Le coup de chaud de lundi est un déclic personnel

Lundi soir, je n’en menais pas large, face à l’incroyable dureté de certains en commentaires, dont ceux d’une personne en particulier qui pourtant a même été rédacteur sur Cuk.ch il y a bien des années, et qui a bien vu la liberté que je laissais à chacun alors d’écrire ce qu’il voulait, même si je n’étais pas d’accord avec le sujet de l’article ou la prise de position de son auteur.

Il me semble qu’aussi, en 17 ans, je n’ai pas trop fait preuve de populisme sur les deux blogs, je me suis élevé plusieurs fois contre l’extrême droite, il est des termes qui font donc mal: me faire traiter de populiste qui fait bondir de son siège les humanistes (dont bien évidemment la personne en question se targue de faire partie) à chacune de mes interventions sur des sujets délicats, ça fait tout bizarre.

Heureusement, certains lecteurs ont remis les choses en perspective même s’ils n’étaient pas d’accord avec moi (ce que bien évidemment je respecte), je les en remercie.

Il n’empêche que lundi soir, j’étais bien incapable, pour la première fois depuis une année, d’écrire et de publier un article pour le lendemain.

Sans compter que des proches m’ont fait ces derniers temps des critiques qu’ils ont le droit de faire, bien évidemment, mais pas faciles à encaisser:

  1. le blog tourne parfois en rond, est moins riche qu’avant (j’en ai parlé lors de l’humeur de l’anniversaire);
  2. c’est quoi cette manière de vouloir chaque jour parler de soi, de se mettre en avant? Critique tombée lundi soir, juste quand il fallait, quoi…

Donc je n’ai rien fait paraître mardi, même si j’avais deux ou trois trucs sous le coude.

Et du coup, le soir, mis à part la surveillance du blog pour être sûr que ça ne dérape pas, je me suis senti soudainement libre.

Pour voir, je n’ai rien publié mercredi, et puis jeudi.

Mais vous savez que j’y arrive?

Et que c’est assez bonnard en fait.

Parce que j’ai décidé l’arrêt de Cuk.ch, je crois que, dans ma tête, je pensais que je vous devais un article par jour pour compenser le manque.

Au départ, je ne voulais pas, et puis finalement, les articles se sont suivis, et je suis tombé dans le piège.

Mais vous voyez, c’est fini.

En fait je ne vous dois rien…

Si ce n’est ma reconnaissance de vous voir venir régulièrement lire ce que je vous propose, de commenter pour certains d’entre vous.

Et donc le respect.

Je vais enfin mettre en pratique, vraiment, ce que j’avais promis dans le premier article de ce blog (j’adore tellement me citer…).

En attendant, une devise: plus de pression, plus d’obligations.

J’écris si je veux, quand je veux, d’abord parce que ça me fait plaisir, et ensuite, parce que j’espère que cela vous en apportera aussi.

Des articles courts, ou longs, ou ni courts ni longs.

Et si j’ai envie, deux articles courts, ou trois le même jour.

Voire même, le week-end, si le besoin s’en fait sentir.

Finie la quotidienneté, ce concept « un article par jour » qui, vous l’avez pourtant dit souvent en commentaires, a plu à beaucoup d’entre vous sur Cuk.ch, qui pouvait être très agréable, mais qui pouvait également tuer quelque peu une certaine réactivité, voire une certaine spontanéité.

Je vous l’ai dit: je publierai un article quand j’aurai quelque chose à exprimer, qui ne pourrait d’ailleurs intéresser que moi (je ne l’espère pas, mais bon…).

Et je peux vous dire que si j’ai de la peine à tenir cette promesse, je vais tout faire pour me forcer à y parvenir.

Mais finalement, j’ai bien l’impression que ce sera beaucoup plus facile que prévu.

J’ai vu ce que permettaient trois jours de liberté.

Par exemple? Je ne trouvais pas le temps de faire ma déclaration d’impôts.

Eh bien je l’ai faite, paf, incroyable non?

Je vais faire ce que j’avais annoncé lorsque j’ai fermé Cuk, prendre plus de temps pour moi.

Pour pour Madame K et mes enfants, pour mon violon et la course à pied.

Et même, bizarrement, pour des tests sur ce site. Tests que je n’arrivais plus vraiment à faire, puisqu’ils prennent du temps, et que du temps, je n’en avais pas puisque je devais écrire quelque chose au quotidien.

Purée, ça va être bon…

Cela dit, je sais bien ce que l’on ressent lorsqu’on vient visiter un site et que l’on voit qu’il n’y a rien depuis quelques jours.

On en vient à en vouloir à son auteur.

