Antidote 10: les nouveautés qui le rendent toujours plus performant et toujours plus indispensable

J’ai l’immense chance d’être bêta-testeur  pour Antidote, et d’avoir pu travailler depuis un mois avec le tout nouveau Antidote 10 sorti la semaine passée, ce magnifique programme qui vous permet d’avoir une orthographe meilleure qu’elle ne le serait sans lui.

Tous les 3 ans, Druide nous offre une nouvelle version de son logiciel.

La précédente version, la… la?

La 9, oui, bravo, vous suivez bien, je suis fier de vous, avait apporté son lot de nouveautés, mais surtout, surtout, la correction de la langue anglaise pour peu que l’on fasse l’acquisition de son module que j’ai utilisé presque au quotidien depuis sa sortie.

Le module anglais donc, parce que le programme dans son entier, c’est en permanence que j’utilise, je suis presque sous perfusion d’Antidote.

Vous comprenez bien dès lors qu’une version V10 est quelque chose d’important pour l’éditeur, mais aussi pour moi.

Si vous voulez tout savoir sur Antidote, voici l’historique des articles que j’ai écrits sur ce programme:

Et voici donc la version 10 de novembre 2018. Quand je vous écris qu’une version sort tous les trois ans, je ne vous mens pas, la preuve, être plus régulier, c’est difficile.

Une correction orthographique et grammaticale du texte encore améliorée

Avant de parler des nouveautés plus ou moins visibles dans l’interface ou dans les fonctions, le plus important, parce que c’est surtout pour cela que j’achète Antidote au départ, même s’il fait plein d’autres choses, c’est de savoir si la correction a pu progresser de la V9 à la V10.

Pendant toute la phase de bêta-test, je n’avais aucun chiffre, aucune nouvelle donnée qui m’auraient permis de savoir si un travail avait été fait ou pas depuis la dernière mise à jour de la v9, qui était la V9.5 si je ne fais erreur.

Eh bien j’ai été frappé par une correction qui est à l’évidence plus précise, mais qui surtout se montre plus « intelligente ».

En effet, Antidote est depuis des années l’un des deux meilleurs programmes de correction de nos textes, mais il souffrait comme tout programme de ce type de signalement de faux positifs, ou si vous préférez de fausses erreurs.

Ce n’est pas qu’il était mauvais, très loin de là, je vous l’ai dit, c’est un tout bon, mais il faisait encore des erreurs qui me questionnaient parfois.

Depuis un mois, je dois dire que j’ai constaté un immense progrès dans ce domaine. Antidote ne fait pratiquement plus de fausses détections, c’est un bonheur.

Et s’il en fait, rarement je le répète, c’est parce que malgré toute sa science, il ne peut pas toujours être à notre place. La fausse erreur soulignée en rouge pourrait être une vraie erreur selon ce que l’on a voulu dire. Sauf qu’Antidote dans ce cas a pensé à autre chose, ce qui, selon les cas, peut être compréhensible.

Après lecture du nouveau site en fin de semaine passée, je constate que je ne m’étais pas trompé: Antidote a travaillé sur le moteur de correction en profondeur.

Voici les nouveautés apportées à cette version 10 dans ce domaine:

2018-11-08_21-07-21.jpeg

Antidote est donc un outil sur lequel on peut compter, mais il est bien évident que face à une orthographe extrêmement mauvaise, comme on en rencontre parfois, il va être à la peine et ne pourra pas faire des miracles, comme nous d’ailleurs, lorsqu’il s’agit de lire certains textes qu’il faut que l’on prononce dans notre tête pour comprendre ce qui est écrit.

Donc non, Antidote ne vous exempte pas encore d’apprendre l’orthographe à l’école et de faire des efforts. Par contre, il est encore un peu plus un outil dont on ne peut pas se passer lorsqu’il s’agit de rédiger des textes destinés à d’autres.

