Comment faire avec la reconnaissance des personnes de Lightroom CC

Alors ça y est!

Comme je l’ai évoqué rapidement il y a quelque temps, j’ai fini par pouvoir profiter de la grande nouveauté de Lightroom CC, à savoir sa reconnaissance intelligente des personnes.

J’ai expliqué ici à quel point je n’avais pas trouvé d’aide du côté de la helpline d’Adobe, mais finalement, grâce à Gilles Théophile et Marco de chez Adobe, mon compte a été réindexé et les visages ont été reconnus.

Il semblerait que certains comptes soient passés à côté de l’indexation des visages par Sensei. Si c’est votre cas, il vous faut demander une indexation forcée.

Cela dit, un de ces derniers vendredis, alors que rien n’allait en matière de reconnaissance des visages donc, vers minuit, je relance juste une fois mon Lighroom CC sur iPad pour voir si par le plus grand des hasards… et… oui! Les personnes apparaissaient dans la galerie, au fur et à mesure, pour arriver à environ 1’600 vignettes reconnues.

La question que l’on peut se poser, c’est que faire ensuite avec toutes ces vignettes, chacune regroupant entre 5 plusieurs dizaines de personnes?

Mais avant de vous poser la question de savoir comment réagir face à cette situation, si vous voulez savoir comment fonctionne la reconnaissance des personnes, vous pouvez regarder cette vidéo de Gilles Théophile sur Linkedin.com

Cela vous montre les bases de cette reconnaissance des visages.

Je reprends tout d’abord deux éléments de cette vidéo:

Premier élément

L’environnement Classic et l’environnement CC sont totalement séparés en matière d’indexation. Ce que vous avez fait comme travail dans Classic avec une collection ne passe pas dans CC.

Commentaire

C’est tout à fait juste à une exception près: lorsque vous convertissez votre catalogue d’images de Lightroom Classic vers Lighroom CC (ce que vous ne ferez qu’un fois dans votre vie), tout le travail que vous avez fait sur les visages dans le premier passera dans la version CC.

Pour être plus clair, j’ai converti il y a près d’un an mon catalogue: tous les mots-clés de visages ont été repris dans Lightroom CC, et le moins que l’on puisse dire, c’est que c’est tant mieux!

Depuis, les visages que j’ai reconnus dans Lighroom Classic sur les nouvelles images n’ont pas été repris par Lightroom CC.

Incroyablement dommage d’ailleurs. Certes, on m’explique que Lightroom Classic et Lightroom CC sont deux environnements séparés et différents, il n’empêche qu’ils collaborent très bien entre eux pour tout un tas de choses, notamment les données GPS et surtout les réglages faits sur les RAWs.

Alors, ne me faites pas croire qu’un synchro des visages n’est pas possible entre les deux. Je veux bien que les systèmes soient différents, mais alors il suffirait au moins d’appliquer des mots-clés de type personne aux photos, ce qui permettrait facilement de les retrouver dans les deux environnements.

Deuxième élément

Le système ne dessine pas de rectangle autour du visage reconnu, comme dans Ligthroom Classic, tout est automatique.

Commentaire

C’est la plus grande faiblesse du système de reconnaissance des personnes présenté par Lightroom CC.

Sur une photo où il y a un Alphonse qui a été reconnu, mais aussi une ou plusieurs personnes qui l’accompagne(nt), il se peut que le système ayant déjà reconnu Alphonse donc, le propose une nouvelle fois, mais pour une autre personne.

Sauf que vous ne savez pas qui est visé pour cet « étiquetage ». Seule solution: ouvrir la photo, afficher ses mots-clés, et voir qu’Alphonse est déjà reconnu. Cela veut dire qu’il vous propose une deuxième fois le même nom pour une autre personne de la photo.

C’est tout de même étonnant pour de l’intelligence artificielle.

Un paramètre à y ajouter, à cette fonction, c’est de se dire qu’une personne n’apparaît qu’une fois sur une photo.

Je dis une bêtise? Je cherche, mais il ne me semble pas.

