Open Bar de février (déjà…) 2018

Bonjour à toutes et à tous,

Comme d’habitude le premier lundi du mois, votre rubrique rien qu’à vous, pour parler de n’importe quoi.

J’ai bien un petit thème pour commencer (mais vous n’êtes pas du tout obligé-e-s 😉 de répondre: êtes-vous comme moi des inconditionnels d’Onyx associé à CleanMyMac?

Si vous saviez combien de fois ces produits ont sauvé la vie de mon Mac!

Tiens, au fait, ça faisait longtemps que je n’avais rien envoyé à l’éditeur d’Onyx, allez hop, c’est fait, un petit don de 20 dollars, il le mérite bien!

CleanMyMac lui est payant, mais c’est également un programme exceptionnel que j’ai testé ici, en v2 alors qu’il est maintenant depuis pas mal de temps en V3.

Mais par pitié, je ne le répéterai jamais assez! Fuyez MacKeeper, qui lui est un virus ambulant.

J’ai vraiment de la peine à comprendre comment quelques sites pourtant pas dénués de sérieux le placent en encart de pub.

Bref, n’installez JAMAIS ce programme!

Ah, encore une chose: pour savoir comment gérer les commentaires, passez par le menu dédié, juste plus haut. Il y a tout pour vous faciliter la vie.

Toute bonne semaine à tout le monde!

61 Comments

  1. Gérard BIOTEAU

    J’utise régulièrement CleanMyMac d’autant qu’il fait un rappel à l’ordre en cas d’oubli, pour iPad y a t’il l’équivalent je suppose qu’il y a des fichiers à nettoyer.

    J'aime

  2. Onyx … je dois l’avoir depuis deux ou même trois dizaines d’années au moins. J’ai l’impression que ce logiciel a toujours été présent sur chacun de mes Macs successifs. Chaque nouvelle version d’Onyx, pour chaque nouvel OSX, m’a servi une fois à me sortir d’une situation critique ou à moduler des préférences mal ou pas du tout accessibles autrement. Et Joël Barrière qui répond rapidement et personnellement à chaque question que tu te poses sur son logiciel gratuit, alors que d’autres auteurs de logiciels payants se bornent à t’envoyer sur leurs FAQ ou sur leur rubrique d’aide générale, ça, c’est devenu rare !
    Too much classe !
    Et CleanMyMac, je l’ai aussi bien sûr. Il me semble tout aussi régulièrement mis à jour qu’Onyx.
    Mon troisième logiciel indispensable, c’est 1Password. Chaque jour, pour presque 80% de mes connexions à internet, je passe par lui.
    On pourrait une fois refaire un tour de nos utilitaires préférés, comme on le faisait parfois sur Cuk.ch ? On ne peut pas connaître toutes ces pépites qui sont tellement utiles, on doit bien en ignorer beaucoup de nouvelles, depuis le temps, non ?

    J'aime

  3. Mathieu PIERRE

    Bonjour,

    Alors moi, j’ai remplacé Onyx par CleanMyMac.
    C’est grave docteur ?

    J'aime

  4. Bonjour,

    A l’occasion de cet OpenBar, j’aborde le “Yeld »…

    Vous avez surement constaté que les prix des billets de transport aérien, ferroviaire, varient sensiblement en fonction de critères mystérieux, tandis que la nature de la prestation ne change pas; le principe général du « Yeld » consiste ainsi à ajuster en temps réel l’offre et la demande sur les ventes.

    Pour bien ilustrer le principe, il suffit d’imaginer -avec le sourire- son application à la vente de pots de peinture… 😉
    (d’après un vieux souvenir de lecture)

    Bon début de semaine !

    Client: Bonjour! C’est combien votre pot de peinture?

    Vendeur: Et bien monsieur, cela dépend de pas mal de choses…

    Client: Pouvez-vous me dire? C’est combien en moyenne?

    Vendeur: Notre prix le plus bas est à 5 euros le pot, et nous avons 60 prix différents, jusqu’à 200 euros le pot.

    Client: Quelle est la différence de qualité?

    Vendeur: Oh, il n’y a aucune différence. C’est la même peinture.

    Client: Bon ben dans ce cas, je voudrais de la peinture à 5 euros, alors…

    Vendeur: Quand voulez vous-utiliser cette peinture?

    Client: Ben , j’aimerais peindre demain, c’est mon jour de repos.

    Vendeur: Monsieur, la peinture pour demain est à 200 euros le pot.

    Client: Quand pourrai-je avoir de la peinture à 5 euros?

    Vendeur: Vous allez devoir commencer tard dans la nuit dans trois semaines environ. Mais il faut que vous soyez d’accord pour commencer à peindre le vendredi de cette semaine là, et continuer à peindre jusqu’à au moins dimanche.

    Client: J’espère que vous plaisantez!

    Vendeur: Je vais regarder si nous avons de la peinture disponible.

    Client: Vous en avez plein de pots de peinture! Je peux voir ça d’ici!

    Vendeur: Ah, mais ça ne veut pas dire que ces pots-là sont disponibles. Nous ne vendons qu’un certain nombre de pots le week-end. Ah, et le pot de peinture vient de monter à 8 euros. Nous n’avons plus de pots à 5 euros.

    Client: Le prix monte pendant qu’on parle?

    Vendeur: Oui monsieur. Les prix varient une bonne centaine de fois par jour, et comme vous n’êtes pas encore sorti du magasin avec vos pots de peinture, nous avons décidé d’augmenter le prix. Je suggère que vous achetiez cette peinture le plus rapidement possible. De combien de pots auriez-vous besoin?

