On avait des goûts de ch… comme ça?

C’est rigolo.

L’autre jour, j’essayais un programme sympa dont je vous parlerai peut-être un jour si vous êtes sages, Gemini 2, qui se charge de trouver les doublons sur votre disque dur.

En plus du fait d’être très bien fait, ce programme m’a fait ressortir des fichiers que je n’avais pas revus depuis des années.

Pour vous dire, j’ai écrit divers tests en 1998 pour le journal, le seul et unique sur Mac en Suisse romande à l’époque, j’ai nommé ComputerNews.

Nous étions, si je ne fais erreur, en plein système MacOS 7.6.

L’idée était de mettre du relief dans l’interface.

Et on trouvait ça beau à l’époque.

Vraiment, c’était beau?

Regardons quelques captures d’écran que j’ai retrouvées, justement grâce à Gemini 2 (ben oui, sinon, mon introduction n’aurait pas de sens! Tout est pensé, ici, qu’est-ce que vous croyez, on retombe toujours sur nos pattes).

2017-05-23_20-48-40

Ooooh, mon cher DragStrip, que j’ai tant apprécié avant de passer sur DragThing… et d’abandonner tout ça… Vous voyez le relief?

2017-05-23_20-51-08.png

Et mon cher PopChar, que j’utilise toujours, mais qui est bien plus joli maintenant, sans toutes ces ombres…

2017-05-23_20-52-24.png

C’est mieux sous Mac OSX, vous ne trouvez pas. Ah la la, qu’est-ce que je ferais sans PopChar, encore maintenant, moi!

Et là, le programme qui m’a fait passer sous Mac à l’époque, Omnipage… Regardez à quoi il ressemblait…

2017-05-23_20-55-57.png

2017-05-23_20-57-38.png

Et l’interface de Supercard, qui m’a permis de créer l’origine de mes programmes, que vous retrouverez en plus moderne ici…

2017-05-23_20-58-45.png

Vous trouvez ça moche?

Alors, attendez, vous n’avez rien vu.

Le sommet est atteint, je crois, par un programme pourtant génial, un agenda électronique et gestionnaire de contacts d’une puissance phénoménale,à mon avis, rien n’est à sa hauteur à notre époque.

Mais il était en plein skeumorphisme, que voulez-vous.

On ne peut pas lui en vouloir, c’était la mode…

2017-05-23_21-03-52.png

2017-05-23_21-04-31.png

Vous avez vu?

C’est à pleurer, non?

Dire qu’on aimait ça, je n’en reviens pas.

C’est un peu comme nos maisons.

Un temps, dans les années 80-90, c’était la mode du beige.

Maintenant, le beige est ringard, tout doit être gris et noir.

Mais que vont faire tous ces propriétaires quand le gris et le noir sembleront sordides à ceux qui créeront une nouvelle mode?

Et en ce qui concerne nos ordinateurs, nous sommes en plein dans la mode des interfaces plates mises en avant par Jonathan Ive.

Combien de temps tiendront-elles?

Les verra-t-on un jour aussi moches que celles qui tournaient en 1998?

Remarquez, changer une interface d’ordinateur, nous l’avons fait 20 fois, nous avons l’habitude, et c’est plus facile que de changer les catelles de nos maisons.

Et bien moins cher.

Je vous souhaite un très bon week-end de l’Ascension, il se pourrait que je me repose un peu… à moins que, mais je ne pense pas.