Test de MacUpdater 2, à ne pas confondre avec MacUpdate (et c’est tant mieux!)

J’ai été un fan absolu, il y a bien des années de cela, du site Versiontracker, un site qui annonçait toutes les mises à jour disponibles pour les logiciels fonctionnant sur Macintosh.

Ah, les beaux souvenirs!

Je me rappelle ce plaisir de découvrir des nouveautés à travers ce site; j’y allais trois fois par jour, voire plus, et c’était encore mieux lorsque je rentrais de vacances pendant lesquelles je n’avais pas accès au Web (eh oui, c’était il n’y a pas si longtemps), lorsque je regardais avec délice les pages défiler jusqu’au jour de mon départ, espérant trouver des pépites pour ma machine sorties pendant mon absence.

Pourquoi j’ai quitté Versiontracker

Et puis, Versiontracker a été racheté par Macupdate, et déjà, là, ça n’a plus été le même plaisir.

S’en sont suivies les mises à jour intégrées aux logiciels, vérifiant au démarrage l’existence d’un correctif ou d’une nouvelle version.

Puis, l’arrivée du MacApp Store qui nous propose un suivi complet des logiciels achetés sur cette plateforme.

Du coup, Macupdate est devenu un peu moins intéressant.

Cela ne m’a pas empêché de garder un compte chez eux qui me permettait d’avoir un petit logiciel qui comparait dans son coin les versions de mes logiciels avec ceux des éditeurs, me signalant ceux qui n’étaient pas à jour.

Mais ce qui a définitivement cassé le jouet, c’est que plusieurs rumeurs courent sur Macupdate: en gros, lorsque vous téléchargez des logiciels sur sa plateforme, le site ajoute des adwares à certains d’entre eux, qui vont multiplier les publicités lorsque vous naviguez.

Raison pour laquelle je consultais encore Macupdate, mais que je téléchargeais plus rien chez eux, depuis longtemps.

La goutte qui vient de faire déborder le vase? Macupdate a été racheté devinez par qui? Les affreux qui mettent à notre disposition MacKeeper, le logiciel qu’il ne faut surtout pas installer sur nos Mac si on veut qu’ils soient en bonne santé et que je ne mets pas en lien, pour vous éviter d’aller vous faire prendre par cette bande aux moyens qui doivent être colossaux, puisqu’ils font de la pub partout sur le Net, même sur des sites sérieux, je n’ai d’ailleurs jamais compris que ces derniers ne les virent pas immédiatement.

C’est là qu’intervient Macupdater

MacUpdater est un logiciel signé CoreCode et qui ne dépend pas d’une plateforme du type “Macupdate”.

MacUpdater n’a donc rien à voir avec MacUpdate!

MacUpdater est, lui, un logiciel sûr, voyez ce qu’ils expliquent dans leurs FAQ:

Question:

Et la sécurité? D’où MacUpdater télécharge les mises à jour?

Réponse:

Nous téléchargeons toujours les mises à jour directement auprès du fournisseur de l’application. De nos jours, de nombreux fournisseurs d’applications hébergent leurs applications dans le cloud, mais nous utilisons toujours les URL qui sont utilisées:
• soit lors du téléchargement de l’application directement depuis leur page d’accueil officielle
• soit lors du téléchargement d’une mise à jour avec la fonction intégrée “vérifier les mises à jour” (si disponible).

(Le plus souvent, mais pas toujours, ces deux éléments doivent être identiques)

Vous pouvez facilement le vérifier, car à chaque téléchargement, vous voyez l’URL utilisée. Et vous pouvez même consulter l’URL au préalable en cliquant sur le bouton info à côté du bouton “Mettre à jour l’application”.

Étant donné que les URL de téléchargement d’origine du fournisseur de l’application sont utilisées, la sécurité de l’utilisation de MacUpdater est la même que lors du téléchargement directement à partir de la page d’accueil ou lors de l’utilisation d’une fonction “Rechercher les mises à jour…” dans une application. En fait, la sécurité est encore meilleure, car lorsqu’un domaine d’un fournisseur d’application est déconnecté, nous supprimons les téléchargements correspondants et ne les rajoutons pas sans examen. De plus, nous comparons les “signatures de code” des 1000 applications les plus populaires avec les signatures de code officielles des fournisseurs et bloquerons toute mise à jour ayant une signature inattendue.

