Luminar annonce le remplacement de ciel pour la version 4… Ah?

J’ai présenté Luminar depuis ses débuts sur ce site, je l’apprécie beaucoup, il m’énerve parfois, vous pouvez lire tout ça en faisant une recherche sur le mot-clé… « Luminar » (mais non? Mais oui!).

En quelques mots, Luminar, de Skylum, est un programme de retouche très puissant, et depuis peu de catalogage aussi.

Vous remarquez que je n’ai pas écrit « Skylum est un programme de retouche et de catalogage très puissant ».

Parce que si Skylum est très bon et incroyablement innovant en retouche photo, il en est seulement au début d’un long chemin en ce qui concerne le catalogage.

Donc bon, je m’attendais à une version 4 qui allait nous annoncer d’immenses avancées dans ce domaine (le catalogage donc, suivez un peu, de bleu).

Ce sera peut-être le cas, allez savoir, mais Skylum a décidé de communiquer sur un outil à l’effet « waouh! », à savoir le remplacement de ciel.

De tout temps, certains photographes ont détouré leurs images dans Photoshop (oui, mon expression « de tout temps » est peut-être mal à propos), ce qui leur prenait des plombes à moins d’être un as dans cette spécialité pour remplacer un ciel moche, terne, surexposé ou peu intéressant par un ciel tout le contraire.

Alors si on veut donner dans l’artistique, le psychédélisme, le surréalisme, pourquoi pas?

Mais pour la photo qui m’intéresse, à savoir celle qui montre ou qui raconte ce que j’ai vu et ce que j’ai ressenti, j’ai comme un doute.

La version 3 de Luminar nous propose déjà, avec la même technologie d’intelligence artificielle, un améliorateur de ciel.

Cet outil est puissant, passe à travers les branches d’arbres, à travers les barrières d’un escalier, le travail est assez impressionnant.

Je l’utilise de temps en temps, quand le ciel est moins beau sur la photo que ce qu’était la réalité. En quelques secondes, le résultat peut être assez saisissant, et vous retrouvez très vite le ciel tel que vous l’aviez dans votre souvenir.

Là, je comprends.

J’ai l’impression de ne pas mentir.

Mais dans le remplacement de ciel par un autre, je m’excuse…

2019-08-22_19-23-42.png

Jamais (sauf pour rigoler), je ne vais utiliser cette fonction. Oui, c’est vrai, je ne donne pas dans l’artistique, le psychédélisme, le surréalisme comme je l’ai écrit plus haut. Si tel était le cas, Luminar me serait utile.

J’aurais trop l’impression de biaiser totalement la réalité, de montrer des choses qui ne sont pas.

Un peu comme raconter que je suis allé au sommet de l’Everest alors que j’ai le vertige dans le Jura.

Et puis, vous vous rendez compte du nombre de photos avec un ciel totalement « d’ailleurs » que nous allons voir sur nos photos? Surtout que j’imagine qu’il va s’agir de ciels « d’usine », qui seront proposés par Skylum…

On va tous avoir les mêmes ciels ou bien?

Pour moi, Luminar est un programme de retouche de photos, pas un programme de trucage de ces dernières.

Oui, je sais, la frontière est ténue, mais je la vois bien, là, devant moi.

Tout ça pour dire que je trouve assez étonnant de voir ceci sur leur site:2019-08-22_19-16-37.png

Ainsi donc, Luminar 4 contient « des dizaines d’éléments essentiels réunis dans une interface intuitive et innovante »?

Alors, pourquoi mettre en avant celle-ci?

En tout cas moi, j’attendais tout autre chose.

On verra si je trouverai mon compte dans les 60 autres raisons annoncées de craquer pour ce logiciel.