Ce qui est un comble, surtout sur un blog comme celui que vous lisez en ce moment, et d’autres bien sûr, qui ne mettent aucune publicité sur leur site et qui paient eux-mêmes de leur poche, et pas des clopinettes en ce qui concerne WordPress Business pour que la lecture soit confortable pour vous.

Donc, pour vous éviter toute frustration due à une suite de visites infructueuses, je vous propose de vous abonner au blog, à droite de cet article.

Vous saurez quand quelque chose sera publié, et vous ne pourrez pas m’en vouloir de vous avoir fait perdre du temps parce que vous êtes venu pour rien.

Voilà!

Je vous souhaite à toutes et tous un bon week-end, je vous retrouve très prochainement.

60 Comments

  1. Daniel Pesch

    Bon w-e à toi aussi, reviens quand tu voudras, je suis à nouveau…😊

    J'aime

  2. yvesbachelet

    Enfin une promesse de campagne tenue 🙂
    En même temps, j’y passais quotidiennement afin de lire les commentaires.

    Bon week-end à tout le monde.

    J'aime

  3. Gérard BIOTEAU

    Même pas un éphéméride ou la météo ???

    J'aime

  4. Tant qu’à faire, il aurait mieux valu citer mon pseudo.

    Je ne pense pas avoir été « incroyablement dur », mais simplement provocateur. Pourquoi ? Parce que j’ai été énervé de te voir t’attaquer à la programmation de ma salle de concerts préférée et de te voir considérer honteux que j’aille voir et applaudir prochainement un grand artiste actuellement libre, non poursuivi, et ne prononçant pas la moindre parole litigieuse, haineuse ou douteuse lors de ses performances sur le sujet qui nous intéresse.

    J’estime qu’en écrivant un article d’opinion très tranché sur un sujet de société compliqué sur un blog comme celui-ci, connu pour ses commentateurs à la forte personnalité et aux avis politiques / de société très marqués, tu ne t’attendais probablement pas à trois commentaires disant « oui oui t’as raison, bouh le vilain », mais que tu savais pertinemment que ça allait provoquer un débat de grande ampleur avec de nombreuses personnes en désaccord avec toi. Par conséquent, je me suis senti dans mon droit de me lancer dans le débat, voir même appelé à réagir.

    Evidemment, j’aurais pu lancer un tel débat dans la section commentaires du site du Matin ou sur Twitter, mais si c’est ici la seule place où je l’ai fait jusqu’à présent, c’est parce que je savais qu’il y aurait du répondant et des éléments intéressants – même si je t’avoue en toute honnêteté que c’est plus les réponses des autres commentateurs que les tiennes, prévisibles, que j’attendais. J’ai perdu beaucoup de temps dans ce débat mais j’ai découvert de nombreuses opinions intéressantes et j’en sors instruit.

    Je maintiens que, que ça soit sur Aquama ou sur ce sujet, je trouve personnellement que tes avis et tes raisonnements (et non pas toi en tant que personne, que je ne peux pas prétendre connaitre en ne lisant que ce que tu écris ici et en ayant échangé quelques mails il y a bien des années, évidemment) manquent énormément de rationalité, de recul et d’esprit cartésien et mettent trop largement sur un piédestal une seule et unique expérience personnelle et des sources choisies.

    Populisme est probablement un mot mal choisi vu la sur-réaction qu’il engendre, je l’utilisais au sens de « procédé de manipulation de l’opinion en utilisant des raccourcis intellectuels et en jouant sur l’émotion », pas au sens de vilain réactionnaire fascisant, loin de là – j’aurais probablement dû ouvrir le dictionnaire (ou plutôt taper le mot dans Google) pour vérifier le sens exact de ce mot englobant finalement des concepts assez larges (je le dit maintenant que je l’ai googlé), je m’excuse platement si ce terme t’as paru si blessant, ça n’était absolument pas le but.

    J’ai effectivement été rédacteur sur Cuk, tu m’as laissé une liberté totale, je regrette évidemment certains articles (j’étais un peu jeune faut dire), mais il faut être honnête, je ne me suis jamais aventuré (et n’ai jamais demandé à le faire) sur le terrain de l’opinion politique ou sur des sujets de société. Par conséquent, si je te remercie de la liberté accordél, je pense que j’avais de tout de façon peu de chance de froisser des opinions en testant un bundle rempli entre autres d’applications sur la généalogie…

    Je ne me targue absolument pas d’être humaniste, loin, très loin de là, la preuve étant que je suis apparemment tellement violent, méchant, mauvais et cruel que je suis le seul élément perturbateur capable de ne pas te faire poster pendant trois jours – j’ai un peu honte.

