Rockn’Poche 2017: il fête ses 25 ans

Ah!

Les vacances d’été approchent, les festivals pointent leur nez.

Pour nous, il va y avoir pas mal puisque pour la première fois, nous avons pris l’abonnement à Paléo.

Acheté en décembre (je crois?) même pas besoin de s’énerver quand la cohue empêche le pauvre spectateur de s’acheter un billet en toute simplicité, les soirées étant pleines souvent quelques minutes après l’ouverture de la location sur Internet.

Mais il n’y a pas que le Paléo dans la vie.

Vous le savez, je vous en parle chaque année, de notre autre petit plaisir de l’été.

Je veux parler du plus grand festival de rock de Haute-Savoie du monde, le Rock’n Poche, version 2017 qui aura lieu cette année les 28 et 29 juillet.

Cette année, il fête ses 25 ans! Pas mal, pour un festival en pleine Vallée Verte non?

À chaque fois, c’est un plaisir musical, et aussi un plaisir amical.

Parce que c’est festif, par là-bas en haut. Et on y retrouve des copains, même que cette année, il y a drazam qui monte aussi, je pense qu’on va être un tout petit peu plus fatigués encore que d’habitude.

Le principe?

  • Une scène régionale, avec les découvertes de la région, et Dieu sait s’il y en a de bonnes, de ces surprises!
  • Une scène principale, à l’autre bout du site, pour les groupes reconnus.
  • Entre les deux, le public qui passe d’une scène à l’autre. En gros, m le public n’a presque qu’à se tourner pour assister à tous les concerts. À noter que les deux scènes ne fonctionnent jamais ensemble, la régionale permettant, entre autres choses, d’écouter de belles choses pendant que l’on prépare la scène principale pour le groupe suivant et… réciproquement.
  • De part et d’autre, des stands tenus par d’innombrables bénévoles tous plus sympas les unes que les autres.

Le programme de cette année, je vous laisse le découvrir ici en un clin d’œil comme ils disent.

Ou alors, encore plus vite et en plus succinct:

Affiche_RNP2017_A3_2-01.jpg

Ou plus complètement ici.

Alors bon, je l’admets, je deviens vieux, parce que je ne connais que deux groupes: Tryo, que j’apprécie depuis des années, et Radio Elvis, que je guigne depuis quelques semaines.

Je me réjouis de les écouter.

Cela dit, ça fait déjà des années que je deviens vieux, ce qui me rassure quelque part, parce que ça fait des années que je connais qu’une infime partie de la programmation. Donc je ne panique pas particulièrement cette année.

C’est justement pour moi là qu’est le plaisir: ces groupes, la plupart du temps français, ont leurs fans qui montent au Rock’n Poche et qui mettent une bien jolie ambiance.

Et à chaque fois, je repars de la montagne avec une ou deux découvertes qui m’enchantent les oreilles pendant des mois.

Il n’y a pas de raison que les choses changent cette année.

Et puis, j’adore prendre des photos avec mon petit bracelet qui me laisse passer partout (c’est fou ce que c’est agréable, d’avoir des privilèges, de temps en temps!)

Espérons que cette année, les régisseurs de groupes nous laisseront prendre des images un peu plus longtemps que deux chansons.

En général, les choses se passent bien avec eux, mais il y a toujours un ou deux pénibles, qui ont un peu la tête qui enfle.

Bref, venez, vous ne le regretterez pas.

Sans compter que les prix sont vraiment abordables, encore plus jusqu’au 30 juin: 26 € un soir, 44 € pour deux soirs, ensuite sur place, 31 € pour un soir, 56 pour deux soirs.

Et cette année, je m’y prends à l’avance, vous n’avez même pas l’excuse de ne pas pouvoir être là.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

17 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

fxc
fxc
il y a 5 années

Habère, j’y serais aussi……. mais en vacances fin septembre.

madamepoppins
madamepoppins
il y a 5 années

Faut prendre le ticket ou le ticket conso ? Pas certaine de piger l’intérêt de payer par avance mes conso (tant est que cela signifie “mmations”) : tu m’aides ?

Amélie
Amélie
il y a 5 années

Même si l’affiche semble alléchante, nous risquons fort d’être occupé. Le 29 si monsieur n’est pas aux moissons je serais à l’Estivale à Estavayer. Il y a I AM mais c’est surtout pour K’S Choice que j’irais, c’est un groupe qui a bercé mon adolescence.
Je vais chaque année à ce festival au bord du lac, il est sympathique, pas trop de monde, belle programmation, cadre idyllique et comme pour le rock’n poche il y a une scène découverte et une grande scène. Du coup on profite de chaque concert. Je prendrais mon billet à la dernière.
Et surtout avant tout les 16 et 17 juin il y a un tout tout petit festival à Bofflens à 100m de chez moi et même le baby-phone passera jusqu’à la tonnelle 😉

zit
zit
il y a 5 années

Bah ! Motivés, même si c’est sous d’autres noms, on les y a déjà vu là-haut, Mouss et Hakim…

et puis comme tu dis, même si on ne connais pas, la programmation est souvent un excellent choix, je crois qu’on va pouvoir s’agiter sur les deux fins de soirées en particulier ;o).