    Client: 5 pots. Peut-être 6. C’est tout ce dont j’ai besoin…

    Vendeur: Ah non monsieur! Vous ne pouvez pas faire ça. Si vous achetez des pots de peinture et que vous ne les utilisez pas, il y a des amendes et cela va jusqu’à confisquer les pots qui vous restent.

    Client: QUOI?

    Vendeur: Nous pouvons vendre assez de peinture pour la cuisine, salle de bain, couloir, mais si vous vous arrêtez de peindre pour la chambre, vous perdrez le nombre de pots restants.

    Client: Mais qu’est-ce que ça peut vous faire, ce que je fais de cette peinture? Je l’ai déjà payée ?!

    Vendeur: Notre comptabilité est basée sur le fait que nous pensons que toute la peinture est utilisée, chaque goutte. Si vous ne le faites pas, cela nous pose toutes sortes de problèmes.

    Client: Mais c’est fou ça! Je suppose que quelque chose de terrible va se passer si je ne peins pas jusqu’à samedi soir?

    Vendeur: Ah oui en effet! Chaque pot que vous achetez passe automatiquement à 200 euros

    Client: Mais alors c’est quoi toute cette pub avec des pots à 4 euros?

    Vendeur: Ah ça c’est pour les petits budgets. Cela vient seulement en moitié de pot. Un pot à 2 euros couvre la moitié d’une pièce. L’autre moitié de pot pour la finir est à 12 euros. Aucun de ces pots n’a d’étiquette. Certains sont vides. Et il n’y a pas de remboursement possible, même sur les pots vides.

    Client: Bon, ben je m’en vais acheter de la peinture ailleurs!

    Vendeur: Je ne vous le conseille pas, monsieur. Vous pouvez peut-être acheter de la peinture pour votre salle de bain, chambres et cuisine, mais nous sommes les seuls qui vous permettent de faire le couloir. Et je dois aussi vous signaler que si vous peignez dans une seule direction, c’est 300 euros le pot.

    Client: Je croyais que votre pot le plus cher était à 200 euros!

    Vendeur: Ca, c’est si vous peignez autour d’une pièce du point d’où vous êtes parti. Pour un couloir, c’est complètement différent.

    Client: Et si j’achète de la peinture à 200 euros pour le couloir, mais que je ne peins que dans une seule direction, vous me confisquez ce qui me reste ?

    Vendeur: Non, nous vous ferons payer un peu plus cher sur le nombre de pots qui vous reste….

    Aimé par 5 people

  5. Merci d’avoir rappelé qu’il y un menu pour nous aider à égayer nos commentaires, mais il y un bug dans tes images explicatives de l’italique

    J'aime

  6. Bonjour à tous !

    D’abord, merci à J-C qui m’a bien fait rire avec son histoire de pots de peinture !

    Bon, pour cet open bar je vous propose une expérience que je fais très souvent en buvant mon café du matin. J’aimerais savoir si vous expérimentez la même chose que moi ou si c’est un délire perso… 🙂

    Vous venez de remplir votre petite tasse à expresso du breuvage qui va vous réveiller enfin. (Moi j’ajoute de la crème à café. Incapable de boire un café sans crème… Je mets pas de sucre, ça j’ai réussi un jour à supprimer définitivement, mais la crème, impossible)… Mais peu importe, faites comme vous en avez l’habitude…
    Puis saisissez-vous d’une petite cuillère (à café de préférence, faut pas être contrariant. Du reste une cuillère à thé risquerait de ne pas rentrer dans votre tasse à expresso…) Puis commencez à tapoter le fond de votre tasse avec votre cuillère… Tac tac tac tac tac tac… Façon marteau piqueur…
    (Vos collègues vont vous regardez bizarrement et se demander si vous n’avez pas contracté un Parkinson durant le week-end, mais continuez patiemment comme si de rien n’était…

    Que constatez-vous ?

    Le son du tac tac reste-t-il le même ?
    Ou bien ne vous semble-t-il pas que plus vous tapez le fond de votre tasse plus le son devient grave ?

    Hein ?

    Brassez un peu votre café et recommencez…

    Je vous laisse essayer et me faire votre rapport.

    N’oubliez pas de le boire tout de même, avant qu’il ne soit froid… 🙂

    Et si vous ne buvez pas de café, proposez à vos collègues buveurs de café d’essayer. 🙂

    Bonne journée à tous !

    J'aime

  7. @J-C A propos de Yield management, j’ai découvert il y a peu un site intéressant qui s’appelle Algofly (www.algofly.fr) .
    Ils comparent toutes les offres du marché sur un trajet (ça c’est classique)….et te proposent de t’envoyer un mail quand le prix est le moins cher en suivant l’évolution des prix selon justement les mystérieux critères du Yield (ça ça l’est moins, classique…).

    Ils se reposent sur les données statistiques de ces dernières années et ne se rémunèrent que sur la commission qu’ils récupèrent si tu achètes un billet en passant par leur intermédiaire. Startup française en plus…
    Bref ça me semble intéressant comme approche et j’ai créé le week-end dernier une alerte pour un voyage à Stockholm prévu fin mai. Je verrai ce que ça donne…

    J'aime

  8. Oui, c’est rigolo cette histoire de peinture!😀😀😀😀
    À la décharge des vendeurs de billets ou d’hôtel, il y a un taux de remplissage d’avions et d’hôtels à atteindre, et tous les moyens sont bons pour le faire. Alors que les pots de peinture…
    Mais c’est vrai que c’est marrant.
    Pour le café, je ne pourrai pas faire le test, je n’en bois jamais. La la densité de la crème a-t-elle quelque chose à voir dans le son?
    CleanMyMac et Onyx sont complémentaires.
    Et pour les utilitaires, je lance un sondage volontiers dans quelques jours.
    Ah, c’est vrai, il faut que je corrige mon image sur les commentaires. Je vais le faire, merci.

