WWDC 2024, lâchez vous, il y a de quoi!

Bon.

Le Keynote WWDC 2024 vient de se terminer.

On nous promettait du lourd, on a eu du lourd, ne serait-ce que dans les nouveautés des systèmes, mais là n’est même pas le plus important.

Comme souvent, Apple n’est pas le premier, mais nom d’une pipe, qui intègre actuellement aussi bien l’intelligence artificielle, pardon, l’Intelligence Apple, dans son matériel, que ce que vont proposer en automne nos nouveaux systèmes?

À tous les niveaux, elle sera là, dans Plan, Siri, Notes, Mail, et j’en passe, sur toutes nos machines, et tous ceux qui nous proposent actuellement des intégrations plus ou moins réussies ont du souci à se faire.

Ça fait peur?

Peut-être, sûrement.

Sans compter qu’ils nous disent que ce n’est qu’un début.

Sans compter également le fait que cette Intelligence Apple, ou autre modèle de langage que vous pourrez utiliser, comme ChatGPT-4o, devrait être disponible pour un nombre restreint de machines, en tout cas si l’on veut profiter de toutes les avancées.

Si la sécurité des données est vraiment au rendez-vous, ce qui est une des spécialités d’Apple, tout de même, on devrait un toute petit peu rassuré.

Mais je le répète, tout cela fait peur, et en même temps, nous en met plein la vue.

Et vous, qu’avez-vous retenu de ce Keynote 2024?

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

28 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

renaudlaffontleenhardt
renaudlaffontleenhardt
Member
il y a 1 mois

Rien. Ennuyeux. Triple bof

Desboisch
Desboisch
Member
il y a 1 mois

Si j’ai bien compris, il faut minimum un iPhone 15 pro ou 1 iPad ou un Mac M1 et le tout uniquement en anglais. Autrement dit rien, du vent, très déçu

Noisequik
Active Member
En réponse à  Desboisch
il y a 1 mois

Mais non y aura aussi le 16 Pro, malheureux ! Et peut-être même les 16 s’ils sont généreux 😂

Paul
Paul
En réponse à  Desboisch
il y a 1 mois

Et oui … les autres iPhones en vente sur le site d’Apple sont déjà obsolètes..

Albert-R
En réponse à  Paul
il y a 1 mois

Probablement vendus avec un bon rabais

Dernière modification le il y a 1 mois par Albert-R
Noisequik
Active Member
il y a 1 mois

Je me réjouis de piloter mon iPhone avec mes Macs 😎
Pour le reste, on verra à l’usage !

Jean Claude S
Jean Claude S
Member
En réponse à  Noisequik
il y a 1 mois

Moi, avec un 13 mini je pilote un macbook pro de 2015… (j’ai même réussi avec le SE 1er génération de madame)

Dernière modification le il y a 1 mois par Jean Claude S
zit
zit
il y a 1 mois

Bin, rien non plus…
J’habite en banlieue parisienne, pas dans la banlieue de San Francisco, et de toute évidence, mon mode de vie est de plus en plus en décalage avec celui de ces gens là, de plus en plus…
Si ce n’est qu’ils ont enfin compris que la bagnole n’était pas un produit d’avenir puisqu’ils ont abandonné le projet Titan ;o).

Sinon, trop bizarre, depuis ce matin, les raccourcis claviers sont grisés dans les menus des applis et fonctionnent moyennement :

Pomme W par exemple ne ferme plus les fenêtres, Pomme N fonctionne par contre, bien étrange.

zit
zit
En réponse à  zit
il y a 1 mois

Ah bin c’était le clavier !
le W fonctionne mais pas la combinaison Pomme W…
On est peu de choses ;o)

mirou
Trusted Member
il y a 1 mois

Le truc très étrange avec les IA actuelles, c’est qu’elles veulent (et savent) faire ce qu’on a envie de faire nous-même. Dessiner, écrire des poèmes, brainstormer.
Or, comme le disait un meme sur facebook il y a quelques temps, on préfèrerait que la technologie fasse la lessive, les corvées, et nous laisse le temps de dessiner, écrire des poèmes, brainstormer…

Apple au moins semble se diriger vers des choses concrètes avec son Siri (mais pas que… quand je vois ces « trois styles d’images différents » je repense à ces cliparts des années 90 qu’on nous sert toujours dans les powerpoint de toutes les présentations dont on nous afflige encore régulièrement), donc au moins c’est amusant, même si je ne partage pas l’enthousiasme de François.
Surtout rien de concret avant l’automne, rien de concret sans un tout nouvel appareil, rien de concret or « American English ».
Pour une boîte internationale, je les trouve de plus en plus centrés sur elleux-même… Par exemple, les cartes topographiques dans « Plans » qui se cantonnent aux USA… Alors que les cartes topographiques suisses sont en libre accès…

