Vous allez vous acheter un casque de réalité virtuelle, vous?

Je sais bien que j’ai écrit dans un article il y a peu de temps que j’avais une grande peur de me sentir dépassé en matière d’informatique, l’âge venant, et que j’allais faire en sorte de rester à la page de tout ce que l’industrie propose.

Je vois trop bien dans mon proche entourage des personnes qui ont refusé l’usage d’un smartphone, il y a quinze ans, et qui sont maintenant en bonne partie larguées lorsqu’il s’agit ne serait-ce que d’acheter un titre de transport ou de communiquer avec leur banque ou leur assurance.

Je ne parle pas des nouvelles factures QR en Suisse qui imposent pratiquement l’usage d’un portable pour s’en sortir, si l’on ne veut pas passer par le guichet des bureaux de poste qui ferment, chez nous, les uns après les autres.

Oui, je suis bien conscient des avancées de la technologie et de ce qu’elles peuvent nous apporter, je suis normalement parmi les premiers à partir dans la combine, mais là…

Là, je me pose des questions.

On nous parle de plus en plus des casques de réalité virtuelle, ou de réalité mixte.

L’un de mes fils, le petit dernier, en a acheté un il y a 4 ou 5 ans, j’ai pu l’essayer alors, et j’ai bien évidemment été bluffé par l’impression de réalité qui m’a amené à ne pas oser marcher sur une poutre qui reliait deux bâtiments entre eux, tellement j’avais le vertige, même si j’étais conscient (je ne suis tout de même pas stupide à ce point) que ce n’était que du virtuel.

J’imagine qu’Apple va faire beaucoup mieux encore, que d’autres ont déjà dépassé ce casque (il semblerait que le nouveau Sony soit déjà en grand progrès), il faudra que Cupertino s’accroche pour proposer quelque chose de vraiment innovant), mais enfin tout de même…

Certains nous prédisent un avenir avec cet accessoire sanglé autour de la tête, pour travailler virtuellement avec des collègues du monde entier.

D’autres prétendent que nous allons pouvoir nous complaire dans une vie virtuelle bien meilleure que celle que nous vivons en vrai…

Rien que cet argument fait peur: nom d’une pipe, faisons en sorte de vivre notre vraie vie un peu correctement, avant d’investir dans quelque chose qui n’existe pas, proposé par des sociétés qui vont tout faire pour gagner de l’argent avec les besoins qu’elles auront créés.

Mis à part une visite de musée virtuelle dans une ville lointaine dans laquelle j’aurais dû me rendre au prix de l’émanation de centaines de kg de CO2, mis à part peut-être certains jeux ponctuels (auxquels je ne joue pas, mais bon, je peux comprendre pour d’autres), je ne me vois pas vivre avec ce truc devant les yeux une bonne partie de la journée.

Je vois bien les avantages de la réalité virtuelle en matière de culture, mais pour me créer une vie virtuelle qui prendrait peut-être le dessus sur la vraie vie, comme le prévoit le chef de Meta, ce sera sans moi.

Sans compter qu’un nouvel accessoire à 3’000 $, somme que risque de coûter le nouveau casque Apple, cela ne va pas être à la portée de tout le monde.

Et même si un nouveau modèle semble déjà prévu, coûtant moitié prix, cela reste du domaine de l’inaccessible pour une très grande partie d’entre nous.

Reste le risque de rater le train du futur, et de me trouver largué à mon tour…

Nous verrons, peut-être serons-nous un jour obligés de passer par là, le tout sera de ne pas avoir pris le train en marche trop tard.

Au fait… l’image de couverture (d’assez mauvais goût, j’en conviens) est créée à partir de l’intelligence artificielle et de la plateforme DiffusionBee à partir de la demande textuelle “virtual reality headset girl”.

Comme quoi, j’essaie de rester à niveau!

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

44 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

ysengrain
ysengrain
il y a 11 mois

Je ne sais pas, en fait, si je sais si je verserais là-dedans.
Aux dernières nouvelles, selon MacG, il faudrait avoir un casque et une montre connectée : https://www.watchgeneration.fr/realite-virtuelle/2023/03/meta-developpe-une-montre-connectee-pensee-pour-de-futures-lunettes-ar-14583
si je comprends bien, pour lire l’heure, il faudrait avoir un casque de réalité virtuelle ?
On peut déjà visiter un musée sur l’écran d’un ordinateur ou d’une tablette. (on peut aussi se déplacer).
Pour l’instant, et jusqu’à plus ample informé, un Mac et un iPhone me suffisent.

