Varilux type X: améliore-t-il vraiment la profondeur de champ de verres progressifs?

J’ai déjà parlé à de plusieurs reprises de ces accessoires qui vous permettent de vivre mieux même si votre vue baisse, à savoir les lunettes dotées de verres progressifs et également de verres de contact, eux aussi progressifs.

Eh oui, comme beaucoup d’entre vous, j’ai eu des yeux parfaits jusqu’à un peu plus de 40 ans, et puis tout s’est un peu déglingué pour en arriver à ce résultat chez moi:

2019-03-21_11-47-50.png

Comme vous le constatez, il n’y a plus rien de correct, il me faut plusieurs corrections, raison pour laquelle cela fait des années que je suis passé aux verres progressifs, pour éviter le changement de lunettes permanent.

Depuis quelques années, j’ai abandonné les verres de contact progressifs qui ne m’apportaient plus vraiment ce que j’attendais, à savoir une netteté parfaite quelles que soient les conditions, qu’il fasse nuit ou jour, ne serait-ce que pour prendre cet exemple.

Il faut dire que je suis assez exigeant dans ce domaine, et c’est peu de le dire.

Je suis donc reparti avec des lunettes, avec des verres Essilor Varilux, incroyablement supérieurs par exemple à des verres Nikon.

Les verres Varilux assurent pour moi justement cette netteté, mais aussi une incroyable qualité que bien d’autres verres ne peuvent démontrer: on peut regarder de côté sans la moindre déformation visuelle. Mes Nikon du début de ma vie en progressifs, par exemple étaient épouvantables dans ce domaine et lorsque je suis passé chez Varilux, ça a été d’un coup le jour et la nuit.

Avec la même paire de lunettes, j’arrive à lire comme quand j’étais jeune, et voir de loin sans le moindre problème. Toutes mes corrections sont faites au mieux, bref, c’est parfait.

Parfait, vraiment?

Bon, je l’admets, j’avais tout de même deux problèmes.

Le premier, c’était en lecture de partitions, à 80 cm environ, que ce soit sur papier ou sur iPad.

Je cherchais en jouant toujours la netteté en devant bouger un tout petit peu la nuque pour la trouver.

Pour corriger ce problème, j’ai acheté une paire de lunettes, toujours équipée de Varilux, mais cette fois de Varilux de proximité, eux aussi progressifs, mais sur une plus courte distance.

Si je relève la tête de mon lutrin, je vois un petit peu flou au loin.

Ce sont donc des lunettes faites pour le violon (en ce qui me concerne) et qui me donnent satisfaction.

Deuxième problème, le travail à mon bureau, où je travaille avec mon MacBook Pro relié à un écran 5K de LG, testé ici.

Et là, avec mes lunettes normales, c’est l’horreur (oui bon, j’exagère, là, je sais), parce que je dois monter la tête pour voir avec le bas des verres ce qui est près. Et comme même en position basse, le haut de l’écran est assez… haut, et bien je dois la relever passablement (la tête, donc).

Les lunettes de proximité pour le violon fonctionnent nettement mieux aussi dans ces conditions, mais ce n’est pas encore parfait, et je n’arrive pas à être suffisamment rigoureux pour ne pas soit les oublier à la maison, soit au bureau.

J’ai donc pris la décision pour travailler devant le grand écran d’utiliser des lunettes avec une correction fixe sur 80 cm, et là, je revis, tout comme ma nuque.

Varilux type X

Depuis un peu plus d’un an, Varilux a sorti un nouveau verre, de type X, formé de micro alvéoles que la marque promeut comme cela:

Ultra sophistiquée, la solution Varilux® X series™, intègre 4 révolutions technologiques:

La nouvelle technologie inédite et exclusive Xtend™ vous apporte une vision nette à plusieurs distances entre 40 et 70 cm pour une même direction de regard.

Vous bénéficiez ainsi d’une vision de près plus étendue que jamais et retrouvez une vision fluide et dynamique dans toute la zone située à portée de bras, là où se concentre la majorité de vos activités quotidiennes. Vous n’avez plus à bouger constamment la tête pour trouver la bonne zone de vision dans vos verres.

L’idée est donc de ne plus avoir besoin de « chercher » dans la hauteur la bonne netteté.

Ou en tout cas beaucoup moins.

Bien évidemment, cette technologique m’a intéressé et je me suis dit que mes prochaines lunettes seraient dotées de ces verres soi-disant révolutionnaires.

Mes lunettes étaient alors dotées de verres de type S, d’excellente qualité eux aussi. Et au prix desdits verres, je comptais les utiliser trois ans au minimum.

