Test de MacUpdater 2, à ne pas confondre avec MacUpdate (et c’est tant mieux!)

J’ai été un fan absolu, il y a bien des années de cela, du site Versiontracker, un site qui annonçait toutes les mises à jour disponibles pour les logiciels fonctionnant sur Macintosh.

Ah, les beaux souvenirs!

Je me rappelle ce plaisir de découvrir des nouveautés à travers ce site; j’y allais trois fois par jour, voire plus, et c’était encore mieux lorsque je rentrais de vacances pendant lesquelles je n’avais pas accès au Web (eh oui, c’était il n’y a pas si longtemps), lorsque je regardais avec délice les pages défiler jusqu’au jour de mon départ, espérant trouver des pépites pour ma machine sorties pendant mon absence.

Pourquoi j’ai quitté Versiontracker

Et puis, Versiontracker a été racheté par Macupdate, et déjà, là, ça n’a plus été le même plaisir.

S’en sont suivies les mises à jour intégrées aux logiciels, vérifiant au démarrage l’existence d’un correctif ou d’une nouvelle version.

Puis, l’arrivée du MacApp Store qui nous propose un suivi complet des logiciels achetés sur cette plateforme.

Du coup, Macupdate est devenu un peu moins intéressant.

Cela ne m’a pas empêché de garder un compte chez eux qui me permettait d’avoir un petit logiciel qui comparait dans son coin les versions de mes logiciels avec ceux des éditeurs, me signalant ceux qui n’étaient pas à jour.

Mais ce qui a définitivement cassé le jouet, c’est que plusieurs rumeurs courent sur Macupdate: en gros, lorsque vous téléchargez des logiciels sur sa plateforme, le site ajoute des adwares à certains d’entre eux, qui vont multiplier les publicités lorsque vous naviguez.

Raison pour laquelle je consultais encore Macupdate, mais que je téléchargeais plus rien chez eux, depuis longtemps.

La goutte qui vient de faire déborder le vase? Macupdate a été racheté devinez par qui? Les affreux qui mettent à notre disposition MacKeeper, le logiciel qu’il ne faut surtout pas installer sur nos Mac si on veut qu’ils soient en bonne santé et que je ne mets pas en lien, pour vous éviter d’aller vous faire prendre par cette bande aux moyens qui doivent être colossaux, puisqu’ils font de la pub partout sur le Net, même sur des sites sérieux, je n’ai d’ailleurs jamais compris que ces derniers ne les virent pas immédiatement.

C’est là qu’intervient Macupdater

MacUpdater est un logiciel signé CoreCode et qui ne dépend pas d’une plateforme du type “Macupdate”.

MacUpdater n’a donc rien à voir avec MacUpdate!

MacUpdater est, lui, un logiciel sûr, voyez ce qu’ils expliquent dans leurs FAQ:

Question:

Et la sécurité? D’où MacUpdater télécharge les mises à jour?

Réponse:

Nous téléchargeons toujours les mises à jour directement auprès du fournisseur de l’application. De nos jours, de nombreux fournisseurs d’applications hébergent leurs applications dans le cloud, mais nous utilisons toujours les URL qui sont utilisées:
• soit lors du téléchargement de l’application directement depuis leur page d’accueil officielle
• soit lors du téléchargement d’une mise à jour avec la fonction intégrée “vérifier les mises à jour” (si disponible).

(Le plus souvent, mais pas toujours, ces deux éléments doivent être identiques)

Vous pouvez facilement le vérifier, car à chaque téléchargement, vous voyez l’URL utilisée. Et vous pouvez même consulter l’URL au préalable en cliquant sur le bouton info à côté du bouton “Mettre à jour l’application”.

Étant donné que les URL de téléchargement d’origine du fournisseur de l’application sont utilisées, la sécurité de l’utilisation de MacUpdater est la même que lors du téléchargement directement à partir de la page d’accueil ou lors de l’utilisation d’une fonction “Rechercher les mises à jour…” dans une application. En fait, la sécurité est encore meilleure, car lorsqu’un domaine d’un fournisseur d’application est déconnecté, nous supprimons les téléchargements correspondants et ne les rajoutons pas sans examen. De plus, nous comparons les “signatures de code” des 1000 applications les plus populaires avec les signatures de code officielles des fournisseurs et bloquerons toute mise à jour ayant une signature inattendue.

Macupdater

MacUpdater gère

  • plus de 5 800 applications en prise en charge de niveau 1. Vous pouvez les mettre à jour vers la dernière version entièrement automatiquement à partir de MacUpdater;
  • plus de 60’000 applications en prise en charge de niveau 2. Ces applications affichent les informations de version les plus récentes dans MacUpdater, mais MacUpdater est incapable de les mettre à jour sans votre aide. 

MacUpdater n’affiche pas bêtement la dernière application sortie sur le marché, mais celle qui est la dernière pouvant fonctionner sur votre système.

Il vous dit, la plupart du temps, quand une mise à jour vous coûtera de l’argent.