Le fait que l’on ne puisse pas tirer de rectangles autour des personnes et tout laisser au choix de l’intelligence artificielle (ou presque, nous verrons qu’un visage mal reconnu peut être corrigé) fait que, parfois, Sensei (l’intelligence artificielle mise ici à contribution) nous fait penser qu’il est passé à côté d’évidences:

2018-11-04_08-10-34

Comment se fait-il que Sensei ne trouve aucun visage dans cette photo? En fait, il en a trouvé un, mais ne me le montre pas, parce que j’avais masqué la personne dans la zone des vignettes par erreur lors de mon premier travail de nettoyage (voir plus bas).

Ou que dans le groupe de trois photos ci-dessous:

2018-11-04_08-12-30

… seule la troisième photo, pourtant pas la plus évidente, me propose deux visages, alors que les deux premières ne m’en proposent qu’un, celui de gauche? Là aussi, même raison que celle décrite juste au-dessus, les deux visages sont à chaque fois reconnus, mais nous ne le voyons pas.

Des rectangles visibles à la demande m’auraient fait comprendre que deux visages dans ces trois derniers cas, un dans le premier avaient bien été reconnus.

Bref…

Comme je l’ai écrit plus haut, je me suis retrouvé avec 1’600 groupes de personnes, ou 1’600 vignettes si vous préférez.

IMG_0840.png

Sur l’iPhone, en cours de chargement de personnes, j’en suis déjà à 1’369, mais le nombre a encore augmenté dans les minutes qui suivaient. 

J’ai eu très peur d’en avoir à nouveau pour des jours de travail, comme cela avait été le cas avec Lightroom Classic.

Heureusement, ça n’a pas été le cas.

Commencer par tailler dans l’inutile

Premièrement, passez en mode « Afficher et masquer les personnes ».

2018-11-05_11-27-12.jpeg

Vous allez commencer par masquer toutes les photos qui n’ont rien à voir avec les personnes que vous connaissez. Ce sont les visages reconnus dans un groupe, ou dans un public.

2018-11-04_16-49-45.jpeg

Il suffit de cliquer pour les démarquer et ces vignettes n’apparaîtront plus dans la vue Personnes. Pas de panique, si vous allez trop vite et que vous vous trompez, vous pourrez plusieurs jours, voire quelques mois plus tard, réafficher les vignettes qui vous avaient semblé inutiles, mais qui ne l’étaient pas en fait.

Il est clair que derrière ces vignettes, il y a peut-être une ou deux photos qui devraient s’associer à d’autres groupes que vous désirez reconnaître, et que vous allez donc passer à côté d’une reconnaissance parfaite à leur propos. Il est d’ailleurs dommage de ne pas pouvoir avoir une prévisualisation rapide des photos dans cette vue d’affichage et de masquage des personnes.

Mais le but, c’est d’abord de supprimer tous les visages inutiles a priori, quitte à affiner par la suite.

Supprimer des centaines de vignettes se fait somme toute assez rapidement, c’est l’histoire d’une bonne heure de travail pour quelques milliers de photos.

Donner un nom à vos visages

Vous repasserez ensuite dans l’interface Personnes standard, en fermant la vue « Afficher et masquer les personnes ».

Il vous restera les vignettes qui, pour vous, signifient quelque chose puisque vous avez choisi de les garder affichées.

Si vous avez déjà des noms reconnus et inscrits dans le système (j’en avais beaucoup, je vous le rappelle, puisque j’avais des images reconnues jusqu’à la conversion du catalogue de Lightroom, représentant à l’époque 40’000 photos), vous les verrez en tête de liste, classées soit par nom, soit par le nombre de photos que chaque vignette contient.

Plus bas dans la liste, vous verrez les vignettes avec simplement le nombre de photos qu’elles contiennent, mais sans nom.

2018-11-04_08-10-30.jpeg

C’est donc avec elles qu’il vous faut travailler maintenant.

Vous cliquez sur une vignette et tout d’abord, le programme essaiera de relier les photos de cette vignette sans nom à une personne qui existe déjà.

2018-11-03_14-29-12.jpeg

Si la personne est bien la même, cliquez sur Oui, fusionner, si ce n’est pas le cas, sur Non.

Il se peut alors (et si vous photographiez beaucoup les mêmes personnes à des âges différents par exemple) que le programme vous demande plusieurs fois des photos, cette fois sans nom, qui sont également liées à la personne en cours.

Comme Sensei est assez efficace, vous allez avoir très vite votre nombre de vignettes non reconnues qui va diminuer.

Lorsque la procédure pour la personne en cours est terminée, passez à une autre vignette sans nom.