Macupdater

MacUpdater gère

  • plus de 5 800 applications en prise en charge de niveau 1. Vous pouvez les mettre à jour vers la dernière version entièrement automatiquement à partir de MacUpdater;
  • plus de 60’000 applications en prise en charge de niveau 2. Ces applications affichent les informations de version les plus récentes dans MacUpdater, mais MacUpdater est incapable de les mettre à jour sans votre aide. 

MacUpdater n’affiche pas bêtement la dernière application sortie sur le marché, mais celle qui est la dernière pouvant fonctionner sur votre système.

Il vous dit, la plupart du temps, quand une mise à jour vous coûtera de l’argent.

Voyons un peu comment se présente ce logiciel.

Il fonctionne soit en tâche de fond, soit manuellement, quand vous le demandez.

Il apparaît dans la barre de menus, avec le nombre d’applications qui doivent être mises à jour.

Ici, j’ai caché le menu permanent dans la barre secondaire de Bartender, je n’ai pas besoin de l’avoir toujours sous les yeux.

Ce menu affiche ceci:

Ce qui est plus agréable, c’est bien sûr d’ouvrir la fenêtre complète de MacUpdater qui ressemble à ceci:

Je reprends la numérotation:

  1. Le choix entre voir les mises à jour de vos applications et découvrir celles qui sont sorties récemment, dans le mode “découvrir” que j’aimais tant il y a de nombreuses années, sur les plateformes dédiées.
Le mode “Découvertes”

  1. Voir toutes les applications, qu’elles soient à jour ou non (en vert quand elles sont à jour dans la colonne “versions”).
  2. Voir uniquement les applications qui ne sont pas à jour.
  3. Quelles applications voulons-nous voir ou masquer.


  1. La recherche d’applications (on tape le nom d’une application).
  2. La colonne affichant les versions nouvelles de vos applications, en rouge quand la version sur votre machine (colonne juste à gauche) est obsolète, en vert lorsqu’elle est à jour.
  3. Les boutons de mise à jour.

Juste à gauche des boutons “Mises à jour”, vous avez les boutons d’information sur ce qu’elles apportent de nouveau.

Typiquement, voici ce que ces boutons peuvent afficher:

Les mises à jour proprement dites

Plusieurs cas de figure peuvent se présenter.

Applications mises à jour en tout automatique

Le premier: l’application peut se mettre à jour entièrement à partir de MacUpdater, ce dernier affiche ceci, que je n’ai pas besoin de commenter:

Au bout du processus, l’application est mise à jour, sans autre information. C’est la prise en charge de niveau 1 dont je parlais plus haut.

Mieux, le programme sait quelles sont les applications qui peuvent être mises à jour “rapidement”, il suffit de cliquer sur ce bouton bleu, en bas de la fenêtre de MacUpdater.

J’obtiens d’un coup la sélection suivante:

Que je peux mettre à jour d’un coup.

Pendant cette mise à jour en série, MacUpdater affiche ceci:

Si vous appuyez sur une petite flèche à droite de la mise à jour en cours, vous voyez ceci:

Mises à jour en tout automatique… ou presque

Cela dit, MacUpdater va peut-être vous demander pour ces applications un clic sur l’installeur qu’il a eu la grande gentillesse de lancer pour vous:

Comme vous le voyez, Skype n’a pas pu être installé parce qu’il semblait qu’une nouvelle version soit disponible depuis ma dernière analyse.

Dans le courant de l’installation, il est bien sûr possible que le programme mis à jour vous demande votre mot de passe administrateur. Eh bien c’est possible de s’en passer en installant un petit utilitaire, dans les préférences:

Mises à jour manuelles

MacUpdater ne peut pas mettre toutes les applications à jour depuis son interface.

Certaines doivent l’être de manière manuelle.

En ce cas, le logiciel affiche ce dialogue:

Vous êtes donc malgré tout pris en main.

Les autres avantages des mises à jour par MacUpdater

MacUpdater est capable de vous alerter en cas de mise à jour qui risque d’être payante, ce qui est tout de même bien pratique.

Mais il peut également vous donner des renseignements très utiles dans les informations à propos de la mise à jour.

Et si vous ne voulez pas mettre à jour un programme?

Rien de plus facile, un clic droit sur la ligne du programme vous permettra d’effectuer les actions suivantes:

Si vous savez que vous ne mettrez plus jamais à jour cette application, cliquez sur “Ignorer cette app” (vous pourrez les retrouver dans les préférences). Mais vous voyez que bien d’autres options sont possibles.