    J'aime

  9. Je suis également un inconditionnel d’Onyx! A ne pas utiliser n’importe comment, mais il est très utile au boulot, pour nettoyer des ordinateurs avec plusieurs sessions de manière efficace!

    J'aime

  10. @François: Pour le café, je ne pourrai pas faire le test, je n’en bois jamais.

    Qui te demande de le boire ? Juste de taper dedans ! 😜

    Pfff… Quel manque de curiosité scientifique pour un phénomène majeur !

    En route vers l’obscurantisme et l’inculture crasse des buveurs de thé… 😔

    Aimé par 1 personne

  11. Bon. Une petite imprécision de ma part a corriger au sujet de l’évolution du bruit de la cuillère frappant le fond de la tasse à café : le son devient de plus en plus aigu en fait. Pas de plus en plus grave…

    Si si. Essayez !

    Vous aurez l’air d’un autiste perdu dans son obsession addictive ou d’avoir contracté un nouveau Trouble Obsessionnel Compulsif mais l’exploration et l’expérimentation scientifique n’ont pas de prix.

    J'aime

  12. Onyx et DiskWarrior depuis… belle lurette ! Très efficace.

    Quand au bruit de la petite cuillère, vu que je prends mon café sans crème ni sucre, je n’ai pas besoin de cuillère. Mais cela semble fonctionner avec un verre de lait chaud. (prévoir une cuillère un peu plus grande) On devrait faire effectuer une série d’expériences par Gaston Lagaffe, non ?

    J'aime

  13. Bonjour à tous.
    J’ai un problème technique depuis High Sierra avec les scanners.
    Je scanne très régulièrement, pour l’aspect bureautique de mon travail, des page A4 en PDF et noir et blanc à 300 ppp.
    Depuis le passage à High Sierra, je constate avec effroi que le poids du fichier qui en résulte est passé d’environ 60-80 Ko à environ 700 Ko, c’est-à-dire a été multiplié par 10. Cela est vrai pour mon scanner Lide de Canon ainsi que celui intégré à une imprimante multifonction de Brother. Cela semble d’ailleurs être aussi vrai pour les autres types de fichiers (JPEG, TIFF, etc), de même que pour les niveaux de gris ou la couleur..
    Est-ce que d’autres ont aussi ce problème, et surtout une solution ? Pour l’instant, je prends une définition inférieure, ou compresse le fichier, et me retrouve au final avec un fichier plus lourd qu’avant High Sierra et une définition moins bonne !
    Est-ce un problème lié à l’interface clavier/chaise, ou bien des drivers qui ne sont pas complètement optimisés pour High Sierra ?

    J'aime

  14. Je suis très fan d’Onyx (merci Joël Barrière) et de Clean My Mac … MAIS je vous propose de faire l’expérience suivante:
    Videz les caches avec les deux logiciels précités.
    Procurez-vous Applejack (https://sourceforge.net/projects/applejack/?source=directory)
    Installez-le et redémarrez votre Mac en tenant les touches « commande+s »
    L’écran devient noir et du texte défile; lorsque le défilement s’arrête, tapez qpplejqck (eh oui le clavier est en anglais). Vous avez alors plusieurs choix. Il faut savoir que le logiciel n’est plus mis à jour depuis quelques années et qu’il n’est pas prévu pour les systèmes actuels. Nous serons donc prudents et n’utiliserons que le choix 3 (nettoyage des caches).
    Dons tapez 3 et validez… et la longue listes des fichiers nettoyés se met à défiler. Choisissez de nettoyer aussi votre partition.
    Ce qui est intéressant, c’est le nombre des fichiers qu’Applejack nettoie alors que les deux autres logiciels ont été supposé le faire auparavant.
    Conclusion: pour vider complètement les caches et améliorer efficacement le fonctionnement de votre Mac, utilisez Applejack de temps en temps.
    (s) guru

    J'aime

  15. Bugraptor, il me semble aussi que le son se propage différemment dans le café sans, puis avec crème. On a un son plus étouffé avec crème (comme le son dans un récipient contenant de la crème battue, pour prendre un cas extrême, mais là, c’est à cause des microbulles d’air, évidemment). La densité du liquide, si elle est sensiblement modifiée avec l’ajout de la crème, doit jouer un rôle là-dedans, je vais chercher un peu de ce côté.
    J’ai bossé des années en recherche chez Nestlé, je vais poser la question à des anciens collègues !

    J'aime

  16. J’ai fait un tutoriel pour débutant pour apprendre la programmation en LiveCode ici :

    http://www.legallou.com/LiveCode/tuto/indexTutoLC.html

    Bonne lecture

    Aimé par 1 personne

  17. Bonjour,
    curieux à propos du son de la tasse de café, j’en bois pas mais je vais essayer!
    À propos des pots de peinture, j’avais vu un reportage sur le système de réservation des TGV, où c’est un mélange d’algorithmes et d’humains qui decide les prix des billets.
    Et sinon, j’ai un comportement bizarre avec l’Identification à deux facteurs Apple sur le site http://appleid.apple.com. Quand je me connecte sur mon Mac, la fenêtre d’Identification à deux facteurs s’affiche avec les 6 cases vides en attente du code, une notification arrive sur mon iPhone, mais en même temps sur le Mac s’ouvre aussi une fenêtre qui me dit : Votre identifiant a été utilisé sur un nouvel appareil, etc. Si j’autorise, le code est affiché!
    En étant sur le même ordinateur. Cela me parait étrange, non? Cela ne devrait s’afficher que sur un autre appareil. Autrement je ne vois pas en quoi cela est plus sûr d’avoir une identification à deux facteurs…
    J’essaie de mettre une copie d’écran…

    Avez-vous ce même comportement sur votre Mac?

    ciao, n

    J'aime

  18. @Rogntudjuuu: Quand au bruit de la petite cuillère, vu que je prends mon café sans crème ni sucre, je n’ai pas besoin de cuillère. Mais cela semble fonctionner avec un verre de lait chaud.

