Covid-19: là, on ne plaisante plus (mis à jour vendredi 13, début d’après-midi)

Mise à jour de vendredi 13, début d’après-midi: toutes les écoles vaudoises s’arrêtent jusqu’à fin avril au minimum.

Nous allons tous être mis à contribution pendant toutes les semaines à venir, y compris pendant les vacances dans un cadre horaire élargi, pour mettre au point un système de garde d’urgence et d’enseignement à domicile.

Ça va être chaud ces prochaines semaines, pour les enseignants, les directions d’école, les élèves et les parents, mais notre canton a pris, selon moi, la bonne décision.

Bravo!

J’ai déprogrammé l’article du jour.

Je ne peux pas faire comme si de rien n’était et parler informatique dérisoire.

Nous venons d’écouter Emanuel Macron, à la fois calme et déterminé à tout faire pour freiner la propagation de ce foutu Covid-19 et protéger à la fois les personnes fragiles, le système de santé et les entreprises.

Les décisions sont lourdes.

Fermeture des écoles, des crèches, des universités.

Pas simple, mais responsable.

Mise en place de toutes sortes de mesures “quel qu’en soit le prix” pour aider ceux qui sont dans la difficulté financière.

J’ai un devoir de réserve par rapport aux autorités de mon pays, la Suisse, et de mon canton, Vaud, puisque ce dernier m’emploie.

Il n’empêche que je trouve le suivi chez nous pour le moins léger.

Allez, dernière décision du jour de la Confédération? Les rassemblements de moins de 300 personnes sont interdits.

Mais chez nous, on ne teste plus les malades, sauf les personnes fragiles.

On ne se sent pas bien?

On reste à la maison 5 jours.

Pas 14, comme partout ailleurs.

Chez nous voyez-vous, nous sommes plus forts, oui, c’est 5 jours, ça suffit, allez allez.

Il y a un malade chez nous dans notre famille? On vient tout de même à l’école.

Il ne faut pas surcharger le système de santé voyez-vous…

L’Italie ferme toutes ses écoles, ses bars, ses commerces, empêche ses citoyens de circuler?

Les images montrées ce jeudi soir par la télévision suisse romande de ce qui se passe dans les hôpitaux italiens est saisissant.

Et pourtant, on ne ferme pas la frontière tessinoise (le Tessin est l’un de nos cantons frontaliers), à deux pas de la zone la plus touchée de nos voisins.

Je m’excuse, mais je ne comprends plus.

J’imagine que la réaction du président français va faire bouger les choses en Suisse, mais je n’en suis même pas sûr.

Partout, on entend autour de nous que des familles de nos écoles sont touchées, et l’on ne bouge toujours pas.

Ne serait-il pourtant pas temps de réagir?

En tout cas, je trouve que la réaction d’Emanuel Macron était à la hauteur d’un homme d’état responsable.

J’aimerais qu’il en soit de même chez nous.

C’était bien pardi il y a quinze jours avec M. Berset, ministre de la santé, mais depuis quelques jours, j’ai l’impression que plus personne n’ose rien.

Et ça m’inquiète.

Courage à toutes et tous, en tout cas, et faites gaffe!

Respectez les consignes, et arrêtez de jouer les fortiches nom d’une pipe!

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

89 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Henri Giordan
Henri Giordan
il y a 2 années

Bravo ! C’est la psychologie helvétique… Passer sous silence ce qui dérange : relisons le roman de Fritz Zorn, Mars !

Olivier Laprais
Olivier Laprais
il y a 2 années

Décision trop tardive. Nous sommes en phase 3 mais ce n’est pas dit : élections obligent ! prévues ce WE. On va faire rentrer les élèves (contaminés ?) dans les foyers gardés par les grand parents (fragiles ?)….

Daniel Pesch
Daniel Pesch
il y a 2 années

Notre Président revient d’un stage à Poudlard.
Il aurait pu le faire plus tôt, avant que l’hôpital public français ne devienne une ruine.

« La santé n’a pas de prix. Le gouvernement mobilisera tous les moyens financiers nécessaires pour porter assistance, pour prendre en charge les malades, pour sauver des vies quoi qu’il en coûte », a affirmé celui qui, en avril 2018, avait pourtant assuré à une aide-soignante qu’il ne pouvait pas faire plus pour l’hôpital en raison de la dette publique. « Je n’ai pas d’argent magique », avait-il répondu à l’époque.

ggkrail
ggkrail
il y a 2 années

Je suis très partagé : si l’on ferme les frontières, nôtres sytème de santé qui emploie beaucoup de frontaliers s’effondre et c’est maintenant que nous en avons besoin.
Si l’on ferme les écoles sans arrêter l’économie, les parents ne pourront pas garder leurs enfants et les enverront chez les grands-parents qui risquent d’être contaminés par leurs petits-enfants déjà porteurs…
Si les enfants ne vont pas à l’école mais se retrouvent pour jouer dehors ou l’un chez l’autre, cela ne change rien…
Donc, à part l’isolement du chacun chez soi avec arrêt total du pays, ce que seul une dictature réussira à mettre en place, je ne vois pas de solution cohérente et efficace.

François Cuneo
François Cuneo
il y a 2 années

Je suis d’accord sur ce point.

Mais ce serait terrible de lui mettre la faute à lui seul, ces prédécesseurs sont aussi responsables, de gauche et de droite.

Chez nous, c’est pareil: tout le monde gueule (à juste titre, c’est insupportable pour certaines familles) contre les augmentations des assurances maladie, chaque année.

Alors on fait tout pour que les coûts diminuent, et on en arrive dans des situations de sous-effectif chronique, encore pire en temps de crise.

Je crois savoir que c’est dans tous les pays comme ça.

François Cuneo
François Cuneo
il y a 2 années

Il n’y a pas de solution géniale, mais celle de faire comme si ce n’était pas si grave parce que ça ne touche que les personnes âgées, c’est pire que tout.

