Et de 100 nom d’une pipe!

Eh bien voilà, depuis le 1er mars, je me rends compte que j’ai écrit 100 articles avec celui que vous lisez en ce moment.

5 % des 1952 articles que j’avais écrit sur Cuk.ch, mais bon, si je tiens le rythme, après 15 ans (durée de vie de Cuk.ch), j’en serai à 3’600…

Alors, 100 articles, c’est un peu comme les 100 jours de…

C’est l’heure d’un premier tout petit bilan intermédiaire.

Je m’en rends bien compte tout seul, mais au cas où ça n’aurait pas été le cas, plusieurs me l’ont fait remarquer: oui, c’est vrai, j’ai dit que j’avais pris la décision d’arrêter Cuk.ch parce que j’étais fatigué, que je voulais faire autre chose.

Alors, ces 100 articles en 4 mois et des poussières peuvent paraître ridicules.

Mais, à l’instant où la décision d’arrêter Cuk tel qu’il l’était a été claire dans ma tête, je me suis quasiment immédiatement rendu compte que j’avais un réel besoin de partager mes passions, mes intérêts.

J’ai donc demandé à mes amis rédacteurs s’ils étaient d’accord de continuer Cuk.ch, mais sans la moindre obligation d’écrire un article. On aurait écrit quand on avait envie, sans aucun planning. Et quand il n’y aurait rien un jour, voire plus, eh bien il n’y aurait rien.

Mais cette proposition n’a pas retenu l’enthousiasme, à juste titre certainement: nous allions vers le moins bon, abandonnant une qualité importante du site d’alors, un article par jour, pas moins, pas plus.

Je me rends compte en fait que, si j’ai vraiment aimé cette communauté de rédacteurs avec certains desquels je garde de nombreux contacts, ne serait-ce qu’à travers leurs sites, le fait de devoir écrire le vendredi, et pas quand j’en avais envie, finissait par me casser un peu le plaisir.

Tout comme le fait de faire les plannings. Ça devenait presque ma hantise, partagé que j’étais entre l’angoisse de boucher tous les trous, et celle de forcer mes amis à devoir écrire quelque chose.

Parce que remplir les trous moi-même (et Dieu sait si je l’ai fait souvent malgré l’aide amicale de certains rédacteurs prévoyant des articles dits justement « bouche-trous »), cela me semblait presque insupportable. Je n’allais pas y arriver, je n’avais pas d’idée me disais-je alors.

Bref, les choses devenaient difficiles pour moi, après toutes ces années.

Comme un peu lourdes.

Et lorsque je parlais de fatigue comme argument d’arrêter Cuk.ch, je me rends compte qu’il s’agissait peut-être aussi, voire surtout, d’une fatigue psychique.

Et puis, sur Cuk.ch, je n’aurais jamais écrit des articles comme celui sur la dame blonde d’extrême droite en France. Nous étions plusieurs à le faire à l’époque (Anne, Okazou, Alec6, Roger), il y a bien des années, mais depuis que nous étions de nombreux rédacteurs de provenances tellement diverses, ce qui faisait le charme du site, je ne me permettais plus d’écrire des articles politiques, ne voulant pas entraîner mes amis rédacteurs, qui n’avaient peut-être pas tous les mêmes opinions politiques que moi dans mes élucubrations, et les mettre mal à l’aise.

Donc vraiment, j’ai retrouvé une espèce de liberté en tournant la page.

Le fait d’être passé à autre chose, de me retrouver seul à assumer un blog m’a fait à la fois de la peine (nostalgie, quand tu nous tiens…), mais vraiment du bien en matière de rédaction d’articles.

Je sais très bien, puisque je l’ai écrit dans le billet de bienvenue, que je peux ne pas écrire un jour. Je l’ai fait… deux fois, je crois.

Mais je sais aussi que je peux écrire n’importe quand, quand quelque chose me passe par la tête.

Et ce qui est assez sympa et qui tombe plutôt bien, c’est qu’il s’en passe tout plein, de choses dans ma tête, au fil des jours.