    J’en conclus donc que tu as besoin d’une cuillère pour boire ton lait chaud… Ou alors que tu y ajoutes de la crème ou du sucre…

    Très logique tout ça. 🙂

    Je n’ai pas (encore) essayé avec du lait… Je doute que cela fonctionne… Mais bon, j’essaierai… 🙂

    Et traite-moi encore de Gaston Lagaffe !

    Sinon pour le café, cela marche avec ou sans crème ou sucre.

    Engin, j’ai mon explication du phénomène, mais je vous laisse chercher encore…

    C’est beau toute cette cuko-sphère qui tapote en chœur ses tasses à café ! Il me semble que j’entends comme un bruit de fond de grondement à l’horizon quand j’ouvre la fenêtre… 🙂

    @Zallag: Me réjouis d’avoir l’avis de tes anciens collègues de Nestlé ! (Mes tests sont faits avec du Nespresso… Mais cela marche avec d’autres marques… 🙂 )

    J'aime

  19. @ Guru: j’ai jeté un oeil sur la proposition d’Applejack.
    Il me semble, mais mes compétences en ce domaine sont extrêmement mal documentées, que ce soft réalise exactement la même chose que
    – après avoir démarré le Mac avec cmd-S qui fait utiliser le mode mono utilisateur
    – on tape fsck -y [au clavier américain fsck )y], puis Return, il y a une dizaine de phases (sous High Sierra), et 5 de moins sur les autres et qu’on en passe – de mémoire – par « quelque chose qui a à voir avec les caches »
    Me trompé-je ?
    @nicolas monguzi: j’ai toujours la même chose que toi et ça ne m’a jamais alerté.
    @guru: le son de plus en plus aigu. Idée à creuser: la cuillère s’échauffe. Un métal chaud produit un son plus aigu. As tu essayé avec une cuillère non métallique

    J'aime

  20. @ysengrain: @guru J’ai été promu ? 🙂

    J'aime

  21. Café et bruit dans la tasse. Je me demande si ce n’est pas simplement la différence de volume dans la tasse qui modifie ses vibrations. Une tasse vide tinte différemment d’une tasse un peu ou très pleine, si on la frappe sur l’extérieur avec une cuillère.

    J'aime

  22. @nicolas:oui ça m’est arrivé aussi. Mais plus ces dernières semaines….

    J'aime

  23. En fréquence en tout cas, il y a des différences. Exemple des musiciens glissant leurs doigts sur les rebords de verres emplis d’eau.

    J'aime

  24. @Zallag: Je me demande si ce n’est pas simplement la différence de volume dans la tasse qui modifie ses vibrations.
    Certes. Sauf que le volume de café ne change pas… Du reste si l’on brasse le café et que l’on recommence à taper, le son recommence, à nouveau grave puis évolue à nouveau vers les aigus.

    J'aime

  25. Pour ceux qui ne boivent pas de café, j’ai trouvé cette vidéo sur le net:

    Aimé par 1 personne

  26. Incroyable!

    Sinon, Nicolas, j’ai ça aussi. De toute façon, cette identification m’ennuie profondément (pour être poli), mais je suis obligé de l’activer si je veux que ma montre déverrouille le Mac…

    J'aime

  27. @bugraptor,
    C’est pas parce que tout simplement lorsque l’on tapote ça libère de plus en plus d’espace autour de la cuillère ?

    J'aime

  28. ==> Bugraptor (5 février 2018 à 10 10 19 02192) a dit :

    « Certes. Sauf que le volume de café ne change pas… ».
    Ben quand même, l’ajout de crème est un volume qui s’ajoute à celui du café.
    J’ai rempli de flotte une tasse d’expresso, je tapote dans la tasse avec une cuillère, je reverse un rien de flotte dans l’évier, je retapote, la fréquence monte un peu, et ainsi de suite, essaie et tu entendras bien la différence.

    J'aime

  29. Zallag: Je ne dis pas le contraire, clair que la fréquence de résonnance de l’ensemble tasse + liquide va dépendre de la hauteur de la colonne de liquide. Mais en l’espèce, on ajoute ni n’enlève aucun liquide. Par ailleurs il suffit de brasser pour obtenir à nouveau le son grave originel ! Donc non. L’explication est ailleurs… Je vous la donne sous peu 😉

    J'aime

  30. Et encore une fois, la crème n’est en rien nécessaire.

    J'aime

  31. Et pourquoi pas la formation d’ondes stationnaires dans le matériau « tasse » ?

    J'aime

  32. @Raoul: Et pourquoi pas la formation d’ondes stationnaires dans le matériau « tasse » ?

    Bien essayé.

    Mais non… 😉

    J'aime

  33. Est-ce que la température joue un rôle ?

    J'aime

  34. Nope.

    J'aime

  35. Sûre ? Le fait que le métal (de la cuillère) absorbe de la chaleur ne joue aucun rôle ?
    Et mon 1er commentaire qui parlait d’espace autour de la cuillère ?
    Bon de toute façon je pense qu’il y a réactions en chaîne…élémentaire !

    J'aime

  36. Salvador RAMOS

    Bonjour à tous. Premier commentaire sur le leblogducuk 🙂 C’est la rotation du liquide dans la tasse qui modifie les fréquences… 🙂

    J'aime

  37. Bon alors voilà. Je vais lâcher le morceau:

    Pour être honnête il y a longtemps que je cherchais une explication physique à ce phénomène.

    J’avais construit la mienne mais elle n’était qu’une hypothèse et je ne trouvais pas de confirmation autorisée de celle-ci.

