Prizmo Go, l’OCR différent

Prizmo pour Mac, je l’ai testé ici, il y a des années.

Pour moi, c’est un bon programme de reconnaissance optique de caractères, mais il a surtout en plus une petite fonction que j’adore: la reconnaissance à la volée d’une portion de votre texte sur votre écran. Le genre de petits plus qui font que j’apprécie une application.

Pour Prizmo Go sur iPhone et sur iPad (attention, je parle bien de Prizmo Go, pas de Prizmo qui existe aussi sur iOS), l’éditeur a fait encore plus fort en matière d’originalité.

Vous me direz, l’originalité, c’est bien, mais il faut qu’elle soit utile au quotidien, ou au moins de temps en temps.

Je crois que c’est le cas de Prizmo Go, voyez plutôt.

Prizmo Go c’est quoi?

D’abord, je signale que le logiciel peut s’utiliser gratuitement sur iPhone dans ses fonctions basiques.

Beaucoup de programmes vous permettent de prendre en photo un texte avec l’iPhone, puis, dans un processus plus ou moins compliqué, vous proposent ensuite de reconnaître le texte et de le transformer dans le format que vous désirez. Prizmo (sans le Go) est d’ailleurs un programme de ce type.

J’utilise pour cela principalement FineReader,  qui est un excellent programme d’OCR tant sur Mac que sur iPhone ou iPad d’ailleurs.

Mais il est parfois un peu compliqué à mettre en œuvre.

Avec Prizmo Go, les choses sont différentes.

Vous avez un texte dactylographié (l’écriture script n’est pas pour lui) devant vous, vous voudriez le reconnaître ou en reconnaître une portion, pour ne pas avoir besoin de le retaper.

Vous sortez votre iPhone, vous visez le texte.

Et là, surprise: le programme ne cherche aucunement à cadrer la photo et de la prendre tout seul lorsqu’il pense que la zone couverte est la bonne, comme c’est le cas avec tant d’autres programmes.

Il vous montre qu’il reconnaît des lignes de texte en les soulignant en bleu.

IMG_3006.PNG
Bon… là, je prends la capture d’écran tout en visant, j’ai bougé, les lignes étaient en train de suivre au moment ou la capture a été prise, raison pour laquelle elles ne sont pas toutes reconnues

Vous voyez très bien ce qui va être reconnu ou pas et vous devrez peut-être vous éloigner un peu, ou alors vous rapprocher.

Au besoin, vous pouvez activer le flash, et la stabilisation.

2017-04-28_11-53-30.png
Les pictogrammes en haut à droite de l’écran.

Vous voyez à gauche la petite boussole qui vous indique que le programme a reconnu que vous preniez la photo en mode paysage. Si vous tournez l’iPhone, la boussole vous le montrera. Juste après, l’activation ou pas du flash, puis la stabilisation (ici activée puisqu’en jaune), et enfin, tout à droite, le type de reconnaissance: ici l’OCR dans le nuage (voir plus bas), avec reconnaissance automatique de la langue, ou, si vous utilisez le moteur intégré, la langue choisie.

Vous cliquez sur le bouton de prise de vue bleu, et instantanément, dans la partie inférieure de l’écran, vous voyez le texte reconnu.

IMG_3003.PNG

Attention: si, à la première tentative, vous êtes hyper déçu du résultat, c’est certainement parce que le logiciel est réglé sur la langue anglaise, activez le dictionnaire français. Cela ne devrait pas être le cas en France, mais les Suisses et les Belges auront ce petit problème lors de la première utilisation jusqu’à la sortie de la version 1.0.1 qui arrivera ces tout prochains jours.

IMG_2998.PNG

Dans la version gratuite, il ne vous restera plus qu’à copier tout ou partie du texte reconnu, puis plus qu’à la coller dans l’application désirée.

Dans la version qui débloque le pack d’exportation (achat intégré qui coûte 5 francs), vous pourrez exporter le texte vers n’importe quelle application qui permet le partage.

Vous pouvez également importer une photo d’un document faisant partie de votre album ou importer un fichier.

Une fonction pour malvoyants puissante

Prizmo Go est entièrement compatible avec VoiceOver, le système intégré à l’iPhone pour les personnes malvoyantes.

J’ai fait le test, ce qui m’a d’ailleurs permis de tester VoiceOver pour la première fois.

Le travail est assez étonnant: Prizmo Go peut vous donner toutes les instructions pour vous dire comment tenir votre téléphone face à la feuille de papier, vous résume tous les réglages, et, une fois le texte reconnu, le lit automatiquement.

Vraiment bien pensé. J’imagine qu’il pourra rendre service à toute personne ayant malheureusement une très mauvaise vue.

Et la qualité de reconnaissance, elle est comment?

La qualité de reconnaissance de Prizmo Go est de deux types:

  • en moteur intégré, Prizmo s’en sort bien, mais fait quelques erreurs, en particulier sur les éléments de texte sur fond coloré (10 langues disponibles);
  • en mode OCR à distance, les résultats sont tout bonnement excellents (22 langues disponibles).

Précisons que fait d’utiliser Prizmo Go avec un moteur à distance implique deux choses:

  • un paiement minime, mais paiement tout de même; pour vous dire, j’ai pris le pack à 5 francs pour 1’000 reconnaissances, une photo représentant une unité. Notez que le travail est fait ici par Microsoft Cognitive Services (magnifique travail de cette firme qui m’étonne chaque jour un peu plus par son dynamisme est ses excellents produits) qui facture son travail à l’éditeur;
  • vous devez avoir une connexion Internet, mais lorsque c’est le cas, l’envoi, la reconnaissance et le retour vers votre appareil est extrêmement rapide (quelque secondes tout au plus).