Manque de chance, en début d’année, j’ai marché sur mes lunettes et j’ai cassé la monture.

Il a fallu tout changer, j’en ai profité pour prendre les nouveaux verres de type X.

Alors? Ça donne quoi, ces types X? Essilor tient-elle ses promesses?

Je précise que les changements de corrections entre les précédentes lunettes et les nouvelles sont pratiquement nuls (ouf, je me stabilise!): juste un petit 0.25 quelque part sur un œil, rien du tout selon mon opticien.

En général

En mode normal, mes lunettes « d’avant » étaient déjà très bonnes.

Là, elles sont vraiment magnifiques: que je lise de près sur papier, sur iPad, sur mon iPhone, sur mon MacBook Pro ou que je regarde au loin, la netteté est toujours présente, c’est assez incroyable. Et l’entre-deux l’est aussi.

Vraiment, je ne vois pas ce que je peux leur reprocher.

Face au lutrin

En lecture de musique, là le progrès est sensible: je pourrais me passer de mes lunettes progressives de proximité. Cela dit, ces dernières restent un peu supérieures (c’est bien la moindre, parce qu’elles aussi sont onéreuses), et je continue à les utiliser de préférence. Mais je peux me déplacer à une répétition en oubliant ces dernières, et ce n’est plus un problème.

Vraiment, la « mise au point » sans bouger les yeux est supérieure sur les nouveaux verres Varilux de type X.

Face au grand écran 5K

Là aussi, le progrès est sensible.

Mais il n’y a pas de miracle, pour lire la barre de menus, ou les premières lignes d’un texte, il faut encore lever la tête, et les lunettes « non progressives » restent une solution bien plus confortable.

En conclusion

Si vous êtes aussi exigeant que moi par rapport à la netteté et que vous avez le budget pour les acheter, il ne faut pas hésiter une seconde: ces verres sont des merveilles.

Je suis vraiment un grand difficile, un tantinet pénible je dirais même…

Eh bien là, je suis vraiment content des progrès réalisés par Varilux, même si, dans certaines situations, j’utilise d’autres solutions.

Si pour l’instant, à l’impossible aucune paire de lunettes n’est tenue, force m’est de constater que ces lunettes ne sont pas très loin de la quadrature du cercle.

 

 

 

 

 

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

36 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Caplan
Caplan
il y a 3 années

force m’est de constater que ces lunettes ne sont pas très loin de la quadrature du cercle.Ah oui. On peut d’ailleurs le constater sur cette image:5c941b0c5b3cae1e220e6776.jpg

Yves BACHELET
Yves BACHELET
il y a 3 années

Prenez un carré, caressez-le et ça devient un cercle vicieux !Merci François pour cette information sur les verres. Je suis dessinateur en charpente métallique et je travaille sur écran (multi-écran) et aussi sur des plans papiers. Mettre, retirer et remettre constamment ses lunettes est particulièrement pénible !Je dois changer dans quelques mois mes verres et je vais regarder ça avec attention.

Bioteau Gérard
Bioteau Gérard
il y a 3 années

Je confirme j’ai ce type de verres depuis un mois et le confort d’utilisation est au rendez-vous et la note aussi.

François Cuneo
François Cuneo
il y a 3 années

Oui, mais si tes écrans sont très grands, donc avec une belle hauteur, le risque est grand de devoir un peu lever la tête pour voir le haut de l’écran malgré tout.

François Cuneo
François Cuneo
il y a 3 années

C’est clair que la note aussi!?

François Cuneo
François Cuneo
il y a 3 années

Mais comment fait-il??

runmac
runmac
il y a 3 années

 Mon précédent envoi n’est pas passé donc je le réitère.Dans quelle fourchette de prix cela se situe? . Changeant de lunettes tous les ans au grand désespoir de ma mutuelle je vais être sûrement intéressé.

Jean Retoret
Jean Retoret
il y a 3 années

Ayant pour des raisons professionnelles (je n’ai aucun lien avec Essilor), une idée claire de la réfraction de l’œil et de la physiologie oculomotrice, je me permets de vous proposer une analogie. Un verre progressif, c’est une jeep (celle de la guerre 1939 1945). Cela passe partout, plus ou moins bien, plus ou moins vite, de façon plus ou moins confortable (le Varilux X est le top dans ce genre de produit). Mais si on a un besoin spécifique, il faut une autre paire de lunettes avec des verres adaptés en fonction de l’ergonomie de la situation (si je veux être très confortable, je prends ma Rolls-Royce ; si je veux aller très vite, je prends ma Ferrari, etc.). Par exemple, en ce moment, je travaille sur écran (poste fixe) et j’utilise des Varilux Eyezen Mid qui sont redoutables d’efficacité et de confort. Ce soir, quand j’irais me coucher du fait de ma position de lecture, j’utilise soit des Varilux Eyezen Near soit une paire spéciale faite à ma demande par mon opticien, etc. Autant de situation spécifique autant de paire de lunettes. Je sais, c’est cher mais c’est le prix du confort. Du fait des lois de l’optique, de la physiologie oculomotrice et des contraintes des verres progressifs, il ne peut pas exister de verre passe-partout sauf à avoir des besoins visuels faibles ou une grande tolérance vis-à-vis des cervicalgies.