Je n’ai aucune idée, depuis le début, de ce que je vais écrire dans 5 jours, mais j’ai toujours des sujets, qui tombent comme ça, au fil du temps.

Un jour, ça s’arrêtera, et je n’écrirai pas.

Ou plus.

Mais pour l’instant, ça vient comme ça.

J’ai peur parfois du grand vide, mais finalement, je me fais confiance.

C’est drôle d’ailleurs, ce genre de choses. J’imagine qu’il s’agit d’une sorte de muscle que l’on entraîne. Pendant des années, je me suis entraîné à écrire un article par semaine, un de plus me paniquait.

Et là, eh bien l’entraînement fonctionne pour un article par jour.

Oui, c’est vrai que là, il faut commencer à jongler avec le temps. Je dois m’octroyer si possible une heure de violon par jour, la rédaction des articles, la réponse aux commentaires, 1 heure de course à pied si possible 3 fois par semaine, les activités familiales, l’écoute de la musique, et bien sûr le travail qui ne doit aucunement pâtir de toutes ces activités.

Alors oui, le temps libre restant est un peu court.

Oui, mais bon, le temps libre, ça sert à quoi si ce n’est à faire ce dont on a envie?

Et il se trouve que j’ai envie de faire tout ça, donc tout est bien sur le meilleur des mondes en ce qui me concerne.

J’espère en tout cas que les choses vous vont comme ça, et que vous prenez du plaisir à venir lire ce blog de temps en temps.

Ah! J’aurais voulu fêter le 300e abonné en même temps que le 100e article, alors, si vous ne l’êtes pas déjà, abonné donc, et que ça vous dit…😁.

13 suffiront pour mon plaisir!

 

 

41 Comments

  1. Quand on aime, on ne compte pas 🤗

    J'aime

  2. Du coup, c’est moi qui n’arrive plus à suivre 🙂
    Mais au moins ça me fait de la lecture en perspective.
    Pour quand j’aurai des vacances.

    J'aime

  3. Yves BACHELET

    Effectivement, il faut souffler une bougie.
    Lorsque j’ai fait mon service militaire, c’est tout pareil : on fêtait les 100 derniers jours qu’ils nous restaient sous les drapeaux.
    Bon, là, on espère que ça durera beaucoup plus longtemps 😉

    Sinon, je suis admiratif devant toutes les personnes pouvant écrire un article et qui plus est pratiquement tous les jours. Bravo.

    J'aime

  4. Merci pour tout ce travail. Quand l’annonce de la fin de cuk a été faite, un de mes rituels quotidien prenait fin avec beaucoup de tristesse.

    Certes, ce n’est pas pareil ici, mais je viens quotidiennement avec autant de plaisir et de curiosité en me demandant quel sera le thème du jour.

    J'aime

  5. Bien sûr que je prends du plaisir à lire ce blog (plus que de temps en temps). Et même beaucoup plus que les articles de l’ancien site pour lequel la ligne éditoriale (si tant est qu’il y en ait eu une) avait du mal à rencontrer mon propre logiciel de réflexion. Là je sais que globalement nous avons une façon à peu près identique de voir les choses même si vous avez en plus le talent de l’exprimer. Je sais que je trouverez, quel que soit le sujet abordé, un texte argumenté, documenté mais toujours une pointe d’humour qui me ravit. Vous faites un travail sérieux sans jamais vous prendre au sérieux. C’est avec cette philosophie que j’ai traversé toute ma vie professionnelle et que je continue à occuper les loisirs que me laisse ma vie de retraité. J’avoue que la lecture du site me procurait sur la fin beaucoup moins de plaisir qu’au temps des premiers jours. Aujourd’hui je retrouve dans vos billets l’adn de Cuk.
    Vous faites un super boulot, continuez à partager ce plaisir avec vos lecteurs tant que vous même (et cela semble être toujours le cas) y trouverez satisfaction. Encore merci.