Le résultat, comme je l’ai écrit plus haut, est tout à fait bluffant si l’on utilise l’OCR à distance. Nous sommes au niveau des tout meilleurs.

Autre petite chose étonnante, le programme arrive à corriger le fait que les lignes soient penchées, même si elles ne le sont pas dans le même sens sur la même prise.

IMG_3016.PNG
Remarquez que la raponse (comme on dit chez nous) est parfaitement effectuée). Trop génial!

Que faire avec le texte reconnu?

Comme rapidement évoqué plus haut, vous pouvez:

  • le copier et le coller dans n’importe quelle application: une fois copié, vous le retrouverez très facilement également sur votre Mac si vous avez un système Sierra ou ultérieur puisqu’il intègre le presse-papiers universel (Pack Export indispensable);
  • l’envoyer vers n’importe quelle application qui supporte le «Ouvrir dans» d’iOS (Pack Export indispensable);

IMG_3018.PNG

  • le faire lire à haute et intelligible voix par le programme (OK version gratuite).

Notez que ce texte est reconnu, parfaitement, mais sans mise en page ni enrichissement, ce qui n’est pas dérangeant dans la plupart des situations. Mieux même, vous aurez du texte pur, qui ne sera pas parasité par certains bricolages que font certains logiciels pour essayer de rétablir la mise en page d’origine, ce qui est souvent plus compliqué à nettoyer ensuite lorsque l’on veut éditer le document.

Un programme personnalisable

Via les préférences, vous pouvez personnaliser votre programme comme bon vous semble, voyez plutôt:

IMG_3019.PNG

Et le prix?

Si l’on veut aller plus loin que la version gratuite qui rend service, mais a une moins bonne reconnaissance de caractères, il va falloir prévoir une petite dépense.

En effet, si vous voulez la totale, Prizmo Go vous coûtera 10 francs (à peu près l’équivalent en euros).

Pour ce prix, vous disposez d’un programme tout fait original et performant, vous permettant de travailler avec un excellent OCR en ligne, et des fonctions d’export poussées.

Les 5 francs comptés pour l’OCR en ligne comprennent 1000 demandes de reconnaissance, ce qui fait très large. Mais franchement ça vaut la peine.

Si vous ne voulez que l’export, mais pas l’OCR, vous ne devrez dépenser que 5 francs.

À vous de voir.

De toute manière, 10 francs pour un programme qui va rendre de tels services, ce n’est pas beaucoup.

Notez que ces fonctions se retrouveront tant sur votre iPad que votre iPhone. Et lorsque vous utiliserez un des crédits qui vous reste sur le premier, celui-ci sera diminué sur les deux appareils, et inversement.

En conclusion?

Pour moi, Prizmo Go est un programme innovant, extrêmement bien pensé.

Typiquement un programme qui m’émeut et qui m’étonne.

Donc il mérite le label Too Much Bô!

Logo TMB pour WP final

Et ça se passe encore sur iOS, pas sur MacOS… zut!

11 Comments

  1. Daniel Pesch

    « D’abord, je signale que le logiciel peut s’utiliser gratuitement sur iPhone dans ses fonctions basques. »

    Pour les fonctions catalanes, romanches et bretonnes, il faudra sans doute attendre une mise à jour…

    Moi, vu ce que tu en dit, je vais l’essayer dès demain… Merci pour ce test.

    Aimé par 2 people

  2. Corrigé, merci! 😊

    J'aime

  3. Merci pour le test. J’ai vu passer sa sortie mais je n’ai pas encore eu le temps de regarder les nouveauté… Du coup maintenant je sais tout… et rien a voir avec le test, aujourd’hui, cuk.ch vient de disparaitre de la liste de site fréquemment consulté. Une nouvelle page se tourne 😉

    J'aime

  4. Marc-F. Somville

    Juste une question, parce que je suis chatouilleux sur ma liberté individuelle, les textes scannés sont envoyés à distance pour être converti en document. Magnifique. Mais quelle garantie que nos textes en restent pas sur place ? Ma vie privée est très importante, je ne veux pas que mes documents se retrouvent à l’étranger.

    J'aime

  5. Microsoft est certainement très au clair puisqu’il nous propose son système en ligne pour tous nos documents.

    J'aime

  6. Ah bon, oui, c’est spécial! Mais bon, c’est où que tu trouvais cette liste? Nous étions dessus?

    J'aime

  7. Sur iOS et pas sur macOS… Maintenant, prendre un texte en photo avec un Mac, fût-il portable ? C’est quand même bien plus simple avec un iPhone (et déjà moins avec un iPad). Merci pour ce test.

    J'aime

  8. Microsoft Cognitive Services : https://www.microsoft.com/cognitive-services/en-us/legal/CognitiveServicesTerms20160804

    C’est très clair ! Personne pour traduire ?

    J'aime

  9. Je suis bien d’accord, ce que je voulais dire, c’est qu’un programme innovant, je le trouve une fois de plus pour iOS, et que je ne vois plus grand-chose qui m’étonne sur Mac.

    J'aime

  10. Alors là, entièrement d’accord !

    J'aime

  11. Zut! Philippe a écrit ce commentaire à 2 endroits (ici et par erreur dans l’article de la revue de presse de la veille, par erreur). J’ai voulu remettre de l’ordre et voilà que j’ai effacé le bon commentaire:
    « Essayé… Pas convaincu du tout, y compris pour la correction en ligne qui n’a rien ».

    Ah bon? Je suis étonné, parce que chez moi, ça marche du tonnerre de Dieu. Je ne comprends pas ce qui t’arrive.

    J'aime

Laisser un commentaire à propos de cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s