François Cuneo
François Cuneo
il y a 3 années

OH! J’ai retrouvé les 40 abonnés perdus du début de la semaine! Ouf!?

François Cuneo
François Cuneo
il y a 3 années

Il faut compter dans les 1300 francs pour les verres (1100 €), en Suisse où les opticiens sont bien plus chers qu’en France. Mais je me refuse à faire des achats transfrontières, sauf pour acheter du Comté qui est tellement parfait comme fromage, et que l’on ne trouve pas en Suisse parce qu’il concurrence le Gruyères.

François Cuneo
François Cuneo
il y a 3 années

Je suis tout à fait d’accord avec vous. Cependant, ces verres X sont des Jeep pas mal du tout!:-)

Ritchie
Ritchie
il y a 3 années

Et dire que mon médecin affirme que Dieu est Auvergnat …  à cause du Saint-Nectaire ?

zzzbtz
zzzbtz
il y a 3 années

étant myope depuis mes 10 ans et ayant dépassé les 50, je devrais maintenant enlever mes lunettes pour voir de près. Mais, non, j’essaye bêtement de deviner sans lever les lunettes. Bref, je suis en phase de déni. Je sais c’est idiot. Mais ayant autour de moi trop de personnes qui se plaignent des verres progressifs cela ne m’encourageais pas à franchir le pas. Merci pour cet article, je vais regarder “de près” ces Varilux type X

RenéM
RenéM
il y a 3 années

J’ai lu il y a deux ans un article sur les progrès de la recherche dans le domaine de la fabrication additive en optique qui permettraient de dépasser les limites des verres progressifs actuels car la construction couche par couche permettrait encore plus d’optimiser le chemin. Peut-être un espoir d’une révolution dans ce domaine ?

Daniel Pesch
Daniel Pesch
il y a 3 années

Avec un peu de patience vous devriez trouver votre bonheur :5c94fc2ec307541ca7527d82.jpg

ysengrain
ysengrain
il y a 3 années

Je ne possède pas spécifiquement ces verres, mais, il y a un an je suis passé de verres Essilor à  des verres Nikon.Ceux ci sont de qualité nettement inférieure: ça grisaille de manière permanente.

Daniel Pesch
Daniel Pesch
il y a 3 années

Ben, y a de tout, un grand choix. Là, on aperçoit 8 cartons, mais il y en bien plus, il y a là des milliers de paires de lunettes. À 1 euro la paire, on ne risque pas grand chose. Bon, les Varilux® X Series doivent être rares, mais sait-on jamais : un touriste suisse qui perd ses lunettes sur la plage et, hop, elles se retrouvent dans un de ces cartons… ?Sur mon nez, il y a du matin au soir des verres à foyers multiples de marque et de fabrication française, en l’occurrence BBGR, et j’en suis assez content. Et je vous ai à l’œil !?5c956132767bddf8dda897c4.JPG

François Cuneo
François Cuneo
il y a 3 années

Et les verres sont en bon état?:-)

François Cuneo
François Cuneo
il y a 3 années

Cela confirme le fait que j’ai remarqué: Nikon, en tout cas il y a dix ans, était absolument à la ramasse en verres de lunettes.

Miro
Miro
il y a 3 années

“voir avec le bas des verres ce qui est prêt”Tu ne vois pas très bien !

François Cuneo
François Cuneo
il y a 3 années

Ouille! J’ai corrigé, merci!?

Occitan30
Occitan30
il y a 3 années

Bonjour ! J’interviens aujourd’hui pour la première fois. Mon ophtalmo m’a placé deux implants “Restor” ; je n’ai donc plus de lunettes. Certes, le résultat n’est pas absolument parfait puisque l’un est réglé pour la vue de près, l’autre de loin. Mais le confort de ne plus avoir de lunettes est vraiment appréciable. question coût, là alors ça fait un peu mal…

François Cuneo
François Cuneo
il y a 3 années

Attendez, là je n’ai jamais entendu parler de ça.Qu’est-ce que vous appelez des implants?Je connais les verres progressifs, je connais les opérations laser, mais les implants, aucune idée, ça m’intéresse.Au fait, bienvenue dans les commentaires!