Bien sûr que fermer les écoles va poser un problème, mais quand il y en a un d’aussi grande importance, on doit prendre des mesures. L’école est l’un des endroits les plus touchés par la propagation des virus et qui le propage plus loin ensuite, avec, heureusement, mais heureusement! (purée, ce serait l’horreur sinon) le seul truc de positif (si j’ose dire), c’est que les enfants ne sont pas gravement malades.

François Cuneo
François Cuneo
il y a 2 années

C’est en effet une grosse inquiétude. Il faut pousser le télétravail des parents, à chaque fois que c’est possible.

François Cuneo
François Cuneo
il y a 2 années

Je n’ai pas lu.

Mais oui, là, j’ai un peu l’impression qu’on cache la poussière sous le tapis.

ggkrail
ggkrail
il y a 2 années

Je ne crois pas que nos autorités font comme si de rien n’était. Sauf M. « deux dafalgan et au lit »…
Tant de la part de la DGEO que de la HEP (mes employeurs), je suis bombardé de recommandations, que je peux difficilement appliquer dans certains cas, car en EPS le contact entre individus est assez fréquent…
L’OMS elle-même parle de pandémie maîtrisable (hier soir, soit jeudi), donc la panique est mauvaise conseillère aussi.
Quant aux tests réservés aux personnes à risque, c’est juste que personne n’a les moyens matériel de tester tous ceux qui éternuent, donc une fois encore, il faut prioriser.

Anton Bruckner
Anton Bruckner
il y a 2 années

Je pense que le gouvernement suisse s’il n’est pas exemplaire en tout point donne les informations qu’il faut afin de ne pas créer de panique. Déjà au stade 1 et 2 de la maladie, il n’y avait plus de masques et les rayons pâtes, riz et boite de conserve étaient fortement sollicité. Imaginez un gouvernement plus alarmiste… En suite, en CH nous avons une forte responsabilité individuelle et entrepreneuriale. La preuve: l’EPFL ferme les amphi, mon employeur (près de 400 personnes) nous impose le télétravail depuis lundi, et il en va ainsi de nombreuses entreprises. Le CHUV interdit toute vacances ou congé et mobilise toute ses ressources. Restons pragmatique et n’oublions pas que la plupart des gens qui seront infectés auront le sentiment d’avoir une mauvaise grippe au pire (cf. Article et interview d’une infectiologue du CHUV dans Le Temps). Bonne fin de semaine à tous.

François Cuneo
François Cuneo
il y a 2 années

Eh bien je crois qu’on n’en est malheureusement plus là.

Je reçois aussi les mêmes mails que toi, et quand on ne peut appliquer les recommandations (comment les appliquer dans une classe, ne serait-ce que de respecter la barrière des 1 mètre!), quand les infrastructures ne suivent pas (voir ce que dit la Société pédagogique vaudoise dans 24H ce matin), eh bien il faut mettre le paquet.

La Belgique ferme ses écoles si j’ai bien compris, la France, l’Italie, et au milieu, la Suisse, elle fait comme si elle était différente…

On est plus sages que les autres, vraiment?

ggkrail
ggkrail
il y a 2 années

J’allais commencer un nouveau fil avec la réflexion suivante, mais je te réponds ici: j’adore notre système politique et le défendrai toujours, mais je crois que le fédéralisme et le multi-partisme atteint ses limites en situation de crise…
M. Macron a les pleins pouvoirs sur tous le territoire et ça change tout.

ggkrail
ggkrail
il y a 2 années

Je n’ai pas 24Heures, une image de ce que dit la SPV? SVP ? Merci ?

ysengrain
ysengrain
il y a 2 années

Les décisions qui ont fait de l’hôpital public ce qu’il est aujourd’hui datent de 1983.
À l’époque Bérégovoy ministre de la santé avait reçu pour consigne de limiter les dépenses… Et donc la production de ces dépenses.
C’est ainsi qu’on a limité le nombre de médecins formés par ce concours imbécile qui vient d’être supprimé.
Le summum de la bêtise a été atteint en 2002, en France, Quand le mode de tarification hospitalière est devenu ce qui s’appelle la T2A Qui a pour simple but d’augmenter le chiffre d’affaires en augmentant la production Mais aussi les couts.
Avec 2200 milliards de dette, je peux comprendre que l’on dise qu’on n’a pas d’argent, mais je désapprouve formellement, et j’en subis encore les conséquences en ce moment, la limitation des dépenses de santé.
Pour en revenir à Macron, je l’ai trouvé quasiment gaullien: L’approche et son critique et la mise en place–il faut voir sur place–est a priori de bon aloi

ysengrain
ysengrain
il y a 2 années

Les enfants sont peu atteints mais très disséminateurs du virus, c’est la raison de la fermeture des établissements d’enseignement.

Mirou
Mirou
il y a 2 années

La question qui me taraude le plus, c’est : « quel est donc ce fameux article que nous n’aurons pas aujourd’hui ?: « quel est donc ce fameux article que nous n’aurons pas aujourd’hui ?” Et ce, d’autant plus qu’il devait s’agir d’un article sur l’informatique…

Sans rire… Il me semble qu’il est très important d’écouter les vrais experts sur ce sujet ce qui te donne, ma foi, absolument raison… Les mesures que semble vouloir annoncer le coupSans rire… Il me semble qu’il est très important d’écouter les vrais experts sur ce sujet ce qui te donne, ma foi, absolument raison… Les mesures que semble vouloir annoncer le Conseil Fédéral (qui, contrairement à ce que tu sembles vouloir dire, n’a encore rien annoncé officiellement, ce ne sont que des rumeurs) me semblent bien faibles…

Mirou
Mirou
il y a 2 années

(J’ouvre un autre fil, il me semble que c’est un peu différent que ce que j’ai mis dans mon autre commentaire.)

Les décisions publiques, politique, il y a aussi toutes les décisions individuelles. Je suis effaré de voir le cynisme de certaines et certains qui « refusent de céder à la psychose » (sic) et n’appliquent pas les recommandations de base (ne pas donner, la main ne pas se faire la bise, par exemple).

