Black Panther, le film qui casse les codes, la Ch’tite famille et… non, je ne vais pas le mettre en titre…

Ce week-end, nous avons vu deux films et demi.

Enfin, disons que j’en ai vu deux et demi et Madame K deux seulement.

En effet, j’ai tenu à essayer d’aller voir les Tuches 3 et j’ai donc été lâchement abandonné par ma compagne qui a refusé avec une certaine rigidité de m’accompagner.

Je n’avais vu ni le 1, ni le 2, et j’avais vu une fois la bande-annonce du 3. On m’avait annoncé une catastrophe, un ratage complet, mais qui allait faire des millions d’entrées, j’ai voulu voir de quoi il en retournait.

Je précise que j’ai un abonnement qui me permet d’aller voir tous les films que je veux quand je veux, ou je veux, pour autant que ce soit dans une salle Pathé.

Et puis, je voulais voir ce que pouvait faire un acteur comme Rouve, que j’appréciais beaucoup du temps des Robin des bois sur Canal+.

Je suis sorti définitivement de la salle au bout de 3/4 d’heures, avec envie de le faire bien avant, mais en me disant « ce n’est pas possible, ce n’est pas possible, dites-moi que je rêve… ».

Je comprends qu’il faille manger, mais tout de même, si j’étais acteur de ce film, j’aurais honte.

J’ai lu dans certaines critiques que l’on s’approchait de l’humour des Nuls.

Mais c’est faire honte aux Nuls (même si Claire Nadau joue dans les Tuches une grand-mère déjantée fan d’ACDC, qui aurait pu être drôle hors ce film), qui eux avaient un humour corrosif, décalé, qui est même devenu un temps la marque de fabrique de la chaîne, humour auquel j’adhérais pleinement.

Là, on tombe dans le pathétique: ce film, pour moi, c’est la déchéance, l’anti-humour absolu.

J’étais dans une salle bien remplie et personne ne riait, absolument personne.

Pathétique je vous dis.

Je ne vous montre même pas l’affiche du film, elle ne le mérite pas.

Ah, tiens, Les Inrockuptibles ont mis 3 étoiles au film. Il faudra que j’en parle un jour, de ceux-là, et de leurs critiques.

J’ai donc retrouvé Madame K, et nous sommes allés voir, avec une certaine crainte, parce que je n’en avais pas entendu que du bien, La Chtite famille, dernier film de Dany Boon.

Allais-je ressortir de la salle aussi vite que lors du film précédent?

la-ch-tite-famille-73944-600-600-F.jpg

Bon, je j’aurais dû me douter: les Inrockuptibles mettent 1 étoile à ce film, j’allais donc certainement l’aimer…

Je ne vais pas crier au chef-d’œuvre, mais Dany Boon nous offre un joli film, bien sympa, qui m’a bien fait rire, et même pas avec de l’humour en dessous de la ceinture.

L’histoire tient la route, certes, le début du film tire un peu trop sur la corde de l’accent ch’tit, mais plus on avance, plus l’histoire prend le dessus.

On sort tout joyeux et tout ému de ce film, merci, Dany Boon. Merci aux acteurs, tous aussi bons les uns que les autres (superbes Line Renaud et Pierre Richard).

Et la salle riait beaucoup. Je sais, ce n’est pas forcément la preuve que le film est bon, mais quand la salle rit et que l’humour n’est pas vulgaire, c’est tout de même bon signe.

Nous avons enchaîné par Black Panthers

2018-03-05_08-49-45

Alors là, c’est tout autre chose.

Il s’agit d’un film mêlant le réel, la science-fiction, le film de superhéros, le film politique.

Un film qui frappe déjà par un fait incroyable: aux États-Unis, la plupart des films sont tournés avec des acteurs blancs, avec UN acteur noir pour respecter les quotas.

Ici, il s’agit d’un film avec des comédiennes et des comédiens noirs, avec UN blanc, un peu comme un clin d’œil, à savoir Martin Freeman acteur que j’adore d’ailleurs puisqu’il s’agit de Watson de la série extraordinaire Sherlock (en plus d’être Bilbo de Hobbit).

Il joue parfaitement le rôle type qu’on donne à l’acteur noir dans un film « standard ».

Moi qui n’aime pas la science-fiction, j’ai été pris par l’histoire de Black Panther. Un film qui touche l’immigration, la responsabilité des pays riches et qui vont bien face au désastre des déplacements de population.

Le Wakanda est un pays qui va bien, qui dispose d’une technologie à des kilomètres en avance de celle des autres pays.

Pour survivre, ce pays doit se cacher, et, alors qu’il pourrait sauver une partie de l’humanité exploitée, il préfère rester en retrait pour se protéger et éviter de perdre ses spécificités.