    Ce n’est que récemment que j’ai trouvé sur le net une explication, publiée en 1982 par un physicien américain. (Je suis content d’avoir découvert alors que je n’étais pas très loin, sans avoir toutefois tout à fait la bonne explication…)

    Mon explication intuitive et hypothétique était de considérer que le café est une liquide non homogène. Une émulsion constituée d’un mélange d’eau et de microparticules de marc de café, légèrement plus lourdes que l’eau.

    J’imaginais que la fréquence de résonnance d’une colonne de liquide dans une tasse, ou dans un cylindre dépendait certes de la hauteur du liquide (ce qu’a justement dit Zallag) mais aussi probablement de la densité du liquide en question.

    Or la densité du café récemment agité (et donc incluant les particules de marc dans tout le volume du liquide) est forcément légèrement supérieure à celle du café qui a reposé quelques instants, laissant une partie des particules de marc précipiter au fond de la tasse. Le liquide devenant peu à peu de densité moyenne de plus en plus faible au fur et à mesure que les particules de marc précipitent au fond de la tasse, il est naturel que la fréquence de résonnance se modifie quelque peu.

    En plus, cette hypothèse me plaisait parce qu’elle expliquait que le phénomène recommence avec des fréquences à nouveau plus graves lorsqu’on mélange un instant le breuvage avec la cuillère…

    Bon. Ca c’était mon explication.

    Il apparait que la différence de densité n’est vraisemblablement pas suffisante pour expliquer une telle différence de fréquence de résonnance. (Jusqu’à un octave plus élevé après quelques secondes tout de même !…)

    Donc voici la bonne explication que l’on doit au Prof. Frank S. Crowford (1923 – 2003) de l’université de Berkeley en Californie. Explication publiée en 1982 dans le no. 50 du American Journal Of Physics, sous le titre suivant « The Hot Chocolate Effect ». En effet, Crowford avait d’abord observé ce phénomène dans le chocolat chaud ! Mais on peut l’observer dans un grand nombre de liquides non homogènes de ce type, comme, précisément le café, mais aussi la bière froide, et bien d’autres. (Même, semble-t-il, dans le thé sucré, François).

    En fait en plus des microparticules de marc, ou de chocolat, ou de sucre, ces liquides contiennent aussi des micro-bulles d’air dans leur émulsion. Or la densité de l’air est naturellement beaucoup plus faible que celle de l’eau. Mais ce n’est toutefois pas la densité le plus important, contrairement à ce que j’avais subodoré. Le plus important est la compressibilité. La compressibilité de l’air (sa capacité à être compressé) est en effet infiniment plus grande que celle de l’eau. (En fait les liquides sont réputés presque incompressibles). Une émulsion d’eau contenant des micro-bulles d’air (accrochées aux particules solides constituées par le marc, la poudre de chocolat ou le sucre en suspension dans le liquide) devient donc beaucoup plus compressible que l’eau qui le constitue pour l’essentiel.

    Or la vitesse de propagation du son dans un liquide est essentiellement dépendante de cette compressibilité. Plus le liquide est compressible, plus cette vitesse ralentit. Et la fréquence de résonnance de la colonne de liquide va dépendre de cette vitesse de propagation du son dans le liquide.

    Or, là ou j’avais intuitivement vu juste, c’est que la précipitation partielle et naturelle (par gravité) des particules solides de l’émulsion vers le fond de la tasse au cours du temps, entraîne avec elles les micro-bulles d’air vers le fond de la tasse. Le liquide de la partie supérieure de la tasse devient donc de moins en moins compressible, et la vitesse de propagation du son dans cette partie augmente peu à peu, entrainant l’augmentation progressive de la fréquence de résonance lorsqu’on frappe le bord ou le fond de la tasse…

    En brassant le liquide quelques instants, les particules solides et les bulles d’air occupent à nouveau tout le volume de la tasse et la fréquence de résonance redevient à nouveau plus grave.

    Voilà la bonne explication, qu’il est par ailleurs assez difficile de retrouver en français sur le net. (Seule la version anglaise de Wikipédia la cite par exemple…)

    Je vous mets quelques liens que j’ai trouvés à ce sujet, dont un seul en français:

    https://en.wikipedia.org/wiki/Hot_chocolate_effect (Article Wikipédia anglais)
    http://www.msc.univ-paris-diderot.fr/spip.php?article94 (Une explication en français)
    http://aapt.scitation.org/doi/abs/10.1119/1.13080 (la publication originale du American Journal Of Physics)
    http://senate.universityofcalifornia.edu/_files/inmemoriam/html/frankscrawford.htm (A la mémoire du Prof. Frank S. Crowford, aujourd’hui décedé)

    J'aime

  38. Oublié encore ce lien:

    http://acoustics.org/pressroom/httpdocs/143rd/Rossing.html

    Et l’on trouve plein de vidéos sur You Tube concernant le Hot Chocolate Effect ou l’ Allasonic Effect

    J'aime

  39. J’imagine bien Chevallier et Laspalès nous faire le sketch des Prix de pots de peinture … MDR

    Sinon, @ysengrain, « fsck -y » ne nettoie pas les caches. fsck = File System ChecK, une commande Unix qui date de très très loin ne fait que vérifier (et si demandé, corriger) l’intégrité d’un système de fichiers. L’option « -y », ne fait que dire à fsck, que vous voulez répondre OUI (yes) à toutes les questions qu’il vous posera pour corriger l’intégrité du système de fichier.