Mirou
Mirou
il y a 2 années

(encore une parenthèse, mais plus légère)..
Comme je me suis coupé le pouce hier (rien de grave, mais c’est très ennuyeux pour taper à l’ordinateur, et je ne vous parle même pas de taper sur le téléphone…) j’utilise la dictée vocale pour écrire mes textes. Or souvent il écrit deux fois chaque phrase. Est-ce que vous savez me dire ce que je fais faux ?

François Cuneo
François Cuneo
il y a 2 années

C’est exactement ce que j’ai dit à Madame K: il a quelque que chose de De Gaulle.

Et merci de remettre en place l’historique de ce problème de la santé en France, que nous connaissons aussi chez nous.

François Cuneo
François Cuneo
il y a 2 années

Tes désirs sont des ordres!Les enseignants dans l’attente et l’incompréhension CoronavirusAlors que le Tessin vient de fermer ses classes de post-obligatoire, Vaud attend les directives des autorités sanitairesLes enseignants vaudois ont reçu mercredi un courrier leur indiquant le comportement à adopter face au Covid-19.Pour l’essentiel, il renvoie au site du Canton et à la page dédiée aux enseignants et parents, qui comporte une foire aux questions. De plus, l’affichette de l’OFSP, indiquant les mesures de protection à adopter, est placardée dans tous les établissements. Et le Département de la formation, de la jeunesse et de la culture (DFJC) a commandé des réserves de savon liquide et de papier essuie-mains pour les établissements qui en auraient besoin.«Les directives sont inapplicables! Pas de poubelles fermées, pas assez de lavabos et des collèges n’ont pas d’infirmerie» Julien Eggenberger, Président de SSP VaudAlors qu’une pétition en ligne demandant la fermeture des écoles a déjà recueilli plus de 10’000 signatures, aucune décision allant dans ce sens n’a été prise. Car les classes, cafétérias ou salles des maîtres «ne sont pas considérées par les autorités sanitaires comme des lieux à risque qui entrent dans la définition du contact étroit», indique le DFJC dans un communiqué.Quant à un éventuel seuil de malades qui pousserait le département à fermer, «il n’en existe pas, d’autant qu’il n’y a plus de chiffres fiables du nombre de personnes atteintes», répond Julien Schekter, porte-parole. Il attire en outre l’attention sur le fait que des décisions sont prises au jour le jour et que les réponses du DFJC «ne sont valables qu’à l’heure à laquelle je vous les envoie».«Il y a une incompréhension devant cette décision de ne pas fermer des classes ou des écoles parmi nos membres», indique Julien Eggenberger, président du Syndicat des services publics (SSP) Vaud.L’enseignant offre aussi un témoignage du terrain: «Aujourd’hui, il y a un cinquième de ma classe qui est malade. C’est bien plus que d’habitude à la même période. Et les collèges doivent chaque jour renvoyer chez eux des enfants malades, sans aucune anticipation possible vu qu’il n’y a plus de dépistage, ni de procédure prévue…»«La fermeture du postobligatoire au Tessin a fait monter la tension d’un cran. On ne me parle plus que de ça»Françoise Emmanuelle Nicolet, présidente de l’AVMGQuant aux directives transmises par le Canton, «elles sont inapplicables! Il n’y a pas de poubelles fermées, pas assez de lavabos, les locaux sont exigus et de nombreux collèges ne disposent pas d’infirmerie.»Et quand l’OFSP dit que les enfants ne sont pas une population à risque, «ils oublient les enfants déjà malades, les profs et le personnel». «Qu’est-ce qu’ils attendent pour prendre des mesures, voire fermer des écoles?» est le sentiment qui domine.»Cet avis est largement partagé parmi les maîtres de gymnase. «La fermeture du postobligatoire au Tessin a fait monter la tension d’un cran. On ne me parle plus que de ça», dit Françoise Emmanuelle Nicolet, présidente de l’Association vaudoise des maître·sse·s de gymnase. L’enseignante de géographie déplore aussi «l’incohérence des consignes reçues. Nous avons calculé avec des élèves l’impact de 1500 élèves qui se laveraient les mains toutes les heures et demie; c’est impossible. Et si c’est pour revenir s’asseoir à une table infectée…»Laisser aux directions le soin de prendre des décisions particulières provoque aussi des écarts. «Des collègues m’ont transmis des mails comminatoires qui leur donne l’ordre de ne rien dire sur le coronavirus et sur tout ce qui se passe dans l’établissement. Certains évoquent la Chine…»Du côté de la Société pédagogique vaudoise (SPV), Gregory Durand parle d’interrogations précises sur «que faire d’un élève ou d’un professeur qui tousse un peu», mais pas de mouvement de panique. «Mais il est clair que c’est un sujet évoqué à chaque pause! Nous nous attendons à ce que des mesures drastiques soient prises par les autorités.»

François Cuneo
François Cuneo
il y a 2 années

Ah, mais je crois une nouvelle fois qu’on a dépassé ce stade de ne pas faire paniquer les gens.

Et les personnes âgées comptent pour moi, je n’ai aucune envie que mes parents y passent parce qu’on n’a pas tout fait pour l’éviter.

Les personnes âgées comptent.

Si vous le pouvez, regardez le TJ d’hier sur la Suisse romande, à propos des gens qui meurent en Italie. De temps en temps, mettre des images (dures) sur les mots, ça permet de remettre les choses en place.

François Cuneo
François Cuneo
il y a 2 années

Je pense que ça va bouger ce matin.

Je ne vois pas comment ça ne pourrait pas être le cas.

François Cuneo
François Cuneo
il y a 2 années

Oh mon pauvre!

J’espère que ça va aller.

Non, aucune idée… désolé!

Courage!

C’est en coupant ton pain?

François Cuneo
François Cuneo
il y a 2 années

Ça me dépasse complètement aussi.