Une correction du style toujours plus poussée

Antidote ne fait pas que corriger votre typographie ou votre orthographe, il vous aide à progresser dans votre expression écrite, et ce depuis très très longtemps, à travers le volet « Style ».

Désormais, deux nouveaux filtres vont vous aider à produire de meilleurs textes.

Commençons par le filtre de l’inclusivité.

La production de textes qui ne sont pas sexistes dans l’utilisation des termes est de plus en plus politiquement correcte et donc demandée tant par les lecteurs que par les auteurs.

Nous avons tellement l’habitude d’employer le masculin dès qu’il s’agit de décrire ce qui l’est, mais est aussi féminin, qu’une petite aide dans le domaine est toujours bienvenue.

Avec Antidote, nous l’avons.

Voyez plutôt la correction du texte que je suis en train d’écrire.

Je choisis le volet style, et le filtre « Inclusivité ».

2018-11-09_13-25-41.jpeg

Je note d’ailleurs que c’est une très bonne chose, mais qu’Antidote devra aller plus loin dans une version 11: nous montrer des exemples de ce que nous devrions écrire. Pour l’instant, il nous donne des conseils généraux, c’est bien, mais j’aurais préféré des solutions toutes cuites.

Bref, pour l’instant, Antidote nous rend attentifs à la chose, mais ne nous propose pas de véritable correction dans ce domaine.

MAJ du 12.11.2018: Antidote propose quelques solutions, voyez plutôt:

2018-11-12_21-28-05.jpeg

Notez encore que le programme comprend les doublets abrégés de différents types (tout-e-s les ami-e-s), mais propose un réglage qui les signalera (ou pas selon votre choix) et proposera alors les mêmes conseils que le filtre inclusif.

2018-11-11_08-52-42.jpeg

 

2018-11-11_17-05-22.jpeg

 

Continuons avec le filtre « Lisibilité »

Ce filtre vous propose pour commencer les indices de lisibilité basés sur 5 méthodes:

2018-11-09_15-24-44.jpeg

Ce lien vous explique ce que sont les indices de lisibilité en vous en montrant 5 aussi, mais qui ne sont pas tous semblables à ceux choisis par Antidote.

Suivent d’autres critères permettant de juger votre lisibilité qui parlent d’eux-mêmes.

2018-11-09_15-25-44.jpeg

À noter que le volet style analyse votre texte en tenant compte d’autres filtres, et ce depuis très longtemps.

2018-11-09_15-49-57.jpeg

Par exemple les tournures:

2018-11-09_15-53-11.jpeg

Et puis, le style est une chose, mais vous pouvez analyser votre texte sous tellement de critères ou de prismes comme les appelle Druide que c’en est impressionnant; mais je vous ai déjà parlé de cela dans mes précédents textes.

2018-11-09_15-50-48.jpeg

Oui, Antidote va bien au-delà de la correction orthographique et typographique du texte que vous écrivez. C’est un vrai outil pour améliorer votre prose.

La seule limite est le temps que vous pouvez consacrer à vos écrits, parce que suivre les conseils de tous ces prismes est naturellement quelque peu chronophage.

En parlant de chronophage, notez que le module Statistiques vous présente le temps de lecture du texte que vous lui soumettez à la correction.

Par exemple, ce test entier demandera le temps suivant pour le lire:

2018-11-11_17-29-35.jpeg

Allez, hop, 17 minutes et 11 secondes de lecture à voix haute, on y va! Notez également le calcul du prix du texte, selon un montant que vous aurez défini avec votre éditeur, sur différentes bases.

2018-11-11_17-32-37.jpeg

L’anglais et le français main dans la main

Ne rêvez pas (encore, je suis sûr que ça va venir un jour), Antidote n’est pas encore capable de traduire un texte d’anglais en français et inversement.

Mais il s’en approche en vous proposant la traduction de ses dictionnaires.