Daniel Pesch
Noble Member
En réponse à  ysengrain
il y a 11 mois

Dans l’immédiat j’ai un peu le même sentiment que toi, ysengrain. J’ai bien l’impression qu’à l’instar de Apple Watch, le casque virtuel restera sur l’étagère de l’Apple Store.

À propos de visite de musée virtuelle, je recommande celle-ci :

https://www.rijksmuseum.nl/en/johannes-vermeer?ss=

Le discover yourself permet d’entrer dans le détail de chaque œuvre.

Ysengrain
Ysengrain
En réponse à  Daniel Pesch
il y a 11 mois

Quelle magnifique visite que le Rijks, je connaissais
Merci Daniel

Ysengrain
Ysengrain
En réponse à  Daniel Pesch
il y a 11 mois

Daniel, après t’avoir lu, j’ai fait un genre de sieste, sans vraiment dormir, me disant que l’histoire humaine a commencé par

l’art pariétal des cavernes auquella peinture a succédéFin XIX ème siècle sont apparus approximativement en même temps, la photo et le cinémapuis on a vu arriver la télévisionpuis les écrans d’ordinateursles smartphones et les tablettesmaintenant on évoque le casque de so-called “réalité virtuelle”l’étape suivante, Google en a parlé, la lentille de contact sur laquelle est projetée une image animée (?)et enfin le fada en chef Elon Musk fait travailler des équipes afin “d’augmenter le cerveau” pour, peut-être, y “injecter” un genre de cinéma.Si c’est ça, on est mal barrés. Ça sera sans moi

Dernière modification le il y a 11 mois par ysengrain
Garcia Nombela
Garcia Nombela
il y a 11 mois

Mais jamais de la vie !!

runmac
il y a 11 mois

Hello,:…si ce casque pouvait réduire ma dépendance au numérique, je l’achèterais – comme cela je pourrais faire des rencontre de vrais gens numériques et vivre des aventures que je pourrais annuler ( Cmd-Z) si je le souhaite !  😀 
le tout avec abonnement bien sur !

Dernière modification le il y a 11 mois par RunMac
ysengrain
ysengrain
En réponse à  runmac
il y a 11 mois

👍

Noisequik
Active Member
il y a 11 mois

Ce sera sans doute des lunettes pas plus encombrantes que des lunettes de soleil actuelles. Elles remplaceront le smartphone.
Pas sûr que ce soit Apple qui réussisse à imposer son appareil cette fois.
il n’est jamais trop tard pour s’y mettre. Internet a plus de 25 ans, les portables aussi et les smartphones 15 ans !

Noisequik
Active Member
En réponse à  François Cuneo
il y a 11 mois

Peut-être qu’une monture comme les Google Glass s’imposeracomment image

le jour où ce prendra, ça peut aller très vite et s’imposer en 2-3 ans.

Gilles
Gilles
il y a 11 mois

Au même titre que les montres connectées, encore une tentative de l’industrie (avec la complicité des médias) de nous imposer un truc et de nous faire croire qu’on en a besoin.
Si cette technologie a effectivement des débouchés dans beaucoup de domaines techniques ou professionnels, je reste dubitatif sur un usage personnel.

Ange
Active Member
il y a 11 mois

La réalité Virtuelle, à mon avis, doit rester la réalité virtuelle, donc tout à fait sa place dans les jeux (on crée un monde virtuel même qu’avec des papiers, des dés, des cartes…)
Dans mon travail (simulateur de formation dans le monde des transports), cela fait des années qu’on essaye d’utiliser des lunettes virtuelles, mais lors de démos, ce sont toujours les mêmes retours : “on n’y croit pas, l’élève ne “sent” pas les manettes (même sur les démos avec des manettes reliées), on n’est pas vraiment en condition (les lunettes même légères sont “gênantes”,…) Bref, pour des outils de formation à “bas coût”, les professionnels de la formation préfèrent toujours solutions à matériel allégé (qu’une ou deux manettes à position réaliste) que de la réalité virtuelle. Seul axe actuel pour la VR, la découverte de wagon/loco/.. (à l’instar de ce qui se fait dans certains musées), mais en tout cas pas la conduite.