Si une personne existe déjà, il y a de fortes chances que l’on vous propose une fusion, comme vu précédemment.

Et si le programme ne voit pas de nom correspondant alors qu’il est déjà dans la base, vous l’entrez vous-même (une liste prédictive est affichée). La fusion sera alors possible bien évidemment.

Et s’il s’agit d’une nouvelle personne, vous entrez son nom. S’il y a d’autres vignettes qui correspondent alors à cette dernière dans les autres vignettes sans nom, le programme vous proposera à nouveau des fusions.

Vous verrez que lorsque vous êtes dans la vue d’attribution d’un nom à une vignette, vous pouvez sans problème sélectionner une ou plusieurs images pour les déplacer vers une personne déjà existante.

2018-11-03_14-29-13 (1).jpeg

Vous pouvez également supprimer des photos qui vous semblent ne correspondre à rien toujours dans cette vue, individuellement.

2018-11-04_08-10-33 (1).jpeg

Lorsque vous êtes dans la vue des vignettes, si vous vous rendez compte que vous avez une vignette qui ne correspond à rien, que vous n’aviez pas remarquée dans la première phase de destruction massive de visages (j’ai l’air d’un monstre, hein, quand je parle comme ça?) vous pouvez, sans avoir besoin de retourner à la vue d’« affichage-masquage », très facilement masquer la vignette d’un clic droit.

2018-11-03_14-29-13.jpeg

L’avantage, c’est que vous pouvez voir les visages qui font partie de la vignette, le désavantage, c’est que ce système est beaucoup plus lent que la vue dédiée au masquage.

Une fois que vous n’aurez plus de vignettes sans nom, vous verrez que vous pouvez afficher toutes les photos correspondant à une personne soit en cliquant sur une vignette dans la vue « Personnes », vue qui n’autorise pas d’autre recherche, soit en passant par les facettes dans la vue standard de Lighroom CC.

Rappel, une facette est un mot suivi de deux points.

2018-11-05_12-10-38.jpeg

Vous pourrez bien évidemment combiner les facettes pour faire des recherches sur des lieux et des personnes par exemple.

2018-11-05_12-17-33.jpeg

On voit que j’ai cherché Chambord, et la facette « Personnes » me montre les personnes prises en photo à cet endroit.

Lorsque tout est fini, vous allez constater que Sensei continue son travail, et vous propose de temps en temps de nouvelles vignettes.

Et que se passe-t-il quand on ajoute de nouvelles images?

Quand on importe des images qui contiennent des personnes que vous avez déjà reconnues, dans un premier temps, et très vite, les images sont classées sous la bonne personne.

Bizarrement, le mot-clé ne s’affiche pas tout de suite dans la zone des étiquettes, il faut un moment, voire plus d’une heure pour que ce soit le cas.

En conclusion

J’avais été perplexe ici à propos de l’intelligence artificielle de Sensei en matière de reconnaissance de visages dans Lightroom Classic.

J’ai bien l’impression que le système mis en place sur la version CC est bien meilleur.

Certes, il reste des erreurs parfois, mais la reconnaissance est dans l’ensemble bonne.

Cela vaut la peine d’y consacrer un moment, qui certes peut être assez long, mais bien plus rapide que ce que l’on a pu connaître il y a trois ans sur la version Classic.

Sauf quand toutes mes vignettes masquées se sont retrouvées visibles, je ne sais pas pourquoi, soudainement, la semaine passée.

Comme on ne peut pas sélectionner plusieurs vignettes à la fois, j’ai pu repasser une heure à remarquer toutes les vignettes qui ne portaient pas de nom, avec juste un avantage, j’ai repéré dans le tas une petite dizaine de vignettes que j’avais masquées par erreur.

Voilà ce que c’est que l’informatique, des fois, pas que du bonheur.

Cela dit, je suis très content de voir arriver cette bonne reconnaissance des visages sur la version CC.

À quand le module Carte?

À quand les plug-ins?

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

39 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

François Cuneo
François Cuneo
il y a 4 années

Attends, tu utilises Lightroom CC ou Lightroom Classic?

Si c’est bien la CC la toute nouvelle donc (enfin, qui a un an quoi), tu ne conserves que les aperçus sur ton Mac, les originaux, tu peux les laisser sans autre sur le nuage d’Adobe. Si tu stockes tes originaux sur le NAS en donnant cette destination dans les préférences, j’imagine que c’est là qu’il va les chercher en premier. Ça marche si tes originaux sont sur SSD (bonjour la place selon ton appareil), mais si tu dois charger sur NAS, c’est normal que ce soit lent.

