Hisy, c’est facile (jeu de mot!)

Il y a, entre autres, un site que j’aime bien visiter régulièrement, c’est Urbanbike, animé de main de maître par l’excellent Jean-Christophe Courte.

J’ai découvert, l’autre jour sur ledit site, un tout petit accessoire dont j’aimerais parler ici.

Il s’agit de Hisy.

2017-05-18_10-18-42.png
Non, Mesdames et Messieurs, contrairement à ce que vous pourriez penser me connaissant, il ne s’agit pas d’un aspirateur de salon automatique, même si ça y ressemble beaucoup, c’est bien plus petit.

Hisy, c’est quoi?

Hisy, c’est un déclencheur Bluetooth pour votre téléphone préféré, afin de prendre vos photos à distance, mais pas seulement.

Hisy, ça marche comment?

Attention, l’explication est courte, concernerez-vous pour ne pas la rater, je ne répéterai pas:

Vous appuyez une fois dessus, pour déclencher la photo.

C’est tout, vraiment?

Bon, allez…

Vous devrez le jumeler au préalable avec votre iPhone ou votre Androïd qui doivent être compatibles Bluetooth 4 (dès l’iPhone 4S, avec iOS 7.0 ou Android compatible avec système 4.4.4), ce qui se fait en quelques secondes.

Le jumelage ne se fait que la première fois, et ne peut être effectué que sur UN SEUL iPhone.

En cas de problème, rien de plus simple pour réintialiser votre Hisy:

 

Et si vous voulez le jumeler à un nouveau téléphone parce que vous changez de modèle, pratiquez ainsi:

 

Vous devrez également, préalablement au déclenchement, lancer une des applications de photos que vous préférez sur votre iPhone ou votre Androïd (ce qui me semble assez logique…).

Et puis c’est tout.

Ah! Pour ne pas qu’on le perde, ce petit accessoire peut être relié à l’iPhone par une dragonne avec une prise casque, mais vous m’excuserez, j’ai un iPhone 7 Plus qui en est dépourvu, et je ne vais pas ajouter à la chose un adaptateur, tout de même. Remarquez que si vous avez un iPhone plus ancien, cette solution pour l’avoir toujours sur la main, quand on part à la chasse auximages, ne risque pas de rayer votre téléphone, au vu de sa forme toutes ronde et toute douce.

L’air de rien, c’est bien pensé, non?

Ah bis… ce petit accessoire est également livré avec un tout petit trépied, dont je n’avais pas saisi l’usage jusqu’à ce que j’aille sur le site du fabriquant. Ce petit truc est pour tenir l’iPhone bien stable…

Pour vous dire, après bien 5 minutes de réflexion, j’ai cru qu’il servait à ça (tcheu la honte!):

2017-05-18_20-57-38

Allez, pour les aussi nuls que moi (je suis persuadé qu’il y en a – qui a hurlé NON! au fond???–), voici un petit film pour vous expliquer la chose:

Hisy, c’est bien?

Oh que oui!

C’est plus que bien, pour moi, c’est indispensable si l’on veut faire des photos de bonne qualité avec un iPhone.

Déjà… pas besoin de le recharger, il faudra changer la pile plate (une bête CR2032) au bout de deux ans.

La latence au déclenchement est quasi nulle par rapport à ce que l’on ferait en cliquant sur le bouton virtuel de l’iPhone.

Portée de la chose: 27 mètres.

Il ne pèse pas lourd (53 grammes), c’est dire qu’il ne vous dérangera pas dans votre poche, le seul truc si vous n’utilisez pas la dragonne, c’est qu’il faudra le retrouver!

Donc, il ne vous gênera jamais, par contre, il pallie un énorme problème de la photo sur smartphone: le fait que l’on doit appuyer sur ce fichu bouton virtuel, qui implique automatiquement chez moi un bouger.

Et le fait d’utiliser les boutons de volume pour déclencher (sur iPhone), améliore les choses, mais de loin pas complètement.

Si vous n’avez pas de déclencheur à distance, faites le test dans le vide.

Main gauche, l’iPhone tenu en position de photographie, main droite, appuyez sur un bouton imaginaire: vous voyez à quel point votre iPhone, lui, n’a pas bougé? Bon, remarquez, s’il bouge quand même, je serais un poil inquiet et j’irai consulter assez vite fait un psychomotricien.

C’est tout pareil avec un déclencheur réel: vous déclenchez pratiquement sans bouger de la main gauche, la main droite  en train d’appuyer sur le petit bouton qui peut même rester dans votre poche.

De plus, pour ceux qui aiment les selfies…

Je n’en suis pas, mais bon…

Admettons qu’on puisse aimer se prendre la bobine plus souvent qu’à son tour…

Le déclencheur permet d’éviter d’avoir les bras tendus dans l’image, et supprime l’usage du retardateur.

Vous prenez l’image quand vous vous sentez prêt à la prendre, c’est tout, et c’est tout de même bien plus ergonomique et efficace.

En conclusion

Le seul défaut de ce Hisy, c’est qu’on risque de le perdre

Heureusement, il ne coûte pas trop cher (19.95 francs sur l’Apple Store suisse, 24$ sur le site du fabricant (liens non sponsorisés, mais faut-il encore l’écrire?).

L’essayer c’est l’adopter.

Et je me demande bien comment j’ai pu faire un si long article pour un si petit accessoire à une seule fonction!

Question subsidiaire

Je trouve que la dame, dans les petits films que je vous ai liés, a de super belles mains.

Pas vous?