Le nouveau mode Auto d’Adobe

Tous les programmes Lightroom ont été mis à jour mardi, y compris Camera Raw.

De nouveaux appareils, bien sûr, sont désormais pris en charge, dont l’iPhone X, ce qui est une très bonne chose pour moi et pour pas mal d’entre nous.

Et puis, il y a plein de petites nouveautés sur les différentes versions, je ne vais pas en dresser la liste, d’autres l’ont fait à ma place et ça me semble non productif de réinventer la roue.

Le nouvel apport qui me semble le plus important?

Le mode Auto qui remplace la tonalité automatique.

Vous le connaissez déjà si vous l’avez activé en version beta sur Lightroom Web.

Ce mode Auto utilise la technologie d’intelligence artificielle Adobe Sensei, qui se base sur un réseau de neuronal artificiel.

Le programme analyse votre image et la compare avec une immense base de données.

Je n’utilisais jamais Tonalité automatique, je sens, au vu de mes premiers essais, que je vais souvent utiliser le bouton Auto.

C’est d’ailleurs intéressant de voir ce que fait le logiciel puisque, contrairement à ce que propose un Photolemur (que je devrais présenter la semaine prochaine si tout va bien), vous voyez le travail effectué par Lightroom puisqu’il vous suffit de voir quels curseurs ont été impactés.

Vous noterez au passage que les curseurs Vibrance et Saturation sont désormais mis à contribution.

Voyez plutôt.

 

Les curseurs réglés automatiquement par Lightroom:

2017-12-14_20-05-56

Autre exemple, du même type:

 

Les curseurs réglés automatiquement par Lightroom:

2017-12-14_20-01-33

Un autre exemple, à l’intérieur d’un bateau, sans flash:

 

2017-12-14_20-16-06

Une photo du public à Habère Poche:

 

2017-12-14_20-27-12.png

Toujours à Habère Poche:

 

2017-12-14_20-38-03.png

Bon, dans ce cas, je préfère les modifications que j’avais apportées en juillet:

2017-12-14_20-37-01.png

Enfin, pour le plaisir:

 

2017-12-14_20-42-07.png

Notez que le curseur « Clarté » n’est jamais touché.

En conclusion

J’ai effectué une trentaine d’essais depuis que j’ai fait la mise à jour.

Je n’ai constaté aucune catastrophe.

Parfois, j’aimerais presque que le programme prenne plus de risques, mais je comprends bien que ce n’est pas le but.

Je vais encore faire de nombreuses tentatives pour être sûr.

Si mes conclusions se confirment, je risque bien d’associer ce traitement automatique à un preset d’importation, cela fera dans la plupart des cas une bonne base de travail.

Allez, un petit dernier pour la route.

2017-12-14_20-59-27.png

Pas mal, non?

 

29 Comments

  1. Ça me fait penser à la fonction « Accent – amélioré par AI » de Luminar que je découvre petit à petit.
    Tous ces logiciels sont d’une inimaginable puissance.

    J'aime

  2. Bien, comme je le pressentais, nous sommes d’accord sur ce coup-là. Ce nouveau mode auto est (souvent) remarquable, mais pas tout le temps. Mais alors, il ne reste plus qu’à l’annuler ou le corriger via les curseurs indiqués ci-dessus par François. Une petite (toute petite) correction ici ou là et on trouve le réglage qui va bien. On discute beaucoup des concurrents d’Adobe ces derniers temps. Je pense qu’ils ont encore un peu de mouron à se faire, car pendant qu’ils bataillent dur pour rattraper leur retard (avec pour conséquence quelques bugs pas piqués des hannetons), Adobe lui continue d’avancer et va sans doute redoubler la cadence. Il suffit de voir la longue liste des améliorations apportées par les diverses mises à jours. Même DxO PhotoLab accuse le coup, car il y a quelques manques surprenants dans cette nouvelle version (qui reste une référence malgré tout).
    François, j’attends ton test de Photolemur avec intérêt, l’ayant essayé longuement ce week-end.

    J'aime

  3. Gérard BIOTEAU

    J’ai fait des tests sur des photos en jpeg faites avec un iPhone SE, en pleine lumière le résultat est superbe, pour les couchés de soleil c’est moins bon trop de grains.