Mirou
Mirou
il y a 2 années

Non. En rangeant la vaisselle, mis le doigts sur le fameux « couteau-qui-coupe-attention ». Mais c’est rien du tout. Genre même pas 2mm… mais juste placé là où c’est chiant…

ysengrain
ysengrain
il y a 2 années

« Les cons osent tout… c’est à ça qu’on les reconnait » citation de Michel Audiard dans les Tontons flingueurs

Cyan_282
Cyan_282
il y a 2 années

A propos des “Images dures”, pour aider à comprendre la situation.Personnellement, le “Temps présent” d’il y a ~1 sem, sur le Covid-19 et son apparition en Chine, m’a clairement aidé à comprendre où nous en étions !https://pages.rts.ch/emissions/temps-present/11029338-coronavirus-enquete-aux-origines-du-desastre.htmlLa “Saturation du système de santé” est un problème REEL !!!Egalement, ce message, d’un médecin Belge, m’a bien aidé.https://www.medi-sphere.be/fr/debats/coronavirus-armageddon-ou-foutaise.html#.XmINtc9YkvJ.facebookCar, il est nécéssaire de “Comprendre” pour “Agir”.Courage à tous. Je tiens aussi à mon papa (je n’ai plus que lui… 78 ans)

RenéM
RenéM
il y a 2 années

Deux vidéos d’un chercheur français, le professeur Didier Raoult sur le thème du jour.

C’est plus intéressant que les propos d’un politique. Si des visiteurs du site travaillent dans le milieu médical, je serais content d’avoir leur retour.

Noisequik
Noisequik
il y a 2 années

Je fais entièrement confiance au Conseil Fédéral et je dois dire que j’en ai un peu marre des donneurs de leçons sur les réseaux sociaux.
Certainement que les écoles secondaires et supérieures vont fermer lundi. Pour les autres, cela sera sûrement compliqué.

François Cuneo
François Cuneo
il y a 2 années

Détestable en effet!:-)

François Cuneo
François Cuneo
il y a 2 années

Cette émission était effrayante!

François Cuneo
François Cuneo
il y a 2 années

Noisequik, il ne manquerait plus que ça qu’on ne puisse pas dire ce qu’on pense!

Et contrairement à toi, je n’ai pas toute confiance dans un Conseil fédéral qui fait passer l’économie (mis à part la culture et le sport) avant la santé de tous.

ysengrain
ysengrain
il y a 2 années

En Italie, en ce moment, sur le plan médical, en raison du manque de moyens, une politique de tri habituellement utilisée en période de guerre est en place: on ne soigne que les personnes dont on pense en fonction de critères prédéterminés qu’elles pourraient être sauvées. On comprend mieux lle nombre anormalement élevé de décès.

Thommen
Thommen
il y a 2 années

Moi aussi je suis un peu sidérée, mais ce qui m’énerve le plus, c’est de n’entendre parler que de bourses, de finances, de risques pour les entreprises et de capacités hospitalières alors que l’on ne parlent pratiquement pas du tout des MALADES.
Si on voyait un peu plus les personnes atteintes, les moqueurs et cyniques mettraient les distances et iraient se laver les mains!

Noisequik
Noisequik
il y a 2 années

Mais je ne parlais pas de toi ni de ce billet mais des gens qui se croient experts en épidémie ou d’autres sujets complexes sur Facebook, Twitter etc.

François Cuneo
François Cuneo
il y a 2 années

Mise à jour de vendredi 13, début d’après-midi: toutes les écoles vaudoises s’arrêtent jusqu’à fin avril au minimum.

Nous allons tous être mis à contribution pendant toutes les semaines à venir, y compris pendant les vacances dans un cadre horaire élargi, pour mettre au point un système de garde d’urgence et d’enseignement à domicile.

Ça va être chaud ces prochaines semaines, pour les enseignants, les directions d’école, les élèves et les parents, mais notre canton a pris, selon moi, la bonne décision.

Bravo!

ZITOO
ZITOO
il y a 2 années

« Une ruine », pas tout à fait aujourd’hui , mais en voie de l’être demain si rien ne bouge, assurément. Je connais bien les maux de l’hôpital, mais avouons que notre système de santé est toujours opérationnel, gratuit et de qualité, même si…
Macron en veut décidément aux anciens, après avoir taxé fortement les retraités et figé les pensions de ceux-ci, il les consigne à domicile…pour garder les petits enfants. LOL. En France, sauf erreur de ma part, les retraités représentent 17% du corps électoral…Tous ne sont pas encore séniles et sauront se souvenir de ses décisions au moment de placer un bulletin de vote dans l’urne, je parle des futures présidentielles de mon pays.
Les caisses de l’Etat sont vides, « pas d’argent magique » disait-il, un mensonge de plus, même si pour la bonne cause, il va ouvrir les vannes de Bercy.
Il paraît que nous sommes en guerre et donc devenus riches ?

Daniel Pesch
Daniel Pesch
il y a 2 années

Nous sommes d’accord. Je fais partie des « anciens » qu’on veut confiner. Mais, dans 2 ans, au moment de glisser mon bulletin dans l’urne, je n’aurai qu’à me souvenir de comment j’ai fait en 2017 : il n’aura pas ma voix.

Caplan
Caplan
il y a 2 années

Tiens tiens, j’en connais un dont les compétences informatiques vont être mises à contribution pour élaborer du télé-travail pour les élèves… ?

DomPython
DomPython
il y a 2 années

Aujourd’hui, je suis allé faire des courses à la Coop de mon quartier. Il m’a semblé être dans une ambiance très électrique. En entrant dans le magasin, j’ai croisé des gens qui en sortaient avec des montagnes de denrées et de papier hygiénique.

