DeepL: la traduction de qualité est disponible nativement sur Mac

Vous connaissez peut-être le très bon service de traduction en ligne DeepL?

Si c’est le cas, vous savez que c’est un site qui vous permet de traduire vos textes, souvent montré comme largement meilleur que Google.

Cela fait quelques semaines, grâce à Ysengrain qui m’avait signalé l’existence de ce service, que j’utilise de temps en temps, quand il me faut écrire un mail dans une autre langue que je ne maîtrise pas à l’écrit, ce qui pour moi signifie « quand il s’agit d’écrire un mail dans une autre langue ».

Alors, vous dire s’il est meilleur que Google, je ne peux pas vraiment le faire, n’ayant pas fait de comparaison un tout petit peu rigoureuse, mais ce qui est sûr, c’est qu’il est très bon et qu’il me semble un cran au-dessus de celui que tout le monde utilise normalement, ne serait-ce que par la finesse de ses tournures de phrases en français.

À vérifier donc, mais DeepL est dans la course, c’est le moins que l’on puisse dire, et ce qui me semble faire sa force, c’est qu’il n’est pas seulement fort en anglais, mais que sa traduction de très bonne qualité d’autres langues, comme l’allemand.

2019-09-17_18-20-06.png
Depuis l’anglais

 

2019-09-17_19-03-42.png
Et depuis l’allemand

Les langues reconnues, puisqu’on en parle sont les suivantes: le français, l’anglais, l’allemand, l’espagnol, le portugais, le néerlandais, l’italien, le polonais et le russe, en 72 possibilités de combinaisons.

Je vous conseille d’essayer vous-même, son utilisation est gratuite même si différents abonnements sont disponibles pour des travaux plus conséquents et pour une meilleure sécurité: dès que vous passez à un plan payant, le texte que vous tapez est crypté et effacé immédiatement après que le travail est effectué.

Comme vous le voyez sur les figures ci-dessus et ci-dessous, DeepL a une interface assez standard en ligne.

 

2019-09-17_18-43-36.png

La langue de départ est repérée dès que vous collez ou tapez du texte dans la zone de gauche, vous demandez dans le menu déroulant de la zone de droite en quelle langue vous voulez qu’il soit traduit.

DeepL traduit vos documents et c’est spectaculaire

Mieux, vous pouvez carrément déposer un fichier complet dans la zone de gauche, au format Word, ou Txt (si vous avez pris un abonnement dans ce dernier cas), et voyez ce qui se passe:

2019-09-17_20-24-232019-09-17_20-25-152019-09-17_20-25-33

Le fichier que vous voyez est un document de 25 pages.

Il a été traduit en anglais en moins d’une minute.

Mais ce qui est fort, c’est que le document final a tous les attributs de style, les pieds de page, la table des matières, l’index, le tout toujours éditable comme si vous l’aviez écrit dans la langue cible.

2019-09-18_05-46-45.png

2019-09-17_20-35-28.png

Je suis juste sur le derrière, quand je regarde la rapidité, mais surtout le résultat obtenu, même s’il est évident qu’il faudra faire relire par un anglophone et certainement effectuer des corrections nécessaires au document traduit.

Une application pour Mac ingénieuse

Tout récemment, merci Jean-Claude S de me l’avoir fait savoir par commentaire et merci à Mirou de m’avoir confirmé et décrit la chose par mail, DeepL nous a concocté pour Mac (cela existait déjà pour Windows) une application vraiment toute simple, mais incroyablement bien fichue.

Rendez-vous compte: depuis n’importe quel programme, vous sélectionnez du texte, vous cliquez sur Commande-C (allez Pomme-C pour les vieux de la vieille) et en bas de l’écran, à droite, vous voyez apparaître ceci:

2019-09-17_18-40-18.png

C’est tellement simple!

Pendant un temps déterminé dans les préférences, vous appuyez une nouvelle fois sur Pomme-C et bing, le texte est traduit dans l’application qui s’ouvre devant vos yeux embués de larmes.

2019-09-17_18-41-56.png

Prenons le mail suivant que j’écris en français, pour une traduction en allemand.

Je tape mon texte, je le sélectionne, je fais Pomme-C — Pomme C

2019-09-17_19-18-13.png

L’interface s’ouvre, la traduction se fait dans la langue de votre choix, la dernière choisie par défaut.

