Mais virez-moi cette 3D des salles de cinéma!

Je vous ai parlé hier de Black Panther.

Il se trouve que l’on peut voir ce film en trois versions:

  • normale (2D)
  • 3D
  • 4DX

Alors déjà, pour me faire aller dans un cinéma 4DX dans lequel les sièges vibrent, bougent, dans lesquels on ramasse des trucs dans la figure, on se fait gicler, on vous envoie des odeurs et j’en passe, il faudra me payer très cher.

Trop vieux pour ces conneries.

Depuis très longtemps, je préfère regarder un film dans des conditions normales, c’est-à-dire au cinéma, en 2D.

Oh, certes, j’ai été bluffé par l’apparition de la 3D dans presque toutes les salles, il y a une petite dizaine d’années, notamment lors de ma première expérience, avec Avatar, qui je dois le dire était très bien réalisé et peut-être aussi bénéficiait de l’effet de surprise en ce qui concerne cette technologie.

Avec l’apparition de ce film, toutes les salles ou presque se sont équipées de cette technologie, en même temps qu’elles passaient au numérique.

Depuis lors, on sait très bien qu’il y a de la bonne 3D (si l’on peut dire), et de la mauvaise.

Cela fait un bon moment que je n’en ai vu que de la deuxième catégorie, j’y reviens plus bas.

Et puis les téléviseurs s’y sont mis.

Il devait y avoir un hic, parce que depuis deux ans, la plupart des fabricants ont cessé de fabriquer des écrans dotés de cette technologie.

Pour la TV, la 3D a été un vrai feu de paille.

Tant mieux.

Mais le cinéma tient le coup.

Heureusement, dans les films d’action ou dans les films d’animation uniquement.

Pour le reste?

Pfoui, plus rien.

Tant mieux aussi.

Et tant qu’à faire, le cinéma peut, en ce qui me concerne, mettre à la poubelle également la 3D.

Pour moi, cette technologie n’apporte strictement rien à un film, bien au contraire, elle lui nuit.

D’abord, la plupart du temps, nous avons un objet ou un personnage en avant-plan, qui a l’air de sortir de l’écran, tout le reste est flou pour magnifier l’effet.

Parfois, quand tout va bien, il y a deux plans intermédiaires de plus, mais la vision n’est absolument pas naturelle.

Pire, je ne sais pas si vous avez remarqué, mais très souvent, les véhicules, et quand je dis les véhicules, dans ce type de films, ce sont les hélicoptères, les vaisseaux spatiaux, les avions, et vous avez vu à quoi ils ressemblent?

À des jouets!

Le plus grand vaisseau spatial a l’air, détaché du reste de l’écran, d’un vaisseau en Playmobil ou en Lego.

C’est moche est surtout ridicule.

Et si vous regardez le film en 2D, ce défaut n’apparaît strictement pas.

Alors, je veux bien, il en faut pour tous les goûts.

Parfois, on peut choisir entre 2D et 3D.

Dans ce cas, croyez-le ou non, nos enfants respectifs préfèrent tous la 2D, c’est dire, elle ne plaît même plus aux enfants.

Mais dans le cas de Black Panther, nous avions le choix entre la 4DX et la 3D seulement.

Et il se trouve que la 3D était le point noir de ce film.

Quand je pense qu’ils demandent aux clients sans abonnement un supplément de 3 francs pour « profiter » de cette technologie!

Pour moi, je sais, je me répète, ils peuvent la bazarder demain, je ne vais pas pleurer.

19 Comments

  1. yvesbachelet

    A mon avis, c’est le seul moyen de lutter contre le piratage du film dans les salles.

    J'aime

  2. Hors Avatar, et sa fantastique séance de l’arbre je fuis les films en 3D. Pas pratique pour les porteurs de lunettes, fatigant au bout de 20 minutes …..et j’en passe.
    A ne réserver que pour certains dessins animés qui abusent d’effet.
    J’aurais préféré avoir un mix 2D/ 3D ou pendant certains moments du film on chausse les lunettes pour voir les séquences ( faut t’il encore avoir un endroit où ranger les lunettes ! )

    J'aime

  3. En même temps, ça aurait été ballot que ce film n’aie pas un point noir 😉

    J'aime

  4. Attendons que tout soit devenu holographique dans ce domaine…

    J'aime

  5. ysengrain

    On est d’accord que l’industrie en relation avec la reproduction sonore (musique, films, TV) s’évertue depuis 50 ans à nous faire croire que nous n’entendons pas bien. On nous fournit régulièrement de nouvelles technologies de reproduction qui transforment le son, le dénaturent quand ce n’est pas pour le détruire (merci à vous, inventeurs du MP3). On aboutit maintenant à une génération dont les capacités de distinction du spectre sonore sont très naturellement mais très fortement orientées vers la reproduction favorisant des fréquences basses. C’est consternant.