zit
zit
il y a 11 mois

Si si, il est encore possible de résister ;o)
Je suis très bien informé de toutes les nouvelles technologies, je passe des heures hebdomadaires à me renseigner sur le sujet, pour mieux savoir comment m’en passer.
J’avais même décidé que quand mon 4 s ne serait plus fonctionnel, je ne reprendrait pas de bidule (l’année dernière ;o), mais ma sœur à eu honte de moi et elle m’a offert un de ses « vieux » machins, dont je ne me sert pas plus, en fait presque seulement pour avoir une connection réseau avec un iPad quand je suis à la campagne.
Mais il est vrai que je ne suis pas social, que je hais les banquiers et ne consomme pour ainsi dire que des denrées périssables que j’achète avec ma bicyclette (ou des pièces détachées pour ladite).
Et je dois passer par un voisin ou un collègue pour les très rares fois ou je n’ai pas le choix (envoyer de quoi tenir la fin de mois qui commence le 2 à mon rejeton exilé au pays du soleil levant par exemple).
Et franchement, quand je vois tout ce que je rate, ça me conforte ;o) :
j’apprécie de plus en plus d’apprendre à utiliser des outils qui ne vont pas changer de fonction et de mode d’utilisation dans la semaine, voire s’arrêter de fonctionner juste parce que, ça permet de s’améliorer soi-même, d’augmenter ma réalité et les connexion entre mes synapses et mes neurones, d’affiner mes mouvements musculaires, sans partage de la moindre data sauf si je raconte ce que j’ai fait ;o)
Je travaille dans un établissement d’enseignement supérieur artistique et il me semble que les jeunes ont plus de dumbphones que la majorité de la population, et en photo, ils sont nombreux (de plus en plus !) à ne pas faire de numérique à la prise de vue, et ils passent des heures stériles à numériser leurs films (pas toujours bien exposés car pris avec des appareils parfois très rustiques) !
Un cours auquel je participe sur la chambre photographique a un succès incroyable auprès des élèves (et ce n’est pas du qu’au fait que les enseignants sont excellent ;o).
La frénésie des cocaïnomanes (ou autres stimulants chimiques) de la silicon valley n’atteint pas tout le monde, voire même suscite, me semble-t-il de plus en plus de rejet.

zit
zit
En réponse à  François Cuneo
il y a 11 mois

Bon, vaut mieux pas généraliser avec les profs de l’école, c’est plein de névropathes pas toujours sympathiques, mais là n’est pas le sujet ;o).

Caplan
Trusted Member
il y a 11 mois

Et quand tout le monde se promènera dans la rue avec un casque de réalité virtuelle devant les yeux, il faudra inventer un détecteur de réalité réelle pour éviter les collisions…

Albert-R
il y a 11 mois

À la retraite, on fait avec les moyens disponibles. … De là à croire qu’on est largué, par-ce-qu’on ne pas va suivre la majorité qui se sent obligée de tout avoir ce qui sort comme nouveauté, tout ça rien que pour ne pas paraître à côté de la plaque.

Il y a un monde qui veut nous rendre esclave du “je l’ai”, donc je suis, ou j’en fais encore partie, on programme vos futures dépenses, disons environ 20% de votre revenu annuel, revenu qui ne suit pas forcément.

Le monde du travail est cruel, on compare, on évalue la qualité d’une personne à sa capacité à rester dans le coup. … Si pas, on est effectivement vite largué.

Noisequik
Active Member
En réponse à  François Cuneo
il y a 11 mois

Eh oui, j’ai offert à ma mère un iPhone, iPad mini, iMac mais elle ne les utilise pour ainsi dire jamais.
Elle va encore à la poste avec son carnet jaune et utilise un téléphone fixe.

Noisequik
Active Member
En réponse à  François Cuneo
il y a 11 mois

J’ai encore essayé hier. C’est très compliqué pour ces personnes d’aller sur internet, entre les fenêtres de cookies, demande de localisation, publicités etc.
l’interface de Safari (Mac) est aussi un peu petite: il faudrait pouvoir l’agrandir, ce que je n’ai pas trouvé dans les options d’accessibilité.

Et simplement éteindre l’iMac n’est pas si simple : soit cliquer sur le minuscule menu Pomme ou alors appuyer 2 secondes sur le bouton d’alimentation puis confirmer a l’écran. Bref…

Albert-R
En réponse à  Noisequik
il y a 11 mois

Mon frère (83 ans) utilise un ancien Nokia, quand il est chargé. … Il a oublié le monde du PC. Perso, j’ai arrêté de distribuer mon ancien matériel, derniers en date un Acer portable à mon arrière petit-fils pour l’école et un iPhone à sa maman. Les autres ont les moyens pour acheter ce qui leur manque

Harold
il y a 11 mois

Un ami m’a invité dans une virtual room pour mon anniversaire.
J’ai été subjugué par la VR…
Le lendemain, j’ai acheté le casque de Facebook, le Quest 2 !
Je suis bluffé, c’est vraiment super.
J’y joue peu car je ne suis pas un grand fan de jeu vidéo puis c’est fatigant de jouer debout (😀) mais j’adore !