J’ai quant à moi une autre manière de stocker mes images sur disque dur ailleurs que sur le nuage: j’importe mes images dans Lightroom CC qui stocke dans le nuage mes originaux et je synchronise ensuite avec Lightroom Classic qui lui reprend les originaux que tu peux alors stocker sur le NAS (ce qui sera lent aussi, mais tu ne l’utilises que pour le stockage ou pour le module carte, tant que la version CC ne l’a pas, ou encore pour utiliser des plug-ins).

Parce que franchement, sur Mac ou sur iPhone et iPad, Lightroom CC est très rapide si tu laisses les originaux sur le cloud vu que tu ne travailles dans un premier temps que les aperçus, sans te rendre compte de rien.

Tilékol
Tilékol
il y a 4 années

Bonjour !

Je suis passé à Lightroom CC il y a quelques jours.

Auparavant… c’était un peu la panique : j’avais mes photos dans Apple Photos, “relié” à toute une ribambelle de logiciels plus géniaux les uns que les autres (du style Luminar, Aurora, pour n’en citer que deux) mais je ne m’en sortais pas, il me manquait une méthode simple pour traiter tout ça. Du coup, ça s’entassait par-ci par-là. J’avais bien Lightroom 5, mais franchement je n’ai jamais rien compris à “la colonne de gauche”, les spécialistes comprendront.

Puis… j’ai fait l’essai de Lightroom CC. Sur mon Mac et aussi sur mon iPad Pro 12,9 (ancien modèle que j’aime beaucoup). Et là, ça a été un genre de révélation : ENFIN de la simplicité et de la logique ! Retoucher ses photos sur iPad par exemple est vraiment efficace et plaisant.

Du coup, l’ai pris l’abonnement “Lightroom CC seul” avec 1 To de stockage. Et c’est le pied.

A une exception près : sur mon Mac, ça rame vraiment, le simple fait de passer d’une photo à l’autre prend un temps fou. Je pense que c’est dû au fait que j’utilise mon NAS Synology comme stockage, mais je n’en suis pas sûr.

Suis-je le seul à avoir ce problème ? Merci !

Tilékol
Tilékol
il y a 4 années

Il doit y avoir quelque chose qui m’échappe : Lightroom CC envoie bien les originaux dans le nuage, je charge bien les aperçus dynamiques dans l’iPad, mais sur le Mac il me demande un emplacement de stockage local. J’ai pourtant bien coché l’option du stockage des aperçus dynamiques sur le Mac… Je ne serais pas contre le fait de supprimer carrément le stockage en local (de toutes manières j’ai une copie) et de travailler uniquement sur aperçus dynamiques. 
Mais là, c’est long : parfois 10 secondes pour passer d’une photo à l’autre !

ysengrain
ysengrain
il y a 4 années

Déjà que le vieux crouton que je suis ne voit pas l’intérêt de la reconnaissance des visages, l’aspect usine à gaz du schmilblik décrit ici par François, me conforte dans la position que je tiens quant à LR. 
Et l’absence prolongée du module Cartes, simplement parce qu’Adobe ne veut plus rien verser à Google… et si on faisait la quête pour Adobe ? ??

ysengrain
ysengrain
il y a 4 années

Un NAS lent ? Ça dépend du débit de connexion d’une part et du type de disque dur. Sur le NAS, du réseau de mon service, le remplacement du disque à plateau par un SSD avait tout changé.

ysengrain
ysengrain
il y a 4 années

Assez vite, crétin de correcteur

Tilékol
Tilékol
il y a 4 années

Pas assez “vomite” ? 
Non je pense que je manquerais d’espace ?

ysengrain
ysengrain
il y a 4 années

2 SSD de 3 To, tu hésites en pensant que ça n’ira pas assez vomite ? C’est ça ? ?

Tilékol
Tilékol
il y a 4 années

En général, mon NAS n’est pas lent. J’ai de bons disques rapides.
Je pense que l’explication vient d’ailleurs.