Un programme configurable aux petits oignons

Les préférences de MacUpdater sont un régal du genre.

Je vous montre les principales, sans commenter plus avant, c’est assez parlant.

En conclusion

J’en connais qui vont me poser la question: “ouiii… mais voilàààà… tu nous as parlé de CleanMyMac souvent, notamment là, tu as donc déjà un module dans ce logiciel qui fait à peu près pareil dans ses dernières versions, ou bien?”

Oui, CleanMyMac fait aussi des recherches de mises à jour dans sa version 4. Mais il m’en trouve trois là où MacUpdater m’en trouve quarante.

D’autres questions?

MacUpdater est un programme gratuit si vous ne voulez que voir quelles sont les applications à mettre à jour.

Vous pourrez aussi mettre à jour vos applications directement à partir de ce logiciel mais pas plus de dix.

Au-delà, vous devrez passer par l’achat d’une version qui vous coûtera 14.99 $, que l’on peut installer sur 4 Mac.

Moi, je n’ai pas hésité au vu de la qualité de cette application, peaufinée jusque dans ses moindres détails.

Un Too Much Bô?

Un Too Much Bô.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

62 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Mirou
Mirou
il y a 1 année

J’allais dire : « CleanMyMac… » 🙂

Pour moi, ces mises à jour sans fin sont la nouvelle plaie. Je m’en suis rendu compte en coupant les notifications de l’App Store sur mon téléphone (j’ai fais du ménage dans les notifications…). En quelques jours, plus de 50 applications à mettre à jour. Or, si je n’ai pas envie de les effacer, ces app, vue que je les utilise de temps en temps , quand même, je ne vos pas l’intérêt de générer ce flux de données perpétuelles.
Pareil sur mon mac. Firefox qui redémarre à chaque coup après 2mn d’utilisation parce qu’il se met à jour, ça me rend dingue.

Après, le programme semble bien fait. Si on peut se passer du menu dans la barre du haut (la deuxième plaie, pour moi), pourquoi pas: quand on utilise un programme pas utilise depuis longtemps, il faut le mettre à jour, donc un coup de ménage de temps en temps pour l‘éviter (quoique, avec la fréquence des mises à jour de nos jours, c‘est possible que ça ne serve même pas…

Philippe Guillet
Philippe Guillet
il y a 1 année

Article très intéressant. Je me suis dit: “Je n’en ai pas besoin, mes applications sont à jour“. Et puis j’ai testé….
60336891458bd1bcceb34be9.png

Merci 🙂

Noisequik
Noisequik
il y a 1 année

Tu peux « décharger » certaines apps. Cela permet d’éviter toutes les mises à jour, les notifications et autres. Dès que tu en as besoin, elles se rechargeront avec les données.

Mirou
Mirou
il y a 1 année

Ah ? Sur l’iphone ? On fait ça comment ?

Noisequik
Noisequik
il y a 1 année

Dans réglages / général / stockage iPhone > choisir l’application puis “Décharger l’app”.

Il faudra avoir une connexion pour recharger l’app par la suite: à prendre en compte dans le choix des applications à décharger !

Mirou
Mirou
il y a 1 année

Ah mais c’est super. Je garde ça pour ma prochaine procrastination…
MERCI !

ysengrain
ysengrain
il y a 1 année

Je suis toujours bluffé par tes “essais”. Ici encore, je me pose la question: “voyons, qu’a-t-il oublié ? ?
A priori, le Too Much Bô n’est pas ursurpé.

À propos de MacKeeper:
jJe ne comprends pas à quoi ça sert, sinon à leur faire gagner de l’argent. Mais le monde Mac doit commencer à être informé de la nocivité du truc.
Mais leur malignité va jusqu’à cacher leur “survenue”: L’admin de MacBidouille m’a dit ne pas maitriser l’apparition de leur pub, et çà m’a a été confirmé par Didier Pulicani de Mac4ever

DomPython
DomPython
il y a 1 année

Bon.
La situation est très claire.
Il y a urgence.
Je dois absolument upgrader mon OS.
Pasque 10.13.6, ça le fait pas.
Mais avant, je dois absolument faire du tri, sur mon Mac.
Pasque y a un de ces bordel…
Et pis quand j’aurai fait tout ça, je pourrai faire tourner le TOO MUCH BÔ du jour.
Faut juste que je m’y mette, quoi.