    Il est de coutumes, que les Admins Unix, fassent dans un premier temps « fsck /dev/xxxx » pour voir ce que fsck leur retournera. Et que SEULEMENT dans un second temps, « fsck -y » !

    fsck ne détruit aucun fichier. Dans le cas où il aurait un impact sur certains fichiers (via l’option « -y », en reconnectant certains blocks etc), les fichiers suspectés d’être détruits ont leur inode (le block de départ de la chaîne de blocks composant le fichier) déplacé dans le répertoire lost+found à la racine du système de fichier du disque en question.

    Pour avoir administré des systèmes Unix longtemps, on fait parfois des trouvailles dans lost+found qui vous sauve la vie …

    Sinon, un autre utilitaire à utiliser souvent : monolingual

    Cet utilitaire vous permet de virer toutes les langues dont vous ne vous servez pas sur Mac, et pour tous les logiciels installés. Sur nos SSD, c’est pas un luxe de récupérer 1 ou 2 GO. Il vous proposera de choisir les langues à conserver.

    Evidemment, ensuite à chaque fois que vous mettez à jour une appli, les fichiers de langues associées sont ré-installées. Donc, en utilisant monolingual 1x par trimestre et/ou après un update macOS, on garde une taille respectable de cette consommation inutile.

    J'aime

  40. Chapeau ! Bugraptor, voilà de quoi faire aimer la physique à nos « chères têtes blondes » comme on dit. Ou une piste pour inventer un instrument de musique comme un aquaminéralophone. Gaston l’aurait fait sans problème.

    J'aime

  41. Sympa l’open bar du jour, on apprend des trucs sans polémique pour une fois. 🙂
    Pour changer, un sujet qui fait pas mal causer en Suisse (et peut-être dans d’autres pays francophones) ces jours : les revenus des médecins spécialistes.
    Difficile d’évoquer si ils sont justifiés ou pas sans soulever une levée de boucliers de toutes parts dans la profession. Fait rare dans notre pays, certains se sont même mis en grève dans certains actes les moins rémunérateurs et heureusement sans risques vitaux pour les patients.
    Le problème c’est que à peu près aucun des (consom)acteurs du domaine de la santé ne veut faire un effort plus ou moins important pour diminuer les coûts.
    Faudra bien tôt ou tard empoigner ce dossier de la santé dans sa globalité avec tous ces acteurs réunis autour de la même table et trouver des solutions. Ca ne peut pas continuer comme ça encore longtemps.

    J'aime

  42. On a à peu près le même soucis en France, les spécialistes ne veulent pas utiliser la carte vitale, et vous font faire de la paperasse pour rien et surtout perdre du temps !

    Et pourtant, ils facturent plus cher qu’un généraliste (35€ généraliste, 50€ et + spécialiste).

    C’est chiant pour nous clients ! Et surtout, c’est nous qui en subissons les conséquences.

    J'aime

  43. @nowcomment4: sans polémique pour une fois.
    Pour changer, un sujet qui fait pas mal causer en Suisse (et peut-être dans d’autres pays francophones) ces jours : les revenus des médecins spécialistes.

    Donc tu veux de la polémique… 😉

    Bon ben je n’ai pas la solution à ce problème complexe des coûts de la santé.

    Je crois que naturellement les causes sont multiples. Mais j’ai quand même de la peine à admettre un truc: Je travaille depuis 1987. A cette époque (avant la LAMAL) mon assurance maladie était la « caisse maladie de l’UTS » (Union Technique Suisse). Ma prime mensuelle était de 70.- par mois. Et pour ce prix là j’étais assuré comme aujourd’hui. Alors que je paie maintenant 450.- par mois rien que pour l’assurance de base… Certes, c’était il y a 30 ans. Mais après consultation du site de l’ISPC, j’observe que l’inflation cumulée en Suisse durant ces 30 ans a été de +38%. Ce qui signifie que ma prime d’assurance maladie en 1987 en francs actuels était de 70 x 1.38 = 96.60.

    On nous demande donc aujourd’hui 450/96.6 = 4.66 fois plus d’argent pour nous soigner qu’en 1987 !!!

    Et la médecine est-elle vraiment bien meilleure qu’à l’époque ? Vit-on beaucoup plus vieux ? Objectivement, oui, un peu (77 ans d’espérance de vie en 1987 et 83ans aujourd’hui) Ces 6 années supplémentaires auraient donc multipliés les coût de la santé par un facteur 4.66 !

    Le prix en vaut-il la chandelle ?

    à 76 ans on répondra peut-être oui… 😉

    Moi j’en doute.

    Ce que je crois c’est que le problème c’est que personne ne remet en question chaque progrès technique dans le domaine de la santé, quel que soit le rapport coût/bénéfice d’un nouveau traitement. Du moment qu’il apporte un bénéfice, fût-il minime en terme médical, et quel que soit le coût supplémentaire que ce nouveau traitement représente, on l’accepte et on l’utilise à la place de l’ancien.

    Dans le domaine de l’industrie des machines dans lequel je travaille en tant qu’ingénieur de développement, le rapport coût/bénéfice d’un nouveau dispositif est toujours évalué avant de mettre sur le marché, ou même de commencer à développer un nouveau produit. Si on peut faire une nouvelle machine seulement 5% plus rapide mais 3 fois plus chère, on ne la construira pas. On ne commencera même pas le développement Car aucun client ne nous l’achètera. J’ai l’impression que dans le domaine médical il en va autrement. Si une société peut développer un nouveau scanner ou un nouveau médicament à peine plus performant ou efficace que la génération précédente, mais pour un coût double ou triple, cette problématique du coût n’est réellement considérée par personne. Seule compte la performance ou l’efficacité. La santé est primordiale. Donc tout progrès, fût-il minime, est mis en service.

    Nous voulons le meilleur. Point. A tout prix.

    Je pense que c’est un important facteur qui explique cette folle course en avant qui devient in-finançable par les patients.