Procurez-vous le module anglais pour Antidote 10 (avec la mise à niveau totale, par exemple) et votre dictionnaire des définitions affichera astucieusement plus de 800’000 traductions de tous les mots, locutions et proverbes. Mieux encore, nos linguistes ont traduit 1’700’000 cooccurrences dans les deux sens, avec exemples à la clé. En tout, 2.5 millions de traductions.

C’est Druide qui l’écrit, je n’ai pas compté. Il n’empêche, le travail est impressionnant.

2018-11-09_16-03-52.jpeg

Regardez dans les définitions, les différents sens de « chien » sont ici traduits en anglais.

De même dans le dictionnaire anglais:

2018-11-09_16-05-20.jpeg

Plus incroyable encore, le dictionnaire des cooccurrences, ce dictionnaire génial d’Antidote qui vous montre toutes les expressions utilisées avec un mot donné sont également traduites.

2018-11-09_16-06-41.jpeg

Notez que des mille nouveaux mots, 28’000 cooccurrences et 10’000 synonymes ont été ajoutés à cette version, rendant ces outils toujours plus riches.

Une refonte en profondeur qui peut changer le fonctionnement d’Antidote: ATA

Antidote a toujours pu être atteint sur Mac, Linux et Windows par son menu, désormais appelé Connectix.

2018-11-09_16-32-01.jpeg

Ou encore par une palette flottante (dans Word), ou par le menu contextuel (clic droit ou CTRL-clic) ou encore par un bouton dans certains navigateurs.

Mais pour cela, il fallait avoir son Antidote installé sur sa machine.

Les choses changent.

Désormais, ATA est de la partie: une révolution annoncée

ATA, Accès Tout Antidote.

service-ata-fr.png

Qu’est-ce donc?

Tout simplement, Antidote sur le WEB.

Oui bon, d’accord, mais ça amène quoi?

  • l’accès à Antidote par le Web
  • la synchronisation
  • les mises à jour et les mises à niveau
  • l’assistance personnalisée

Je reprends point par point.

L’accès par le Web

Antidote, comme je viens de l’expliquer, fonctionne sur UNE machine (1 licence peut être actives sur trois ordinateurs en utilisation familiale).

Et si vous écrivez ailleurs, vous faites comment?

Eh bien, une solution encore en version beta est disponible désormais.

Vous créez un compte chez Druide, et vous avez dans votre navigateur accès à l’entier des fonctions d’Antidote.

Avec son interface, et tout et tout.

2018-11-09_17-02-15.jpeg
Eh oui, nous sommes dans un navigateur!

Vous pouvez corriger un document sans connecteur installé dans le navigateur, mais il vous faudra procéder par copier-coller depuis le document original vers un document Antidote où la correction sera effectuée, puis copier-coller de ce dernier vers le document original, ce qui n’est pas très pratique et vous fait perdre vos enrichissements.

Mais vous pouvez également installer, dans le navigateur, un simple connecteur qui vous permettra de corriger votre texte  sur une machine « étrangère » comme si vous le faisiez sur votre machine, avec Antidote installé.

2018-11-11_23-22-26.jpeg

Pour l’instant si je ne fais erreur, en tout cas en suivant mes tests, cela ne fonctionne que dans le navigateur lui-même, ce qui m’arrange puisque je peux corriger WordPress et donc mes articles désormais sur n’importe quelle machine.

Mais attention! Le fait qu’Antidote soit utilisable sur un navigateur n’importe où si vous avez un compte ATA signifie qu’il peut corriger tous les programmes qui tournent sur un navigateur, par exemple Pages, Notes, Evernote et consorts!

Mais même sur votre ordinateur personnel avec Antidote installé, vous pouvez demander de choisir plutôt de travailler avec la version Web qu’avec la version installée.