Et que j’arrête de dire qu’il faut que je m’y mette.

vicky.mackeeper
vicky.mackeeper
il y a 1 année

Je suis désolé d’entendre ça. Veuillez noter que MacKeeper n’est pas un malware. MacKeeper a réussi la notarisation Apple, ce qui signifie que MacKeeper a été vérifié par Apple pour les composants malveillants. Nous avons également obtenu la certification AppEsteem – la référence en matière de qualité et de fiabilité des applications. Cela prouve que chaque fois que vous utilisez l’application, vous pouvez être sûr que l’application que vous utilisez est reconnue comme étant sûre, tout comme vos données. Il s’agit d’une confirmation officielle de la légitimité de l’application, qui correspond aux normes de qualité les plus élevées de l’industrie. De plus, nous avons la certification AV-Test et avons obtenu la note la plus élevée pour chaque catégorie: protection, performances et convivialité. Vicky.

tetardbleu
tetardbleu
il y a 1 année

J’adore ce logiciel ! Sans oublier en plus qu’à l’inverse de celui proposé par Macupdate, il ne fonctionne pas sur abonnement ! Il en existe d’autres, je crois, mais c’est vraiment le plus complet. Surtout avec la nouvelle version !

Francois Charlet
Francois Charlet
il y a 1 année

J’utilisais “Latest” jusqu’à présent. Gratuit, opensource, très (trop ?) simple et peut-être pas aussi complet que MacUpdater. Mais pourtant très bien. 🙂

Francois Charlet
Francois Charlet
il y a 1 année

Bon… MacUpdater empêche l’utilisateur de désactiver l’envoi des infos de version à leur base de données, et active par défaut l’envoi de statistiques “anonymes”. Typiquement le genre de comportement qui m’insupporte.

6033b156561e98c205dba2ba.png

Mirou
Mirou
il y a 1 année

Et Latest ne vient pas occuper une place dans la barre des menus. Téléchargé. Adopté. 🙂

Francois Cuneo
Francois Cuneo
il y a 1 année

Chouette en effet!
Merci.

Francois Cuneo
Francois Cuneo
il y a 1 année

Oui?

Très bien.

Il faudra m’expliquer pourquoi tant de gens n’arrivent pas à se sortir de vos griffes, une fois qu’ils s’y sont mis, et pourquoi vous avez partout la pire réputation…

Francois Cuneo
Francois Cuneo
il y a 1 année

OK.

Comme tu as pu le voir dans ces commentaires, en plus, ils sont présents partout… Ils surveillent ce que l’on dit d’eux.

C’est terrible, ce truc.

Francois Cuneo
Francois Cuneo
il y a 1 année

Vas-y Dom, on est tous avec toi!
Courage mon gars!
Cela dit, je te pousse, je te pousse, mais, te connaissant, ça ne sera pas pour cette fois…?

Francois Cuneo
Francois Cuneo
il y a 1 année

C’est un plaisir!

Francois Cuneo
Francois Cuneo
il y a 1 année

Oui, et l’abonnement Macupdate est bien plus onéreux.

DomPython
DomPython
il y a 1 année

Ben tu vois, je suis en train de faire tourné Gemini2 et de virer tous les doublons… Donc tu vois, il ne faut pas désespérer !

Francois Cuneo
Francois Cuneo
il y a 1 année

Merci de l’info!
Mais bon, ils sont honnêtes, et envoyer nos numéros de version me semble quelque chose de correct.

Daniel Pesch
Daniel Pesch
il y a 1 année

Peut-être que vous avez tout ça, je ne vais pas perdre mon temps à vérifier.Peut-être n’est-ce que de la poudre aux yeux et votre message ici n’et-il qu’un troll.Pour la certification Apple, je ne vous crois pas, car on ne vous trouve pas sur l’App Store…Cependant, lorsque, par inadvertance (ou par distraction, car on peut vous confondre avec d’autres) on installe ce logiciel, il est accompagné d’un gros tas de fichiers aussi divers, toxiques, qu’exotiques qui se retrouvent à tous les niveaux des bibliothèques et que des conflits interviennent dans le fonctionnement d’autres apps qui marchaient parfaitement jusqu’à ce moment. Cela m’est arrivé et j’ai mis plusieurs heures à trouver (et supprimer) tous les fichiers liés à votre “utilitaire”. Comment être certain qu’il n’y a pas parmi ces nombreux fichiers quelques espions malveillants ?Tous les utilisateurs un peu avertis le savent et les revues et les sites spécialisés l’ont répété : c’est de la daube, une vérole.

