Photo Grancy, donnez-leur une chance, je pense qu’ils la méritent

Vendredi, dans le train au retour d’Amsterdam, j’ai reçu un mail de Stéphane, l’un des repreneurs de Photo Grancy à Lausanne qui me disait un peu gêné que lorsqu’on tapait « Photo Grancy » sur Internet, mon article sur la fin du Photo Grancy de Charles et d’Heidi apparaissait en troisième position, ce qui faisait croire à ceux qui faisaient une recherche sur le Web que le magasin avait cessé toute activité.

Stéphane me proposait très gentiment de changer le titre de l’article juste pour montrer que l’activité du magasin avait repris, pour ne pas induire les gens en erreur.

Je m’en voudrais vraiment de pénaliser, même dans la petite mesure qui est la mienne, la reprise de cette échoppe. Le but de l’article en question était de montrer que je regrettais le départ de Charles et de Heidi, d’ailleurs, au moment de l’écrire, je ne savais pas que le magasin serait repris.

J’ai donc mis mon article à jour en mettant la citation suivante en son début:

Voilà! Charles et Heidi resteront dans mon cœur, j’espère qu’ils pourront relancer quelque chose, mais en attendant, Photo Grancy a été repris par des gens qui semblent avoir les mêmes motivations que leurs prédécesseurs.

Je suis déjà passé deux fois les voir, j’ai découvert de nouveaux gadgets pour nos appareils, j’ai pu discuter un tout petit peu avec Stéphane (qui commente d’ailleurs cet article) et je dois dire que c’était très chouette.

Le concept de Photo Grancy reste pareil: des bons prix, du conseil, et de la reprise de matériel.

Alors, les anciens, faites comme moi, donnez-leur une chance, vous risquez de ne pas être déçus.

Ce n’est pas Charles, ce n’est pas Heidi, mais c’est très bien aussi.

Pour aller un tout petit peu plus loin, je dirais que j’ai senti dans ce magasin en face de moi des gens à l’écoute.

Stéphane, puisque c’est lui qui a écrit le mail, a juste un humour un peu pince-sans-rire qu’en à peine quelques minutes et deux coups de téléphone, j’ai pu déjà apprécier, et montre des connaissances que j’aime retrouver chez quelqu’un chez qui je vais acheter mes appareils de photo.

Alors voilà, pour l’instant, je n’en sais pas plus, mais je sens que j’aurai du plaisir à revenir dans ce magasin.

Comme je l’écrivais dans ma citation, je vous conseille, si vous étiez un habitué de ce magasin, d’aller voir de temps en temps ce qui s’y passe.

Parce que des maisons comme celle-là et cette philosophie, ça vaut la peine qu’elles perdurent!