RPTLBDC 5: 2 livres sur la photo, dont un pour faire exploser les règles après les avoir intégrées

Deux livres de l’éditeur Eyrolles en ce jeudi, pour Noël, il est en effet juste encore temps.

Tout d’abord, un livre sur le noir & blanc.

L’art du noir et blanc

9782212144635_h430.jpg.jpeg

  • Titre: L’art du noir et blanc
  • Auteur(s): Michael Freeman
  • Éditeur(s): Eyrolles
  • Parution: 7 sept. 2017
  • Edition : 2e édition
  • Support: aucun
  • Nb de pages: 192 pages
  • Format: 23,5 x 25,5
  • Couverture: Broché
  • Poids: 800 g
  • Intérieur: Quadri
  • Diffusion: Geodif
  • ISBN13: 978-2-212-14463-5
  • EAN13: 9782212144635
  • ISBN10: 2-212-14463-6
  • Prix: 24 €

Le noir & blanc a toujours été à la portée de tout un chacun, à l’époque de l’argentique.

Il n’empêche qu’il fallait le vouloir, pour développer nous-mêmes nous négatifs puis nos photos.

À moins d’avoir un laboratoire fixe, c’était toute une histoire de se mettre au développement. Il fallait sortir l’agrandisseur, les bacs, obscurcir le local s’il n’était pas borgne, installer une lumière spéciale, préparer les bains à la bonne température, préparer les bons papiers, et surtout prendre son temps, ce d’autant plus si l’on partait dans des masquages.

Le numérique a changé beaucoup de chose, et sortir de beaux noirs et blancs est chose plus simple à mettre en place, et souvent plus simple aussi à la base, puisque l’on peut utiliser des presets, sortes de réglages qui nous feront passer une image un peu plate en couleurs à une image plus dramatique en noir et blanc avec souvent de beaux résultats d’un simple clic.

Mais le noir et blanc, ce n’est pas que la facilité dès que l’on veut être un tant soit peu original.

Et pour être original, peut-être faut-il déjà connaître un peu l’histoire, pour pouvoir chercher de l’inspiration ou au contraire se démarquer des prédécesseurs.

C’est la raison d’être du premier chapitre de ce livre qui touche les traditions, le standard, le charme du noir et blanc, son interprétation de la couleur, avant d’attaquer le chapitre 2 qui touche le monochrome numérique dans la théorie. Tout y passe, le capteur, le bruit, la saturation pour ne citer que ceux-là.

Nous voyons à plusieurs reprises une image couleur et ses interprétations noir et blanc, avec les réglages dans Lightroom et l’impact de ces derniers sur des histogrammes. L’infrarouge est largement décrit, puis les différents flux de travail, notamment avec Lightroom et Silver Effet Pro, Capture One, et DxO (le livre est sorti avant l’arrive de PhotoLab).

Mais c’est surtout Lightroom qui est l’éditeur choisi pour les différents tutoriaux présentés ensuite.

Ce chapitre 2 est vraiment très complet et vous explique tout sur les bases indispensables pour comprendre la conversion de couleur vers le noir et blanc.

Un peu technique, certes, mais toujours richement illustré.

Le chapitre 3 nous montre les choix créatifs de grand photographes, avec moult analyses de leur démarche à travers diverses techniques comme le zone system numérique (que franchement, je n’ai jamais vraiment compris, il faudra que je m’accroche à ce passage), le HDR ou autre High Key.

Bref, un livre qui vous apportera beaucoup si vous vous intéressez au noir et blanc.

Un superbe livre bien illustré, avec un tout petit bémol: la police de caractères est un tout petit peu trop petite.

Et ce qui est chouette, c’est qu’il ne vous parle que du sujet pour lequel vous l’achetez, pas pour vous expliquer les bases de la photographie, comme le font tant d’autres.

Et ça, voyez-vous, j’apprécie!

Le deuxième livre est déjà interpellant rien qu’à son titre:

Les règles de la photographie et l’art de les enfreindre

9782212675078_h430.jpg.jpeg

  • Titre: Les règles de la photographie et l’art de les enfreindre
  • Auteur(s): Haje Jan Kamps
  • Éditeur(s): Eyrolles
  • Parution: 26 oct. 2017
  • Edition : 1ère édition
  • Support: aucun
  • Nb de pages: 192 pages
  • Format: 19,5 x 26
  • Couverture: Broché
  • Poids: 685 g
  • Intérieur: Quadri
  • Diffusion: Geodif
  • ISBN13: 978-2-212-67507-8
  • EAN13: 9782212675078
  • ISBN10: 2-212-67507-0
  • Prix: 22 €

Have Jan Kamps fixe trois objectifs au début de son livre:

  1. Apprenez à connaître le matériel disponible
  2. Maîtrisez les règles
  3. Dépassez-les

Heureusement, la partie dédiée aux appareils disponibles est très courte.

Le reste est assez surprenant: l’auteur vous explique une règle dans les détails.

Par exemple l’exposition: comment trouver l’exacte exposition après en avoir montré le fonctionnement, et casser la règle ensuite deux pages plus loin en vous montrant comment utiliser le high ou le low Key.

Oui, ce livre, c’est les bases de fonctionnement de la notion, la règle pour bien utiliser la fonction, et l’explosion intelligente de ladite règle ensuite.

Ce qui est très réussi, c’est que l’auteur de fait pas péter les règles pour les péter: il vous suggère que ce que vous pouvez faire, faisant bien attention de ne pas créer de nouvelles règles en voulant les briser.

Chouette bouquin, très bien illustré et avec une mise en page moderne et élégante.

6 Comments

  1. En parlant photo, je vous conseille une formation payante évidemment sur la photo de paysage sur Empara.fr faite par Antonio Gaudencio, un des photographes les plus côtés mondialement. J’y ai assisté en live directement sur le site et elle a duré quatre jours. Çà va de la composition jusqu’au développement sur Lightroom et la finition sur Photoshop, c’est une vraie tuerie. J’ai appris énormément de choses. Elle s’est déroulée du 10 au 13 décembre 2017 dans le studio d’Empara à Nice.
    Elle devrait être dispo la semaine prochaine.
    Je vous le dis tout de suite, je ne fais pas de pub, je n’ai rien à voir avec Empara mais comme j’ai déjà fais une formation sur Photoshop avec Julien Pons et une autre sur sur le réflex, je vous conseille ces formations.
    Bonne journée.

  2. Pour faire suite au bouquin présenté en second ur les règles et leurs contournement et que je vais me procurer dare-dare, je me permets de vous recommander la lecture de ce petit bouquin que l’on trouve à bon prix sur le net et qui, s’il pèche un peu sur la reproduction des images, est très réussi concernant les textes qui les accompagnent :

    ?dl=0

    Celui sur l’art du Noir & blanc m’attire aussi beaucoup.

  3. Sympa comme titre de bouquin!
    Alain: le problème, c’est qu’il faut avoir 4 jours pour faire la formation…😱😀

  4. Oui François mais en général, après montage, elles sont plus digestes et plus courtes.😎

  5. Sinon, il y a le collodion humide…
    C’est plus long, mais c’est quand même splendide!

  6. Elles sont belles, mais je ne connais pas cette technique.

Laissez un commentaire si vous le voulez bien!