tetardbleu
tetardbleu
il y a 1 année

C’est vrai que ça m’a agacé au début, mais dans ce cas précis, l’envoi de versions me semble justifié vu le but de l’appli. Et pour l’envoi des statistiques, j’ai pris l’automatisme de vérifier l’existence de l’option chaque fois que j’installe un logiciel et de la désactiver. Éternel débat entre praticité et confidentialité…

Daniel Pesch
Daniel Pesch
il y a 1 année

Adopté, merci !

vicky.mackeeper
vicky.mackeeper
il y a 1 année

Je suis désolé pour votre expérience négative avec MacKeeper. Je veux que vous soyez sûr que ce problème n’existe pas maintenant. Nous avons traversé un grand processus de transformation, obtenu une nouvelle stratégie et une nouvelle direction, résolu de nombreux problèmes et beaucoup amélioré MacKeeper. Vous pouvez lire à ce sujet dans ces articles. Il existe également de nouvelles critiques de MacKeeper où vous pouvez voir qu’il n’a aucun problème auquel vous pourriez être confronté dans le passé. https://www.computerweekly.com/news/252481951/The-Security-Interviews-Can-AV-go-from-dodgy-scareware-to-cyber-hero https://www.pcmag.com/reviews/mackeeper https://www.makeuseof.com/tag/should-you-use-mackeeper/

Francois Cuneo
Francois Cuneo
il y a 1 année

Eh bien vous voyez, votre stratégie commence de manière bien maladroite ici.

Vous débarquez et vous semblez tomber des nues qu’on puisse dire du mal de votre produit.

Et puis là, face à diverses remarques, tout soudainement, vous dites avoir changé.

C’est bien que vous avouez qu’il y avait un problème.

Moi, je ne sais pas: je suis une nouvelle direction, je change de produit, je ne reprends celui qui a peut-être la pire des réputations sur Mac.

Je n’aurai jamais confiance en vous.

vicky.mackeeper
vicky.mackeeper
il y a 1 année

Je peux comprendre votre choix. Je veux juste que vous soyez au courant de nos changements. J’espère que nous mériterons une seconde chance de votre part à l’avenir. Vicky.

Les marches du perron
Les marches du perron
il y a 1 année

Je dois reconnaître avoir été extrêmement surpris à la lecture de

Is MacKeeper bad for your Mac?

auquel renvoyait l’article de MacG que tu citais. En deux mots, on dirait que le braconnier s’est fait garde-chasse. [smiley : je me gratte la barbe]Howard Hoakley – chroniqueur renommé et indépendant, dont la probité me semble indéniable – montre que si son utilité lui paraît personnellement à peu près nulle, MacKeeper serait bien devenu en 2020 un logiciel sain, faisant ce qu’il annonce pour ceux qui en trouvent l’usage, et notamment (surtout ?) aisément et complètement désinstallable. Étant donné le très lourd passif véhiculé, il a été plus qu’un autre soumis à une critique attentive et est passé au travers. Voici sa conclusion : The new MacKeeper appears to be exactly what it claims to be: a combination housekeeping, anti-malware, and privacy app. Its features look broadly comparable to its rivals, and completely genuine. There’s no sign of any unwanted behaviour, nor any of the bad traits which had been associated with old versions of MacKeeper.J’en suis complètement flabbergasted. [smiley : hein ? quoi ?]Ce n’est pas pour autant que je l’utiliserais ni ne le conseillerais — mais ni plus ni moins que ses concurrents… [P.S. Les smileys insérés ont disparu à la publication. Je les ai donc imités…]

Francois Cuneo
Francois Cuneo
il y a 1 année

Hello!

Deux choses.

1. Nous connaissons tous l’excellente réputation de CleanMyMac ou d’Onyx qui font un excellent travail. Eux, je peux les conseiller.

2. MacKeeper a été jusqu’à il y a peu (selon ce que dit ce journaliste) le pire des produits sur Mac.

Une nouvelle direction le reprend pour un faire un modèle de vertu? Tu y crois vraiment?