Bon, là, du moment que le programme est installé. Certes, pour l’instant, si vous choisissez dans Connectix de travailler avec la version web…

2018-11-09_16-47-04.jpeg

… le message suivant s’affiche:

2018-11-09_16-52-52.jpeg

Mais cette limitation est provisoire. Je le sais, puisque dans les premières versions bêta disponibles, Word et d’autres fonctionnaient avec la version Web. Cette fonction a été retirée parce que pas assez mature selon Druide.

Toujours est-il que cette version Web de Druide vise à pouvoir travailler sur d’autres plateformes.

Vous voyez ce que je veux dire?

À terme, je crois savoir que c’est l’iPad qui est visé, voire même l’iPhone. Il devrait être possible de profiter d’Antidote sur ces machines.

Je croise les doigts pour que les développeurs y arrivent prochainement.

MAJ: le directeur de Druide me signale les cibles clairement visées:

  • Chromebook;
  • machines « volantes » Win, Mac, Lin;
  • éventuellement Mobiles: iOS, Androïd.

La synchronisation inter machines

ATA vous permet désormais de synchroniser vos dictionnaires personnels, vos favoris grâce à un agent Cumulix (décidément, ils sont très gaulois du côté de Montréal).

2018-11-11_08-49-31.jpeg

Le panneau de réglages des favoris

2018-11-10_10-07-19.jpeg

La version Web des favoris

2018-11-10_10-08-48.jpeg

La version Antidote 10 des favoris

Vous voyez ici une capture floutée de mon dictionnaire personnel synchronisé sur ATA (passez par la fenêtre des dictionnaires personnalisés, et choisissez « Ajouter à Cumulix« ).

2018-11-12_21-22-42.jpeg

 

L’assistance personnalisée

3e point des avantages d’avoir un compte ATA: le service personnalisé.

Bon, c’est à la mode, un service VIP, OK, d’accord, mais il me semble que le service de base est déjà bon. Nous verrons les petits plus que cela apporte.

Antidote toujours mis à jour sur abonnement

C’est là que je vois certains d’entre vous se tendre.

Oui, en quelque sorte, Antidote proposera un système d’abonnement à travers ATA.

Il s’agira d’un choix:

  • vous continuez comme avant, avec la licence pleine et ses mises à jour intermédiaires;
  • vous pouvez choisir un système à abonnement, avec achat d’une « boîte initiale », les avantages du compte sur le Web et toutes les nouvelles versions d’Antidote, y compris les majeures comme cette version 10.

Je ne sais pas encore s’il y aura un abonnement à Antidote Web tout court, je sais que Druide y réfléchit.

Bref, pas de panique surtout! Si vous n’aimez pas les abonnements, Antidote reste comme avant, ne vous inquiétez pas, rien ne va changer pour vous.

Et pour ceux que ce type d’abonnement intéresserait, je signale que les prix ne sont pas encore fixés, mais que le directeur d’Antidote m’a fait savoir que la politique de Druide a toujours été et restera respectueuse de ses clients.

D’autres améliorations, en vrac

En matière d’interface, Antidote ne révolutionne pas sa manière de faire que nous connaissions dans la précédente version et c’est d’ailleurs très bien, tant elle est ergonomique.

Je vous glisse ici pour rappel une capture d’écran faite et commentée par Druide, je ne vois pas pourquoi je me la reconstruirais alors qu’elle est déjà existante.

a4744d5c6f8b74d96bef88aa9b52594a38022844-correcteur-montage0012x.jpg

Vous pouvez toujours corriger le texte dans le panneau de correction, la liste de détections, voire même dans le texte directement qui est toujours atteignable dans le document original. En ce cas, Antidote réanalyse votre texte en temps réel, c’est assez impressionnant.

Les infos bulles sont plus aérées et plus claires qu’avant, ce qui facilite la correction des erreurs signalées.

2018-11-11_17-25-59.jpeg

Le dictionnaire des synonymes vous propose désormais en tête des synonymes proposés ceux en rapport avec le contexte dans lequel le mot se trouve.

