Big Up’ Band, le swing dans la peau

Samedi soir, nous sommes allés écouter et voir, à l’Alhambra de Genève, une magnifique salle, soit dit en passant, le concert d’un tout nouveau Big band suisse romand, le Big Up’ Band.

IMG_3285.jpg

C’était, je crois, la toute première fois que je voyais un Big Band en vrai.

C’est tout simplement magnifique.

À voir d’abord, avec ses 20 musiciens, tous habillés en costume noir, avec leurs instruments qui, souvent, brillent dans la lumière, et ces solistes qui se lèvent, cette ambiance visuelle toute particulière.

IMG_3272.jpg

À écouter, ensuite, et même surtout…

Nous avions là la fine fleur du jazz romand, tous sortis des hautes écoles de notre pays, avec des formations complémentaires pour certains aux USA, tous unis pour interpréter des standards, mais aussi quelques musiques actuelles (Jamiroquai, Michaël Jackson, Oasis), mais complètement revisitées, réarrangées dans un jazz précis, humain, qui nous emmène avec lui là où les musiciens veulent nous amener.

Cette musique, même lorsqu’elle est compliquée, ne nous perd jamais. Ce moteur rythmique, ce swing, ces interventions de la section cuivre, c’est prenant, c’est émouvant, c’est beau.

Ce qui est assez incroyable, c’est que ces musiciens répètent par petits groupes, par section, et se retrouvent pour quelques rares répétions, et jouent ensuite des arrangements incroyablement compliqués, sans mettre une note à côté.

C’est sans doute cela, le professionnalisme.

Ils étaient accompagnés par une chanteuse de grande qualité, Joanne Gaillard, qui, elle aussi, swingue méchamment. Elle est là, parfaitement juste, sans en faire trop, complètement au service de la musique.

IMG_3270.jpg

Nous avions la chance d’être au premier rang, nous en avions plein les yeux (belles lumières) et plein les oreilles, puisque le son était parfait, l’Alhambra étant non seulement esthétiquement une très belle salle, mais également un endroit qui me semble tout bien pensé pour la musique.

Vers la fin du spectacle, je me suis permis de sortir mon iPhone pour prendre quelques images, en prévision de cet article pour l’illustrer quelque peu, ce que je fais depuis que vous lisez ledit article, je vous le dis au cas où vous ne l’auriez pas remarqué. Seule la photo à la une est tirée du site du Big Up’ Band

Oh, je me suis bien planqué, iPhone sur les genoux, cadrage à la sauvette.

J’aurais pu faire autrement, les photos n’étaient pas interdites, je crois, mais ça aurait été de bien mauvais goût dans cette soirée.

IMG_3266.jpg

Il faut dire que je déteste voir les gens qui ne profitent pas de la musique et passent leur spectacle à filmer ce dont ils ne profitent pas en direct, alors qu’ils ont payé pourtant fort cher parfois leur ticket d’entrée.

Mais là, c’était pour la bonne cause, et je n’ai pris que deux ou trois photos, et, à la toute fin, lors du bis, un petit film.

J’ai d’ailleurs été assez épaté de voir, moi qui ne filme jamais, ce dont était capable l’iPhone 7 Plus.

Je trouve assez étonnant de pouvoir changer de focale en cours de film, sans le moindre bruit bien sûr, et sans aucune perte.

De plus, la stabilisation m’a semblé intéressante.

Enfin, le micro de l’iPhone, sans être génial, me semble avoir supporté la dynamique sonore plutôt avec les honneurs.

Bien sûr, il eût fallu que je m’entraîne, mais voici tout de même, juste pour l’ambiance, le petit film en question.

Et si vous voulez voir largement plus professionnel, c’est ici et bon Dieu, que c’est bon, tant en matière du son que de l’image.

Je vous souhaite à toutes et tous une très belle semaine.

34 Comments

  1. François a écrit:
    C’était, je crois, la toute première fois que je voyais un Big Band en vrai.

    Ah non! La toute première fois, c’était en 2001, à la Kulturbrauerei de Berlin, lors de notre stage d’allemand.
    On y est allés écouter le Swing Dance Orchestra!
    C’était plus « classique », genre Benny Goodman. Mais ils sont très bien ces Big Up’ Band.👍

    J'aime

  2. C’était aussi un big band? Il me semble que non,mais je me trompe peut-être…

    J'aime

  3. Alors, là, tu vois, chutrèdéçu.

    Le big band, j’adore ça, et j’aurais adoré être à l’Alhambra samedi soir. Mais je n’avais vu nulle part l’annonce de ce concert.

    Ceci dit, je suis très consolé par le fait que j’avais déjà quelque chose ce soir-là. Donc pas de regrets.

    Sauf que: que si je l’avais vu assez tôt, j’aurais peut-être choisi d’aller là plutôt qu’où j’étais.

    Mais bon, c’est pas plus grave que ça.