En plus ils arrivent ici en faisant les ingénus: quoi? comment? vous nous critiquez, nous qui sommes si gentils? Ils devraient commencer par s’excuser, ils ne l’ont pas fait, ou seulement dans un deuxième temps, quand ils ont vu que nous savions de quoi nous parlions.

Moi, si j’ai du fric à investir, je ne vais pas le faire dans le pire produit existant sur une machine.

J’en reprends un nouveau.

Là, ils reprennent MacKeeper, plus MacUpdate (pas le lgiciel testé ici hein!) qui a une réputation sulfureuse.

Ils ont acheté je ne sais pas combien de sites à l’époque, fait de la pub sauvage, arnaqué les gens.

Ils peuvent dire ce qu’ils veulent, se faire bien voir par un grand spécialiste, je n’y crois pas.

Et même si tel est le cas, oui, on peut conseiller la concurrence que j’ai citée plus haut.

Les marches du perron
Les marches du perron
il y a 1 année

Bonjour,
Merci de ta réaction.

Pas plus que toi je ne m’explique la position de ces investisseurs de reprendre des marques sulfureuses. Et je resterai certainement circonspect à leur égard – mais plus de la même manière.

Je ne voulais pas lancer de polémique ; juste voir ce qui pouvait être vrai dans leurs allégations actuelles. Il se trouve qu’elles semblent avérées ; ça me paraissait nécessaire de le dire aussi. En particulier, ce qui semble déjà être un profond changement (MK est aujourd’hui installable et désinstallable sans problème).

La vérité d’hier n’est pas toujours celle d’aujourd’hui.

ReneM
ReneM
il y a 1 année

Je n’utilise pas autant de programmes que François Cuneo, mais j’en ai un certain nombre quand même. Pourquoi ne suis-je pas séduit par ce produit ?
– Le suivi des mises à jour de logiciels est de plus en plus géré par les logiciels eux-mêmes qui vérifient au lancement et n’hésitent pas à proposer la mise à jour.

– Se précipiter sur les mises à jour en se basant sur un logiciel qui ne fait que vérifier les numéros de version n’est pas une solution prudente. En effet, il me semble toujours important de lire sur le site de l’éditeur si les évolutions promises ont un sens, et d’attendre quelques temps pour voir les retours des casse-cous comme François pour s’assurer que la mise à jour n’est pas une source de problème. D’ailleurs, quand j’ai une solution qui fonctionne pour le travail, je ne fais jamais de mise à jour quand je suis sur un gros dossier (qui peut durer plusieurs semaines), ce qui m’évite toute déconvenue : je préfère patienter jusqu’à la fin du travail en question.

Francois Cuneo
Francois Cuneo
il y a 1 année

Et qui te dit que ces gens qui ont fait du mal à tous les utilisateurs pendant toutes ces années ne sont pas en train de montrer patte blanche pour mieux réattaquer?

Ces gens sont capables de tout, tu te rends compte l’argent qu’ils ont mis pendant toutes ces années pour être sur autant de sites?

Quand on connaît au moins deux programmes concurrents qu’on sait être honnêtes et qui font un super boulot, eh bien on va chez eux.

Les marches du perron
Les marches du perron
il y a 1 année

Je suis entièrement d’accord avec toi.
Il me semblait juste important de dire ce qu’il en était aujourd’hui.

g4hd
g4hd
il y a 1 année

C’est vrai que les mises à jour des logiciels professionnels sont gérées par l’éditeur qui propose les évolutions. C’est le cas d’Adobe CC (très actif) ou Microsoft (moins souvent)… dans chaque domaine.

Mais il y a le cas des utilitaires qui n’ont pas les mêmes moyens ou attendent des retours de bêta testeurs pour divulguer les MàJ.
Ceux-là ont besoin de se faire voir et parfois tombent entre les griffes de malfaisants qui pourrissent le marché comme mackeeper qui me fait terriblement penser à la Scientologie ou à une paire de Mormons accompagnés d’enfants pour se protéger d’être jetés à coups de poings !

Il y a aussi les applis d’Intego qui s’incrustent partout… une plaie pour s’en débarrasser. Il y en a d’autres.
Bref…
Je suis ravi de découvrir MacUpdater 2 qui s’avère franc du collier dès les premiers instants pour suggérer les mises à jour en retard.
Aussi pour choisir des versions nouvelles (après vérification, évidemment) et conseiller un choix d’applis bien notées etc.