    J'aime

  4. Tout simplement génial ! Je vais l’utiliser sur ma sélection secondaire de photos, celles que je n’avais pas eu le temps de retoucher…
    Que de temps gagné et idéal également comme base de départ avant de peaufiner ses propres réglages et d’aller plus loin.
    Merci Adobe !

    J'aime

  5. Merci François pour cette démo.
    Je n’ai pas encore eu le temps de faire beaucoup d’essais.
    En plus, bonnes réponses à ma question (je la remet):

    « Je me posais juste une question concernant LR :
    – Dans Luminar, il y a pas mal de réglage automatique, ce qui est un grand atout.
    – Dans Développement de LR, au sujet de la tonalité, vous faites comment ?
    Vous utilisez le mode automatique + réglage ou vous utilisez directement les réglages sans toucher le mode « auto » ?
    Juste par curiosité. Merci d’avance pour vos réponses. »

    Avant, c’était « non », maintenant c’est « oui ».
    L’idée de faire un preset d’importation est excellente. 😄

    J'aime

  6. J’ai toujours d’excellentes idées!😀😉
    @Gérard, l’idée est surtout de travailler avec du RAW sur Lightroom. Avec le JPEG, l’appareil a déjà fait une grosse partie du travail et le logiciel a beaucoup moins de marge de manoeuvre pour bosser.
    @Daniel, je suis content de voir que tu as apprécié cette fonction. C’est vrai que j’ai hésité à passer toute ma photothèque sur Photos, mais le plus cohérent pour l’instant reste la solution Adobe.
    Et comme ils sont libérés du développement de la partie synchronisation qui est quasiment au point, les fonctions purement photographiques vont reprendre certainement de la puissance de développement. Je me réjouis.
    @ysengrain: c’est un peu plus subtil qu’une simple fonction « Accent ». Là, il y n’a pas de vraie retouche du contraste. C’est plus en douceur.
    @Noisequik. « Merci Adobe ». Ah, ben ça fait un moment que je n’avais plus rien entendu de positif de lecteurs à propos d’Adobe. Et là, 5 commentaires d’utilisateurs contents. Chouette!

    J'aime

  7. Gérard BIOTEAU

    J’ai fait un test avec des jpeg pour faire une démo à Madame qui clique et partage à tour de bras, qu’elle pouvait en deux actions (auto et recadrer) magnifié ses photos déjà de bonne facture sans ce prendre la tête et ça c’est un véritable bonheur de simplicité, bravo Adobe.

    J'aime

  8. Bonjour François,

    juste une petite question: » ton papa a trop bu suite au passage forcé dans lightroom, il me semble bien rouge…. » tous les automatismes ne sont pas toujours adaptés et dans ce cas je préfère l’original.

    J'aime

  9. Je suis d’accord qu’il est un peu rouge, mais c’était bien l’éclairage qu’il y avait sur place. Cela dit, il est clair que j’enlèverai un peu de saturation.

    J'aime

  10. Ah, je me corrige, je me suis mal exprimé dans un commentaire précédent: le contraste est bien touché, ce que je voulais dire, c’est qu’il n’en rajoute pas une tonne, pour faire croustillant. En fait, dans les exemples précédents, il en enlève plutôt.

    J'aime

  11. Bien… mais pourquoi utiliser un réglage automatique alors que c’est super rapide d’en faire un manuellement ?
    Si c’est pour compléter la retouche par la suite, autant la faire depuis le départ, isn’t it ?

    J'aime

  12. Sur des milliers de photos, je n’ai personellement pas le temps de tout faire à la main. Rien que de les classer, c’est déjà long. Et c’est mieux que des presets qui donneraient toujours les mêmes réglages.