    J'aime

  6. Je n’aime pas la 3D, je trouve les personnages minuscules. Mais l’horreur absolue testée dans les salles Pathé de Genève, c’est un film en IMAX avec le son qui éclate les tympans. Un vrai supplice pour moi qui ai une ouïe très sensible.

    J'aime

  7. Je ne cours pas après mais j’aime bien la 3D. Quant au son, moi aussi je le trouve fort, mais ça a au moins le mérite de couvrir les bruits de bouches (ouvertes) des crétins autour de moi qui baffrent du popcorn.

    Bien vu pour « le point noir » 😀

    J'aime

  8. Valvita: tout à fait d’accord, les personnages sont comme les véhicules, des jouets. On n’y croit pas.
    Et ce son! Il m’arrive de sortir de la salle pour dire que c’est beaucoup trop fort. C’est le problème de la disparition du projectionniste, il n’y a plus personne pour voir qu’il y a une panne de son, ou qu’inversement, il est trop fort…

    J'aime

  9. Je suis bien d’accord avec vous, la 3D (peut) nuire à un film
    si le film est conçu pour la 3D, le résultat peut être génial
    mais s’il s’agit d’une simple conversion (ce qui reste la majorité) là, on obtient un résultat immonde

    Il faut aussi savoir que l’affichage 3D en salle permet d’empêcher la réalisation de « screener »,
    vous savez les film pirates enregistrés en salle.
    L’image captée par une caméra d’un représentation 3D n’est pas exploitable.

    Sur Black Panther, j’ai vu le film 2 fois, en VF 2D (1ère), j’ai détesté le mixage audio
    les voix étaient lointaine lorsque musique de fond
    en VO pas eu ce problème là.

    J'aime

  10. Je mets des lentilles de contact pour améliorer ma vue (surtout en conduite) et me passer de mes lunettes.
    Alors (payer pour devoir) mettre à nouveau des lunettes au cinéma, non merci!
    Au plaisir de vous relire.

    J'aime

  11. Cela me paraît bien compliqué à gérer cette 3D alors qu’il suffirait des caméras avec 2 optiques pour générer une image en 3D complète ?

    J'aime

  12. Ben oui, comme les ViewMaster de notre enfance.
    Mais comment regarder deux écrans en même temps ? Avec des contrôles des yeux comme ceux qui permettent de voir des autostéréogrammes, ce serait un peu compliqué tout de même et vraiment trop théorique.

    J'aime

  13. Je suis fan de la 3D. Au cinéma comme à la maison dans mon home cinema. Le meilleur film que j’ai pu voir c’est Titanic, une conversion assez phénoménale dirigée par James Cameron (qui est assez pointilleux sur les aspects techniques). C’est dingue. Au dela du rentre dedans d’Avatar, avec ces « jaillissements » un peu fatiguant à la longue, ca ajoute une profondeur de champs extraordinaire. Sur un grand écran (2m50 de diagonale dans mon cas), c’est du délire. Alors, OK, les lunettes c’est un peu emmerdant. Faudrait une solution sans lunettes et ce serait le top. Dommage que la 4K fasse l’impasse sur la 3D.