    J’assume pleinement avoir une personnalité scientifique et rationaliste totalement extrémiste et être quelqu’un que rien n’énerve plus au monde que les croyances non fondées, de la religion à l’homéopathie en passant par les produits de commerciaux charlatan et les articles de presse remplis de démagogie et d’inexactitudes. Rassurez-vous, le fait que je sois bien plus à l’aise à l’écrit qu’à l’oral fait qu’en société je reste une personne à peu près vivable (en tout cas je crois), et que je n’ai pas (encore) perdu contact avec tous mes proches m’ayant proposé de placer une pièce de 20 centimes sur la table pour faire fuir les guêpes – ma réaction la plus violente a dû de balancer à la prochaine poubelle un tract religieux qu’on m’a distribué.

    Tout ça pour dire que si on se croise François, il y a plus de chance que je te salue poliment que de chance que je me jette sur toi comme un antifa affamé. J’espère quand même que c’était suffisamment clair et que j’ai pas donné une opinion si horrible de moi.

    Quoi qu’il en soit, j’avais déjà dit lors d’un de nos précédents débats houleux que je ferais mieux d’éviter de commenter à l’avenir ; sachant pertinemment que je risquerais d’être une fois de plus trop provocant lors d’un futur sujet provocant mon désaccord, je vais donc tenter cette fois ci de mettre mes bonnes résolutions à exécution pour éviter de finir une deuxième fois à la une d’un prochain article, de te faire perdre ton impressionnante motivation et de continuer à passer pour le nouveau ToTheEnd.

    Encore une fois mes excuses et, au passage, mes remerciements à bugraptor et Daniel Pesch pour leur noubreuses interventions que j’ai pris plaisir à lire.

    J'aime

  5. Très sage décision François 😉
    Je reste effarré par la violence de certains, lorsqu’ils ne sont pas d’accord, même ici.

    J'aime

  6. EN-FIN!!!
    Cela faisait pas mal de temps que je me demandais si tu allais tenir encore longtemps à ce rythme. Sage et salutaire décision dont je te félicite!
    Et puis, comme cela a été écrit, cela permettra à certains sujet de se développer dans les commentaires, toujours très riches, malgré certaines maladresses…

    Ceci dit, je te cite:

    *Cela dit, je sais bien ce que l’on ressent lorsqu’on vient visiter un site et que l’on voit qu’il n’y a rien depuis quelques jours.

    On en vient à en vouloir à son auteur.*

    Tu m’en veux? Pourtant j’ai tenu mes promesses, moi, monsieur: un billet par mois au minimum!

    Non mais!

    (Je plaisante, bien sûr!)

    J'aime

  7. Bonjour à tous,

    je viens de voir l’article de lundi et les réactions qu’il a provoquées.
    Mon avis est partagé par rapport à l’affaire Trintignant (pour citer plutôt une victime …): d’une part, l’auteur de ce meurtre/assassinat/… n’est à mon avis pas lavé de tous soupçons supplémentaires à sa condamnation. D’autre part, notre système judiciaire part du fait que n’importe quel condamné peut changer et devenir meilleur; c’est à mon avis un des points forts de notre système judiciaire (ce qui n’est pas le cas dans tous les systèmes), de ne pas croire qu’un avis, une interprétation, une décision humaine est définitive et vraie absolument (il n’y a qu’à voir le nombre d’erreurs judiciaires aux USA et qui concernent des condamnés à mort … sentence définitive).
    Ce malaise ne me permettra plus d’écouter ce monsieur sans mauvais conscience, mais je ne trouve pas non plus qu’une censure définitive ne doive être prononcée.

    Sur ce, François, je te souhaite un excellent week-end et du bon temps pour toi!

    J'aime

  8. Perdre son temps 1/2 seconde pour s’apercevoir qu’il n’y a pas d’article ou de nouveau commentaire ?

    Ou se perdre dans le temps passé à lire les longs articles et commentaires interminables ?

    Fais gaffe, François, on s’habitue vite à la paresse <(;op

    Récemment, je suis tombé sur un article dont je me suis dit que j’aurais pu l’écrire (https://petapixel.com/2018/02/28/problem-color-contamination-photography/), de la même manière, avec beaucoup d’exemples comparatifs toussa, et j’ai envoyé le lien à mon fils qui a eu la même impression « t’aurais pu l’écrire », j’ai trouvé ça flatteur, mais… ne plus écrire ne me manque pas non plus, peut-être mes courriels professionnels (certains particulièrement bien tournés, quand même) me suffisent-ils…

    Profites bien de ton violon, et de tout le reste, François ;o)

    J'aime

  9. Warrik, commentaire très bien écrit, je suis content que tu aies débuté sur Cuk!😀

    Sans vouloir revenir sur la polémique de lundi, on continuera là-bas sur ce sujet, je constate:

    Tu prétends que je retranscris des expériences personnelles sans recul scientifique.
    J’assume totalement. Je ne suis pas un cartésien, oui, et c’est ce qui fait que les gens disaient à l’époque apprécier mes tests. Ce sont des expériences personnelles, mais toujours testées longuement.
    Aquama pour ne prendre que cet exemple puisque tu le cites? Une année d’utilisation quotidienne. Avec une erreur scientifique: production de soude caustique, absolument pas dangereuse, mais néanmoins soude caustique, ce que le directeur d’Aquama avait nié au téléphone avant de l’admettre sur Cuk, ce que je n’ai pas apprécié. Mais le produit est diantrement efficace, et c’est de cela surtout que je parlais.