    J'aime

  13. Je reviens un instant sur ce qui a été dit à propos de Luminar quant aux automatismes .
    Il y a effectivement des propositions automatiques qui sont des préréglages proposés dans des vignettes au bas de l’image.
    Il y a aussi les filtres et mon premier commentaire ne faisait allusion qu’au premier d’entre eux.
    Ceci ne sont pas des préréglages automatiques et peuvent être modifiées, chacun d’entre j’insiste, par le curseur de « quantité » . Un peu comme si on ajouter des calques… Qui est encore une autre fonction de Luminar.
    Bien sûr que tous les concurrents ont encore beaucoup de travail pour rattraper LR, ne serait-ce que le temps d’ouverture d’un fichier RAW.
    Je persiste à dire que Luminar est assez bluffant, François nous en a parlé, et qu’il a des progrès à faire… Mais lui ne propose pas, pardon il n’impose pas, un abonnement au prix très élevé, et n’impose pas non plus stockage dans le nuage au prix non moins prohibitif. Je n’oublie pas non plus d’évoquer la nécessité d’un débit Internet que je ne serai qualifier mais je me vois assez mal, Transférer 64 Gb de photos même avec mon débit à 50 méga.
    Si on lit la presse photographique récente, en particulier deux articles dans le dernier « réponse photo », on est loin du consensus voulu par Adobe.

    J'aime

  14. François, pour l’instant, je ne ferai pas de ce nouveau mode auto un paramètre d’importation, si efficace soit-il. J’aime voir ce qui se passe dans l’image au moment de l’application du paramètre. Et parfois, c’est pas terrible… Ce nouvel outil progressera surement encore à l’avenir.
    Ysengrain, cela fait des années maintenant que je pratique LR, ce fut un long écolage et à chaque (fréquente) mise à jour (elles sont comprises dans l’abonnement) il y a de nouvelles choses à apprendre. Je me vois mal tester tous ces logiciels qui arrivent de partout, comme les œufs à Pâques, pour obtenir moins bien (à mon avis, hein!) qu’avec LR, Photoshop et DxO. Je trouve l’abonnement à 12€ très raisonnable pour l’environnement photo d’Adobe qui reste, pour moi, en tête du hit parade pour l’instant. Il n’est pas question pour moi (à ce moment précis, mais je ne préjuge pas de l’avenir) de passer à LR in the cloud et de louer des teras de stockage à Adobe. Si je veux stocker quelques images de temps en temps sur un serveur lointain, j’ai plusieurs solutions gratuites pour cela.
    Bon, j’y retourne (à LR et à mes photos) et bon week-end à tous dans vos logiciels photos favoris.

    PS et hors sujet : je vois un peu partout le Apple bashing qui se ravive à l’encontre du nouvel iMac Pro. Ce qui fait le plus tiquer la critique, c’est, évidemment, le prix… mais vous souvenez-vous du prix d’un Lisa en 1983 ? Eh ! bien c’était 9 995 dollars (70 200 francs en France, soit 21 000 euros de 2016). Il est vrai que la petite start-up qui l’avait pondu a disparu dans les limbes des nouvelles technologies… et que son géniteur est mort le 5 octobre 2011 dans la misère.

    J'aime

  15. ysengrain, ne nous trompons pas: j’aime beaucoup Luminar. C’est vrai que j’ai pensé aux presets quand tu as parlé d’Accent, mais c’est tout aussi vrai que les curseurs permettent de travailler avec moult finesse.

    Comme Daniel, je pense que la location de terras dans le cloud est trop onéreuse, mais l’abonnement Photo sans ces terras est vraiment très très abordable.

    J'aime

  16. Daniel, j’ai exactement pensé la même chose hier soir: je préfère voir les photos interprétées par LR SANS le réglage Auto et l’activer pour voir la différence, ce qui prend le temps d’un clic.
    Ainsi, je vois la photo originale et je peux voir l’apport (ou éventuellement les dégâts) apportés par l’intelligence artificielle.
    Donc, même si je suis satisfait pour l’instant du travail de cette dernière, je ne vais pas l’intégrer à mon import.
    Par contre, j’imagine bien que, si sur une photo d’une série, l’apport est bon, je vais porter la modification à la série par un petit clic sur le bouton synchronisation.
    Qui fera quoi? qui ne refera pas un calcul pour chaque image, mais qui reprendra l’état des curseurs de la première image de base pour le reproduire sur les photos sélectionnées. Ce ne sera donc pas une nouvelle analyse de l’intelligence artificielle, ce qui est assez logique.