Je devais acheter des pâtes. En arrivant au rayon, j’ai cru être téléporté dans un film :

Le rayons des pâtes:

5e6bbd6dd8a094db3b1eb9ec.jpg

Et en face, celui des sauces tomates, champignons, etc

5e6bbda086ea2cf2d39e386b.jpg

Je n’ai jamais, mais jamais vu ça…

Je suis ressorti du magasin dans un état second, avec une pensée pour celles et ceux qui vivent dans des pays en guerre…

François Cuneo
François Cuneo
il y a 2 années

Oui ben bon, pas évident à inventer…

François Cuneo
François Cuneo
il y a 2 années

Oui, étrange ambiance, même dans les rues.

François Cuneo
François Cuneo
il y a 2 années

J’avais compris que tu ne parlais pas de moi, mais je crois que tout le monde est inquiet, tout le monde a son avis sur la chose, je pense que c’est normal, ça permet de ressortir de ses angoisses.

WHyNot
WHyNot
il y a 2 années

Je ne suis pas médecin, mais travaillant dans le domaine de la recherche biomédicale, je connais Didier Raoult par (certaines de) ses (trèèès nombreuses) publications scientifiques, sans le connaitre personnellement ni l’avoir rencontré directement.

Pour savoir ce que pense un autre expert en maladies infectieuses, vous pouvez regarder ces vidéos


ou
https://www.france.tv/france-2/coronavirus-posez-vos-questions/1316045-quels-traitements-contre-le-coronavirus.html

Noisequik
Noisequik
il y a 2 années

Les gens deviennent fous, dévalisent les magasins pour du papier toilette…

Soheil
Soheil
il y a 2 années

Pour baisser les coûts de la santé, le meilleur remède est de prévenir plutôt que guérir.

Mon médecin me disait un jour: si tous mes patients se soignaient comme vous je pourrais fermer mon cabinet. Si tout le monde se portait bien certaines firmes bâloises pourraient fermer leurs usines. Impensable pour notre ministre de la santé qui préfère faire semblant de beaucoup réfléchir et de tout faire pour baisser les coûts, en commençant par baisser les coûts de la “main d’œuvre” hospitalière comme ferait n’importe quel PDG soucieux de rentabilité.

Le vrai problème c’est qu’aujourd’hui le monde économique passe avant tout. Dans le traitement de cette épidémie, le conseil fédéral a fait passer l’économie avant le reste. Et Trump n’a décidé d’agir que quand la Bourse a commencé a chuter.

Daniel Pesch
Daniel Pesch
il y a 2 années

Bon, ben, il reste les Barilla, les meilleures…

Ange
Ange
il y a 2 années

Merci pour le leine vers l’article du médecin belge. Article très éclairant.

François Cuneo
François Cuneo
il y a 2 années

Il faut savoir que beaucoup doutaient encore du sérieux de cette épidémie en début de semaine passée.

Le pire chez nous ayant été le Conseiller d’Etat Leuba qui a minimisé le matin à la radio et le soir pendant téléjournal cette maladie. De quoi était-il ministre au fait? Pour les non-Vaudois, de l’économie, mais vous l’aviez deviné, n’est-ce pas?).

Cela dit, oui, bien sûr, l’hygiène de vie a une importance sur notre santé, mais il reste des gens qui ont beaucoup moins de chance que les autres, ce serait injuste de les culpabiliser en disant que c’est de leur faute s’ils sont malades.

François Cuneo
François Cuneo
il y a 2 années

Très intéressant. J’espère que la médecine va tenir compte de son avis et de celles des spécialistes chinois.

Soheil
Soheil
il y a 2 années

Loin de moi l’idée de culpabiliser qui que ce soit, mais je pense que si tout le monde donnait la priorité à la prévention et aux soins naturels (et s’ils étaient remboursés, au moins en partie) il y aurait sans doute deux fois moins de malades. Mais chaque fois qu’on propose une solution alternative aux problèmes de notre société, la réponse est: mais vous allez mettre beaucoup de gens au chômage!

Caplan
Caplan
il y a 2 années

Si la bêtise immunisait contre le coronavirus, Leuba serait tranquille. Chaque fois qu’il s’exprime, il ânonne des lieux communs du café du commerce. C’est pitoyable.

Noisequik
Noisequik
il y a 2 années

Contre ce virus, c’est difficile de s’immuniser en amont. Un spécialiste disait justement sur Inter que rien ne nous dit que ce n’est pas un organisme “trop” immunisé qui se sur-défend contre le virus en attaquant les poumons !

Soheil
Soheil
il y a 2 années

Oui, c’est juste. En fait je ne parlais pas du coronavirus, je réagissais seulement à la parenthèse de François sur l’assurance maladie et les restrictions budgétaires dans les hôpitaux.

Noisequik
Noisequik
il y a 2 années

Oui, j’essaie d’utiliser au maximum des huiles essentielles pour me soigner et en prévention mais je sais que cela ne sera pas forcément suffisant. Cela fait des années que je n’ai rien envoyé à mon assurance maladie (franchise de 2500.–)

Cyan_282
Cyan_282
il y a 2 années

Je t’en pries,
De mon côté, j’ai lu cet article il y a ~ 2 semaine, et cela m’a également beaucoup aidé à comprendre la problématique. Et… depuis que j’ai compris, je suis beaucoup plus attentifs au directives fédérale !

François Cuneo
François Cuneo
il y a 2 années

On voit la même chose avec notre industrie d’armement… C’est une honte. Et puis, disent-ils, si nous on ne le fait pas, d’autres le feront, alors…

Alors quoi bordel? On arrive à se lever le matin et se regarder dans le miroir quand on fabrique des grenades ou autres saloperies du même genre? Même quand on est au bas de l’échelle? Moi, je n’y arriverai pas.

François Cuneo
François Cuneo
il y a 2 années

Je me soigne préventivement depuis des années avec des médecines naturelles aussi.

Et je fais très attention à ce que je mange. La démarche du pain maison au quotidien en est un élément.

Le bio un autre.

François Cuneo
François Cuneo
il y a 2 années

Et si tu savais à quel point il est vulgaire! Je l’ai vu, quand j’étais syndic, que nous parlions de la fusion de communes, en face de nous, à mâcher son chewing-gum à l’américaine en ayant la bouche à moitié ouverte, pendant plus d’une heure.
Comme tu dis, c’était pitoyable.
Oups… mon devoir de réserve…
Trop tard, tant pis.

