dont la fusion des deux applications.

Mais encore?

Juste avant toute chose, rappelons ce qu’est Antidote Mobile.

Il s’agit d’un outil d’aide à la rédaction comprenant les dictionnaires suivants:

IMG_2843.PNG

Tout est bien évidemment clair pour vous, sauf les cooccurrences, si vous n’avez pas lu mes précédents tests sur Antidote, sur Cuk.ch.

Je vous donne la définition donnée par Antidote (Mac):

  • Présence simultanée de deux ou de plusieurs unités linguistiques dans un énoncé. Cooccurrence fréquente, forte. Les noms théorème et démonstration sont souvent en cooccurrence.
    • spécialement – Association habituelle ou préférentielle de deux mots, comme dans les expressions célibataire endurci, refuser catégoriquement ou dresser un bilan.
    • Relation existant entre ces unités. Étudier la cooccurrence lexicale d’un mot à partir d’un corpus.
    • Chacune de ces unités ; cooccurrent. Liste de cooccurrences d’un mot.

Allez, je vous montre les cooccurrences du nom « avocat », enfin… quelques-unes de ces cooccurrences:

IMG_2845.PNG

Mieux, vous touchez une ligne (typiquement ici, « avocat général ») et vous obtenez, dans un volet, les exemples existants avec cette occurrence:

IMG_2846.PNG

Intéressant et amusant dans sa présentation, le champ lexical.

IMG_2856.PNG
Notez qu’un mode « Liste » plus traditionnel pourra rassurer ceux à qui le mode « nuage » pourrait donner le tournis.

 

 

Voici le champ lexical de « tribunal ». Les mots tournent, on clique sur l’un d’eux, et paf, on arrive dans son champ lexical à lui, on clique… et ainsi de suite.

Antidote Mobile – Français, c’est aussi des guides linguistiques fort utiles pour le rédacteur, qu’il soit débutant ou avancé.

IMG_2857.PNG

IMG_2858

IMG_2859

Les nouveautés

Des dictionnaires bien étoffés

Déjà au niveau lexical, lisez plutôt les données de Druide: « tous ses dictionnaires sont mis à jour: plus de 2000 nouveaux mots font leur entrée, comme climatonégationniste, égoportrait et vapoter, pour un total de 127 000 mots, ainsi que 10 000 nouveaux synonymes, 35 000 nouvelles cooccurrences et 375 000 nouveaux liens dans les champs lexicaux. Ces derniers s’étendent maintenant aux noms propres, pour peindre un riche portrait des personnages célèbres et des villes et pays ».

Nouveauté dans cette version: pour 31’000 entrées du dictionnaire, une rubrique « difficulté » apparaît.

Voyez plutôt:

IMG_2840.PNG

Je clique sur « Difficulté » et je vois apparaître:

IMG_2841.PNG

Pratique!

De même, dès que les bulles qui permettent de trouver la définition d’un mot dans tous les dictionnaires, ou qu’on soit, sauf dans le dictionnaire des définitions (ce qui est bien dommage, cela dit, même si, dans ce cas, il est très simple de revenir au mot de départ avec la flèche gauche de l’historique.

IMG_2847.PNG

Un clic sur « Mettre en vedette » affichera immédiatement le mot dans la fenêtre principale.

Des listes de mots partageables

Il est désormais possible de créer des listes de mots personnelles.

Pour ce faire, on clique sur le petit coeur, en bas de la fenêtre, et l’on obtient ceci:

IMG_2848.PNG

Vous voyez ici que le mot sur lequel j’étais lorsque j’ai cliqué sur le petit coeur appartient à la liste que j’ai créée, à savoir « Test ». J’aurais pu le faire appartenir à plusieurs listes.

Allons voir la liste « Test » maintenant:

IMG_2877

Vous pouvez la partager selon les habitudes d’iOS.

IMG_2855.PNG

Vous pouvez la « découvrir », en ce cas, les mots de la liste défilent par balayement horizontal.

IMG_2851.PNG

Et puisque nous parlons du module « Découverte »

Pas mal de possibilités sont offertes aux curieux.

Le module découverte permet de rechercher des mots un peu au hasard, mais dans des domaines bien précis tout de même.

Vous avez le choix entre ces différentes options:

IMG_2861.PNG

Dans lesquelles, si vous choisissez « Mots et définitions », vous pourrez préciser un domaine parmi les suivants:

IMG_2862.PNG

Vous pouvez également partir à la découverte des proverbes.

IMG_2864.PNG

Je ne le connaissais pas celui-là (ben oui, je m’excuse encore), mais il me plaît bien, voyez!

Et vous pouvez également jouer avec les mots.

IMG_2865.PNG

IMG_2867.PNG

Et des améliorations pour iPad et iPhone Plus.

