Le Blog du Cuk a 2 ans ce 1er mars

Nous sommes le 1er mars, et le Blog du Cuk qui a ouvert ses portes il y a deux ans pile-poil fête donc ses… deux ans. Certains verront le verre à moitié vide et préféreront exprimer leur tristesse puisque cette date marque également le deuxième anniversaire de l’arrêt de Cuk.ch, mais vous comprendrez que, en ce qui me concerne, je préfère le voir à moitié plein.

L’article que vous lisez en ce moment est le 417e du Blog du Cuk, ce qui fait tout de même un sacré paquet de lignes, un sacré paquet de captures d’écran (merci Snagit!), un certain nombre de coups de gueule, pas mal de coups de foudre, et 43 Too Much Bô.

Cela fait plus de mille visiteurs uniques les jours de sortie d’article, entre 700 et 800 les autres jours, 649 abonnés pleins pots (qui ne sont pas des amis Facebook automatiquement comptés puisque je crois que je n’en ai pas), 7942 commentaires au moment où j’écris ces lignes.

Comme vous avez pu vous en rendre compte, j’ai abandonné le rythme quotidien et je dois dire que je m’en porte très bien. Cela me laisse du temps pour mes autres activités, mais aussi pour préparer quelques tests fouillés, de temps en temps.

Au niveau technique, Le Blog du Cuk a vu deux changements principaux.

Le passage des commentaires sous GraphComment, dont j’ai souvent parlé ici et qui a fait couler pas mal d’encre, avec ceux qui sont contre, ceux qui sont pour. Pour moi, ce système de commentaires répond à mon cahier des charges, à savoir la possibilité d’enrichir le texte, d’y glisser des liens, des vidéos, des photos, beaucoup plus simplement que ne le permettait le système intégré à WordPress, et de n’avoir pratiquement aucun spam ou aucun troll.

Le passage à WordPress 5.1, et désormais, du moins à l’essai encore pour quelques jours, après on verra, au nouvel éditeur de texte, avec comme corollaire le passage à un alignement à gauche, que je vais définitivement adopter, puisque d’une part, ceux d’entre vous qui se sont prononcés semblent préférer cette présentation et qui, accessoirement, me facilite la vie puisqu’il n’était pas possible de dire à WordPress (c’est encore pire maintenant puisque la justification gauche-droite n’est même plus disponible dans Gutenberg, le nouvel éditeur) de choisir un alignement par défaut autre que celui à gauche.

La suite?

Tout pareil à maintenant.

Des coups de foudre, des coups de gueule, des tests, un peu de tout, au rythme qui me conviendra.

La formule actuelle quoi, sans remise en question du concept.

Le tout sans pub, sans parti-pris, sans jamais devoir quoi que ce soit à qui que ce soit, ce qui me laisse toute mon indépendance.

Je le répète parce que je l’ai dit souvent, jamais vous ne verrez sur ce site la moindre phrase, le moindre avis dans le but de vous vendre quelque chose, tout simplement parce que je n’ai absolument aucun avantage lorsque vous cliquez sur le lien d’un éditeur ou d’un vendeur.

Je ne touche pas un centime sur vos clics, sur vos achats, encore heureux.

Je déteste trop ces « influenceurs » qui pullulent sur le web, pour en devenir un à mon tour. Ces gens sont une plaie qui bousille la « profession » de blogueur pour le plaisir.

J’aimerais encore, bien évidemment,  vous remercier, comme chaque année, pour vos contributions. Je regrette bien sûr que parfois, vous soyez si peu nombreux à commenter, alors que vous êtes si nombreux à venir lire ce blog, mais après tout, ne pas commenter est votre droit, et sachez que j’apprécie au plus haut point la qualité des écrits de ceux qui participent.

Alors oui, pour terminer, le seul mot qui me vient à l’esprit, c’est merci.