Bon ! c’est un outil qui inspire confiance justement parce qu’il ne fait qu’offrir des choix à l’administrateur de la machine : MàJ oui / non, update etc.).

Francois Cuneo
Francois Cuneo
il y a 1 année

Je crois en effet qu’on peut leur faire tout à fait confiance.
Je te souhaite de belles découvertes!

Francois Cuneo
Francois Cuneo
il y a 1 année

D’abord, MacUpdater ne fait pas que vérifier les numéros de version, il regarde s’ils sont compatibles avec votre système, et intègre dans ses informations l’historique des modifications proposées par les éditeurs, mais aussi des informations importantes (mise à jour payante par exemple). Tout ça, je l’ai expliqué dans l’article.

Ensuite, il y a une chose que vous oubliez: de nombreuses applications ne se mettent à jour ou proposent de le faire qu’au moment où on les lance.

Or, beaucoup d’applications ont des petits modules qui fonctionnent en tâche de fond, même quand on ne lance pas l’application mère, et qui ne sont mis à jour eux-mêmes que lorsqu’on lance cette dernière.

Et ces petits modules profitent aussi des améliorations et corrections des mises à jour de l’application mère.

Ils sont peut-être bogués alors qu’une correction existe, c’est donc important de savoir qu’ils doivent être mis à jour et c’est là que MacUpdater apporte toute sa valeur.

Cela dit, je ne suis absolument pas casse-cou, je n’installe pratiquement plus de versions bêta, et comme vous, quand je suis sur un dossier important, je ne mets pas à jour les programmes qui me permettent de travailler dessus.

Mais j’aime avoir des logiciels à jour sur ma machine.

Noisequik
Noisequik
il y a 1 année

C’est tellement agréable, les programmes qui sont dans l’App Store ! Les mises à jour sont simples, les abonnements faciles à souscrire ou résilier. Le rêve, surtout avec les apps universelles iOS/macOS.

Albert de Saint-Felix
il y a 1 année

C’est vrai, au moins on évite les soucis, les applications mises à jour sont conformes

Francois Cuneo
Francois Cuneo
il y a 1 année

Avec comme inconvénient que souvent, les applications sont moins puissantes que celles achetées sur le site.

Et en cas de problème, il faut attendre plusieurs jours pour un correctif.

Albert de Saint-Felix
il y a 1 année

Mettons, reste que si je veux de la puissance c’est plutôt au niveau de la machine, j’attends que les nouveaux iMac sortent, là je verrais laquelle sera à mon goût.

Francois Cuneo
Francois Cuneo
il y a 1 année

Ah, ce n’est pas la puissance dont je voulais parler. J’aurais dû écrire “les applications chargées sur le site du serveur sont bien moins limitées”.

En effet, souvent, deux versions cohabitent: celle sur l’App Store, souvent très limitée pour entrer dans le moule Apple, et celle sur le site de l’éditeur, complètement ouverte.

Quand j’ai le choix, j’achète toujours les applications de l’éditeur.

Tu devrais faire pareil.

Albert de Saint-Felix
il y a 1 année

Je fais pareil, quand il s’agit de la suite Office, de Capture One.

Quand j’ai vraiment besoin d’une application suivie régulièrement, du tac au tac… Essentiellement pour les applications pointues, sinon mes besoins sont ceux d’un retraité, plus besoin d’être speed en tout.

Noisequik
Noisequik
il y a 1 année

Je viens justement d’installer Office pour le travail; il y a un module de mise à jour, je me demande bien où il est caché et ce qu’il fait derrière mon dos mais ce n’est pas du tout transparent.
bref, j’aurais mieux fait de le prendre sur l’App Store.

Francois Cuneo
Francois Cuneo
il y a 1 année

Parce qu’Apple ne fait rien dans ton dos en vérifiant les mises à jour??

Noisequik
Noisequik
il y a 1 année

Ben sur l’App Store, j’ai clairement des notifications et je lance à la main les maj (tel que parametré).
Pour Office, j’ai rien trouvé. Ni “launcher”, ni icône dans la barre supérieure comme Adobe. Si qqn a une idée?

Francois Cuneo
Francois Cuneo
il y a 1 année

Oui.

Tu lances Word, ou Excel, ou PPT, et tu vas dans Aide, Rechercher les mises à jour.