    J'aime

  6. J’avoue que j’ai été étonné de ce rythme effréné de parution, parce que je pensais justement que c’était cela la cause de l’arrêt de Cuk !
    Mais il y a quand même une question que je me pose, qui m’interpelle, moi qui m’intéresse à la gestion du temps, et qui pourrait d’ailleurs faire l’objet d’un de tes prochains articles : j’aimerais, si ce n’est pas indiscret bien sûr, avoir un exemple d’une de tes « journées-types », pour comprendre comment tu cases toutes ces activités !
    D’autant plus qu’écrire un article, le finaliser et l’illustrer, cela ne se fait pas en un claquement de doigts…
    En tous cas bravo, super boulot.
    Ah il faut aussi que j’avoue quelque chose : sur cuk.ch, mes articles préférés étaient signés François Cuneo 🙂

    J'aime

  7. Merci et Bravo! Je ne lis pas tout mais la plupart et je garde des signets pour ce que je ne sais pas lire ou que je veux relire…

    J'aime

  8. Merci François, ce nouveau blog et bien je le lis bien plus que cuk à la fin. Pour moi, cuk n’étais plus un blog mais un site. Hors ce qui fait le charme du blog c’est qu’il est le reflet d’une personnalité et que ta personnalité, ben je l’aime beaucoup depuis …. le début quasiment.
    J’ai même appelé mon fils Noé grâce à toi 🙂
    Merci encore pour tous ces billets et tu continues à ton rythme il n’y a pas de soucis.
    Fabrice

    J'aime

  9. Abonnés = abonnés + 1

    Je passe déjà pratiquement quotidiennement alors effectivement, pourquoi ne pas m’abonner …

    Merci pour tout cela.

    J'aime

  10. Daniel Pesch

    À un moment donné ou à un autre de la journée je viens jeter un œil sur ce blog et je fête donc aussi ma centième aujourd’hui… Mais je me pose les mêmes questions que tilekol : le temps ? François, comment gères-tu ton temps ?
    C’est une question que je me pose depuis des années. Les tests sont toujours hyper fouillés ; les articles de fond, toujours très documentés ; les réponses aux commentaires, toujours régulières et argumentées. Donc, la gestion du blog, toutes tes activités, ton job et une famille nombreuses… Comment organises-tu tout cela ? Un grand planning Velleda magnétique avec moult cases ? Serais-tu insomniaque ? On craint pour ta santé !

    Question personnelle (mais posée à tout le monde) : je cherche un logiciel chasseur de doublons photos ce basant sur les exifs, cela existe-t-il ?

    J'aime

  11. Albert de St-Félix

    Bonjour,

    Pour éviter les doublons, la meilleure parade que j’ai trouvé, c’est d’utiliser Lightroom qui est capable de ranger les photos en fonction de la date de prise de vue, en comparant les photos identiques je peux supprimer celles qui sont moins définies. L’autre logiciel beaucoup plus basique, c’est le logiciel « Photos » sur Mac qui range les photos par date d’acquisition.

    Les deux sont capables d’utiliser des dossiers intelligents, avec pour critère les exifs

    J'aime

  12. Albert de St-Félix

    Bravo pour le 100ème, lecteur de longue date du Cuk et du blog, j’avoue ne pas avoir la fibre sacrée du rédacteur, encore moins d’être en mesure d’exprimer par écrit mes impression.

    Bonne suite

    J'aime


  13. Bravo le Cuk!
    Mais c’est vrai que, comme d’autres ici, je me pose des questions sur ta gestion du temps assez hallucinante…

    J'aime

  14. Ouh il est beau, celui-là!

    J'aime

  15. Merci à toutes et tous.

    En fait, il vous faut savoir que Le Blog du Cuk est une couverture pour que je puisse mettre en vente une nouvelle méthode de gestion du temps qui va remporter un franc succès et me rendre très très riche.

    Après, je sortirai une méthode pour expliquer comment sortir une méthode qui rend très très riche en passant par un blog sur Word Press.

    Bon… le problème, c’est que tout ça prend du temps, mais je vais y arriver.