Xavier
Xavier
En réponse à  François Cuneo
il y a 11 mois

Bonjour, pas de soucis pour Meta on peut faire un comtpe completement en dehors de tout juste pour son casque donc email dedier et info que pour le casque aucune fuite sur le reste, c’est aussi de cela que j’avais peur, mais franchi le cap et vraiment content.

jerome3167
Active Member
il y a 11 mois

Rien que cet argument fait peur: nom d’une pipe, faisons en sorte de vivre notre vraie vie un peu correctement, avant d’investir dans quelque chose qui n’existe pas, proposé par des sociétés qui vont tout faire pour gagner de l’argent avec les besoins qu’elles auront créés.

ça s’applique aussi au cinéma, non ?

jerome3167
Active Member
En réponse à  François Cuneo
il y a 11 mois

Effectivement, il y a cet aspect lié aux achats dans le monde virtuel que j’ai omis:

Ceci dit, la logique d’Hollywood, depuis 1 siècle, est quand même très mercantile.Mais c’est vrai qu’on peut y échapper plus facilement sans doute:

Smop
Smop
il y a 11 mois

Je ne suis pas surpris des commentaires “écolo-réacs” des uns et des autres. Cela fait partie de l’ADN du village Cuk  😜 

Pour ma part, je trouve que tout ce qui tourne autour de la réalité augmentée et de la réalité virtuelle est absolument passionnant.

Il y a une vingtaine d’années, j’ai adoré Second Life. Un peu plus tard, j’ai attendu avec impatience les Google Glass, malheureusement abandonnées.

Je n’ai pas été tenté par le casque Oculus/Meta en raison de sa filiation avec l’écosystème Facebook, mais je viens d’acheter le casque Sony PlayStation VR2, produit intéressant et immersif, bien que limité aux jeux.

Et … j’attends comme le Graal le casque d’Apple. Peu importe son prix, il sera mien le jour de sa commercialisation ! D’après les rumeurs, il pourrait s’agir d’un mélange de VR et de VA, qui permettrait de projeter dans un environnement réel des objets avec lesquels il serait possible d’interagir. Par exemple, remplacer l’ordinateur et ses moniteurs par une projection virtuelle de ceux-ci, dans un environnement réel. Une telle chose serait absolument révolutionnaire !

Depuis les débuts de l’informatique, l’interface homme-machine, c’est à dire le clavier et la souris, est la seule chose qui n’ait quasiment pas évolué. Se débarrasser de ces outils préhistoriques serait un immense pas en avant.

S’affranchir des contraintes liées aux objets physiques pour mieux disposer de l’espace serait aussi un pas de géant. Ou bien encore projeter des hologrammes sur lesquels il serait possible d’agir !

En attendant … les implants !

mirou
Trusted Member
En réponse à  Smop
il y a 11 mois

Craindre Facebook et meta c’est pas un truc d’écolo reac?
je dis ça juste pour rire, hein j’ai pas pu m’empêcher.
d’ailleurs je comprends vraiment la fascination. Je trouve dingue ce qu’il est possible de faire, et je me réjouis d’essayer un jour.

Ceci dit, ce qui m’inquiète, ce n’est pas ce que ces technologies nous ajoutent, c’est ce que leurs promoteur-euse-s veulent nous prendre. Iels savent déjà tellement de nous, alors là VR et les implants, j’avoue que ça me terrifie. Pas pour moi directement, mais pour la société et la direction qu’elle ne semble décidément pas vouloir modifier.

mirou
Trusted Member
il y a 11 mois

Je me connais trop bien pour jurer que je n’en achèterai jamais.
Mais la fuite vers le virtuel est encore un signe que nous allons droit vers le mur. On rajoute des couches pour cacher la “m” que nous produisons pour rajouter des couches. Ca ne me fait pas du tout envie.

Et je dois avouer ma lassitude, comme je l’ai lu dans un autre commentaire ici, face à ces outils et plateformes qui changent constamment. J’ai déjà lâché prise sur plein de choses, notamment certains réseaux sociaux.

zit
zit
il y a 11 mois

vu ce matin, un usage professionnel de la VR peut être très intéressant :

Inspect the RF Realm with Augmented Reality

Pendant un moment, les élèves se baladaient avec un casque audio, un enregistreur son et un micro piezo, approchant le micro de tout ce qui avait un fil électrique branché, ça permettait d’entendre les ondes électromagnétiques, j’ai essayé et c’était très bizarre :
dans un lot de plusieurs chargeurs de batterie Nikon identiques, pas un ne produisait le même son, je me suis promené dans l’atelier, et le son le plus impressionnant était produit par un flash de studio se rechargeant, les gros condenseurs qui aspirent des électrons à plein régime…
expérience très rigolote.

44
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x