Antidote 10 v5: présentation de l’alternative de l’abonnement individuel et famille

J’ai fait le test complet d’Antidote 10 ici, il y a pile-poil deux ans.

Rappelons qu’Andidote est une suite d’outils qui permettent à chacun de mieux s’exprimer à l’écrit (mais aussi à l’oral) à l’aide d’un correcteur pour le moins performant, de divers dictionnaires très complets et de guides qui le sont tout autant.

La version 5 de la déclinaison 10 est sortie il y a peu de temps et apporte de nombreuses nouveautés qui sont listées sur cette page et bien trop nombreuses pour être répertoriées ici.

Je noterai tout de même

  • la disponibilité du logiciel pour les nouveaux Mac en natif;
  • le support complet du logiciel avec Big Sur (ce qui n’est jamais simple avec Apple);
  • le support intégral de Mail 14 avec le connecteur qui vient d’apparaître, une heure avant que j’écrive la présente liste (j’ai fait quelques tests, les bugs présents auparavant dans ce logiciel chez moi sont visiblement corrigés);
  • 500 nouveaux mots en français, 5’000 en anglais
  • 20 000 nouvelles traductions

Et de nouvelles intégrations (en plus de toutes celles qui y étaient déjà):

  • Intégration à DayOne
  • Intégration à Mellel 5
  • Intégration à MS Visual Studio Code
  • Intégration à Texpad
  • Intégration ouverte par Accessibilité

Notez cette dernière option qui ressuscite une des énormes qualités d’Antidote: la possibilité de travailler avec un très grand nombre de logiciels, possibilité qui avait été “tuée” par Apple sous Catalina.

Ainsi, je peux, par exemple, corriger mes textes dans l’application Agenda et Spark (même si Anti-oups n’est pas actif dans ce gestionnaire de courriels).

Bon, certains logiciels restent allergiques, comme les preneurs de notes Evernote ou DevonThink, mais l’ouverture est bien là, et sur ce point, Antidote est imbattable.

Revenons-en aux abonnements

J’avais déjà parlé dans mon test de l’abonnement à Antidote+, qui permet de synchroniser nos dictionnaires, nos listes de mots, nos favoris dans un nuage et surtout d’utiliser la version Web d’Antidote, ce qui peut être pratique si vous n’utilisez pas votre ordinateur personnel, ou si vous êtes sur votre iPad et que vous désirez corriger un texte.

Antidote+ était alors en version bêta, mais il vient de passer en mode de production pour toutes et tous.

Que ce soit bien clair, Antidote 10 est toujours disponible en version individuelle, et je suis presque sûr qu’il le restera par la suite lorsque sortiront une version 11, puis une 12.

Merci donc de ne pas traiter l’éditeur de tous les noms, Antidote+ est un service complet qui se paie, ce qui est bien normal.

Que ce soit très clair aussi: sans le service Antidote+, en licence perpétuelle, Antidote 10 est imbattable pour l’utilisateur individuel puisqu’il revient 119 € en version monolingue et 159 € en version bilingue et que la durée de vie d’un grand numéro de version d’Antidote est actuellement de trois ans environ, jusqu’à l’apparition d’une nouvelle version.

Le même utilisateur paiera 59 € par année pour une version monolingue, qui, si on les multiplie par 3, seront donc un tiers plus cher que la licence individuelle.

Oui, certes, mais pour ce prix, l’abonné ne pourra pas bénéficier de la version Web d’Antidote, ni des nouvelles versions mobiles, qui sont, elles, facturées normalement (si on n’a pas d’abonnement Antidote+), elles aussi à l’abonnement, à savoir 4.99 € par an ou 7.49 par an également, bien sûr pour la version bilingue.

Moi ce qui m’intéresse, dans la nouvelle offre de Druide c’est l’abonnement familial à Andidote+.

Pour la somme de 119 € en monolingue, ou 149 € en bilingue, et ce par année, vous obtenez 5 comptes complets, bien séparés les uns des autres avec une gestion individuelle de chacun d’entre eux.

Personnellement, j’avais une version bilingue d’Antidote 10, et le passage vers Antidote+, en mode familial, pour une année m’a coûté 75 €.

Ma section de gestion des abonnements.

Comme vous le voyez ci-dessus, la gestion des abonnements est toute simple: ici, j’ai envoyé deux invitations à des membres de ma famille. Pour en inviter un autre, je clique sur l’icône “+”.

Il suffit d’entrer l’adresse mail de la personne invitée, de confirmer qu’elle habite bien sous votre toit, de choisir Invitation par courriel si la personne a plus de 15 ans ou l’option prévue pour les plus jeunes, et elle est belle, votre invité reçoit le courriel suivant:

En acceptant l’invitation, la personne invitée crée son compte, peut télécharger les logiciels qui lui conviennent, et devient totalement indépendante de vous.

Tout ce qui concerne les mots de passe et la gestion du compte sera effectué par elle en direct avec Antidote+ ou avec Druide, si vous préférez.

La seule chose que vous avez à gérer, c’est continuer à payer ou arrêter de le faire, en ce cas, tous les abonnements seront caducs à la date d’échéance de renouvellement de votre abonnement familial.

Vous pouvez aussi, bien évidemment, retirer le droit à l’abonnement d’une personne.

Si vous le faites, il est évident qu’elle vous maudira pour l’éternité, mais c’est vous qui voyez.

Dans l’abonnement, comme je l’ai dit, tous ont la possibilité de télécharger l’application pour iOS, iPad OS ou Android, de se connecter lors du premier lancement à son compte, et de travailler sur une interface totalement rafraîchie.

Notez que si vous avez la version bilingue d’Antidote, l’application permet de traduire des mots.

Ah! Encore une chose: si vous avez acheté Antidote+, faites très attention de télécharger la bonne version, à savoir celle qui correspond à votre abonnement (française, anglaise, ou bilingue), sans quoi, le serveur ne vous reconnaîtra pas le droit de l’utiliser, je me suis fait piéger moi-même.

En conclusion

Antidote 10 en version 5 a fait un bond en avant en matière d’intégration dans de nombreux logiciels, au point que tous ne sont pas listés sur les pages qui les énumèrent chez Druide, et Dieu sait si ce progrès est important, merci Accessibilité.

Si Antidote vous va bien comme ça, continuez à l’utiliser en version permanente, il n’y a pas de problème.

Maintenant, si vous pensez avoir besoin des bienfaits du logiciel à un autre endroit que sur votre poste de travail, Antidote+ est un service qui vaut le coup, ne serait-ce que pour synchroniser vos dictionnaires personnels entre Antidote Web et Antidote 10, ou entre deux ordinateurs.

En abonnement familial, son prix est tout à fait raisonnable, et vos enfants tireront certainement bénéfice de ses nombreux outils.

Allez, un Too Much Bô de plus pour ce superbe produit.