Ça lance la chose.

alexclapclap
alexclapclap
il y a 1 année

+1 !!!
Je ne compte plus le nombre de machines que j’ai dû nettoyer parce qu’un petit malin pensait bien faire en installant cette ??? de mackeeper.
Il y a des applications qui devraient simplement être bannies des Mac.

alexclapclap
alexclapclap
il y a 1 année

Jamais ?

Francois Cuneo
Francois Cuneo
il y a 1 année

Tout à fait d’accord!?

vicky.mackeeper
vicky.mackeeper
il y a 1 année

Je suis désolé pour votre expérience passée avec MacKeeper. Je suppose que vous avez décrit des cas qui se sont produits il y a quelques années. Maintenant, nous n’avons aucun problème du passé et les certifications que j’ai mentionnées ci-dessus en sont les meilleures preuves. J’espère que vous nous donnerez une seconde chance et que vous constaterez par vous-même que MacKeeper n’a rien comme avant. Vicky.

Daniel Pesch
Daniel Pesch
il y a 1 année

Rigolo : je viens d’essayer et la seule app pas à jour était… AutoUpdate !
Je l’ai mise à jour et aussitôt J’ai dû mettre toutes les autres apps à jour. Tout est désormais en 16.46.21032202 (ça ne s’invente pas… Microsoft m’étonnera toujours…)

Albert de Saint-Felix
il y a 1 année

J’ai Office 365, le prélèvement est fait annuellement par Microsoft, les mises à jour se font depuis l’Apple Store

Francois Cuneo
Francois Cuneo
il y a 1 année

Je suis étonné: normalement, soit on a la version Office commandée chez MS et on paie chez eux, soit on a celle de du Mac App Store et on paie à Apple qui prend son obole au passage.

Apple aurait-elle un arrangement spécial avec MS?

Francois Cuneo
Francois Cuneo
il y a 1 année

Oui.

Bon, faut dire que normalement, AutoUpdate sait se mettre à jour tout seul.

Un petit bug qui traînait, je pense.

Albert de Saint-Felix
il y a 1 année

C’est à y perdre son latin, ça passe dans les achats intégrés603a0106054604062874c99f.png autre exemple, Lightroom oui mais pas LR Classic603a0114a7697c070d5c4557.png 603a01c7a35524071336371c.png

Noisequik
Noisequik
il y a 1 année

Même si l’app est téléchargée depuis l’App Store, l’abonnement peut être réglé ailleurs. Notamment pour Netflix, Spotify etc. Dans mon cas, les licences Office viennent de mon employeur; je dois juste mettre mes identifiants au premier lancement.Je viens d’installer Excel en passant par l’App Store, qu’est-ce que c’est agréable! 900 Mo par rapport au 2 Go de l’installateur de Micro$oft !Et ce dernier installateur voulait 9 Go d’espace disque pour installer Excel et Word ?Bref, le pragmatisme d’Apple face à la lourdeur de Microsoft en une installation…

Andre B.
Andre B.
il y a 1 année

Merci François, suite à ce test toujours aussi bien réalisé, j’ai acheté l’application qui fonctionne très bien, MAIS avec un seul bémol puisqu’elle n’accepte de cohabiter ni avec CleanMyMac X ni avec Monolingual… et c’est bien dommage !

Francois Cuneo
Francois Cuneo
il y a 1 année

Ah bon?

Chez moi, pas de problème avec CleanMyMac.

Je n’ai pas Monolingual, d’ailleurs, ne fait-il pas double emploi avec CMM?

Merci pour le compliment.

Andre B.
Andre B.
il y a 1 année

Bonjour François, Je viens de recharger MacUpdater sans passer par la version 2.0.2 proposée, puis effectué un nettoyage avec CleanMyMac suivi du redémarrage de mon Mac, pas de problème. Il semble donc que le problème soit lié à la mise-à-jour en 2.0.2 puisque en suivant la même procédure, je reçois le message suivant :
604eee88572b13b4acd11e76.jpg

Francois Cuneo
Francois Cuneo
il y a 1 année

Bonjour,
J’ai la 2.02 et elle fonctionne chez moi sans problème.
Je pense qu’il faut poser la question à l’éditeur.
Bonne suite

Philippe Leemann
Philippe Leemann
il y a 1 année

Achat impossible depuis la Suisse… Une idée?

Joakim
il y a 1 année

Peut-être, nous en avons discuté par ici.

62
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x