    Mais bon. C’est juste mon point de vue…

    Aimé par 1 personne

  44. @mirou, @françois, vous ne trouvez pas que c’est un bug assez grave? Si le but de la double authentification est qu’une personne ne doit pas seulement avoir le mot de passe, et bien, là le mot de passe suffit pour entrer!
    Je reçois la notification sur l’iPhone, donc je vais m’apercevoir que quelqu’un d’autre est en train de se connecter, mais en même temps il s’est déjà connecté!

    J'aime

  45. Tu as oublié de factoriser ton âge dans l’équation.

    En, 87, tu étais plus jeune donc moi susceptible de maladie grave encourant des coûts élevés qu’aujourd’hui 30 ans plus tard.

    L’espérance de vie à une période donnée est celle des nouveaux nés de l’année en cours. La tienne n’évolue pas autant dans le temps, certes elle bénéficie des avancés dans la médecine, l’alimentation, ton rythme de vie qui évolue, etc, mais tu vivras à peu près (voire un peu plus) que l’espérance de vie prévue pour toi à ta naissance dans ton pays, si tu ne changes pas dramatiquement de vie p/r à où tu es né.

    Sinon, pour ta comparaison des machines, le monde prend en compte qu’une vie vaut une fortune émotionnellement parlant surtout, quand on sait que chimiquement parlant le corps humain ne vaut pas grand chose ! Donc, émotionnellement parlant si on demande, on dépensera des milliards pour garder en vie qqun 5 minutes plus … C’est pour cela que les directeurs financiers et comptables ne prennent jamais en compte le côté humain dans leur calcul, sinon toutes les entreprises seraient sur la paille ! L’homme est une machine comme un robot dans l’entreprise avec ses avantages/inconvénients/coûts/etc.

    J'aime

  46. @bugraptor,
    Je suis d’accord avec ce point de vue, il y a d’autres facteurs importants dont il faudra forcément aborder un jour…
    Ce ne sera pas facile mais on devra y passer. Le problème est que dans le domaine de la santé, l’émotionnel et l’éthique occupent une part importante. On est vraiment dans un sujet complètement à part et très sensible. Ou placer le curseur ?

    J'aime

  47. @rmigneron: ***Tu as oublié de factoriser ton âge dans l’équation.

    En, 87, tu étais plus jeune donc moins susceptible de maladie grave encourant des coûts élevés qu’aujourd’hui 30 ans plus tard.***

    Oui mais non !

    La prime de ma fille de 25 ans est la même que la mienne: 450.- par mois !

    Pourtant elle est « jeune donc moins susceptible de maladie grave encourant des coûts élevés » que moi. »

    Et elle paie elle aussi 5 fois plus cher aujourd’hui que ce que je payais moi-même à son âge…

    Bon je t’accorde une chose cependant, si je veux faire preuve d’honnêteté intellectuelle:

    A l’époque (en 1987) la LAMAL n’existait pas, et les jeunes payaient moins cher que les aînés.

    Depuis, la LAMAL (mise en place par Ruth Dreyfus) a imposé une solidarité intergénérationnelle qui impose de facturer les mêmes primes pour les jeunes adultes (qui naturellement sont peu malades) que pour les aînés qui coûtent plus. Et c’est très naturellement très bien. Mais cela n’explique qu’une partie de cette incroyable augmentation faramineuse des coûts.

    J'aime

  48. On se rend bien compte que l’on arrive gentiment au bout avec le système de santé actuel. Je pense qu’une prise de conscience devient nécessaire de la part de tout les intervenants. Une nouvelle « philosophie » est peut-être à mettre en place.
    Par exemple, on sait maintenant qu’une part (trop?) importante des coûts intervient dans la dernière année de vie des personnes et/ou dans les maladies chroniques voire « incurables ».
    Est-ce que l’on ne pourrait pas faire quelque chose à ce niveau ? Je sais pas, en décidant de renoncer, par exemple, à certains soins lorsque on est encore jeune et en bonne santé afin de payer le moins de prime possible tout au long de sa vie d’adulte.
    De même pour ceux qui choisissent d’établir des directives anticipées et/ou ceux qui choisissent le don d’organes (en cas de décès), de bénéficier de vraies grosses réductions de primes.
    Parce que même en prenant la franchise maximale actuellement, ça devient pas aussi intéressant/incitatif qu’il y a quelques lustres.
    Et là je ne parle que côté assurés/patients, il reste beaucoup à faire chez les autres acteurs de la santé.
    Evidemment tout ça sur une base de volontariat et de responsabilité propre à chacun.

    J'aime

  49. Purée, ça c’est de l’open bar!😀

    Aimé par 1 personne

  50. @François: Purée, ça c’est de l’open bar!

    Arrête de spam ! 🙂

    J'aime

  51. bugraptor :
    Arrête de spam!

    Ciel! Un incident!

    J'aime

  52. Et vous êtes en Suisse, regardez le déficit de la sécu en France et comment son traités les malades au Québec…

    Oui, François, allez arrêtes de spammer, non mais, y a des gens sérieux qui essaient faire avancer le schmilblick ici 😂

    J'aime

  53. @nicolas monguzi J’ai aussi été intrigué par ce comportement concernant l’identification à deux facteurs. Et puis j’ai pensé à une explication que je viens de vérifier:

    En fait, ce mode d’identification ne protège pas mes terminaux, mais mon compte iCloud. Si quelqu’un a réussi à obtenir mon mot de passe iCloud et qu’il cherche à se connecter avec depuis sa propre machine, le code est envoyé à tous mes propres terminaux, mais par le sien. Ainsi, quel que soit le terminal que j’ai sous les yeux (mon Mac, mon MacBook, mon iPhone, mon iPad…) je reçois le code et suis informé que quelqu’un essaie de se connecter. Ainsi puis-je immédiatement modifier mon mot de passe si je le souhaite. Mais l’intrus en est pour ses frais puisque, ne recevant pas le code, il ne peut pas aller plus loin dans sa tentative d’intrusion.