2019-09-17_19-20-32.png

On clique sur « Insérer », le texte traduit prend la place de l’original.

2019-09-17_19-20-54.png

Plus simple, vous pensez que c’est possible.

Moi pas.

2019-09-17_18-34-42.png

Oui, ce petit truc, je trouve sympa, il me rappelle je ne sais plus quel programme qui, il y a bien longtemps, apparaissait lorsqu’on tapait rapidement la touche Commande deux fois.

En conclusion

DeepL était déjà mon programme de prédilection pour les traductions que j’avais à faire, ce d’autant plus que donner du travail à une équipe allemande me faisait plus plaisir qu’envoyer mes documents chez Google où l’on ne sait jamais trop ce qu’ils font des textes qu’on leur donne à traduire, mais alors cette petite application, je la trouve vraiment top.

Je vous laisse essayer la chose, elle risque bien de vous plaire, sans compter qu’elle pourrait vous rendre de fiers services.

Et un Too Much Bô bien mérité!

Ah, au fait, après le logo du Too Much Bô, je vous glisse la traduction anglaise du présent test, effectuée en une vingtaine de seconde, par DeepL.

Tampon TooMuchBô Rond rouge JPEG.jpg

You may be familiar with the very good online translation service DeepL?

If so, you know that it is a site that allows you to translate your texts, often shown as much better than Google.

It has been a few weeks since Ysengrain informed me of the existence of this service, which I use from time to time, when I have to write an email in another language that I don’t know how to write, which for me means “when it comes to writing an email in another language”.

So, to tell you if it is better than Google, I can’t really do it, not having made a very slight comparison, but what is certain is that it is very good and that it seems to me a notch above the one that everyone normally uses, if only because of the finesse of its turn of phrase in French.

So to check, but DeepL is in the running, to say the least, and what seems to me to be its strength is that it is not only strong in English, but that its very good quality translation from other languages, such as German.
From English

And from German
The recognized languages, since they are spoken, are as follows: French, English, German, Spanish, Portuguese, Dutch, Italian, Polish and Russian, in 72 possible combinations.

I advise you to try it yourself, its use is free even if different subscriptions are available for more consistent work and for better security: as soon as you switch to a paid plan, the text you type is encrypted and deleted immediately after the work is done.

As you can see from the figures above and below, DeepL has a fairly standard online interface.

The source language is identified as soon as you paste or type text in the left area, you ask in the drop-down menu in the right area in which language you want it to be translated.

DeepL translates your documents and it’s spectacular
Better yet, you can simply drop a complete file in the left area, in Word format, or Txt (if you have taken out a subscription in the latter case), and see what happens:

The file you are viewing is a 25-page document.

It was translated into English in less than a minute.

But what is strong is that the final document has all the style attributes, footers, table of contents, index, all always editable as if you had written it in the target language.

I’m just on the backside, when I look at the speed, but above all at the result obtained, even if it’s obvious that an English-speaking person will have to proofread it and certainly make the necessary corrections to the translated document.

An ingenious Mac application
Just recently, thanks Jean-Claude S for letting me know by comment and thanks to Mirou for confirming and describing the thing by email, DeepL has concocted for us for Mac (it already existed for Windows) a really simple application, but incredibly well done.

Be aware: from any program, you select text, click on Command-C (go Apple-C for the old ones) and at the bottom of the screen, on the right, you see this appear:

It’s so simple!

For a set time in the preferences, you press Apple-C and bing again, the text is translated into the application that opens before your eyes fogged up with tears.

Let’s take the following email that I write in French, for a German translation.

I type my text, I select it, I do Apple-C – Apple C

The interface opens, the translation is done in the language of your choice, the last one chosen by default.

Click on “Insert”, the translated text replaces the original.

Simpler, you think it’s possible.

I don’t.

Yes, this little thing, I think it’s nice, it reminds me I don’t remember which program that appeared a long time ago when you quickly typed the Command key twice.

In conclusion
DeepL was already my favorite program for the translations I had to do, especially since giving work to a German team made me happier than sending my documents to Google where you never really know what they do with the texts you give them to translate, but then this little application, I find it really great.

I’ll let you try it, you might like it, and it could do you proud.

And a well-deserved Too Much Bô!