    Tu prétends être cartésien et laisser de côté l’émotionnel
    Très bien, je l’ai admis, même si je réfléchis tout de même avant d’écrire, mais laisse-moi dire que l’émotionnel t’a aussi rattrapé, je m’en étais déjà rendu compte, et ce n’est pas grave du tout d’ailleurs: « Je ne pense pas avoir été « incroyablement dur », mais simplement provocateur. Pourquoi ? Parce que j’ai été énervé de te voir t’attaquer à la programmation de ma salle de concerts préférée et de te voir considérer honteux que j’aille voir et applaudir prochainement un grand artiste actuellement libre, non poursuivi, et ne prononçant pas la moindre parole litigieuse, haineuse ou douteuse lors de ses performances sur le sujet qui nous intéresse »

    Ou encore « De la même façon, sur les quelque 80 heures de musique que j’ai dans mon iTunes, je suis en accord avec toutes les paroles ».

    Il y a de la passion dans l’air, donc on réagit.

    C’est drôle d’ailleurs parce que pour Depardieu, ou la passion n’existe pas, tu es d’accord avec moi sur le fait que tu n’irais pas le voir.

    Sur le thème de populisme
    Même sur la définition que tu en donnes, je ne suis pas d’accord. Je n’essaie jamais de manipuler l’opinion des gens. Sinon, je le ferais de manière beaucoup plus subtile. Je transmets mes enthousiasmes, mes colères, c’est tout, je ne manipule personne.
    Et sur le fait que tu aurais dû consulter plus tôt le dictionnaire pour ne pas utiliser ce nom, je te rappelle que tu l’as encore utilisé à mon propos 3 jours après la première fois que tu l’as fait, hier soir, dans un des derniers commentaires. Donc c’était tout de même réfléchi, j’imagine.

    Sur le fait que tu es responsable de mon arrêt de trois jours
    C’est en partie (mais pas seulement) le cas, mais ça n’a aucune importance, au contraire même, je t’en remercie quelque part.
    Non en fait, je t’en remercie tout court.
    Voir les décisions que j’ai prises qui vont changer ma vie😀.

    Sur le fait que tu dois arrêter de commenter
    Si c’était le cas, je te l’aurais dit, et si tu ne l’avais pas fait, je t’aurais coupé l’accès au site.
    Donc ne t’inquiète pas sur ce point, tu peux revenir quand tu veux.

    Bonne journée à toi.

    J'aime

  10. Dom:-)
    Je ne t’en veux pas, parce que je me suis abonné à ton blog, donc je sais quand tu écris!😉

    J'aime

  11. Zit, oui, tout à fait, tu aurais pu l’écrire.
    Tu nous fais un site avec tes folies?
    Steplet!

    J'aime

  12. Zit: et surtout tu l’aurai écrit en français, et j’aurai pu le lire!

    J'aime

  13. Pierre Lila

    Un blog a une base très personnelle et subjective , s’y rajoute la personnalité attachante et responsable qui me plait dans celui-ci.

    J'aime

  14. Ça me plaît bien que la bienveillance et l’émotivité arrivent l’une et l’autre à collaborer, à interagir sur ce blog, c’est utile à la fois aux commentateurs et aux lecteurs, puisque nous sommes chacun alternativement l’un et l’autre.
    Amen.

    J'aime

  15. C’est justement parce que Cuk est subjectif que je le suis. Ou plutôt: qu’il se dit subjectif. Au contraire de nombreux médias (mainstream, blogs, tout confondu) qui se “prétendent” objectifs mais qui ne le sont pas. Il y a toujours des humains derrière les mots. Alors paradoxalement, je le trouve plus objectif, finalement.

    Et j’aime le style, l’écriture.

    Si un réveil sans cuk est comme un matin sans café, ça me rassure de voir que tu puisses reprendre du temps pour toi.

    J'aime

  16. Ah! Et je reprends ce que m’avait dit une fois quelqu’un qui m’a beaucoup aidé: ce n’est qu’en se faisant plaisir à soit qu’on peut faire plaisir aux autres…

    J'aime

  17. J’ai envie de dire: « c’est le moment » !

    C’est devant le mur qu’on voit mieux …
    ….

    Le mur!