Soheil
Soheil
il y a 2 années

On m’a transmis ces informations dont je ne connais pas la source. Le texte est très long, mais il contient quelques détails intéressants:

Information d’un chercheur collaborant avec le groupe de travail qui lutte contre l’épidémie de coronavirus: Nous transmettons ici à tous des informations claires, simples et accessibles, qui décrivent exactement ce qu’est le virus Covid-19 (Coronavirus), comment il se transmet d’une personne à l’autre et comment il peut être neutralisé dans la vie de tous les jours.

L’infection par le virus ne provoque pas un rhume avec écoulement nasal ou une toux grasse, mais une toux sèche, c’est la chose la plus facile à reconnaître.

Le virus ne résiste pas à la chaleur et meurt s’il est exposé à des températures de 26-27 degrés : il faut donc souvent consommer des boissons chaudes comme du thé, de la tisane ou de la soupe pendant la journée, ou simplement de l’eau chaude : les liquides chauds neutralisent le virus, donc évitez de boire de l’eau glacée.

Et pour ceux qui peuvent le faire, exposez-vous au soleil !

1. La taille du virus est assez grande (diamètre d’environ 400-500 nanomètres), donc n’importe quel type de masque peut l’arrêter : dans la vie normale, les masques spéciaux ne sont pas nécessaires, des masques simples suffisent. En revanche, la situation est différente pour les médecins et les professionnels de santé qui sont exposés à de fortes charges virales et doivent utiliser des équipements spéciaux.

2. Lorsque le virus se trouve sur des surfaces métalliques, il survit pendant environ 12 heures. Ainsi, lorsque vous touchez des surfaces métalliques telles que des poignées de portes, des appareils électroménagers, des barres de tramways, etc., lavez-vous bien les mains et désinfectez-les soigneusement.

3. Le virus peut vivre niché dans les vêtements et les tissus pendant environ 6/12 heures : les détergents normaux peuvent le tuer. Pour les vêtements qui ne peuvent pas être lavés tous les jours, vous pouvez les exposer au soleil de façon prolongée, le Covid 19 ne résistera pas.

Comment le Covid 19 se manifeste :

1. Le virus s’installe d’abord dans la gorge, provoquant une inflammation et une sensation de gorge sèche : ce symptôme peut durer 3/4 jours.

2. le virus voyage ensuite à travers l’humidité présente dans les voies respiratoires, descend dans la trachée, puis s’installe dans les poumons, provoquant une pneumonie. Cette étape dure environ 5/6 jours.

3. La pneumonie se produit par une forte fièvre et des difficultés à respirer, mais elle n’est pas accompagnée des frissonnements classiques. Si vous avez la sensation de vous étouffer, contactez immédiatement votre médecin.

Comment pouvez-vous l’éviter ?

1. La transmission du virus se fait surtout par contact direct, en touchant des tissus ou des matériaux sur lesquels le virus est présent : il est essentiel de se laver les mains fréquemment.

Le virus ne survit sur vos mains que pendant une dizaine de minutes, mais en dix minutes, beaucoup de choses peuvent arriver : se frotter les yeux ou se gratter le nez par exemple, et ainsi laissez le virus entrer dans votre gorge…

Alors, pour votre propre bien et pour celui des autres, lavez-vous les mains très souvent et désinfectez-les !

2. Vous pouvez vous gargariser avec une solution désinfectante qui élimine ou minimise la quantité de virus qui pourrait entrer dans votre gorge, ainsi vous l’éliminez avant qu’il ne descende dans la trachée puis dans les poumons.

3. désinfecter le clavier des ordinateurs et des téléphones portables.

De plus, le Covid19 peut ne pas présenter de signes d’infection pendant de nombreux jours, pendant lesquels on ne peut pas savoir si une personne est infectée ou pas.

Mais lorsque vous avez de la fièvre et/ou que vous toussez, vos poumons sont généralement déjà pris à 50%. Les experts suggèrent donc de faire une simple vérification que l’on peut faire soi-même tous les matins:

Prenez une grande respiration et retenez votre souffle pendant plus de 10 secondes. Si vous y parvenez sans tousser, sans sentiment d’oppression, etc., cela montre qu’il n’y a pas de fibrose dans les poumons, ce qui indique essentiellement l’absence d’infection.

Dans des moments aussi critiques, faites cette vérification chaque matin dans un environnement d’air propre.

Ce sont là des informations et des conseils simples de médecins qui traitent les cas de COVID-19.

Autre conseil simple, on doit s’assurer de garder la gorge humide, au moins la moins sèche possible. Buvez quelques gorgées d’eau au moins toutes les 15 à 20 minutes.

POURQUOI ? Même si le virus pénètre dans votre bouche… l’eau ou d’autres liquides l’emporteront par l’œsophage et dans l’estomac. Une fois dans l’estomac, l’acide gastrique va tuer le virus. Si vous ne buvez pas assez d’eau régulièrement, le virus pourra ainsi pénétrer plus facilement dans vos poumons.

Partagez cette information avec votre famille, vos amis et vos connaissances, la solidarité et le sens civique comptent.

nicolas monguzzi
nicolas monguzzi
il y a 2 années

Oui, je sais. En fait Siri arrive à lire dans tes pensées. Et vu que toi, contrairement à d’autres, tu penses à tes phrases avant de les dire… 😉

nicolas monguzzi
nicolas monguzzi
il y a 2 années

est-ce vraiment pertinent dans une situation grave comme celle que nous sommes tous en train de vivre de transmettre des «informations dont je ne connais pas la source»?