Les heureux possesseurs d’un iPhone Plus pourront bénéficier d’un mode paysage qui se rapproche de ce que propose l’iPad.

IMG_2868.PNG

La vision « portrait » des iPhone 6 ou 7 Plus

Et sur iPad, Slide Over et Split view sont de la partie.

IMG_0142.PNG

J’ai cliqué sur un mot dans Safari, à droite, ai demandé « Copier », puis ai cliqué sur Antidote qui, immédiatement, me propose de rechercher ce dernier. Split View est ainsi très utile. Mieux, si vous activez le « réglage éclair », Antidote recherchera automatiquement le mot copier lorsque l’on repasse vers lui.

Et la version anglaise?

Vous pourrez automatiquement passer vers elle, et depuis elle, revenir vers la version française à l’aide des boutons intégrés à chacune des versions.

Ou alors depuis une recherche sur l’iPad

Sinon, cette version anglaise est très proche de la version française.

Mais elle est entièrement en langue… anglaise. Je veux dire par là que les guides et les définitions sont en anglais.

Cliquez sur les images pour faire défiler.

En conclusion

Ces deux nouvelles versions (française et anglaise) déclinées à la fois pour iPad et iPhone représentent des outils puissants d’aide à la rédaction.

Les améliorations apportées, notamment sur iPad le support du Split View, sur les machines récentes, particulièrement important pour un dictionnaire que l’on apprécie de consulter à côté d’un texte, sont considérables.

Pour beaucoup, tous ceux disposant déjà d’une version Ardoise 2, cette mise à jour est gratuite, tant sur iPhone que sur iPad.

C’est généreux et très respectueux des clients.

Pour les autres, jusqu’au 30 avril 2017, l’achat d’Antidote revient à 9.99$ ou 6.99 €.

Lorsque je vois que certains commentateurs, notamment sur MacG, se permettent de houspiller l’éditeur pour cela, j’ai juste un petit écoeurement qui me remonte…

En ce qui me concerne, j’aurais plutôt tendance à remercier l’éditeur pour son travail formidable.

12 Comments

  1. Ouille. C’est vrai que même avec ta très bonne explication il n’est pas simple de retrouver la bonne application sur le store. Le fait que l’ancienne soit plus chère que la nouvelle m’a carrément vrié les neurones.

    J'aime

  2. Bonjour et merci François ; sitôt lu, sitôt acheté !
    Je me contentais jusqu’à maintenant du Petit Robert, mais je sens qu’avec Antidote, je vais aller de découvertes en découvertes.

    Ps : Afin de le trouver directement, taper « antidote mobile »

    J'aime

  3. Mirou, c’est vrai, c’est compliqué.

    Cukriec, merci, mais ça ne marche pas sur l’iPhone sur le store suisse qui ne trouve rien si je tape cela.

    Aimé par 1 personne

  4. Sans aucune médisance, cette app me parait infiniment trop lourde pour mes besoins.
    Je me débrouille très bien avec le dico in situ de l’iPhone et le Robert mobile.
    Pas plus, sinon ce serait trop.

    J'aime

  5. Daniel Pesch

    +1

    J'aime

  6. -2
    la balle au centre

    J'aime

  7. Et boum, acheté.
    Un outil formidable dont les auteurs méritent ma reconnaissance sonnante et trébuchante, même si je n’utilise pas beaucoup la version iOS.

    J'aime

  8. Un test qu’on peut lire « Ici, mais rarement ailleurs… »!
    Ce qui m’épate d’abord, c’est cette curiosité pour des recoins dont l’accessibilté n’est pas toujours évidente.
    Ensuite, en faire un article clair, donc accessible aux bourricots de mon genre…

    La preuve, testée en version macOS…
    Je constate que mes neurones se désolidarisent et m’échappent lors d’une recherche dans le champ lexical en mode nuage. L’effet trou noir? 😀

    J'aime

  9. Je pense qu’il faut simplement cliquer sur les mots qui apparaissent dans le nuage…
    Et merci pour le compliments.
    Et bourricot, bourricot, c’est un peu exagéré non?😉

    J'aime

  10. En France, cela fonctionne 😎

    J'aime

  11. J’avais testé la version d’essai sur Mac à l’époque. Je n’avais pas trouvé comment l’utiliser efficacement. Sans compter que j’ai eu énormément de difficulté pour la désinstaller.

    Bref je passe mon tour.

    J'aime

  12. Je n’utilise pas assez mes ibidules pour travailler, donc antidote mobile n’est pas pour moi. Mais je salue l’effort tarifaire!
    Je recommande par contre la version MacOS. Formidablement bien fichue, complète, bilingue et bien intégrée…

    J'aime

Laisser un commentaire à propos de cet article

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s