François Cuneo
François Cuneo
il y a 3 années

Oh je suis toujours preneur moi!La vue c’est ma vie, je ne supporte pas un quelconque flou.

François Cuneo
François Cuneo
il y a 3 années

Les verres progressifs sont épouvantables s’ils ne sont pas de bonne qualité, et extraordinaires s’ils le sont.Mes Nikon me donnaient la nausée quand je descendais les escaliers, ou même quand je mangeais.Du jour au lendemain, plus rien de tout ça quand je suis passé chez Varilux. Et ce n’étaient même pas des X à l’époque mais au même prix, soit le haut de gamme.

François Cuneo
François Cuneo
il y a 3 années

Ok, merci, impressionnant tout de même… Déjà, les opérations laser, j’ai peur, mais là…

Yves BACHELET
Yves BACHELET
il y a 3 années

Nous sommes deux : je ne supporte pas que l’on touche aux yeux !Une opération des yeux ?! Mais je suis déjà à l’autre bout du monde, le plus loin possible du chirurgien (pourtant, je connais un très bon spécialiste des yeux) !

François Cuneo
François Cuneo
il y a 3 années

J’allais faire l’opération laser quand une connaissance a eu, au même endroit, un ratage total qui lui a fait perdre une bonne partie de la vue.J’ai donc retiré ma demande…

Soheil
Soheil
il y a 3 années

Les Varilux sont très bons. J’en ai eu une paire d’une ancienne génération, et ils étaient excellents. Mais, comme pour tout ce qui est médical (j’utilise rarement les ordonnances qu’on me donne), je fais de la résistance passive.J’ai dû me faire faire une paire de lunettes il y a 17 ans. Je les ai portées quelques fois, sans grand enthousiasme, le temps de m’habituer aux verres progressifs, puis j’ai rangé mes lunettes dans leur étui et ne les ai plus portées. Trois ans plus tard j’ai profité d’une offre pour mettre à jour les verres — dépense inutile car en fait je n’ai plus jamais porté ces lunettes.Je vais bientôt devoir refaire un examen de la vue et on va certainement me dire que ma vue a légèrement baissé, mais je continue à faire l’effort de lire les ingrédients sur les emballages ou à déchiffrer une enseigne au loin en prenant le temps de laisser mes yeux faire la focale, ou en les aidant avec les doigts sur nécessaire, mais je ne sors pas les lunettes de leur étui qui est déjà tout abimé depuis le temps qu’il se trouve au fond de mon sac à dos.Ce qui est bon pour moi ne l’est pas forcément pour d’autres personnes, mais je pense que le refus de porter des lunettes a probablement contribué à entretenir ma vue depuis 17 ans.

ysengrain
ysengrain
il y a 3 années

Quand tu ne verras plus rien en raison de la cataracte, tu seras heureux d’être opéré.

François Cuneo
François Cuneo
il y a 3 années

Oh, j’ai bien essayé de résister aussi! Mais non, il a fallu m’y résoudre… Les lunettes allaient devoir devenir mes compagnes.

François-Xavier
François-Xavier
il y a 3 années

Le la

Christophe Gauthier
Christophe Gauthier
il y a 1 année

Je viens de remplacer mes verres Zeiss par la dernière génération de Varilux série X, la seule qualité que je leur reconnais est leur marketing !!! maux de têtes, impression de flou en marchant, tangage bref j’ai demandé à l’opticien de les reprendre. je comprends sa déception compte tenu des marges colossale accordée par ce fabricant “mass market” aux opticiens. Photographe de métier je confirme que les meilleurs spécialistes de l’optique sont les allemands et les japonais, certainement pas Essilor !

Francois Cuneo
Francois Cuneo
il y a 1 année

Je crois que vous êtes un tantinet péremptoire non??

Je peux vous dire que mes Nikon étaient une catastrophe pour moi, et passer au Varilux a tout changé.

Comme quoi, il y a des types de corrections qui conviennent à certains, et pas à d’autres.

Pour avoir des Sony A7 de toutes les générations, je connais la qualité des verres Zeiss.

J’ai eu des Nikon auparavant, et haut de gamme, je connais les optiques de ce fabricant qui sont excellentes.

Mes lunettes Nikon faisaient exactement les mêmes effets sur moi que les Varilux sur vous.

Je ne vais pas dire que la marque Nikon est une catastrophe pour autant.

36
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x