Nom de Dzou! DeepL Pro sait traduire vos pages Web!

C’est peut-être de la paresse, mais je préfère de plus en plus lire les pages Web anglophones en français.

Et comme j’aime me laisser aller à ladite paresse, cela devient chaque jour plus compliqué pour moi de lire les pages originales en anglais, par manque d’exercice.

Je vous ai déjà parlé de DeepL, l’excellentissime traducteur, dans cet article.

Il est clair que Google et le traducteur de Safari sont désormais de bons traducteurs pour le Web.

Leurs progrès sont faramineux, depuis deux ou trois ans.

Cela étant, ils font le job, ces traducteurs, mais ils sont encore loin au niveau finesse et sensibilité du rendu du message à traduire de ce qu’offre DeepL.

Si vous ne me croyez pas, essayez DeepL qui est en grande partie gratuit.

Cela étant, parce que je l’utilise énormément, je me suis abonné à la version Pro de ce service.

Qu’apporte-t-il?

Une traduction en natif des documents Wordl, ou PDF, c’est d’ailleurs pour ce dernier format une fonction que j’ai utilisée il y a peu pour traduire une thèse de 400 pages.

Croyez-le ou non, le document a été traduit tout à fait correctement en gardant toute sa structure et sa mise en page.

Aucune idée de comment ils font ça, mais c’est tout simplement magique.

Cela fait des mois que je me dis “nom d’une pipe, si seulement on pouvait définir DeepL comme traducteur de pages Web à la place des autres!”.

Et soudain, la révélation: et si tu allais voir du côté des extensions pour les navigateurs?

Pour Safari et Firefox, a priori, rien… En tout cas rien qui permette de traduire une page d’un coup.

Pour Chrome…

MIRACLE: je n’y crois pas:

Bon Dieu!

C’est bien cette première extension qu’il faut installer!

Elle est parfaitement compatible avec Chrome, Brave, et Vivaldi.

Pour ce dernier, cet ajout est assez incroyable parce qu’il pallie une faiblesse de ce logiciel, à savoir sa traduction de pages Web instantanée intégrée qui était tout de même en dessous de celle de Google ou de Safari.

Là, on a le meilleur, c’est top, puisque c’est bien DeepL qui traduit, exactement de la même manière que sur Chrome et Brave, qui bénéficient de la même extension.

Une fois l’installation effectuée, DeepL se gère comme une extension normale.

Comme j’utilise DeepL pro, version starter (à 5.99 € par mois), il me suffit de me connecter au service via le petit bouton à droite de l’extension pour profiter des avantages du service à la place des autres.

Deux modes sont disponibles: vous traduisez la page quand vous le désirez, donc vous devez cliquer sur le bouton “Traduire”, ou le mode automatique.

J’ai choisi quant à moi le mode “Traduire automatiquement”.

Eh bien croyez-moi ou pas, quand j’arrive sur une page Web en langue étrangère, si je ne suis pas, attentif, le travail est si rapide que je ne me rends même pas compte qu’elle a été traduite. Je peux croire que c’est une page francophone.

Oui, DeepL est un service absolument génial que j’utilise au quotidien pour mes correspondances avec des éditeurs de logiciels, désormais, il me l’est encore plus puisque, grâce à lui, les pages web n’ont plus de frontières pour moi.

BAM!

Un Too Much Bô, bien évidemment!

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

17 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Daniel Pesch
Daniel Pesch
il y a 5 mois

DeepL est effectivement au top dans sa spécialité et mérite largement son TMB.
J’apprends grâce à toi l’existence de ce plugin qui encore me faciliter la vie, car moi aussi j’en ai assez de lire en anglais, même si je suis relativement fluent dans cette langue. Mais il n’y a pas que cette langue… Je fréquente pas mal de sites grecs ou égyptien et là DeepL montre sa grande virtuosité.
Merci François pour ce partage.

dd4445
dd4445
il y a 5 mois

Bonjour François,

Je l’utilise assez souvent avec un copier-coller mais pas en direct.
J’ai voulu un jour traduire le texte de l’image mortuaire de mes grands parents des années 1968-1970. J’ai d’abord saisi le texte en le recopiant mais j’ai eu du mal avec Deepl et Google pour avoir une traduction correcte. J’ai essayé de prendre le meilleur des deux. Cela est dû au fait que le texte original n’est pas en néerlandais mais en flamand de la région d’Ypres en Belgique.
Sinon je confirme que c’est vraiment magique.
Si tu as le temps je peux envoyer le texte et tu me dis ce quoi !

Damien

J-C
J-C
il y a 5 mois

Bonjour,
En effet, Deepl est étonnant…
Je l’ai utilisé pour traduire en urgence un fichier word de 21 pages très denses -un résumé de la thèse en doctorat d’histoire d’un ami- du français vers l’anglais.
Sa compagne, parfaite anglophone, l’a ensuite relu, et a trouvé le résultat excellent, avec très peu de corrections !
Gain de temps considérable…
Bonne journée à tous

ysengrain
ysengrain
il y a 5 mois

Je confirme l’excellence de DeepL qui est avérée et constante.
Je l’ai utilisé pour traduire jusqu’ici environ 1500 articles sur le Covid.

Il a un défaut tout aussi constant: il s’emmêle les crayons avec les acronymes qu’il “manipule” de lanière inconstante
– soit il comprend la signification de l’acronyme et le traduit avec les initiales en français… mais dans la même texte il peut fournir un résultat d’un paragraphe à l’autre.
– ou alors il fait n’importe quoi: je ne parviens pas à comprendre ce mode de fonctionnement là.