Voyons un peu comment se présente ce logiciel.

Il fonctionne soit en tâche de fond, soit manuellement, quand vous le demandez.

Il apparaît dans la barre de menus, avec le nombre d’applications qui doivent être mises à jour.

Ici, j’ai caché le menu permanent dans la barre secondaire de Bartender, je n’ai pas besoin de l’avoir toujours sous les yeux.

Ce menu affiche ceci:

Ce qui est plus agréable, c’est bien sûr d’ouvrir la fenêtre complète de MacUpdater qui ressemble à ceci:

Je reprends la numérotation:

  1. Le choix entre voir les mises à jour de vos applications et découvrir celles qui sont sorties récemment, dans le mode “découvrir” que j’aimais tant il y a de nombreuses années, sur les plateformes dédiées.
Le mode “Découvertes”

  1. Voir toutes les applications, qu’elles soient à jour ou non (en vert quand elles sont à jour dans la colonne “versions”).
  2. Voir uniquement les applications qui ne sont pas à jour.
  3. Quelles applications voulons-nous voir ou masquer.


  1. La recherche d’applications (on tape le nom d’une application).
  2. La colonne affichant les versions nouvelles de vos applications, en rouge quand la version sur votre machine (colonne juste à gauche) est obsolète, en vert lorsqu’elle est à jour.
  3. Les boutons de mise à jour.

Juste à gauche des boutons “Mises à jour”, vous avez les boutons d’information sur ce qu’elles apportent de nouveau.

Typiquement, voici ce que ces boutons peuvent afficher:

Les mises à jour proprement dites

Plusieurs cas de figure peuvent se présenter.

Applications mises à jour en tout automatique

Le premier: l’application peut se mettre à jour entièrement à partir de MacUpdater, ce dernier affiche ceci, que je n’ai pas besoin de commenter:

Au bout du processus, l’application est mise à jour, sans autre information. C’est la prise en charge de niveau 1 dont je parlais plus haut.

Mieux, le programme sait quelles sont les applications qui peuvent être mises à jour “rapidement”, il suffit de cliquer sur ce bouton bleu, en bas de la fenêtre de MacUpdater.

J’obtiens d’un coup la sélection suivante:

Que je peux mettre à jour d’un coup.

Pendant cette mise à jour en série, MacUpdater affiche ceci:

Si vous appuyez sur une petite flèche à droite de la mise à jour en cours, vous voyez ceci:

Mises à jour en tout automatique… ou presque

Cela dit, MacUpdater va peut-être vous demander pour ces applications un clic sur l’installeur qu’il a eu la grande gentillesse de lancer pour vous:

Comme vous le voyez, Skype n’a pas pu être installé parce qu’il semblait qu’une nouvelle version soit disponible depuis ma dernière analyse.

Dans le courant de l’installation, il est bien sûr possible que le programme mis à jour vous demande votre mot de passe administrateur. Eh bien c’est possible de s’en passer en installant un petit utilitaire, dans les préférences:

Mises à jour manuelles

MacUpdater ne peut pas mettre toutes les applications à jour depuis son interface.

Certaines doivent l’être de manière manuelle.

En ce cas, le logiciel affiche ce dialogue:

Vous êtes donc malgré tout pris en main.

Les autres avantages des mises à jour par MacUpdater

MacUpdater est capable de vous alerter en cas de mise à jour qui risque d’être payante, ce qui est tout de même bien pratique.

Mais il peut également vous donner des renseignements très utiles dans les informations à propos de la mise à jour.

Et si vous ne voulez pas mettre à jour un programme?

Rien de plus facile, un clic droit sur la ligne du programme vous permettra d’effectuer les actions suivantes:

Si vous savez que vous ne mettrez plus jamais à jour cette application, cliquez sur “Ignorer cette app” (vous pourrez les retrouver dans les préférences). Mais vous voyez que bien d’autres options sont possibles.

Un programme configurable aux petits oignons

Les préférences de MacUpdater sont un régal du genre.

Je vous montre les principales, sans commenter plus avant, c’est assez parlant.

En conclusion

J’en connais qui vont me poser la question: “ouiii… mais voilàààà… tu nous as parlé de CleanMyMac souvent, notamment là, tu as donc déjà un module dans ce logiciel qui fait à peu près pareil dans ses dernières versions, ou bien?”

Oui, CleanMyMac fait aussi des recherches de mises à jour dans sa version 4. Mais il m’en trouve trois là où MacUpdater m’en trouve quarante.

D’autres questions?

MacUpdater est un programme gratuit si vous ne voulez que voir quelles sont les applications à mettre à jour.

Vous pourrez aussi mettre à jour vos applications directement à partir de ce logiciel mais pas plus de dix.

Au-delà, vous devrez passer par l’achat d’une version qui vous coûtera 14.99 $, que l’on peut installer sur 4 Mac.

Moi, je n’ai pas hésité au vu de la qualité de cette application, peaufinée jusque dans ses moindres détails.

Un Too Much Bô?

Un Too Much Bô.