Je mettrais bien des SSD à l’intérieur, mais deux SSD de 3 To, euh, comment dire…

Gilles
Gilles
il y a 4 années

Sachant qu’en attendant de transférer les originaux dans le cloud, Lr CC les place dans un dossier de transit, est-ce que le problème ne viendrait pas de là, par exemple le disque saturé ? Que dit la section Stockage local dans les Préférences ?

Gilles
Gilles
il y a 4 années

Ysengrain, ça fait des années que je te vois râler sur Lightroom dans tous les forums. Tu n’as pas encore lâché prise ? Change de crèmerie et get a life, bon sang.

ysengrain
ysengrain
il y a 4 années

Je te réponds en message privé, nos histoires n’intéressent personne, peut-être même pas moi, d’ailleurs ?

Le Chat
Le Chat
il y a 4 années

Lightroom CC, c’est pour ceux qui veulent tout confier à Adobe, enfin presque.J’étais un adepte d’Aperture, de LR 5, LR6, Lightroom Classic CC, mais pas de la solution Cloud.A mettre dans les “Tempi passati* en ce qui me concerne.Pour la petite histoire, quand je faisais découvrir l’informatique à mes collègues, collaborateurs, mon entourage, aux séniors, j’évitais déjà déjà de développer tout le pan autour des produits Adobe, ça fait un sacré bail.Actuellement, j’utilise encore Aperture 3.6, Capture One 10.2.1 et Photos 4.0 avec l’iCloud

Tilékol
Tilékol
il y a 4 années

Non, c’est toujours aussi lent… Pourtant, je n’ai que 230 photos pour l’instant !

Tilékol
Tilékol
il y a 4 années

Lightroom CC est tout simple, rien à voir avec Lightroom classique…

Tilékol
Tilékol
il y a 4 années

J’ai très largement de la place, étant donné que pour l’instant il y a peu d’images dans mon CC.
Par contre, j’ai bien vu qu’il attend que le NAS sorte de veille pour afficher la photo sur laquelle je clique, par exemple. Je vais essayer de déplacer la bibliothèque sur mon disque dur, pour voir.

Le Chat
Le Chat
il y a 4 années

J’ai suivi les conseils de Gilles, qui en passant à de la peine avec les gens qui ne le suivent pas.Lightroom est merveilleux pour ceux qui ont des besoins spécifiques comme les professionnels.Etant un vieux crouton, originaire de Lautenbach en Alsace, j’ai pris le temps d’apprendre à utiliser Capture One à près de 75 ans … Il est moins complet que l’usine à gaz que j’ai quitté.Courage, si tu fais le pas d’aller zieuter ailleurs. Have a nice one.

Tilékol
Tilékol
il y a 4 années

Je viens à l’instant d’installer Lightroom CC sur un deuxième ordi, mon PC portable “pas cher” que je commence à décidément aimer.
L’affichage est instantané. Mais aucun original n’est stocké dessus, il travaille uniquement avec les aperçus dynamiques. 
C’est ça que je ne comprends pas sur le Lightroom CC de mon Mac : le dossier que je lui ai indiqué sert juste à importer les photos, ensuite il ne devrait plus s’en occuper…

Le Chat
Le Chat
il y a 4 années

On avance, tu as Fusion Drive, si tu as mis Mojave dessus c’est un point qui peut être la source du ralentissement, il en est question sur tous les forums à ce sujet.Tu ne dis pas si tu as une carte graphique, c’est une question …Quant à : 5 à 10 secondes pour passer d’une photo à une autre, c’est en fonction de la taille des photos dont tu ne parles pas non plus.Gilles t’a donné une réponse partielle …https://forums.macg.co/threads/mojave-et-fusion-drive-impossible-den-venir-a-bout.1310100/

Tilékol
Tilékol
il y a 4 années

Oui, j’ai Fusion Drive, mais quand même, 5 à 10 secondes pour passer d’une photo à l’autre, c’est un peu anormal.

Le Chat
Le Chat
il y a 4 années

Oublions LR et consort … voyons nos machinesTu as un i5 avec 16 Go de RAM, c’est tout ce qu’il faut, par contre tu ne parles pas du HD ni de la carte graphique. Si tu as le Fusion Drive, ça pourrait être à cause de lui qu’il faut de la patience, rien de grave finalement.A titre de comparaison, j’ai un i7 à 3.5 GHz, 16 Go de RAM, un SSD de 1 To, ça carbure bienAjoutes y la carte graphique NVIDIA GeForce GTX 780N avec 4096 MoJe ne travaille pas mes photos sur l’iPad, même si parfois je fais de légères corrections sur l’iPhone des photos prises avec l’iPhone.