Daniel Pesch
Daniel Pesch
il y a 2 années

Attention !J’ai trouvé ce même texte (qui ne cite pas ses sources) sur Face de Bouc, voir ci-dessous.Il est donné comme fake news par l’AFP :https://factuel.afp.com/coronavirus-la-liste-des-pretendus-conseils-simples-et-accessibles-tous-ne-pas-suivrePrudence donc avec ce type de bullshit !Il est certain que des salauds mal intentionnés vont profiter du phénomène mondial provoqué par ce virus et du nombre insensé de connexions qu’il induit. Les premières victimes seront, comme pour le Codiv-19, les anciens peu habitués aux embrouilles du net.5e6d081b46fa8174274fa2e6.jpg

Soheil
Soheil
il y a 2 années

Oui, en effet, j’aurais dû faire une recherche avant. Mais j’ai bien pensé bien que quelqu’un rectifierait les points erronés. Toutefois, l’idée que le virus ne résiste pas à la chaleur (mais bien plus que 27°) ne me paraît pas si absurde dès lors que le corps lui-même se défend en élevant sa température.

Soheil
Soheil
il y a 2 années

Comme on ne peut pas éditer les commentaires, je l’ai supprimé pour ne pas polluer ce blog. C’était l’idée de la température et celle de beaucoup boire qui me paraissaient intéressantes à creuser (de toute façon je bois beaucoup étant à jeun depuis une douzaine de jours). Mais c’est vrai que cela s’applique à toutes les maladies.

nicolas monguzzi
nicolas monguzzi
il y a 2 années

et alors, ne penses-tu pas que les gouvernements de tous les pays auraient conseillé aux gens de faire des saunas et le probleme aurait été resolu en deux jours?
https://factuel.afp.com/coronavirus-la-liste-des-pretendus-conseils-simples-et-accessibles-tous-ne-pas-suivre

Soheil
Soheil
il y a 2 années

Tu as raison. Je reconnais avoir été un peu léger sur ce coup. Ce n’est pourtant pas dans ma nature, doutant toujours de tout et réfléchissant plutôt deux fois qu’une. J’ai l’habitude de boire beaucoup de thé et de tisanes. Il y a douze jours, donc avant que la situation arrive à la gravité qu’on luit connaît, j’avais commencé mon jeûne printanier annuel. Un jeûne à l’eau, sans thé ni infusions. Je me suis donc mis à boire de l’eau chaude. Je me disais par ailleurs: le virus étant plus virulent sur des organismes fragiles, ce n’est pas le moment de prendre froid. Je ne me suis donc pas découvert d’un fil. J’ai probablement reconnu dans ce texte un ou deux de mes comportements et je l’ai envoyé un peu vite. L’idée de tuer le virus à 27° est absurde, mais celle de renforcer les défenses immunitaires ou tout au moins d’éviter un rhume ou un refroidissement est celle que j’ai adoptée pour moi. Cela ne remplace pas les recommandations officielles mais s’y ajoute.

Mirou
Mirou
il y a 2 années

Et bien… Si seulement je réfléchissais toujours avant de parler….

Mirou
Mirou
il y a 2 années

J’ai suivi les deux conférences de presse en direct, celle du Canton vaud, et celle du Conseil Fédéral. C’était quand même impressionnant. On peut peut-être encore critiquer (on peut toujours critiquer), l’éventuel retard de l’action, ou la relative faiblesse des mesures, mais le niveau de préparation de ces deux exécutifs m’a sidéré. Le niveau de détail de la présentation du canton, ainsi que celle du Conseil Fédéral ! Dont les membres sont restés pendant plus d’une heure (me semble) à répondre à toutes les questions, précises, avec honnêteté (même un humble « ça je sais pas, et mon collègue non plus on dirait »). Je ne sais pas si d’autres pays on vu leur ministre de l’économie détailler les mesures d’aides à ce point dont le fameux « X millions pour la culture » (je ne me souviens plus le montant)Je pense qu’on peut être assez fiers de notre pays et de son système gouvernemental. Tout ça était très clair, sur la gravité de la situation, mais aussi sur les mesures à prendre… Alors quand je vois « les gens » dans la Migros, à la Pharmacie, sur les terrasses apparemment, s’agglutiner les uns sur les autres ça me rend cinglé: « 2 mètres » ! C’est pas compliqué: tu étends les bras: 2 mètres, c’est un peu plus que ça.Je comprends pour le coup que la France ferme tout. Individuellement, on est incapable de se policer. Il faut que ça vienne d’en haut. Hier, le Canton de Vaud a annoncé la fermeture des cafés et autres à 22h. Il semble que cet horaire soit un ajout aux mesures annoncées vendredi (je ne suis pas certain, il me semble que c’est aussi que l’ordonnance d’application a été appliquées tard). Je reste persuadé que les restrictions vont aller croissantes si nous, les gens, ne nous disciplinons pas plus.(c’est quand même plus facile de taper quand les 10 doigts sont opérationnels, je me lâche :-))

Zallag
Zallag
il y a 2 années

Je te passe le lien qui se rapporte à ça. C’était ce matin, là : https://www.rts.ch/play/radio/medialogues/audio/medialogues?id=11129342. Pour aller tout de suite au vif de ce sujet, commence à écouter vers 16’52” environ. Et pour rappel la faussement fiable info était donc http://www.trombosi.org/it/news/newsDetail.html?DETTAGLIO=ff808081699bab4301707688f72a0020.C’est ce document, ici en italien (il existe aussi une version en anglais) qui a par la suite été traduit en plusieurs langues et c’est répandu de manière… virale sur les réseaux sociaux.L’explication de la naissance de cette fausse nouvelle me semble très intéressante.Il m’a fallu un petit peu de temps quand même pour arriver à décortiquer ça.

François Cuneo
François Cuneo
il y a 2 années

Et nous, on nous envoie faire la garde d’enfants, accueillir des parents (on ne sait pas combien) demain à 7:00, sans gants, sans masque…

Les enseignantes vont être par tranches de 4 heures en présence d’enfants dont certains seront certainement porteurs, les autres enfants aussi.

On joue avec notre santé.