    Je ne sais plus qui disait cela, mais cela résume assez bien tes décisions successives, trouvé-je!

    Et personnellement, je suis certain de revenir commenter davantage, s’il y a moins d’humeur, mais plus de temps pour commenter!

    J'aime

  18. jeanpierre07

    Tout d’abord, merci, François, pour tout ce que tu nous a apporté (et apportera encore).
    Je comprends fort bien qu’un article par jour est une lourde charge pour un seul rédacteur, même s’il a une belle appétence pour l’écriture.
    Je suis étonné, ici et ailleurs, du poids que peut avoir une seule personne (ici un « rationaliste totalement extrémiste ») dans le destin d’un blog qui rassemble tant de lecteurs et de commentateurs.
    Cela dit, au total, la solution adoptée me paraît bien sage, et te permettra de trouver du temps pour faire des tests de produits/publications que je me réjouis déjà de lire.

    J'aime

  19. Salut Warrik.
    Tu écris « J’assume pleinement avoir une personnalité scientifique et rationaliste totalement extrémiste et être quelqu’un que rien n’énerve plus au monde que les croyances non fondées […….] ».
    Tu décris d’une bonne manière comment il te semble que tu fonctionnes.

    Toutefois, tu t’énerves des croyances, et tu ajoutes le terme non fondées. Mais sur quoi ne sont-elles pas fondées ? Par contre sur quoi se fondent-elles au contraire ?

    C’est là que ça devient intéressant. Pour toi, les croyances t’énervent car, comme tu dis, elles ne sont pas fondées sur le plan scientifique. Mais c’est un pléonasme que d’exprimer les choses de cette manière, car une croyance n’est par définition pas fondée scientifiquement. Elle est fondée sur une culture, sur une tradition, une angoisse, une religion, un rejet d’un type de médecine trop moderne ou avec trop d’effets secondaire (si on parle d’homéopathie).

    En effet, il faut comprendre la notion de croyance de manière particulière. Une croyance est par définition fondée sur une immense diversité possible de facteurs différents, et il faudrait, à mon sens, éviter de la déclarer juste ou fausse, et ne pas critiquer ceux qui la partagent en jugeant qu’il ont tort. La notion de tort n’est pas applicable à une croyance. La notion de critique non plus.

    Par contre, c’est aussi là essentiel à mes yeux, on doit faire la différence entre une croyance (ou une opinion) et un savoir. Un savoir est basé, toujours, sur une approche qui a d’abord été (d’une manière ou d’une autre) scientifique, bien ou mal faite, Là, oui, je te donne, comme à n’importe qui, le droit d’être extrémiste, fâché, violent et accusateur si le travail a été mal fait, ou falsifié, ou gardé secret par des firmes (exemple les études sur le tabagisme) et si tu peux le prouver. Là, la notion de tort, de justesse ou de fausseté est applicable. Celle de pouvoir critiquer aussi.

    Je ne dis bien sûr rien de nouveau avec tout ça, c’est juste un simple rappel.

    J'aime

  20. Daniel Pesch

    Entendu ce matin sur France Inter : Géopolique – Bernard Guetta.

    https://www.dropbox.com/s/ljje5ibzohorz9p/180315%20Guetta_Poutine.mp3?dl=0

    J'aime

  21. Je vois pour ma part que je n’arrive pas toujours à prendre le temps de commenter, alors je n’ose imaginer ce que doit représenter la contrainte d’écrire tous les jours « à côté » de sa vie professionnelle et privée. Je ne peux que te souhaiter de trouver le rythme qui te permettra avant tout d’être le plus en paix avec toi-même et les tiens, je suis certain que cela n’affectera en rien la grande qualité de ce blog que je te remercie encore une fois de partager avec nous.

    J'aime

  22. Merci à tous.

    Daniel, j’ai écouté cette chronique sur Poutine, c’est exactement ce que je pense depuis longtemps. Comme quoi…

    Elle parle de politique intérieure, elle ne dit rien de la politique extérieure, malheureusement, mais je n’ai pas envie de polémiquer ici sur le monsieur.

    On peut le faire sur l’article de lundi, on a déjà commencé!😀😀😀

    J'aime

  23. Zallag, j’ajouterai que la science ne peut pas tout expliquer, sinon, ça se saurait.😉

    J'aime

  24. Daniel Pesch

    Je n’ai pas posté cet édito pour engager une polémique, mais simplement parce que je l’ai trouvé parfait. La politique extérieure a été abordée à d’autres moments de l’émission (le 7-/9 d’Inter à Moscou), c’était passionnant et c’est là :
    https://www.franceinter.fr/emissions/le-7-9/le-7-9-16-mars-2018

    J'aime

  25. 1- Il n’est JAMAIS nécessaire d’en passer par la justification: on assume ce qu’on a dit, écrit, pensé. Ça aide à réfléchir.
    On peut admettre qu’un enfant se justifie; ça passe moins bien de la part d’un adulte réputé responsable.