Le gras et l’italique sont aussi reproduits désormais dans la fenêtre de correction, mais pas pour tous les programmes. Pour l’instant, Mail par exemple permet de les reprendre, Chrome aussi, mais ce n’est le cas ni de Word (cela ralentissait trop le programme, mais une amélioration pourrait survenir), ni Pages.

2018-11-11_17-07-55.jpeg

Autre petit plus qui me plaît bien: finie la palette dans Safari, Antidote est désormais présent dans la barre d’outils, comme c’est le cas depuis longtemps dans Chrome et Firefox.

2018-11-11_17-22-33.jpeg

Bref, 120 améliorations que vous pourrez trouver ici.

Moins de programmes compatibles sur Mac, merci, Apple!

Antidote est toujours compatible avec un très grand nombre de programmes… pour autant que vous ne soyez pas passés sur Mojave.

Comme je l’ai écrit ici, Apple est devenu paranoïaque et a fermé un grand nombre de portes qui permettaient aux programmes d’interagir entre eux.

C’est détestable.

Antidote est directement touché par ces mesures, malgré tous ses efforts pour maintenir le niveau de compatibilité.

Étant passé sous Mojave, je regrette ainsi qu’Evernote ne soit pour l’instant plus compatible avec Antidote, pour moi, c’était  vraiment regrettable avant que je comprenne que je pouvais le corriger à travers un navigateur (voir plus haut).

Mais pas de panique, sous Mojave, les programmes les plus utilisés restent compatibles directement: Word, les versions récentes de Pages, Mail, Safari, Chrome, Firefox (et donc par ces trois derniers Gmail, Pages, Evernote et j’en passe, voir plus haut) inDesign et j’en passe, la liste complète est ici.

Pour votre information, Connectix, qui va tenter de faire des liens entre Antidote et les différents programmes, risque de vous faire passablement de demandes lors de l’utilisation de vos programmes pour tenter de s’y connecter. Pas de panique, ces demandes ne seront faites qu’une fois par programme, et ne rêvez pas forcément: cela ne veut pas dire que tous ces programmes seront compatibles avec Antidote.

En conclusion

Pour moi, Antidote est tout en haut de la liste des logiciels les plus utiles.

Je réfléchissais à cela l’autre jour: je l’ai conseillé à tant de personnes qui l’ont acheté sur mon insistance. Eh bien aucune ne regrette cet achat, et je profite de répéter que je n’ai rien de ces influenceurs qu’on trouve sur le net, je ne touche pas un centime de Druide pour faire sa publicité, encore heureux! Je sais que cela va de soi, mais ça va aussi en le répétant de temps en temps.

Antidote est performant, ergonomique et ses nouveautés le rendent encore plus indispensable. Pour moi, la question ne se pose même pas: un ordinateur sans Antidote, c’est sûr, il lui manque quelque chose d’important, à savoir tous les outils pour améliorer notre expression écrite, voire d’ailleurs également orale.

Et je n’ai même pas parlé ici de ses guides tant en anglais qu’en français qui vous disent tout sur les règles dans les deux langues!

Comme je profite de l’abonnement gratuit d’un an à ATA, j’ai maintenant Andidote sur pratiquement toutes les machines, en tout cas pour mon travail dans les navigateurs, ce qui me permet de bosser tout de même avec WordPress, Mail et Pages

La mise à jour? Bien évidemment qu’il faut la faire.

Ne serait-ce que pour les progrès que j’ai ressentis et que vous ressentirez si vous la faites en matière de correction de texte intelligente.

Un programme qui vaut largement les 119 € qu’il coûte si vous l’achetez pour la première fois en français, 178 € si vous achetez le français et l’anglais, et les 49 € de mise à jour depuis n’importe quelle version vers la version une langue, ou 79 € vers la version 2 langues.

Un programme qui mérite le label d’ici, et largement!

Tampon TooMuchBô Rond rouge