Je comprends bien pourquoi une garde est encore nécessaire (pour combien de temps? Le confinement s’approche), mais je ne comprends pas pourquoi les hôpitaux ont des masques, et nous n’en avons pas, tout comme les caissières de la Migros n’en ont pas non plus, pour ne prendre que cet exemple.

Franchement?

J’ai peur.

Daniel Pesch
Daniel Pesch
il y a 2 années

Merci Zallag pour l’enquête et la confirmation de la fausse info.

Ici, aujourd’hui, alors qu’on nous serine le confinement, on nous a fait prendre le risque d’aller voter. Et, subséquemment, de propager le virus.

Si demain on nous déclare que le second tour est reporté, cela marquera une fois de plus l’immaturité, l’irresponsabilité et l’amateurisme du pouvoir législatif actuel. Car le report du deuxième tour entraînera l’annulation du premier (et heureusement, vu le taux de participation ridiculement bas). Les électeurs exposés ce dimanche qui seront sortis des bureaux de vote avec le virus apprécieront… Le petit homme aux accents gaulliens ferait bien de se poser la question du pouvoir vertical et sa hautaine position vis à vis de ses concitoyens.

Mirou
Mirou
il y a 2 années

5e6f33c5c48c6b63735f0f9e.jpeg

Mirou
Mirou
il y a 2 années

C’est sur que là, vous êtes au front de la même manière que les soignant·e·s, sans le matériel ou la formation adéquate pour vous protéger.

En vrai, si tout le monde suivant correctement les instructions des gouvernements – sans oublier que s’occuper de la garde des enfants et non seulement une obligation légale, mais est valable pour justifier une absence au travail, quoiqu’en dise votre patron – vous n’auriez pas grande monde, ce matin.

Dans tous les cas. Tout de bon, et bon courage…

François Cuneo
François Cuneo
il y a 2 années

C’est plus particulièrement la dernière phrase qui m’intéresse.

J’étais à 6:30 dans un de mes collèges, les parents ont bien joué le jeu. Je crois que tout le monde se rend compte de la gravité de la situation.
Cela dit, pas de masques pour les enseignantes qui s’occupent des élèves, et bien sûr pas de masques pour les élèves… Idem pour le parascolaire qui garde en partie les enfants: aucune protection autre que du désinfectant.
Une collègue m’a donné un masque (neuf!!) qu’elle avait chez elle. pour l’entretien avec les parents.

François Cuneo
François Cuneo
il y a 2 années

Merci.
J’ai vu votre mail de 2bC, j’en parle rapidement demain!:-))

Mirou
Mirou
il y a 2 années

Oh c‘est gentil 🙂

Mirou
Mirou
il y a 2 années

J’ai l’impression qu’à part certain·e·s ados, deux ou trois retraité·e·s (dont mon père ?) ont bien compris les enjeux…

François Cuneo
François Cuneo
il y a 2 années

Je suis allé faire quelques courses vers midi, les produits de première nécessité, il n’y en a plus, dans les deux supermarchés près de mon école.

Mais les gens respectaient dans la file les marquages au sol, donc les distances entre deux personnes.

Dans mon collège principal, les ados peuvent venir chercher leurs affaires, mais ils ne doivent pas être plus qu’un dans le bâtiment.

Ils attendent et comprennent.

Mirou
Mirou
il y a 2 années

on nous promet pourtant que l’approvisionnement est garanti. Il faudrait interdire aux gens d’emporter plus que pour une semaine de “choses” (d’après un calcul trouver sur un site américain, une dame “tient” 6 jours avec un rouleau de PQ, et un homme 1 mois….).

Mirou
Mirou
il y a 2 années

Un à la fois ! wow…

Daniel Pesch
Daniel Pesch
il y a 2 années

La Radio Télévision Belge communique aussi sur :

Coronavirus : comment éviter les fake news ?

Zallag
Zallag
il y a 2 années

Pareil pour la Suisse, c’est . Et bien sûr qu’on y trouve quantité d’informations fiables, récentes, et très régulièrement réactualisées.

Soheil
Soheil
il y a 2 années

Merci Zallag et Daniel pour cette mise au point. Ce message m’avait été transmis par mon fils qui depuis plusieurs jours n’arrête pas de me pousser à prendre toutes les précautions même les plus inutiles. J’ai essayé après coup d’expliquer ce qui a pu endormir ma vigilance, mais je ne comprends toujours pas. Un accès soudain de naïveté je suppose, à moins que ce ne soit mon état naturel. Mais bon, c’est bien connu, les cons ça ose tout: là je me suis trahi !

Daniel Pesch
Daniel Pesch
il y a 2 années

Ne te culpabilise pas trop quand même cher Soheil, tu es loin d’être le seul a y avoir sinon cru, au moins à avoir été ébranlé par ces messages insidieux, au point de, croyant bien faire, tu les a partagés. Ce n’est pas si grave. J’ai reçu plusieurs mails de copains ou connaissances relayant également ces bêtises. C’est la répétition qui en fait un phénomène anxiogène. Le seul message à faire passer c’est : “suivez les directives officielles”. Nos gouvernants ont enfin compris les dangers qu’ils nous ont fait courir ces derniers 15 jours (notamment ici en nous envoyant aux urnes dimanche dernier… ce qu’ils n’admettent toujours pas !).

ZITOO
ZITOO
il y a 2 années

Tout à fait d’accord, une armée de playmobiles qui s’est discréditée une fois de plus.
Hier, je suis resté chez moi. J’ai bien fait, une nouvelle danse sera annoncée ce soir : le twist du père Macron.

Olivier Laprais
Olivier Laprais
il y a 2 années

Comme quoi rien n’est acquis en médecine : les enfants ne seraient pas tant disséminateurs comme on le croyait au début !

Albert de St-Félix
Albert de St-Félix
il y a 2 années

La mort fait son choix selon un calendrier qui lui est propre…Reste que certains s’en fichent et font comme si de rien n’était, les mesures de sécurité ce n’est pas pour eux, ils ouvrent toute grande la porte pour plein d’attaques, Covid-19 et autres

89
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x