    2- TOUT, TOUT et TOUT passe avant toute chose par les émotions chez un humain. Si vous souhaitez de la documentation sur le sujet, je vous conseille vivement la lecture du merveilleux bouquin d’Antonio Damasio : L’erreur de Descartes

    3- ce qui est dit, écrit est émis avec une coloration certaine. Rien, rien, rien ne dit que la couleur perçue par le destinataire sera « exactement de la même longueur d’onde » que l’émission.

    4- Je souhaite que soit banni de ce lieu de rencontr, l’expression facile « Je m’excuse » qui aide à exprimer, au pire, la plus extrême saleté à l’endroit de quelqu’un pour, l’instant d’après, s’en affranchir au prétexte d’avoir perçu la difficulté engendrée. Un « Je m’excuse » donne l’illusion de faire amende honorable alors que le « je m’  » permet de garder la main. Saleté hypocrite.

    5- François nous reçoit les une et les autres, les bras ouverts: voilà 18 ans qu’il le montre. Tout un chacun peut le constater. Le fondement de ce lieu de rencontre doit toujours être le respect de l’autre, des opinions, … surtout en cas de désaccord.
    Tout peut-être dit, avec la manière.

    6- que ceux qui ne savent pas montrer leur désapprobation autrement que par l’agressivité, me joignent: j’ai des adresses et des modes opératoires pour apprendre à se soigner. Le père d’Albert Camus, ouvrier agricole, avait dit un jour à son fils: « un homme, ça s’empêche ». Cette citation ne doit jamais nous quitter.

    Enfin, merci François, pour tout, pour toi, pour tes passions, tes déraillements, ta pureté simplement humaine.

    Aimé par 1 personne

  26. Zallag, j’ajouterai que la science ne peut pas tout expliquer, sinon, ça se saurait.😉.
    Elle dépend de ceux qui s’y consacrent, avec leurs émotions, leurs politiciens, leurs travers, leurs idéaux de conquêtes ou de partage … et leurs croyances !

    J'aime

  27. Ne recevant plus d’annonce de nouveaux posts, j’ai cru que j’avais merdé dans les abonnements. Mais non, ce fut pour la bonne cause : un article quand le rédacteur est prêt à en faire un, sans se sentir obligé d’en faire un pour en faire un.
    Bon, maintenant, on attend le prochain article sur un bon sujet (mais sans pression, hein?)
    à plus,
    Ange

    J'aime

  28. @ysengrain: « Enfin, merci François, pour tout, pour toi, pour tes passions, tes déraillements, ta pureté simplement humaine. »

    Déraillements? Quels déraillements???😇😂😇😂😇😂

    J'aime

  29. Ysengrain veut sans doute dire que, de même qu’on sort des sentiers battus, ce qui est considéré en général comme une très bonne chose qui donne une autre vision des choses, tu dérailles vers ailleurs pour ne pas te laisser mener par ceux qui ont posé les rails, éléments fixes et difficiles à quitter pour les autres, qui restent dans leurs rails …

    J'aime

  30. Je plaisantais hein!😃

    J'aime

  31. Daniel Pesch

    J'aime

  32. Alors je ne peux qu’approuver à 100% tout ce que j’ai lu aujourd’hui et avant tout ce “déclic” dont tu parles.

    En effet tu ne nous dois rien en dehors du respect (réciproque) et la pression que tu t’es mise tout seul en t’astreignant à un article par jour est une folie. Tu le savais pourtant alors que que tu avais déjà résolu de ne plus te l’imposer à la création du blog.

    Je te l’ai déjà dit en privé, tu es un hyper sensible (on dit de moi que je le suis aussi, dans une moindre mesure je pense). C’est une qualité et c’est certainement ce qui fait la qualité de ton blog et que les lecteurs te sont fidèles. Mais cette qualité rend fragile si tu ne fais pas le minimum d’efforts pour te protéger, te blinder.

    Il faut apprendre à relativiser les coups de griffes que l’ont reçoit inévitablement (et que l’on donne, souvent involontairement) lorsqu’on s’expose en public sur des sujets polémiques ou personnels. Tout le monde n’a pas le même parcour de vie, les mêmes points de vue, les mêmes expériences, et donc les mêmes opinions sur tout. C’est même cela qui rend les débats ouverts si intéressants, et la confrontation d’idées et d’émotions si féconde et propice, idéalement, à l’évolution des points de vue de chacun. A condition d’accepter de ne pas le voir comme un combat (et c’est parfois difficile) dont il faut absolument sortir gagnant, dans lequel il faut avoir l’humilité d’accepter l’idée de voir sa propre opinion changer. Et donc d’apparaitre éventuellement, parfois, se contredire, ou au moins voir son point de vue évoluer et glisser sous l’influence des contributions de chacun. Bref en un mot ne pas y mettre trop d’ego. (Et le conseil vaut pour tous, moi le premier, je le sais !). Faire attention au vocabulaire aussi, pour paraître plus percutant et convaincant on a vite fait d’utiliser un mot trop fort et blessant en voulant caricaturer sont propos ou produire un effet, souvent exagéré… (populisme, réactionnaire, psychorigide, raciste, etc…) On l’a tous fait, et moi le premier, j’en conviens…