    Aimé par 2 people

  16. Il y a Gemini 2 qui sort les doublons quels qu’ils soient.

    2017-07-10_10-03-06.png

    J'aime

  17. François, je comprends bien ce que tu exprimes, je viens parfois, mais je viens sur ton blog moins souvent, et pas du tout chaque jour. A vrai dire, les autres commentateurs me manquent, me manquent beaucoup. C’est ça le sentiment principal et prédominant que je ressens.

    Bien sûr, je vais sur les quelques blogs dont tu rappelles l’existence, mais ils me semblent devenus chacun comme… comment dire ? Comme étrangers. Comme si j’allais dans des restaurants où je ne vais que rarement, où l’ambiance est différente et où je suis un peu mal à l’aise.
    Cuk, c’était beaucoup plus comme une une grande cantine d’entreprise, il y avait cette communauté. On se retrouvait tous.

    D’aller maintenant chez l’un, puis chez l’autre, et encore chez un troisième, ça ne me fait pas du tout le même effet. Et plein de commentateurs que je lisais sur Cuk se sont volatilisés. Disparus, ils ne reviennent chez personne, dans aucun des blogs que tu mentionnes.

    Vu ainsi, tout me semble plus pauvre, moins varié surtout. La biodiversité, si je peux dire, la multiplicité de tous les points de vue qui m’enrichissait tant, eh bien elle ne reviendra plus jamais.

    C’est comme ça, c’est un constat, pas une critique.

    J'aime

  18. Pour la chasse aux doublons, il y a Dupe Guru qui n’est pas mal, à essayer peut-être aussi. Un gratuiciel.

    J'aime

  19. Je comprends.

    Je regrette également certains commentateurs qui ne viennent plus, mais c’est comme ça, c’est leur choix. Leur colère aussi, peut-être, pour certains.

    En même temps, plusieurs commentateurs qui sont maintenant sur Le Blog du Cuk y sont depuis le début, mais n’étaient pas sur Cuk.ch.

    Il était difficile pour eux d’y faire une place, ils n’osaient pas. Beaucoup me l’ont dit à l’époque.

    Ici, ils sont là maintenant, ils ont osé faire leur place depuis le début.

    Quant à moi, je ne prétends évidemment pas remplacer pas tout ce petit monde que nous étions, encore heureux d’ailleurs.

    Alors oui, Zallag, tu y as perdu, je comprends.

    Mais moi je vais mieux, je me retrouve mieux, et j’y passais tout de même pas mal d’heures, sur l’ancien Cuk.

    Alors au final, je me dis que des fois, il faut être un tout petit peu égoïste.

    J'aime

  20. Ralentir qui disait il y a peu.
    100 articles tout seul depuis l’ouverture, chapeau bas

    J'aime

  21. Oh! Plus que 8 abonnés pour arriver à 300! Merci aux 292 premiers!😃

    J'aime

  22. Je suis un peu comme Zallag… ce site, que je regarde soit par le lecteur froid de WP, soit sur internet me donne aussi cette impression du manque de variété des points de vues. J’ai pris avec plaisir la plume sur mon propre blog, au point que je suis comme toi, j’ai augmenté mon rythme de publication. Mais j’arrive à peine à 10% de lecteur. Au moins, j’avoue apprécier cette liberté de choisir le contenu, parce que c’est chez moi, alors qu’avant, je me demandais si j’osais aborder tel ou tel sujet.
    Maintenant, je sais qu’une partie des anciens lecteurs de cuk viennent chez moi grâce au lien global de nos blogs, et selon mes sujets abordés, j’ai des lecteurs qui viennent épisodiquement. Je ne cherche pas la notoriété, mais les avis qui pouvaient être exprimés sur cuk avaient l’avantage de me pousser un peu plus loin dans certaines réflexions.

    Bref, bravo au blgoducuk, que je lis tous les jours mais comment un peu moins qu’avant.

    J'aime

  23. Oui, évidemment, il y a moins de points de vues, en même temps, je n’essayais pas de faire la même chose!:-)

    En ce qui concerne ton blog, ton dernier article est excellent par exemple.

