Un peu plus de sécurité pour les commentaires

Note: la phrase en image à la une est du ministre de la Justice britannique, Chris Grayling, reprise en 2014 sur le site de phoneandroid.

Je peux vous assurer que la chose ne me fait pas plaisir, mais sur le conseil de quelques amis avec qui j’ai discuté, j’ai pris la décision d’apporter quelques modifications aux commentaires.

Jusqu’à ce jour, si vous commentiez, il fallait donner un nom ou un pseudo ainsi qu’une adresse mail.

Peu importe si cette adresse était valide ou non.

Il se trouve que depuis quelque temps, il y a quelques commentateurs qui ont abusé de cette facilité.

Oh, pas beaucoup.

Je suis même d’avis qu’il ne s’agit que d’une personne.

Qui a déjà agi sous plusieurs identités sur cuk.ch, obligé qu’il était de venir semer la discorde parmi nous.

Cette personne a même été jusqu’à me harceler à la maison, me menaçant de me dénoncer à mes employeurs (avec le nom de mon patron, l’endroit où je travaille et tout et tout) si je n’arrêtais pas de faire de temps en temps des commentaires pendant mes heures de travail.

J’ai bien évidemment immédiatement transmis ce mail à mon directeur pour qu’il soit au courant de la chose.

Ce qui est frappant, ces derniers temps, c’est que cette personne fait bien attention de donner un nom qui sonne vrai, mais se garde bien d’ajouter son adresse mail réelle.

Je l’ai banni, comme on dit en parlant d’un blog, mais à chaque fois, il revenait quelques minutes après avec une autre identité et une nouvelle adresse mail tout aussi fausse.

C’est que c’est courageux, ce genre de gaillards!

Le blocage par adresse IP, que je mets en pratique déjà lorsque je signale ses messages comme indésirables a ses limites.

Cela dit, je les ai toutes gardées, les adresses IP, avec les dates et les heures, et je me réserve le droit de montrer tout cela à qui de droit, parce que j’en ai gentiment assez.

J’ai gardé également tous ses mails, mais aussi toutes les adresses IP de ces derniers, avec les heures exactes, mails (il faut voir le niveau!) que ce Monsieur m’a envoyés par formulaire.

Mais bref, je ne vais pas parler plus longtemps de ce sinistre sire, c’est lui donner beaucoup trop d’importance, et je suis certain qu’il en est tout à fait ravi et que ça lui fait beaucoup de bien.

Qu’est-ce qui va changer?

À partir de demain, il vous faudra vous connecter avec un compte WordPress pour commenter.

Pour créer un compte, la plateforme WordPress demande une adresse de mail valide et vous enverra un lien qu’il faut simplement valider

Ce n’est rien de le faire, ça prend deux minutes, et après, vous pouvez aller sur tous les sites de cette plateforme sans avoir besoin de vous identifier, tant que vous êtes connectés.

Juste pour dire, sur Cuk.ch, il fallait aussi s’identifier, c’était le même principe.

Je ne suis pas naïf: j’imagine bien que cela ne va pas complètement arrêter ce genre de spammeurs, mais au moins, ça va leur compliquer la tâche.

Mais là, WordPress est directement concerné et les abus sont poursuivis d’office par eux-mêmes.

Si cela ne suffit pas, je passerai à l’étape suivante qui impliquera qu’un commentateur doit être validé au moins une fois pour être publié.

Et si cela continue malgré tout, parce qu’il est possible que la personne arrive à me «?faire croire que?», eh bien je passerai à la validation manuelle tant que le commentateur ne m’a pas donné son nom, son adresse e-mail valide que je contrôlerai.

Comme si je n’avais que ça à faire…

En conclusion

Je suis tout de même très surpris que certains n’aient rien d’autre à faire dans la vie que d’aller semer le bordel chez les autres sans même oser donner leur vraie identité.

Et qu’ils ne comprennent pas que quand on leur dit stop, c’est stop.

En plus de leur inutilité, leur lâcheté est proprement écœurante.

C’est bien triste tout de même.