    J'aime

  17. Ce que je remarque, c’est que le contraste est la plupart du temps diminué, et la correction y va fort avec la récupération des hautes lumières. Je n’ose jamais y aller autant en manuel.
    Cela dit, j’aime bien les résultats.

    J'aime

  18. Eh ! bien, je viens de faire une expérience avec une série d’images prises dans les mêmes conditions et je dois dire que je préfère les versions où j’ai utilisé l’automatisme à celles où j’ai copier les paramètres de la photo précédente. Mais je n’en tire pas une règle, car les règles il faut les transgresser, non ?

    J'aime

  19. Intéressant et instructif les échanges, merci.😃
    Les goûts et les couleurs sont variables selon les personnes.
    Je me réjouis de tester tout cela quand j’aurai le temps.
    Dans la majorité des cas, je supprime complètement les hautes lumières, ce qui me donne plus de contraste.
    Pendant tout un temps, j’utilisais l’auto systématiquement en faisant des corrections. Puis au fil du temps, j’ai tout fait manuellement, mais en utilisant que rarement la clarté et la vibrance que je ne maîtrise pas encore assez.
    Alors je me réjouis d’utiliser davantage ce mode nouveau mode auto pour aussi analyser ses paramètres selon les photos. Et si ce mode donne vraiment satisfaction, je l’adopterai en faisant simplement quelques légères retouches quand il le faudra..
    Je ferai aussi des comparaisons avec Luminance pour voir la différence.

    J'aime

  20. Oups:Je ferai aussi des comparaisons avec LUMINAR pour voir la différence.😕

    J'aime

  21. C’est Daniel qui a écrit

    car les règles il faut les transgresser, non ?

    Une règle non transgressée manque à tous ses devoirs 😇​

    Aimé par 1 personne

  22. Transgressons alors!

    Guy, les hautes lumières à -100 détruisent la photo chez moi. Je ne le fais jamais. L’image n’est plus du tout naturelle, je préfère des images grillées à certains endroits.
    Par contre, un petit +15 de vibrance n’a jamais fait de mal!:-)
    Et j’aime bien aussi ajouter un poil de clarté.

    J'aime

  23. Les remises en question sont toujours utiles. Je vais revoir tout cela.
    J’ai toujours essayé d’avoir un bon histogramme et dans bien des cas, j’avais trop de hautes lumières, d’où ma décision.
    Je pense que les analyses que je ferai avec Luminar et le nouveau mode Auto me donneront des infos de base avec lesquelles je pourrai travailler sans trop me prendre la tête.

    J'aime

  24. Article et échange de commentaires fort intéressant; merci.
    @Guy, si vous avez « toujours » des hautes lumières trop marquées, il vaudrait mieux agir sur les réglages de prise de vue de votre APN, votre capteur peut avoir une dynamique un peu décalée à droite. Vous aurez alors un résultat plus homogène.

    J'aime

  25. Surtout si c’est un Canon!😉
    J’en sais quelque chose, je suis sur cette marque…

    J'aime

  26. Moi, c’est Sony. En général c’est plutôt un peu sous-ex (ce que je préfère, car si l’on peut assez facilement aller chercher des détails dans le sombre, c’est plus délicat dans les zone surexposées. Cela ne m’empêche pas d’utiliser les zébras de surexposition à la prise de vue, dont je trouve qu’ils sont d’une aide très efficace. Après, on peut aussi faire du bracketting, mais c’est lourd. Mais cela ouvre la possibilité de faire du HDR…

    J'aime

  27. […] La nouvelle version de Lightroom est donc arrivée mardi, j’en ai déjà parlé vendredi ici. […]

    J'aime

  28. […] En effet, Photolemur utilise l’intelligence artificielle pour reconnaître les sujets qui composent votre image, et la corriger là où c’est nécessaire, un peu comme le fait le nouveau bouton Auto de Lightroom dont j’ai parlé ici vendredi passé. […]

    J'aime

  29. @ Jean-Pierre & Daniel
    Merci pour les infos, je vais faire encore quelques tests avec des comparaisons avec les logiciels cités.😃

    J'aime

Laisser un commentaire à propos de cet article

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s