    J'aime

  24. Quand tu dis abonnés, tu veux dire à une listing e-mail ?

    J'aime

  25. Moi j’aime cette nouvelle formule, ce qui me taraude c’est de savoir si je suis toujours n•1 question commentaires?

    J'aime

  26. Je pense, mais là, je suis sur mon iPhone, sur un bateau de la CGN. Je ne sais plus où on trouve la statistique 😁

    Aimé par 1 personne

  27. Daniel Pesch

    Mais non ! Le numéro 1 c’est Le Boss !!!

    J'aime

  28. Je ressors un vieux commentaire pour un jeune centenaire, du 15/01/2017 sur cukch : « Bon vent François, dans l’espoir que vous montiez un blog perso, sans obligation de publication régulière. » et donc du plaisir pour vous, pour nous aussi, de la légèreté peut-être, de la fraîcheur surtout, sur tout.

    J'aime

  29. Mirou a écrit:
    Quand tu dis abonnés, tu veux dire à une listing e-mail ?
    François a écrit:
    Oui

    Je saisis la balle au bond pour demander quelques précisions au superviseur des abonnés. (Rien qu’à l’écrire j’ai une sensation étrange).
    Ça éclairerait peut-être des lecteurs volontaires, mais un peu perdus entre les options d’abonnement.
    Par exemple, je me suis abonné via le lien du blog le 3 mars 2017. Heureux d’être averti des nouveaux articles, jusqu’à l’apparition des liens RSS, hyper pratiques, qui m’ont fait « Résilier l’abonnement » en même temps que je créais, moi aussi, un compte WordPress pour y glisser un avatar partageable à partir d’un blog encore quasi vide!
    Et il m’a fallu un moment pour comprendre comment m’abonner directement, via WordPress, aux jeunes pousses encore discrètement cultivées par d’anciens cukiens.
    Un peu lent à comprendre ? J’en conviens sans peine 😀

    J'aime

  30. Tout pareil en ce qui me concerne, pas tout simple…

    J'aime

  31. Oh, je rentre de Montreux, et paf, 309 abonnés! Merci à toutes et à tous !👍👍👍

    J'aime

  32. Super. Je commence à mettre des sous de côté 😉

    J'aime

  33. Première action quotidienne après le bol d’eau chaude, en attendant que le café infuse (30 minutes), je vais sur cuk.ch (même si l’adresse a changé), je ne vois pas pourquoi je prendrais un abonnement ;o) !

    Et finalement, chuis très bien sans la contrainte mensuelle d’un truc à pondre, souvent, je me dis : « Ah mais ça ferait un article rigolo, ça ! », et ça passe.

    z (quel effort terrible, ce commentaire, je répêêêêêêêêêêêêêêêêêêête : ça par contre, l’entraînement, c’est comme pour tout, on n’oublie pas l’idée, mais le manque de pratique, pfoooouu… donc sortir plus d’un commentaire par mois, ça devient difficile ;o)

    J'aime

  34. 😁 Tu pourrais faire un passage vers 2 par mois, peut-être? Mais je ne force pas, hein!

    J'aime

  35. Et cette histoire d’eau chaude que tu bois tous les matins en tout premier… C’est épouvantable, rien que d’y penser!!

    J'aime

  36. Daniel Pesch

    Merci pour vos conseils sur les traqueurs de doublons. Je teste tout cela…

    J'aime

  37. Ah mais c’est le meilleur moyen d’allumer la chaudière, ce bol d’eau chaude : d’abord, se rincer la bouche (et cracher la première gorgée), et ça nettoie bien à fond l’estomac sans le brusquer, il paraît qu’on peux y ajouter une petite goutte de citron.

    z (important, ça l’entretien de la plomberie, je répêêêêêêêêêêêêêête, surtout quand on n’est pas toujours tendre avec elle ;o)

    J'aime

  38. Daniel Pesch

    François pense sûrement comme moi : le Fendant c’est encore mieux… Pas bouillant, hein ! Bien frais !!!

    J'aime

Laisser un commentaire à propos de cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s