Noisequik
Active Member
En réponse à  mirou
il y a 1 mois

On verra si on peut faire des trucs avancés avec les raccourcis, HomeKit etc.
mais parler à Siri, c’est vraiment pas qqch que j’ai envie de faire.

ysengrain
ysengrain
En réponse à  mirou
il y a 1 mois

” Le truc très étrange avec les IA actuelles, c’est qu’elles veulent (et savent) faire ce qu’on a envie de faire nous-même”
Je en crois pas du tout à ça.
Un essai hier sur Firefly d’Adobe avec la proposition :  la représentation d’une basse de viole française à 7 cordes de la fin du XVII ème
Le résultat a été … Ignares !!!

IA-Adb
ysengrain
ysengrain
il y a 1 mois

Je ne me déciderai qu’à l’usage.

Pellet
Pellet
il y a 1 mois

Non, François, ça fait pas peur, à moins que l’évolution en soi fasse peur, avec les changements qu’elle apporte. Bien sûr, on pense au luddisme de la fin du XVIIIe-début XIXIe dans l’Angleterre de la Révolution industrielle, où des ouvriers du textile ont détruit des machines à tisser parce qu’elles les privaient de leur travail manuel (18 heures sous-payées par jour).

A-t-on le choix? Pourrait-on s’opposer à ce que l’on appelle généralement le progrès? Doit-on le craindre? Mes questions sont purement rhétoriques, car bien sûr il faudra s’adapter à l’IA comme on s’est adapté à tous les changements technologiques…

IA ou autre, la motivation première du changement est restée la même: les industriels exploitent tout ce qui peut générer du fric. Et dans ce domaine, Apple est championne…

Caplan
il y a 1 mois

Généré en deux coups de cuillère à pot par l’IA:
ici:
https://www.canva.com/fr_fr/generateur-image-ia/

monstre
Dernière modification le il y a 1 mois par Caplan
Cyan_282
Cyan_282
il y a 1 mois

En ce qui me concerne, il y a tellement de nouveautés dévoilées en 2h lors de ces Keynote de WWDC, que c’est trop pour moi 😅

J’admire Apple qui suit le rythme affolant de l’industrie et de l’évolution en lien avec l’IA !

En ce qui me concerne, je retiens surtout que mon AppleWatch S4 ne pourra pas être mise à jour… Après 6 ans de bons et loyaux services je reconnais qu’elle a “besoin” d’être bientôt changée… Même la SE2 de mon épouse est plus rapide.

Mais je l’aime bien cette AppleWatch S4. J’aurais bien aimé la garder encore un an ou 2 ans.

Sinon, je me réjouis (aussi) de jouer à jeu (qui existe uniquement sur l’iPhone) depuis mon Mac 👍🏻

Et puis… SURTOUT, j’espère qu’Apple profitera pour éradiquer les BUG de macOS… Car, même avec la 14.5 (Sonoma), il y en a encore de terribles…

Par exemple:
https://discussions.apple.com/thread/255180854?sortBy=best

Cyan_282
Cyan_282
En réponse à  Cyan_282
il y a 1 mois

Ha oui. Au niveau des “Apple Design Awards”.
Je viens de découvrir l’app “Gentler Streak”.

Une app de coach sportif “réaliste” pour M et Mme tout le monde.
PAS un truc qui pousse à fond. Mais une app bienveillante et stimulante au quotidien ! Hyper bien intégrée à l’écosystème Apple !

Bref, je trouve très bien fait !
https://www.gentler.app/

mirou
Trusted Member
En réponse à  Cyan_282
il y a 1 mois

Oh! Merci!
je viens de télécharger. Et je teste. La première fois qu’une app me dit que je fais trop de sport et qu’il faut que je prenne du repos. Résultat: abonné!
(Il y a une réduction de 50% pour fêter leur award).

Cyan_282
Cyan_282
En réponse à  mirou
il y a 1 mois

Idem, je me suis abonné avec la réduction de 50% 😊
Je pense que tu l’as compris. Le suivi de ton activité est représenté par cette “bande” verte (graphique).

Nos efforts/activités sportives influencent sur l’orientation de cette bande.

Idem pour moi. L’app m’a dit de me reposer 2 jours, avant de m’y remettre. Car… trop d’activité accentue le risque de blessure et d’accident !