    J'aime

  14. Jamais essayé : c’est arrivé après que j’aie arrêté de regarder des images qui bougent.
    Et puis avec un œil à 2/10 au maximum, je ne suis pas certain que ça fonctionne bien avec moi.
    Pourtant, aux dernières portes ouvertes de l’Ensad, j’ai pu essayer un casque VR (je crois que c’était un Occulus, mais je ne garantis pas), avec un programme étonnant et un peu spécial : on est dans la zone 51, devant la table de dissection de la créature de Rosewell, et on peut tourner autour d’une table (réelle, et complètement vide – tout d’un coup, un doute profond m’habite : puis-je écrire qu’une table est vide ? le vide se référant plutôt à un contenant, n’y aurait-il pas un mot plus approprié, puisque la table n’est pas un contenant, mais un support ? –) sur laquelle on voit la chose sous tous ses angles, dans le même genre d’image noir et blanc un peu pourave que l’original, et une bizarrerie supplémentaire : l’élève (un thésard) n’avait pas eu le temps de finir les calculs de mapping de tout l’arrière plan (enfin, ce n’est pas vraiment lui qui n’avait pas fini, mais son ordi qui n’avait pas encore eu le temps de finir), et donc, on avait des zones « vides » avec des artefacts étranges dans certains endroits de l’arrière plan, avec en outre une manette de wii (?) dans la main qui, si on met cette main dans le champ, elle apparait à l’image, au bon endroit évidemment.
    Et ça marchait très bien, son affaire, très impressionnant et intéressant.
    Mon fils, né en 1988, m’a fait part d’un point de vue intéressant : le ciné, c’est bien, mais les vrais grands réalisateurs d’aujourd’hui, ce sont les créateurs de jeux vidéo : ils ont une histoire à raconter, et l’interaction avec le joueur oblige le scénario à une complexité narrative dont est dépourvu le cinéma traditionnel, par ailleurs, tout y est permis, et les budgets de prod sont pharaoniques pour les gros studios, mais ce n’est pas un problème, l’industrie du jeu vidéo a dépassé en chiffre d’affaire celle du cinéma il y a quelques années… et ils n’ont pas les cachets des stars à payer, ni leur égo à gérer ;o). Il me parlait d’un maitre japonais (dont le nom m’échappe) et dont il attend la sortie du prochain projet avec une grande impatience.
    Je n’ai aucun avis sur la question, ne jouant jamais à autre chose que des trucs du genre 2048 (je me suis fait prendre à passer des mois dans Warcraft 2, au millénaire précédent, et m’étais dit que je n’avais pas tant de temps de ma vie à perdre avec ça), mais je trouve que cette réflexion n’est pas totalement dénuée de fondement.

    J'aime

  15. Après une longue période sans vraiment de cinéma (à 1-2 exceptions près), je me suis laissé tenté pour la première fois par la 3D, ou plus précisément la 4DX, pour la sortie du nouvel épisode de la saga Star Wars en décembre passé. Ce fût amusant, la partie +1DX (la partie venteuse, aqueuse sous toutes ses formes (giclée, aspergée, brumeuse…) et secouante …) … en particulier lorsque l’on suit les mouvements des vaisseaux spaciaux …
    Pour ce film, la 3D apporte aussi un plus, parce qu’il a été tourné en conséquence, avec les bons angles aussi…

    La grosse déception est venue de la langue … car les versions spéciales (3D, 4DX…) ne paraissent qu’en version française, donc pas de version originale, ce qui a été un grand choc pour moi, grand habitué des versions originales sans sous-titres dans les langues que je comprends, avec sous-titres pour celles que je ne comprends pas …

    J'aime

  16. Vis-à-vis de la 3D, j’ai un avis partagé.
    Clairement pour un bon film (bonne histoire, bons acteurs), cela n’apporte pas vraiment grand chose. Il se trouve qu’à la maison, lorsque j’ai changé mon video projecteur, le vendeur m’a offert l’option 3D (et 4 lunettes) à l’époque du début de la 3D. J’ai donc pris. Depuis que je l’ai (4-5 ans), je n’ai trouvé peu de films où la 3D apportait quelque chose :
    – Le voyage extraordinaire de samy (dessin animé sympathique où la 3D est vraiment bien pensée, et film fait en conséquence : c’est le film que je montre pour montrer l’effet 3d)
    – avatar (avec la longueur du film cela fatigue mais c’est sympa, car là aussi cela a été pensé pour)
    – gravity (m’ouais, quelques effets sympathiques dans le vide (surtout l’arrivée d’objets…))
    mais sinon souvent déçu, voir très déçu, surtout comme le jour où on m’a offert le titanic 3D, où le film n’était pas filmé avec la techno, mais effet 3D ajouté ensuite en découpant en 2 plans …. nul.

    Donc de fait, au bout de 4/5 ans, je n’ai trouvé que 2/3 films où la 3D, même si elle n’était pas primordiale, pouvait apporter quelque chose….
    Je ne serai pas étonné que la 3D finisse par disparaitre, comme toute mode.

    J'aime

  17. […] aujourd’hui, après avoir parlé pendant deux jours ici et là de cinéma, un autre de Julien Doré, j’ai envie de vous parler de musique […]

    J'aime

  18. Mouais, attends de profiter de la 4DX pour des films olé-olé, tu nous en reparleras hein! :mrgreen:
    M’en fous, mes yeux ne me permettent pas de profiter de la 3D, alors je me commente bien volontiers de la 2D avec un bon scénar’/jeu d’acteurs/son/etc, les autres D c’est de la poudre… aux yeux (pas les bonnets) qui cachent souvent la misère. 😎

    J'aime

  19. commente… pfff, contente!

    J'aime

Laisser un commentaire à propos de cet article

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s