    Ça te paraît sensé?

    J'aime

  54. Je suis généraliste. La consultation en France est de 25 euros et non 35 euros.
    Si nous avions suivi le cout de la vie, la consultation serait autour de 75 euros.
    Résultat : on nous regroupe dans des belles maisons forts couteuses de santé pour avoir plus de moyens. Nous sommes incapables par exemple de nous payer une secrétaire et encore moins une infirmière (comme en Allemagne par exemple). D’où l’explosion des secrétariats à distance dont certains ne veulent pas signer de charte de confidentialité.
    Auparavant un généraliste, il y a deux générations, gagnait sa vie avec 10 malades par jour. Maintenant, il faut 30 malades jours.
    Résultats : nous sommes une des professions les plus « burnoutés », avec un taux de suicide important (le nombre n’est pas bien sur le seul facteur).
    Le problème ne vient pas seulement des soignants. Mais surtout des structures assurantes qui pilotent le système.
    Il y a quelques années, lors d’un congrès mondial sur l’assurance maladie (en Chine je crois), la délégation française de la sécu est venue forte de plusieurs centaines de personnes. Les autres délégations étaient au mieux une dizaine !
    Et tout est à l’avenant.
    Mon épouse était auparavant amenée à visiter les hôpitaux dans un autre domaine que la santé. Elle a constaté une chose : les bureaux de l’administration étaient toujours plus neufs que les services de médecine !

    J'aime

  55. J’vous comprend.

    Je paie mon médecin généraliste 35€ par consultation, j’crois qu’il est dans la tranche B.

    Ensuite, je ne sais ce qu’il faut pour être dans cette tranche.

    Pour info, un Freelance Informatique gagne aujourd’hui à peu près la même chose qu’en ’90 ! Et il y a une forte pression à la baisse.

    A force de ne plus payer les gens, ils ne pourront plus consommer et les sociétés vont fermer !

    Mais c’est un autre débat.

    J'aime

  56. Le coût de la santé embarque aussi les firmes pharmaceutiques et là il y a beaucoup beaucoup à dire en ce qui concerne la Suisse.

    Pour changer de sujet et pour ceux qui s’intéresse vraiment à la photo elle-même et a son rendu, plus spécialement NB:, Raw, etc..
    – Dépannage Photoshop de scottkelby
    https://www.eyrolles.com/Informatique/Livre/depannage-photoshop-en-200-questions-reponses-9782212118742

    Hors série de réponse photo Numéro 28 le guide pratique du NB
    https://www.reponsesphoto.fr/actualites/le-guide-pratique-du-noir-blanc-numerique-20498

    Bonne soirée

    J'aime

  57. 1 Pour Onyx 🙂

    J'aime

  58. zazou42 a écrit: Le coût de la santé embarque aussi les firmes pharmaceutiques et là il y a beaucoup beaucoup à dire en ce qui concerne la Suisse.

    nowcomment4 a écrit: On se rend bien compte que l’on arrive gentiment au bout avec le système de santé actuel. Je pense qu’une prise de conscience devient nécessaire de la part de tous les intervenants. Une nouvelle « philosophie » est peut-être à mettre en place.

    Tout à fait d’accord avec ces deux citations.

    Toutes les cellules de notre corps se sont trouvées un jour dans notre assiette. Ou dans notre verre.

    La première médecine est celle qui maintient le corps en bonne santé, c’est à dire: une bonne alimentation, sans poisons, sans pesticides ni perturbateurs endocriniens. Si chacun de nous en tirait les conséquences qui en découlent naturellement les salles d’attente des médecins seraient vides.

    Mais nous préférons avaler toutes sortes de saloperies conçues par l’industrie agro-alimentaire qui finissent par nous rendre malades, et nous avalons derrière toutes sortes de médicaments censés nous soigner. L’alliance de Monsanto et de Bayer ne fait que mettre en lumière cette communauté d’intérêts. Et après on se plaint que tout ce système coûte cher!

    Il coûte cher parce que c’est une machine à sous. Et les machines à sous sont conçues pour enrichir le casino. L’ennui c’est que c’est notre vie que nous mettons en jeu.

    Aimé par 2 people

  59. Un autre sujet complètement différent qui plaira à François, la musique et sa qualité.

    Je viens de visionner cette vidéo sur youtube ( https://www.youtube.com/watch?v=5KHSz9Gi-II ) concernant les « Open Reel tape », très intéressant ! Au final, en 2018, c’est devenu une niche pour richissime ! J’vais continuer avec les CDs ou autres enregistrement numérique de meilleure qualité.

    J'aime

  60. @Dom, cela me parait sensé, effectivement, de ce point de vue. Mais je ne suis pas sûr que cela fonctionne, vu que sur le message qui apparait chez moi il est indiqué qu’il pense que ce soit une nouvelle machine (ce qui n’est pas le cas). Mais même, cela reste un problème si quelqu’un essaye de se connecter sur MA machine, vu que le code apparait immédiatement. Cela me semble un bug plus qu’une feature 😉 Que le code apparaisse sur la machine même est inutile et fastidieux, car je m’en fiche de savoir que je suis en train de me connecter depuis les alentours de Zurich. 😉

    J'aime

  61. En parlant d’add-ons (ou griffons) dans l’article de Witch, cela m’a fait pensé à cette question :
    Est-ce que quelqu’un en a un à conseiller sur les navigateurs permettant de faire une traduction d’une texte sélectionné ?
    (je sais, la page open bar est un peu vieille aujourd’hui ! 😉 )

    J'aime

Laisser un commentaire à propos de cet article

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s