De même, les onglets:

  • Activités
  • Informations

Sont aussi très bien fait. Les conseils de santé, sport, nutrition, explication de la Fréquence cardiaque (FC), etc… sont vraiment aboutis et riches en enseignement 👍🏻

Et puis (petit raffinement), il existe des “complications” pour l’ AppleWatch 👍🏻🥳

Bonne découverte !

mirou
Trusted Member
En réponse à  Cyan_282
il y a 1 mois

Alors pour l’instant je ne suis pas encore tout à fait convaincu. C’est peut-être parce que j’aime pas quand on me dit de « faire moins » (je me soigne… mais c’est difficile :-)) ?

Il m’a fallu du temps pour comprendre l’architecture de l’app, déjà. Je ne retrouve rien.
Ce parcours d’activité est étrange, quand même? Je ne comprends pas sur quoi il se base. Il ne prend pas en compte les activités « hors cession d’exercice ». SI je vais pas courir mais que je marche 8h sans démarrer un exercice, il ne sera pas comptabilisé, j’ai l’impression.
Aussi, je cours toujours à haute intensité, ça a toujours été comme ça. J’ai une fc au repos très basse, mais en exercice très haute.
Donc je ne suis jamais dans les clous de ce qu’il m’est demandé de faire (ou pas faire en l’occurrence ici).
Et il y a la politique marketing. Par réflexe, je me suis tout de suite désabonné (je le fais toujours), et voilà que j0ai tout de suite une offre de réabonnement (pour juin 25 !), à 18CHF pour la première année, puis 30 les suivantes.

Il faut que j’aille bidouiller un peu dans les menus pour configurer les choses. Je dois dire qu’un app qui propose d’en faire moins c’est tellement révolutionnaire, que j’ai envie de poursuivre l’expérience.

Cyan_282
Cyan_282
En réponse à  mirou
il y a 1 mois

Tu devrais aller jeter un oeil à l’onglet “Informations” (en bas de l’écran d’accueil). Tu devais y trouver de l’aide.

Par exemple: Explication du parcours d’activité.

Et… OUI, il me semble bien que si tu n’enregistres PAS d’exercice, aucun point n’apparaitra dans cette fameuse courbe verte…

Mais, est-ce que l’app considérera que tu n’a RIEN fait (PAS bougé) et que cela n’aura aucune influence sur la bande verte ? C’est une bonne question !

Cela m’étonnerait quand même ! A tester, tu as raison. En ce qui me concerne, il m’a fallu aussi un petit temps pour comprendre les profondeurs de l’interface.

Mais dans l’ensemble, l’approche et l’interface me semblent intuitives !

mirou
Trusted Member
En réponse à  Cyan_282
il y a 21 jours

Petit retour après quelques jours… En fait j’ai bien l’angle de cette app qui motive à bouger de manière assez saine, mais elle est tout autant trompeuses que d’autres. C’est pas vraiment de sa faute, mais comme elle ne prend en compte (en tous cas avec les outils dont je dispose, moi), l’état de forme global, mais uniquement les exercices réalisés et enregistrés en tant que tels (il ne me semble pas que l’app prenne en charge les pas réalisés dans la journée par exemple), elle indique des propositions qui ne sont pas franchement adaptée.
Je travaille avec des horaires irréguliers, dans le domaine du spectacle. Donc je peux tout à fait faire deux jours sans exercices – et l’app me proposerait alors de me bouger (mais de manière plus diplomatique) – alors que je suis en fait au bout du rouleau.
Sa promesse, je trouve est jolie, plus jolie que d’autres app qui poussent plutôt à « se dépasser ». Mais rien ne vaut, encore une fois, que d’écouter son propre corps.

Pierre
Pierre
il y a 28 jours

Les promesses, évanescentes chimères, s’entrechoquent dans un ballet futil. Apple, titan aux pieds d’argile, se heurte au plafond de verre, prison translucide de sa propre démesure. Depuis une décennie, la firme voltige avec ses pirouettes éculées, ses mots-valises aux accents révolutionnaires mais au sens déliquescent. Un vieux ventilateur vrombit, brassant l’air lourd et sirupeux des non-sens, miasmes asphyxiants d’une novlangue aseptisée. Tout le secteur s’enlise dans les mêmes ornières, pantouflant dans une grisaille affligeante, un marasme pathétique qui n’en finit pas de s’étirer. Les promesses se délitent, châteaux de sable balayés par les vents contraires de la réalité. Apple, naguère flamboyant, se consume lentement dans les limbes de sa propre vacuité, prisonnier d’un maelstrom de mots creux et de slogans éventés. L’industrie tout entière, telle une procession somnambulique, suit aveuglément ce chant des sirènes qui la mène inexorablement vers les récifs de la banalité et de l’insignifiance.

28
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x