L’un des thèmes de ce film est de savoir si cet égoïsme est une bonne chose ou non, à mettre en relation avec ce que nous vivons et la crise migratoire.

Il nous questionne sur notre lâcheté.

Un film où les décideurs sont des noirs, les femmes sont fortes, bref, un film pour le moins intéressant et interpellant qui continue à tourner dans ma tête (je vais en parler demain d’ailleurs, mais à propos de technique) que je recommande chaudement.

 

28 Comments

  1. Noisequik

    Les Tuches? J’avais vu le 2 par hasard à la TV et j’avais trouvé d’une telle bêtise que j’avais au final bien aimé. Je crois que je préfère ces gens bêtes et méchants que les chtis gentils.

    J'aime

  2. bugraptor

    Tu transmettras toutes mes félicitations et mon approbation admirative à Mme K pour avoir su résister avec fermeté ! 🙂

    Oui je sais, tu vas me dire que tu n’es pas homme à te forger une opinion juste par des échos indirects, des bruits de couloir et des critiques rédigées par des inconnus, que tu veux te faire une opinion par toi-même. C’est noble et dans une pure démarche scientifique que je devrais approuver.

    Oui mais quand-même, y’a des limites non ? Là juste par le titre et l’affiche on comprend qu’il faut fuir en courant, non ? 😀

    Si tout le monde faisait comme toi et voulait vérifier les évidences, même tes propres critiques sur ton blog ne serviraient plus à rien ! 🙂 🙂 🙂 Et on irait tous voir les Tuche pour vérifier par nous-mêmes* ! 🙂

    Et bien non. Je ne le ferai pas ! Je fais confiance à l’instinct féminin de Mme K ! 🙂

    *: J’avoue avoir dû vérifier:
    http://www.lefigaro.fr/langue-francaise/expressions-francaises/2017/09/24/37003-20170924ARTFIG00002-nous-memes-ne-faites-plus-la-faute.php
    http://bescherelle.ca/meme/

    J'aime

  3. Je crois que c’est Chantal Lauby et pas Claire Nadeau qui faisait partie des Nuls. Black Panther étant un film de super héros, je suis obligé d’y aller ! J’ai commencé à regarder Black Lightning sur Netflix, et les premiers épisodes sont très bons dans le registre classique. À suivre dans le temps…

    J'aime

  4. bugraptor

    Et pardon, mais souffrez encore que je fasse mon Maître Capello façon Grammar nazi insupportable…

    Tuche étant un nom de famille, donc un nom propre, il faut écrire « Les Tuche ». Même pour les « Tuche 3 » ou (Dieu nous en préserve) pour « Les Tuche 123 ». 😀

    Aimé par 1 personne

  5. J’ai vu que les Tuche 2 passait dernièrement à la télé alors j’ai regardé pour comprendre l’engouement du numéro 3. Je n’ai pas compris…j’ai eu l’impression qu’on me prenait pour une imbécile !

    Aimé par 1 personne

  6. Je crois que je n’oserais pas sortir d’une salle de ciné au milieu d’un film. Même à la télé je vais jusqu’au bout, certes en faisant autre chose. Je suis affreusement mal à l’aise quand je n’aprécie pas un spectacle.

    J’aime bien les films d’actions et de sciences-fictions, et le résumé de Black Panther me faiait envi. Mais j’ai eu droit à la bande annonce au ciné lors de la projection d’un autre film et j’ai eu mal au crâne. Pourtant, encore une fois, j’aime bien quand ça bouge. Mais là c’était trop pour moi.

    J'aime

  7. Enfin quelqu’un qui a le même avis que moi sur les Tuches. Je n’en ai vu aucun car trouvant les bandes annonces pathétiques, j’ai refusé plusieurs sollicitations pour aller les voir. Merci François, cela me conforte dans mon avis.

    J'aime

  8. Je suis parti une fois au milieu d’une séance, c’était pendant « Borat », film pourtant encensé par diverses critiques. Je n’étais certainement pas dans l’ambiance du film.

    J'aime

  9. Je n’ai vu aucun des films dont il est question aujourd’hui; mais une certaine forme de bon sens et d’intelligence auraient fait que j’aurais accompagné Madame K en t’attendant, François.
    Puisqu’on en est aux nanards cinématographiques, j’ai vu hier soir « Et Dieu créa la femme » du ci-devant (ci-derrière plutôt) Roger Vadim. Si c’est ça la vision des femmes, quelle honte ! honte de suffisance, honte de blabla pseudo philosophique, mais réellement nullissime, digne d’une rédaction d’un enfant de 6 ou 7 ans. Consternul !!

    J'aime

  10. Je n’ai vu aucun des 3 films Les Tuches, ça ne m’a jamais tenté.
    Je n’ai pas le plaisir de connaitre Mme K, mais je crois que quelque soit le film proposé, on aurait tous choisi de rester lui tenir compagnie pendant que François était au ciné 🙂 .