    Alors reprenons notre souffle, un peu de distance, rappelons-nous que tous ça ne sont que des mots et qu’ils ne sont pas des armes, que souvent sur le fond et sur l’essentiel le désaccord n’est pas si profond, et quand bien même le serait-il la diversité des opinions est légitime.

    Je l’ai déjà dit mais l’interet est avant tout d’echanger des points de vue, d’enrichir chacun de l’écoute des autres sensibilités, pas d’élire un vainqueur, ni même d’acquérir le maximum de contradicteurs à sa cause en les soumettant ou en les ridiculisant. C’est là que les débats deviennent des combats malsains. Tu as, avec la plupart de tes lecteurs jusqu’ici à peu près toujours réussi dans la préservation d’un esprit de cet ordre. Et c’est déjà remarquable. Même si bien sûr quelques flèches perdues ont fait quelques égratignures ici ou là…

    Je pense donc que tes nouvelles résolutions sont bonnes. Prends un peu de distance et garde ta fraîcheur, ta sensibilité et protège-toi en ne te laissant pas entraîner dans la course frénétique et monomaniaque aux articles que tu “dois” aux lecteurs ! Ni même au contrôle des dérapages éventuels. Ce n’est pas parce que tu as lancé un sujet que tu es seul responsable de ce que chacun pourrait écrire…

    Allez ! Courage ! Tout va bien, le printemps arrive ! La vie est belle ! Profitons d’elle en n’oubliant pas de parler et d’échanger aussi et d’abord avec nos proches IRL ! 😉

    Et merci !

    J'aime

  33. *Je plaisantais hein!😃. »
    Ça ne m’avait pas échappé, bien sûr, et moi aussi je me sentais de bonne humeur, mais je ne sais pas placer ici un smiley en GIF…

    J'aime

  34. Y’a des GIF qui se perdent…

    J'aime

  35. bugraptor: « Allez ! Courage ! Tout va bien, le printemps arrive ! La vie est belle ! Profitons d’elle en n’oubliant pas de parler et d’échanger aussi et d’abord avec nos proches IRL ! 😉 »

    Oui oui!

    Mais euh… nos proches IRL.
    IRL?
    Je connais imprimeries réunies lausannoises, mais ça ne doit pas être ça!😉

    J'aime

  36. Vocabulaire de geek, voire de nerd… In Real Life…

    J'aime

  37. yvesbachelet

    Et voilà, encore une chose que j’ai appris aujourd’hui : IRL ne voulant pas souhaiter la Saint-Patrick chère à nos amis Irlandais, mais tout à fait autre chose.
    Merci Bugraptor 😉

    J'aime

  38. Il n’empêche.

    Je trouve qu’écrire le vendredi un article sur son déclic personnel du lundi et tous ses états d’âme de la semaine…

    C’est quand même toujours encore parler de soi et se mettre en avant…

    Vous en pensez quoi vous ? 😉

    J'aime

  39. Que c’est à cause des commentateurs, oh, pas de tous 😉.

    J'aime

  40. C’est pour ça que moi si je me lance un jour dans l’ecriture, je ferai pas un blog, mais je sais pas, un livre plutôt.

    Je parlerai de moi et personne pourra me contredire ! 😜

    J'aime

  41. C’est vrai qu’un livre, ça a du bon…
    Faut que j’y réfléchisse!

    J'aime

  42. Cool ! Si t’achètes le mien, j’achète le tien !

    (Et promis je dirai rien à ta maman !)

