Annonce du Sony A9 et à propos des prochains articles sur la photo sur LBDC

2017-04-27_11-50-41.png

En début de semaine, Sony a fait une annonce qui a beaucoup fait parler d’elle.

En effet, sur le papier, les performances de son nouvel appareil pro, le A9, semblent faire exploser toute la concurrence.

Coupons immédiatement l’enthousiasme de la foule en délire: ce boîtier va coûter, tout nu, la bagatelle d 5’300 €, ce qui le met tout près, au niveau de prix, des reflex professionnels de chez Nikon ou Canon.

Bien évidemment, les spécifications techniques affichées dans le communiqué de presse, ce dernier étant, par défaut, disons-le comme ça, légèrement orienté, comme c’est le cas pour tous les communiqués de presse de toutes les marques, sont tout bonnement impressionnantes et semblent valider le prix demandé.

Je ne vais pas les détailler ici, ces spécifications, puisque vous pourrez les lire en détail sur la page dédiée à cet appareil chez Sony.

Ou plus généralement sur la page de présentation de ce modèle, ici.

En vrac:

  • Capteur plein-format de 24 MP emboîté (je vous laisse lire la signification de la chose, en gros, la mémoire et certains circuits de traitement sont intégrés, ce qui augmenterait la vitesse de 20 fois (mais par rapport à quoi?));

2017-04-27_11-47-10.png

  • Aucune mécanique de déclenchement, donc zéro voile noir entre chaque image lors de prises de vue en rafales (jusqu’à 20 images par seconde avec suivi de la mise au point!), aucune vibration, zéro bruit (photo de concert classique ou de théâtre sans problème);

2017-04-27_11-45-48.png

  • sensibilité 100 – 51 200 ISO (les valeurs ISO comprises entre 50 ISO et 204 800 ISO peuvent être définies en tant que gamme ISO étendue), et sur ce point, on peut faire confiance à Sony qui est le meilleur de toute la concurrence, et qui risque de l’être encore plus puisque la firme ne devrait plus vendre à Nikon ses capteurs haut de gamme;
  • Autofocus 4D (prenant en compte le temps de déplacement) doté de 693 points de détection de phase couvrant 93 % du capteur (incroyable, bonjour le suivi du sujet, surtout que Sony est excellent dans le domaine!);

2017-04-27_11-44-54.png

  • nouveau viseur 3’686’000 pointsViseur Quad-VGA OLED Tru-Finder™ avec rafraîchissement de l’image 120 fois par seconde qui risque de changer la vie des utilisateurs habitués à celui du A7, bien moins précis. Mais laissera-t-il passer l’émotion de la lumière, comme un vrai viseur optique de bon reflex? À vérifier;

2017-04-27_11-43-19.png

  • écran tactile 1’440’000 points, pivotant verticalement;
  • amélioration notable de la capacité de la batterie. Il était temps! Même si Sony la donne pour 480 images, cela reste moins que sur un reflex haut de gamme standard. Une poignée verticale peut améliorer la chose, ajoutant deux batteries supplémentaires. L’achat d’un chargeur multiple est alors à prévoir.
  • Nouvelle interface des menus, avec personnalisation disponible;
  • Terminal Ethernet;
  • Arrivée (inespérée!) d’un joystick arrière pour sélectionner le point focus (entre autres choses);

2017-04-27_11-41-27.png

Bémol: l’appareil ne semble pas avoir de GPS intégré, ce qui est bien dommage.

Sinon, ne serait-on pas là tout près de l’appareil idéal?

Surtout si l’on ajoute la désormais traditionnelle, mais non moins fantastique stabilisation 5 axes intégrée au boîtier, une petite merveille qui me manque beaucoup sur mon Canon EOS 5D Mark IV.

Il semblerait en tout cas que l’appareil soit taillé pour la photo sportive, mais… on ne peut malheureusement pas dire qu’il peut profiter de vrais objectifs disposant de focales pour cette activité.

Ce qui me ferait un peu peur, en admettant que j’aie envie de faire le pas –ce qui n’est pas le cas, vous pouvez penser ce que vous voulez, mais je ne changerai pas, vous verrez pourquoi plus bas–, c’est qu’il s’agit là du A9 «simple».

Je suis persuadé qu’une déclinaison R va suivre, qui sera malheureusement bien plus onéreuse, comme il se doit… mais qui comportera un capteur de 42 MP, voire plus.

24 MP, c’est bien, c’est dans la norme des appareils les plus pro de la concurrence (le Canon EOS 1D Mark II a 20 MP et le Nikon D5 pratiquement 21 MP), mais je suis pratiquement certain que Sony viendra très vite épauler cet appareil par un reflex qui sera un peu moins rapide peut-être, mais mieux doté en pixels.

Donc si j’étais vous, en admettant que vous soyez tentés, j’aurais tendance à vous dire d’attendre un peu, et de voir comment Sony va évoluer ces prochains mois, les versions R suivant assez vite les versions normales.

De plus, je suis persuadé aussi qu’un certain nombre des nouvelles technologies du A9 vont se retrouver sur les nouveaux A7. Notamment le viseur.

C’est d’ailleurs un des problèmes de Sony: les appareils se suivent très rapidement, et perdent très vite énormément de valeur.

D’un autre côté, il faut avouer que tant Nikon que Canon sont des rigolos dans leur manière de faire évoluer les appareils.

Sony secoue la branche photo plusieurs fois par année, et c’est tout à son honneur.

Va-t-il être testé sur LBDC?

Certainement pas. Si mon magasin adoré me le prête un après-midi, je ferai peut-être une prise en mains, mais ce sera le maximum. Pour faire un test, quand on est lent comme je le suis, il faut des jours et des jours disposer de l’appareil, le triturer et voir ce qu’il a dans le ventre.

Et la partie «Photo» de LBDC alors?

C’est terrible, mais vous savez quoi?

Je deviens paresseux, et je prends de plus en plus de photos avec mon iPhone 7 Plus.

Il faut dire que, sans égaler les reflex sur bien des points (lire à ce sujet l’édito de Chasseur d’Images de ce mois), les smartphones ont fait des progrès formidables et font des miracles avec leurs petits capteurs.

Le 7 Plus, avec ses deux objectifs, est véritablement un appareil photographique à part entière.

2017-04-27_11-49-10.png

On peut lui reprocher l’application Appareil de Photo elle-même, certes un peu limitée, mais qui peut être remplacée par une kyrielle d’applications dédiées à la photo qui la remplacent, dont certaines sont spécialisées.

Eh bien je vais tranquillement faire le tour de toutes ces applications, ou en tout cas d’un certain nombre d’entre elles, et les tester ici.

Certes, le test sera fait sur un 7 Plus (et puis, dès que le 8 sortira, sur un 8 Plus, en admettant qu’il existe), mais bien des impressions pourront être reportées sur du matériel plus ancien.

Deux avantages pour moi:

  • changer d’application ne me coûtera que quelques francs et je les aurai toutes sous la main;
  • cela me donnera une bonne raison pour changer d’iPhone encore plus régulièrement… Ben oui, tout de même, il faut être à la pointe du progrès pour être le plus juste possible dans une prise en mains.

Ce que je ne serais pas capable de faire pour vous!

Je vous souhaite un très bon week-end.