    J'aime

  11. zzbtz a écrit: « Enfin quelqu’un qui a le même avis que moi sur les Tuches. »

    Thomas a écrit: « je n’ai vu aucun des 3 films Les Tuches  »

    Ou découvrir à quel point on ne me lit pas… 😳😔😜

    J'aime

  12. Burgraptor

    : »Ou découvrir à quel point on ne me lit pas… 😳😔😜

    Trop long mon fils, toujours trop long… (;D

    J'aime

  13. @frrrxrcrrr: Bugraptor ! seulement 2 r !

    J'aime

  14. Mais si BurkRaptor* on te lit, mais si, mais on fait comme le BigBoss d’ici 😀 .

    Zut, moi aussi j’ai mis trop de r ? 😉

    J'aime

  15. J’ai regardé « Apocalypto » hier soir sur TCM, film que je n’avais pas vu lors de sa sortie en salle et j’ai passé un bon moment de cinéma. Un peu violent quand même mais avec un message encore une fois intéressant.
    Si je peux me permettre une petite critique constructive au sujet des cartes « à consommation illimitée » c’est le danger de parfois peut-être faire passer la quantité avant la qualité pour amortir le coût de l’abonnement en question voire même être tenté de le rentabiliser un maximum.
    Personnellement je ne le fais car j’ai la place chez Pathé à 16.- à la place de 19.60, donc avec le Pass à 480.- annuel je devrai aller au moins à 30 séances pour amortir mon abo. En principe je prends quelques infos avant de me décider et 30 films qui sortent chaque année et qui rentrent dans mes critères de validation, ce n’est clairement pas le cas et de assez loin.
    Mais je compense avec les films sur les chaînes de tv, les blu-ray et bientôt avec la vod.

    J'aime

  16. Quelqu’un a vu « La mémoire de l’eau » ? Le film oscarisé à Hollywood.

    Des avis ?

    Mes connaissances ont des avis contradictoires…

    J'aime

  17. Quelqu’un a vu « La mémoire de l’eau » ? Le film oscarisé à Hollywood ?
    Pas moi en tout cas, parce que je ne crois pas à l’homéopathie, fondée sur cette théorie, laquelle a été inventée exprès pour justifier cette pseudo-médecine, et qui fut inventée par Jacques Benveniste.
    Bon, comme on disait sur Cuk, je sors …

    J'aime

  18. Je n’ai pas vu le film, mais je ne crois pas du tout que ce soit en rapport avec l’homéopathie…

    J'aime

  19. De toute manière, c’est pas la MEMOIRE,, mais la FORME de l’eau. Donc la polémique sur l’homéopathie tombe… à l’eau.

    J'aime

  20. J’ai vu la forme de l’eau et j’ai bien aimé. Les décors, le style, m’ont fait pensé à « La cité de l’ombre » et un autre film du même genre où les enfants disparaissent et sont emmenés sur un bâteau je crois.

    J'aime

  21. j’aime me promener sur votre blog. un bel univers. Très intéressant et bien construit. Vous pouvez visiter mon blog naissant ( lien sur pseudo) à bientôt.

    J'aime

  22. Oui en effet, je voulais naturellement parler de « La forme de l’eau »…

    J'aime

  23. Si je puis me permettre allez voir Black Panther mais dans une salle équipée d’un grand écran et de Doby atmos car le son et les images sont remarquables . C’est vrai c’est bruyant et bouge un peu dans tous les sens , mais de beaux gadgets technologiques et des clins d’oeil tout le temps ….
    une petite chronique d’Europe 1 ici :
    http://www.europe1.fr/emissions/le-fin-mot-de-linfo/black-panther-cest-lhistoire-de-lentree-de-lafrique-dans-lhistoire-3591716

    J'aime

  24. « Pathé » est à l’honneur, surtout pour dire « pathétique » 🙂
    Ceci dit, ça fait des années que je ne vais plus au cinéma.
    Un peu par manque de temps, en partie à cause des tarifs pratiqués, et aussi à cause de l’environnement qui m’exaspère, en particulier les « pop-corn addicts ».
    Comme l’a dit Nathanël Rochat lors de son dernier spectable à Beaulieu: « aller au ciné, c’est comme dans son salon, mais avec des cons comme invités »…

    Aimé par 1 personne

  25. J’adore Nathanaël Rochat!😀

    J'aime

  26. La seule fois où je suis sorti de salle, en l’occurrence à moitié du film, c’est avec « Rrrrrr ».
    Un vide sidéral ce film, et même pas drôle…

    J'aime

  27. […] aujourd’hui, après avoir parlé pendant deux jours ici et là de cinéma, un autre de Julien Doré, j’ai envie de vous parler de musique […]

    J'aime

Laisser un commentaire à propos de cet article

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s