    Et je me rattraperai samedi prochain, le 20, en allant à 17h la place du Molard voir et écouter Le Big Band des Eaux-Vives, probablement moins pro, mais dirigé par un trompettiste de par ici que je connais et apprécie, Daniel Verdesca.

    Par ailleurs, connais-tu ce disque, qui a longtemps tourné en boucle sur ma platine, il y a une trente-cinquaine d’années :
    The Count meets the Duke

    J'aime

  4. Tu as cliqué sur le lien? Je sais pas, moi. C’est quoi, la définition d’un big band, d’ailleurs? Il faut un nombre minimum de musiciens? Celui-là en avait une quinzaine, c’est pas suffisant? Ou alors, c’est les sortes d’instruments? Ou le genre de musique?

    J'aime

  5. madamepoppins

    J’aime beaucoup la photo du pianiste, je la trouve très belle, merci d’avoir partagé. Belle semaine à toi aussi.

    J'aime

  6. Caplan a écrit:
    Tu as cliqué sur le lien? Je sais pas, moi. C’est quoi, la définition d’un big band, d’ailleurs? Il faut un nombre minimum de musiciens? Celui-là en avait une quinzaine, c’est pas suffisant? Ou alors, c’est les sortes d’instruments? Ou le genre de musique?

    Ah… ces mots soulignés, ce sont des liens?
    😊

    Je l’ai fait maintenant, et oui, c’est vrai, c’est également un Big Band.
    Mais c’est marrant, nous y étions ensemble, et pour moi, c’était plus intimiste… Comme quoi les souvenirs…

    J'aime

  7. Dom a écrit:

    Par ailleurs, connais-tu ce disque, qui a longtemps tourné en boucle sur ma platine, il y a une trente-cinquaine d’années :
    The Count meets the Duke ».

    Ça tourne (si je puis l’écrire) depuis quelques minutes.

    Excellent!

    Merci pour le lien vers Qobuz, ça facilite la chose, pratique d’avoir les mêmes valeurs!😏

    Aimé par 1 personne

  8. François a écrit:
    Comme quoi les souvenirs…

    … C’est plus que d’la sauce blanche… 😜

    J'aime

  9. Et tu sais quoi? J’adorerais venir chez toi pour écouter ça sur tes Jean Maurer!

    J'aime

  10. Non à propos de big band, mais de swing. Je suis allé voir « Django » un film (le premier » ?) sur Django Rheinhardt. Musicalement, c’est impeccable avec plusieurs passages absolument magnifiques, joués par le somptueux trio Rosenberg.
    Pour le filme, lui même, comme le dit le Canard Enchainé: on peut ne pas le voir, tant il manque de cohérence et s’affranchit de la vérité: Django passe en Suisse, ce qui est historiquement faux.

    J'aime

  11. Les big bands, merveilleuses machines à swing! Et écrire et arranger pour ces orchestres, ça doit être vraiment génial.
    Mais il y a aussi des big bands qui ne sont pas swing. Je vous conseille de réécouter Birth of Cool de Miles Davis, avec des arrangements sublimes de Gil Evans, et d’un tout autre style, mais magnifique, l’orchestre de Patrice Caratini, sur Latinidad, où les arrangements subtils font parler au mieux les instrumentistes. Je recommande entre autre un Petite Fleur, de Sidney Béchet, que je déteste habituellement, et que j’ai pourtant laissé en boucle longtemps.

    À propos de Birth of cool, j’ai des amis qui rejouent l’album en live en mini big band, et qui peinent à trouver des dates. Si vous vous le sentez de leur trouver des dates, contactez moi? Leur nom : Horns Project

    J'aime

  12. Big Up' Band

    Bonsoir,
    Merci pour votre article ! Nous avons pris beaucoup de plaisir sur scène !
    Le big band est la grande formation jazz par excellence. composée traditionnellement d’une rythmique (piano, basse, batterie et guitare), 5 saxophones, 4 trombones et 4 trompettes.
    Vous pouvez nous suivre sur http://www.facebook.com/biiigupband/ et nous retrouver en concert le 17 juin en fin d’après-midi au festival MusiCologny et lors de la fête de la musique le 24 mai 22h30 au Victoria Hall.

    Aimé par 1 personne

  13. En tout cas c’était génial, merci à vous!

    J'aime

  14. Modane a écrit:

    « Mais il y a aussi des big bands qui ne sont pas swing. Je vous conseille de réécouter Birth of Cool de Miles Davis, avec des arrangements sublimes de Gil Evans, et d’un tout autre style, mais magnifique, l’orchestre de Patrice Caratini, sur Latinidad, où les arrangements subtils font parler au mieux les instrumentistes. Je recommande entre autre un Petite Fleur, de Sidney Béchet, que je déteste habituellement, et que j’ai pourtant laissé en boucle longtemps. »

    J’écoute en ce moment Birth of Cool, je trouve que c’est monstre swing! Ou alors, je n’ai rien compris moi…

    Latinidad, OK, ça ne l’est pas (d’où son nom), mais c’est vrai que c’est très beau.

