À mes chers abonnés… et à ceux qui ne le sont pas encore

Bonjour à toutes et à tous,

Les abonnés au Blog du Cuk, qui sont des gens très très bien, créatifs, remplis de talent, d’une classe certaine et que j’embrasse sur les deux joues, sont peut-être surpris depuis quelques jours par le fait que les annonces par mail ou par lien RSS ne sont plus comme elles l’étaient les premiers jours.

En effet, jusqu’à mercredi passé, vous receviez l’entier d’un article dans votre boîte mail ou dans les flux RSS.

Depuis jeudi passé, vous ne recevez plus qu’un extrait de ladite annonce, avec un splendide lien vous permettant de lire l’article complet en deux secondes, lien sur lequel il est bien évidemment hautement conseillé de cliquer.

2017-03-21_12-05-50.png
Vous avez compris où il faut cliquer pour voir la suite de l’article? Euh, les flèches rouges ne sont pas sur le mail que vous recevez, alors mémorisez pour demain, hein!

Ne croyez pas que cette nouvelle manière de vous informer de la parution de mes nouveaux articles est mise en place pour vous forcer de venir lire la suite sur le site.

Ou alors oui, c’est un tout petit peu le cas, mais pas pour faire gonfler les statistiques. L’avantage d’un blog par rapport à d’autres médias, c’est que je ne dépends pas de l’audience, en tout cas pour vivre même si, pour ma petite fierté personnelle, j’admets que ça fait plaisir de voir du monde entrer dans la maison.

En fait, lorsque vous receviez un article complet par mail, vous le receviez dans l’état dans lequel il se trouvait lors de sa première parution. Il ne bougeait plus.

Sauf que par la suite, dans la vraie vie, soit sur le blog, l’article évolue souvent.

Déjà, l’évolution commence quand Madame K me dit «J’ai lu ton billet, il y a des fautes, dis, il manque des mots et il y a d’autres trucs».

Là, je panique, je relis le tout et trouve quelques erreurs, pas toutes.

C’est là qu’arrivent par SMS les copies d’écran de Mme Poppins m’indiquant celles que je n’avais pas vues.

Alors bon, je corrige tout ça, régulièrement.

Parfois (c’est tellement rare!) il me vient des idées, paf, comme ça, et je les intègre directement dans le texte au cours de la journée.

Ou parfois encore, des solutions à des problèmes évoqués sont données par des lecteurs, et là encore, je les intègre dans l’article.

Et vous, qui recevez l’article à sa parution et qui le lisez peut-être bien plus tard, vous n’en profitez même pas.

Alors, de un, ça m’embête de me décarcasser à corriger pour rien, de deux, ça m’embête aussi que vous tombiez sur quelque chose qui n’est pas bon, ou disons, si vous préférez, qui est encore plus mauvais que ce qu’il devait être.

Donc j’ai choisi de ne fournir que le tout début de l’article par mail, et d’un clic, vous arrivez vers la version toute chaude toute fraîche, mise à jour si besoin est.

Elle n’est pas belle la vie?

Ah, au fait, au cas où, l’abonnement est gratuit, hein, et bien pratique tout de même, et très peu intrusif.

Mais ça, vous l’aviez deviné, j’imagine.

19 Comments

  1. Superchouette l’abonnement courriel ! Je ne rate plus un article ! L’abonnement email en « teasing » pour un article « en mouvement » me va très bien 🙂

    J'aime

  2. Ouai, ouai, tout ça pour nous obliger à relire plusieurs fois l’article en cours de journée, afin de vérifier ce qui a été ajouté?
    Je suis certain que c’est pour faire gonfler les statistique ça! Non mais! Déjà que je passe plusieurs fois par jour pour voir l’évolution des commentaires, si c’est pour relire plusieurs fois l’article, je m’offusque!😜😉😇

    J'aime

  3. Et nous autres, François, modestes commentateurs-z-et trices, quels moyens avons-nous de corriger nos erreurs, nos fautes, nos bévues, nos impairs, nos gaffes, nos étourderies et autres méprises ? On ne peut pas se racheter, se faire pardonner ?

    J'aime

  4. Zallag a écrit

    Et nous autres, François, modestes commentateurs-z-et trices, quels moyens avons-nous de corriger nos erreurs, nos fautes, nos bévues, nos impairs, nos gaffes, nos étourderies et autres méprises ? On ne peut pas se racheter, se faire pardonner ?

    Il n’y a pas de solution Zallag, vraiment navré.

    C’est à la fois bien et pas bien: avec des commentaires modifiables, en cas de litige, les commentateurs peuvent effacer et dire qu’ils n’avaient pas dit. Là, ce n’est pas possible… sauf pour l’administrateur des sites.