Un plugin, mais que pour Chrome… pfff, et pendant ce temps là, tu permets à Google d’aller “ventouser son groin immonde” (Pierre Desproges) sur le sujet de ta préoccupation. Non merci

Daniel GIROD
Daniel GIROD
il y a 5 mois

Totalement bluffant ! Merci François.Je viens d’installer l’extension sur Chrome et ai ainsi pu lire facilement l’Opinion de Jürgen Habermas trouvée chez RESETDOC.ORG en rapport avec la ligne rouge que se fixe l’Ouest vis-à-vis de la Russie.<https://www.resetdoc.org/story/jurgen-habermas-war-indignation-west-red-line-dilemma/>Ceci dit, j’espère que l’on trouvera bientôt des extensions pour Firefox et Safari, car en principe je n’utilise point Chrome…

Francois Cuneo
Francois Cuneo
il y a 5 mois

Oui, il y a toujours des documents spécifiques qui posent quelques problèmes.
Il faudra encore quelques années pour arriver à la perfection, mais on n’en est pas loin.

Francois Cuneo
Francois Cuneo
il y a 5 mois

Mais non, j’utilise Vivaldi et Brave, tout va bien, ne t’inquiète pas.

DeepL se mélange les pinceaux avec les acronymes? Eh bien moi aussi, quand j’entends les informations françaises.

C’est de la folie, ce que vous en avez!

Francois Cuneo
Francois Cuneo
il y a 5 mois

C’est un plaisir!

Francois Cuneo
Francois Cuneo
il y a 5 mois

Go sur Vivaldi ou Brave!?

Francois Cuneo
Francois Cuneo
il y a 5 mois

Eh oui!

Je ne sais pas comment ils font pour être à ce point les meilleurs!

Gilles Theophile
Gilles Theophile
il y a 5 mois

Je me joins à ce concert de louanges, j’utilise DeepL de manière très ponctuelle, lors de travaux de rédaction, notamment pour des mots ou des portions de phrase que j’ai besoin d’avoir ou de voir dans différentes langues, ou pour vérifier des traductions.

Sinserli
Sinserli
il y a 5 mois

Bonjour François,
Il y a un très bon article paru dans le NZZ qui explique le pourquoi et l’évolution des traducteurs.
Tu le trouveras ici: https://www.nzz.ch/technologie/wie-kuenstliche-intelligenz-die-sprachgrenzen-verschwinden-laesst-ld.1666356
PS: j’ai fait le saut sur 1Password 8: top!!

swix
swix
il y a 5 mois

Oui, DeepL est excellent, mais le revers de la médaille, c’est que cela fait de plus en plus de concurrence aux “véritables” traducteurs (humains) indépendants ou salariés, qui depuis quelques années peinent de plus en plus pour trouver des projets.

De plus en plus aussi on voit des demandes du style: document de 55 pages à “réviser”, soit p.ex. 55 pages d’un texte en allemand passé à la moulinette DeepL (ou similaire) vers le français. Le traducteur devenu simple re-lecteur doit tenter de ré-humaniser le texte, à tarif moindre bien entendu.

Ce n’est pas une critique du système, techniquement c’est bluffant bien entendu et très utile dans bien des situations, comme ici ces extension de navigateur par exemple. Mais après les traducteurs, ce sera au tour des sténographes, des sous-titreurs, et des interprètes.

Heureusement qu’il reste le suisse allemand dans notre pays, ici les machines ne sont pas encore prêtes de tout maitriser, surtout selon la région 😉 (ou pas à court-terme, car ici aussi ça travaille sur le sujet, cf. https://www.swisscom.ch/fr/business/enterprise/themen/digital-business/reconnaissance-vocale-suisse-allemand.html p.ex.).

Daniel GIROD
Daniel GIROD
il y a 5 mois

J’ai choisi Vivaldi…
C’est parfait ainsi. Encore merci.

Francois Cuneo
Francois Cuneo
il y a 5 mois

Oui, c’est dur pour beaucoup, ces révolutions technologiques.

Je me demandais si, à terme, cela n’allait pas poser la questions de l’enseignement des langues: si l’on trouve un système à ce point performant qui, d’une manière ou d’une autre, encore à inventer, effectue la traduction instantanée à l’oral, est-ce que cela vaudra la peine de passer dix ans d’apprentissage de l’allemande (en Suisse romande) ou du français (en Suisse allemande), voire l’anglais?

Quand on voit le niveau en allemand d’une énorme partie de ceux qui sortent de l’école chez nous…

Je sais que, dans ce cas, on perdrait la beauté de lire ou d’écouter une autre langue, mais ne serait-ce pas du temps gagné pour autre chose?

Je pose juste la question…

Francois Cuneo
Francois Cuneo
il y a 5 mois

Et toi, pour reprendre l’idée du commentaire de swix, tu n’as pas peur pour la partie de ton métier qui est de traduire des livres depuis l’anglais?

Ange
Ange
il y a 5 mois

Bonjour et merci pour cet article/info. Je viens de l’ajouter à Vivaldi (qui lui aussi a enfin corrigé le problème d’ouverture d’une URL depuis une app extérieur); En version gratuite, il semble qu’on n’ait que la possibilité de traduire que la sélection de texte, avec ou sans icône, mais il ne semble pas possible de traduire la page ?

Professionnellement, j’utilise beaucoup deepL, qui me permet d’améliorer ma grammaire allemande (et je corrige pour le vocabulaire spécifique à notre domaine). DeepL a aussi été vite fait accepté par son mécanisme de copier-copier qui accélère grandement l’écriture de mail en langue étrangère.
Un regret avec DeepL (mais lié à la techno utilisée ) : des mots présents dans des phrases consécutives peuvent être traduits par des mots différents d’une phrase à l’autre ! (gênant dans un domaine technique). Un dico peut permettre de palier à ce problème, mais cela peut s’avérer lourd)

Encore merci pour l’info.

17
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x