    😜🤣🤣🤣

    J'aime

  43. Voilà, je viens de m’abonner !

    Pour ma part, j’écris moins d’un article par mois dur mon blog donc je sais bien la charge de travail que cela représente…

    J'aime

  44. Bonjour François
    Je me suis inscrite à votre blog quand Cuk.ch c’est arrêté. Je n’ai jamais laissé de commentaires, mais je suis vos postes avec intérêt car ils sont diversifiés et très souvent ils me font bien rire, et j’y apprends souvent des trucs que j’ignorais. Bien sûr, ceux qui m’intéressent le plus concernent la Pomme, mais tous m’apportent qqch.
    Pendant ces 3 jours, je me suis dit que vous étiez peut être malade… ou en vacances 🙂
    Alors oui, prenez du temps pour vous, ça mettra un peu de suspense quand le matin je me jette sur mon iPhone pour ouvrir mon mail et voir si y a un Cuk réceptionné 🙂
    Merci d’égailler mes matinées, ou pas!
    Meilleures salutations
    Françoise

    J'aime

  45. La Feuille

    Heu un peu novice… J’ai changé mon pseudo! Webmaster ça fait prétentieux…

    J'aime

  46. La Feuille, c’est mieux!😀😀😀
    Merci!

    J'aime

  47. Daniel Pesch

    Ouaip ! C’est moins dur La Feuille !👂🏻
    Bon, d’accord, je sors. Bienvenue à vous malgré mes bêtises.

    J'aime

  48. Ah non ! Moi je trouvais drôle Webmaster ! Et je suis sûr que ça énervait déjà François ! 😜

    J'aime

  49. @ysengrain: « 2- TOUT, TOUT et TOUT passe avant toute chose par les émotions chez un humain »

    ABSOLUMENT PAS D’ACCORD!
    De nombreuses études en biologie de l’évolution démontrent que de très nombreux comportements sont purement « reptiliens »… nous sommes des animaux, avec je le conviens des interactions sociales très très développées, mais beaucoup de nos réactions sont purement instinctives!

    J'aime

  50. Paul d'Ans

    Beaucoup, c’est combien ? 20 sur 10’000? ….

    J'aime

  51. C’est marrant mais depuis le temps que tu écris François, j’ai encore l’impression que tu imagines (ou espères) que tout le.monde ira dans ton sens quand tu sors un article. Je n’ai pas trouvé Warrik tellement plus méchant que nous autres, et puis ohhh ehhh, ça se chauffe un peu, et puis ça refroidit. C’est vrai que sur le coup certaines réponses nous énervent, mais ça vaut toujours mieux que d’être ignoré.

    J’allais te dire que moins d’articles ça m’allait très bien, mais on s’en tamponne, ce qui compte c’est que ça t’aille à toi François.

    Un homme ça se retient ? C’est sexuel ou bien ? Ouais, c’est bien de se retenir mais c’est bien aussi quand on se lâche. J’ai des potes que j’apprécie beaucoup car justement ils se lâchent (pas sexuellement hein).

    J'aime

  52. Ayé ! Une polémique est née !

    Bonne chance pour le nouveau record ! 😉🤣

    J'aime

  53. Je parlais du débat “émotionnel vs reptilien” donc…

    J'aime

  54. L’idée de cerveau trinunique est surtout philosophique, même si on parle encore, par commodité vulgarisatrice, de trois « étages » du cerveau humain (reptilien, limbique et néocortex). Il n’y a donc pas vraiment lieu de parler de ceci versus cela. On a tout ça
 ensemble, en fait. Mais anatomiquement, c’est un peu discutable tellement c’est devenu intriqué chez l’homme … et la femme.

    J'aime

  55. Tiens, à propos des trois cerveaux, j’avais pondu un truc:
    https://dompython.wordpress.com/2017/03/20/les-trois-cerveaux-et-la-hierarchie/

    J'aime

  56. Bon sujet de réflexion, Dom, en effet. Merci.

    Aimé par 1 personne

  57. @Dom: alors bravo pour ton article. Le fond, la forme, parfait ! J’ai appris et ri. C’est exactement ce que j’attends d’une lecture !

    Aimé par 1 personne

  58. Zallag, bugraptor, merci!

    J'aime

  59. @ Katagena
    Bonjour,

    As tu lu le livre que je cite ?
    Si après cette lecture, tu n’es toujours pas convaincu, tu peux joindre, de ma part, Antonio Damasio (il parle un francais parfait) soit par téléphone au (213) 740-3462 ou par e-mail: damasio@usc.edu
    Il aura indiscutablement de meilleurs arguments que les miens.

    J'aime

  60. @ysengrain: le fait de me transmettre son numéro et son e-mail, ne fait pas que l’affirmation ´Tout,Tout et Tout’ ne soit plus vrai… je n’ai pas lu ce livre, mais je connais ses très bon travaux!
    Mais tout n’est pas émotion, et je n’ai jamais compris cela dans ses travaux!?!

    L’instinct de conservation n’est pas une émotion par exemple! A l’epoque, on parlait d’instinct, ou de comportement inné! Mais comment on n’aime plus trop, nous humain, s’assimiler à de simple animaux, on n’y met une couche d’emotion ou autre ( vrai dans biens des cas, mais pas pour tout, tout et tout), afin de pouvoir mieux se justifier, y compris de nos actes les plus barbares…

    J'aime

Laisser un commentaire à propos de cet article

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s