J’y serais comme d’hab une semaine avant, pour pédaler un peu dans les alpages.

z (qui adore pédaler dans les alpages, je répêêêêêêêêêêêête : ça donne une bonne raison de manger à l’étape de délectables spécialités impliquant fromages fondus et charcuteries ;oP)

zit
zit
il y a 5 années

Par contre, ce soir, demain soir et dimanche, je serais http://www.surlespointes.fr/programme-2017/, sur la montagne de Vitry sur Seine, juste au-dessus de chez moi !

z (Pogo sympa garanti au moins ce soir et demain ! je répêêêêêêêêêêête : dimanche, bien que les Motivés soient aussi présents, c’est surtout Flavia Coehlo qui me motive : vais pouvoir bouger mon popotin ;o)

zit
zit
En réponse à  zit
il y a 5 années

Ah bin hier soir, ça a dépoté, jamais pogoté autant : chuis fourbu, y’avait du lourd aussi, deux que j’avais déjà vu là-haut, le Didier Wampas (toujours aussi chaud, il finit en slamant sur la trentaine de femmes qu’il avait fait monter sur scène, qui ont toutes finit par slamer elles-même dans le public ;o) et les Soviet Supreme (très au point, leur set) puis les Burning Heads ne sont pas des perdreaux de l’année non plus, et très bonne surprise au final, avec Goulamas’K, en fait les meilleurs de la soirée (non seulement ils ont réussis à nous retenir après Soviet Supreme qui avait totalement épuisé les réserves vitales, mais leur Ska bien remuant assaisonné à la cornemuse ! m’a encore fait danser).

Et puis un superbe public qui a fini par faire une masse critique d’une farandole lente étonnante vers la fin de Soviet Supreme : tout le devant de la fosse à se tenir par les épaules sur toute la largeur de la salle et à onduler mollement mais quand même en essayant de se rentrer dedans, poussant ou tirant, j’ai eu plusieurs fois l’impression que mes bras allaient êtres arrachés quand ça tirait vers l’arrière mais l’expérience de ce maelstrom humain impliquant autant de personnes se mêlant au ralenti a été un grand moment, ça se rapprochait de la transe collective (un genre d’extase mystique laïque ?).

Ça sera plus cool ce soir (avec quand même Ludvig von 88) et encore plus tranquille demain.

z (mais au R’n’P, c’est quand même autre chose que ce très sympathique festival aux portes de la capitale, je répêêêêêêêêêêêêête : outre le bon air, les bénévoles des alpages, c’est énorme !)

kris
kris
il y a 5 années

Amélie a écrit :
« … même le baby-phone passera jusqu’à la tonnelle. »
Quand ça parle de baby-phone, moi, ça me dessèche.
(Considérer le sens affectueux de ma remarque. Pas sûr que quelqu’un comprenne.)

kris
kris
En réponse à  kris
il y a 5 années

Je me demande si je me comprends ?

Amélie
Amélie
En réponse à  kris
il y a 5 années

Ça ne vous rajeunit pas donc…

kris
kris
En réponse à  kris
il y a 5 années

Non, aucun rapport avec l’âge. Mon arrière pensée (« arrière » parce qu’elle ne s’est pas complètement dévoilée) évoque les sentiments que l’on peut avoir. C’est beaucoup plus flou que quelque chose de très factuel comme l’âge ou la couleur des yeux. Ce serait plutôt le genre de « truc » qui t’émeut, te laisse totalement muet et bras ballants.
Donc… pas sûr d’être compris parce que difficile à traduire en mots écrits… D’ailleurs je ne suis pas bien satisfait de ceux que je viens d’écrire dans cette réponse. J’avoue que dessécher, dans ce contexte… c’est quand même obscur, mais c’est ce qui m’est venu à l’esprit.
Bon festival à Bofflens.
(Si ça ne te dérange pas je préfère le tutoiement.)

Amélie
Amélie
En réponse à  kris
il y a 5 années

Je préfère aussi le “tu” mais quelques fois c’est mal pris.

Laurent Vera
Laurent Vera
il y a 5 années

Mme Poppins, malgré nos efforts constants dans l’organisation, il faut souvent un peu de temps pour acheter les “veaux”. C’est la raison pour laquelle nous proposons un achat en avance, les tickets se retirant à une autre caisse, c’est plus rapide. Effectivement Zit, les fins de soirée devraient envoyer du gros, particulièrement le vendredi avec Dubioza Kolektiv.
Il y aura beaucoup de Cukien, a priori, cette année…

Jean-Yves
Jean-Yves
il y a 5 années

M’enfin ? Comment peut-on avoir oublié les Fatals Picards (artisans francophones sur les épaules desquels le statut d’intermittent du specacle pèse chaque année) qui nous représentaient à l’Eurovision 2007 ?

En version longue, avec ambiance et commentaires des présentateurs, pour le plaisir …
J’aime bien l’humour ?

drazam
drazam
il y a 5 années

Les français sont des veaux ? 😉
Content de vous retrouver dans un cadre festif et pareil que zit et laurent, le dernier concert du vendredi soir démange déjà!

chablues
chablues
il y a 5 années

On a tout fait pour être présent au Rock’n’Poche cette année (écourté nos vacances en Grèce , c’est dire), youhouhou c’est donc avec plaisir qu’on se verra sur place ?

17
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x