Tilékol
Tilékol
il y a 4 années

Oui, moi aussi j’avais décidé de faire une croix sur Adobe et son abonnement, mais j’ai trouvé Lightroom CC tellement simple, avec son option pour travailler sur l’iPad tellement agréable, et j’avais tellement de fouillis dans mes photos que j’ai décidé de prendre un abonnement d’un an, histoire de reprendre mes principales séries de photos, de tout trier/ranger/traiter, et de me retrouver avec quelque chose de propre, quitte à tout migrer ensuite vers Photos et/ou Luminar, quand il aura enfin son catalogue.
Il y a moins d’options que dans Lightroom Classic ou Luminar, mais le principal est là, dont l’upright qui me manque vraiment chez les autres, et je revis depuis quelques jours.
Il ne me reste plus qu’à régler cette histoire de lenteur. Au fond de moi, une petite voix me dit que le responsable pourrait être le Core i5 de mon iMac, mais je préfère ne pas l’écouter pour l’instant… J’ai quand même 16 Go de RAM, ça devrait fonctionner.

Tilékol
Tilékol
il y a 4 années

Il y a une chose que je ne comprends pas : si Lightroom CC envoie les photos dans le cloud et travaille avec des aperçus dynamiques, pourquoi irait-il aller chercher dans les originaux de l’ordi local pour travailler dessus ?

Tilékol
Tilékol
il y a 4 années

Je récapitule mon souci, avec un élément nouveau.

Un des membres de la tribu cukienne pourra peut-être résoudre mon problème…

J’ai installé Lightroom CC sur mon iMac (Core i5, fusion drive, High Sierra), mon iPad et mon PC.
L’ordi principal est l’iMac.
J’ai pour l’instant peu de photos installées dessus : 230 pour être précis.
Ce sont des Raw d’une quinzaine de Mo chacun.
Sur mon Mac, je constate que pour passer d’une photo à l’autre, c’est très long : entre 5 et 10 secondes. C’est alors que j’ai lancé mon appel.
Sur l’iPad, pas de problème, sur le PC( Core i7, SSD), pas de problème.

Au départ, mes originaux, ceux que j’indiquais à LR CC, étaient stocks sur mon NAS, et je remarquais que le NAS travaillait quand j’allais d’une photo à l’autre.
Je trouvais ça bizarre (et je continue de trouver ça bizarre) étant donné que les photos étaient synchronisées sur le Cloud et que LR CC devait donc travailler avec des aperçus dynamiques et ne devait pas faire appel aux originaux du Mac.

Puis j’ai remarqué autre chose : en fait, LR CC sur mon Mac n’est lent que sur les photos que j’ai retouchées. 
Sur le PC, il y a une petite lenteur avec ces photos, mais elle est marginale : 1 seconde maximum.
Sur l’iPad, pas de lenteur.

J’en conclus que peut-être, ce sont toutes les modifications apportées à mes photos qui demandent une charge de travail au processeur, et là mon i5 est peut-être à la peine. C’est quand même décevant. Sur des Raw originaux, d’accord, mais sur des aperçus dynamiques ?

Y a-t-il un moyen de vérifier que mon LR CC du Mac travaille bien sur les aperçus et non pas sur les originaux de départ stockés sur le Mac ?

Merci d’avance !

Le Chat
Le Chat
il y a 4 années

Pourrais tu utiliser la commande répondre en bas du dernier message … ?Là on va s’étaler en largeurFaut revoir tes réglages, entre Lightroom CC et ta machine

Tilékol
Tilékol
il y a 4 années

Et le comble du comble : quand je vais avec mon Mac sur Lightroom CC online, là aussi il est instantané.
Il y a vraiment quelque chose qui cloche.

François Cuneo
François Cuneo
il y a 4 années

Eh oui,.

François Cuneo
François Cuneo
il y a 4 années

Je répète: ton NAS, ne stocke pas les originaux dessus.

François Cuneo
François Cuneo
il y a 4 années

Mes réglages sont ainsi:

5bf90b9b7597813329ece470.jpeg
 
Je n’ai même pas les aperçus dynamiques sur mon disque interne (cela prendrait tout de même trop de place), et je peux bosser à toute vitesse. À mon avis, tu ne devrais pas stocker les originaux sur ton NAS.