    Et puis ton groupe en vidéo, chouette aussi, mais swing, lui.

    OU BIEN???????

    Aimé par 1 personne

  15. Pour moi, mais je suis limité, un jour j’arriverai à être sûr de quelque chose, le swing, ça ne dépasse pas Count Basie et la première époque de Duke Ellington. C’est un genre. Mais un big band, c’est toujours une machine puissante qui te colle au siège dans les accents! Swing ou pas, ça groove! 🙂

    J'aime

  16. Sans vouloir prétendre à quoi que ce soit, je me permets de préciser. Il y a une suite logique dans l’histoire du jazz. À un moment, les jeunes jazzmen en ont eu assez de jouer toujours plus ou moins sur des grilles de blues, même harmoniquement très enrichies, dans des gros orchestres swing de plus en plus commerciaux (qu’ils disaient). Ils ont tout cassé en inventant le Be Bop, très rapide et très novateur, harmoniquement. Des punks, quoi…
    Le Cool de Miles est arrivé après, en réaction. Il avait joué avec le gratin du Bop, mais il avait besoin de revenir à la discipline du Big Band mais avec des harmonies de Bop. Sur cet album, c’est Gil Evans qui a marié les sons. Et avec ça, leur premier concert a été une première partie de… Count Basie!

    J'aime

  17. Juste une question technique, Modane: Tu as fait comment pour insérer une vidéo en commentaire?

    J'aime

  18. J’ai juste mis l’adresse de la vidéo (pas de la page, pas de code, juste copié-collé)

    J'aime

  19. Et bon anniversaire, Caplan!

    J'aime

  20. Merci Modane! T’es bien renseigné, dis donc! 😜
    J’essaie avec une vidéo du Glenn Miller Orchestra faite à Yverdon en 2016. C’était un cadeau de mes enfants!

    J'aime

  21. Magnifique !
    Et j’adore la… comment dire? La chorégraphie?
    Grace à ce billet et à vos liens, je suis en train de me dire que je redécouvre à quel point j’aime cette musique. Et comme par hasard, je reçois le programme de la prochaine saison de Prestige Artists. Et ben vous savez quoi? Elle propose le Count Basie Orchestra en avril prochain. Elle est pas belle, la vie?
    (Et Francois, il y a aussi Stacy Kent, dans une proposition intéressante, avec l’Orchestre de Chambre de Geneve en plus de son quartet).

    J'aime

  22. Ah, j’adore le swing, et les big band aussi (et le bibop m’exaspère totalement, contrairement au punk ;o), merci pour le partage.

    Dans le genre pas trop swing, mais qui groove, y’a Fred Pallem et le Sacre de Tympan qui sont un grand moment en concert (et en disque aussi), souvent sur des thématiques cinématographiques, les arrangements sont formidables.

    z (qui adore les trombones basse, je répêêêêêêêêêête et baryton, POOUUUUUUAP !)

    J'aime

  23. Oui! Comme le débit de lait, le cuivre bas est beau! 🙂

    J'aime

  24. C’est super, ces vidéos en commentaires. Merci WordPress! C’est pareil avec les comptes gratuits ou Pro ou c’est parce que j’ai un compte Business illimité?

    Excellent Zit, ce groupe. Il faut avoir la patience d’aller un bout pour se rendre compte que ce n’est de loin pas que de l’humour.

    Dom, je vais aller voir le programme.

    Et si on pouvait demander à Gaston d’arrêter ses bêtises, j’ai mon écran qui s’est fissuré, et vous savez combien ça coûte, un écran de MacBook Pro 2016 ou bien????

    J'aime

  25. Je ne sais pas si ça tient à la catégorie de compte que tu as, mais comme l’a bien expliqué notre cher Modane, il suffit de mettre toute nue l’adresse d’une image ou d’une vidéo (sans ces %&*$£ de balises!) pour qu’elle apparaisse dans les commentaires! Mon François, t’as pas fini de voir des petits Mickeys dans tes commentaires!…😜

    J'aime

  26. Pierre-Marie Delvern

    Jaco Pastorius Big Band : pour moi indépassable.

    J'aime

  27. Un orchestre de légende et des arrangements sublimes de Jaco!

    J'aime

  28. Pas mal en effet , mais… très différent!🙂

    J'aime

  29. J’ai quand même un faible pour les Big Bands des années 30 et 40, et en particulier pour celui du très classieux Artie Shaw (prononcé à la française, ça donne « artichaut » mais, dit par un anglophone, c’est plutôt « Artie Chat »). Quel swing, quelle virtuosité et quelle précision!

    J'aime

  30. Genial … je connais Jaco sur plein de dis

    J'aime

  31. […] était assuré par le Big Up’ Band, dont j’avais lu écrit (équivalent de entendu parlé) beaucoup de bien sûr le blog de François Cuneo. La chanteuse n’était pas la même, mais je me suis régalé […]

    J'aime

Laisser un commentaire à propos de cet article

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s