François Cuneo
François Cuneo
il y a 4 années

C’est joli pourtant, vomite!:-)

Gilles
Gilles
il y a 4 années

Mmmh, alors pour moi il est clair que le NAS est à l’origine du problème. Quel type de NAS et comment est-il connecté ? Car il y a NAS et NAS, il est clair qu’un modèle grand public n’a pas les performances d’une station destinée aux professionnels de l’image.
De plus, ça ne fait pas très longtemps que Lr CC permet d’utiliser un NAS.

Néanmoins, les images n’étant pas stockées sur le NAS mais dans le cloud, peut-être y a-t-il un souci avec la connexion internet.

Gilles
Gilles
il y a 4 années

Le Chat, je n’ai pas de problème avec ceux qui ne me suivent pas, mais avec ceux qui se sentent systématiquement obligés de dénigrer Adobe ou Lightroom dans la moindre discussion sur le sujet. Et quand ça dure des années, ça devient fatiguant.

Quant à l’usine à gaz, ça dépend des points de vue. Un utilisateur de X trouvera toujours que Y est une usine à gaz, et inversement.

Il n’y a pas de secret, pour maîtriser un logiciel :
– la pratique, et encore de la pratique (learning by doing) ;
– se documenter et, au moins, lire le guide utilisateur ;
– être curieux.

Pas encore vieux croûton, mais ayant quitté l’âge mûr, qui par définition précède l’âge pourri (Desproges), et ancien habitant de Bergholtz-Zell, en Alsace, pardi.

Tilékol
Tilékol
il y a 4 années

Oui oui, les originaux ne sont plus dessus, une des premières choses que j’ai faites pour essayer de résoudre le problème a été de déplacer le dossier sur mon disque interne (2 To Fusion Drive).

Il faudrait que je récupère ces photos avec Lightroom Classic pour voir comment il réagit. Mais je ne sais pas comment les exporter depuis Lightroom CC 🙂

François Cuneo
François Cuneo
il y a 4 années

En ce qui me concerne, je ne suis pas du tout d’accord avec la dénomination d’usine à gaz.
Lightroom Classic est un programme puissant, c’est tout.
Il fait ce qu’on lui demande, et plutôt bien, avec, quand c’est nécessaire, l’aide d’autres logiciels qui s’intègrent plutôt bien avec lui.
Plus Lightroom CC prendra de la puissance, plus il se rapprochera de la difficulté d’apprentissage, toute relative, de son ancêtre.

Tilékol
Tilékol
il y a 4 années

Bonjour
Mes fichiers ne sont plus sur le NAS (Synology DS218+) depuis que j’ai remarqué que “j’entendais le NAS travailler” quand je naviguais entre le photos.
Et quant à internet, j’ai la fibre avec quand même une connexion correcte, je le vois bien avec Lightroom CC online : tout est instantané.

En fait, c’est comme si mon Lightroom CC travaillait sur les originaux du Mac et non pas sur les aperçus dynamiques. Mes photos ont pourtant bien le double statut “synchronisé et sauvegardé”…

Tilékol
Tilékol
il y a 4 années

J’ai déplacé mon dossier depuis hier, il n’est plus dans le NAS et ça n’a rien changé…

Noisequik
Noisequik
il y a 4 années

Salut, j’ai profité de mon dimanche pour tester cette reconnaissance sur Lightroom CC.

Première différence, j’ai peu de personnes dans Mes photos > Personnes.
Je dois aller sur les photos > mots clés pour voir les vignettes et mettre des noms.

Il faut un nombre minimum de photos avec la même personne pour voir ces gens?

jcpblois
jcpblois
il y a 3 années

bonjour
merci pour ce blog bien commenté
avez-vous trouvé une solution pour forcer la reconnaissance d’un visage ?
je m’explique : il me semble important de retrouver Robert dans la base même si Robert est de dos, dans ce cas il faut forcer le système.
quelqu’un a-t-il une solution ?
d’avance merci
cordialement

Amychel
Amychel
il y a 3 années

Bonjour, j’ai chercher aussi le carré de détection de la reconnaissance faciale et l’ai trouvé dans la page « détail » lorsque l’on clique dans la vignette détectée comme visage mais anonyme. Amychel.

39
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x