    Greg a écrit

    Je suis certain que c’est pour faire gonfler les statistique ça! Non mais! Déjà que je passe plusieurs fois par jour pour voir l’évolution des commentaires, si c’est pour relire plusieurs fois l’article, je m’offusque!😜😉😇

    🙂

    De toute manière, tu as beau revenir, tu ne comptes qu’une fois dans les statistiques, si j’ai bien compris. Zut alors!

    J'aime

  5. Sur Cuk, les commentateurs pouvaient s’effacer … J’avais gardé l’habitude de m’effacer, tellement je suis modeste, tu vois …

    J'aime

  6. Ecoute, Zallag, si tu te goures, ou que tu as un coup de sang et une réponse trop cinglante, ou que tu regrettes, compte sur moi, je te le ferai remarquer et je t’éviterai la honte ou l’opprobre des autres, et j’y apporterai les correctifs nécessaires.

    J'aime

  7. T’es un pote Zallag, merci beaucoup. Tu me comprends comme si tu étais moi-même.

    J'aime

  8. Ce que tu veux dire en gros, c’est qu’on ferait mieux de lire les article le soir 😉 !!!
    … une fois que tous les correcteurs sont passés, que les idées sont arrivées, que tu aies fignassé tous les correctifs, etc. .
    C’est bon, je note

    J'aime

  9. J’ai beau demander l’abonnement par rss, par courriel, les alertes, rien nada que dalle. Faut vraiment un compte WP ?
    Et pis, unpaucible de coriger ces propre fôtes en comantère…

    J'aime

  10. Drazam, pour moi aussi c’est très enquiquinant. Je vais devoir commenter dans mon Word, puis copier, puis coller ici ? Peut-être, mais il y aura toujours une fois ou deux où un truc coincera tout de même. J’ai même plus très envie de commenter aussi souvent que sur Cuk. Non, pas trop envie, vraiment.
    On dirait que les commentaire sur WP sont prévus pour être minimalistes, sans retour, juste 2-3 mots, au mieux une ou deux lignes. Et quel binz pour mettre en gras, italiques, pour un lien, pour une citation, pour insérer une image, pfff …
    Je me suis pris un compte chez WP, mais je n’ai nullement l’intention de m’en servir. C’est juste pour mettre un joli gravatar en ambigramme à gauche de mon pseudo.
    De toutes façons, je me suis levé du pied gauche ce matin, mais ça ira mieux dans la journée.

    J'aime

  11. Voilà, comme je disais, j’ai oublié un S …

    J'aime

  12. Non, il n’y a pas besoin d’avoir un compte WP. As-tu vérifié que le mail ne passe pas en spam? J’ai déjà eu un lecteur qui m’a dit qu’il ne recevait pas le mail de confirmation, étrange… Mais bon, ça a marché pour 210 personnes aussi…

    Quant aux fautes, vous remarquerez que c’est ainsi sur la plupart des sites. Cuk était un peu une exception, il me semble.

    Et puis, Antidote travaille très bien dans les commentaires! 🙂

    Cela dit, on est d’accord que je préférerais qu’il y ait un vrai éditeur de commentaires et qu’on puisse les corriger.

    J'aime

  13. À vrai dire, je ne suis pas trop étonné qu’il soit impossible de corriger des fautes de frappe ou autres erreurs. La plupart des gens qui écrivent ou commentent sur les sites ont passé par des enseignements «renouvelés», par l’abandon de l’étude de la grammaire française, par des réformes de l’orthographe, par des méthodes de lecture globale, n’ont pas du tout l’habitude de relire ce qu’ils ont écrit, et se disent probablement que, du moment qu’on peut comprendre de façon basique ce qu’ils veulent exprimer, c’est très bien comme ça.
    Et ceux qui créent des sites, eh bien c’est aussi des personnes comme ça.
    Tu dis que Cuk était un peu une exception, c’est absolument exact. On pourrait même dire que c’était «beaucoup» une exception. Nulle part ailleurs…

    J'aime

  14. Au-delà de l’orthographe (je suis moi-même une vraie pive, à ma grande honte: je relis trois fois tout, mais je ne vois pas mes erreurs… avant de les avoir publiées), le fait qu’un commentaire soit « permanent » permet d’éviter que les commentateurs ne modifient la teneur de leur dire en cours de route: « J’ai jamais dit ça ! » – ou comment modifier le passé à la Orwell.

    J'aime

  15. Je pensais que c’était dû au gouvernement Suisse si je ne recevais qu’une partie des mails mais maintenant je suis rassuré et j’arrête donc immédiatement mon boycott du chocolat Suisse.😀

    Aimé par 1 personne

  16. Daniel Pesch

    Ici, je reçois bien les mails pour les nouveaux articles (autour de minuit).
    Vienna (RSS) voit bien arriver les articles et les commentaires aussi. Mais, une fois que les commentaires sont lus (et parfois effacés), certains reviennent comme non lus. C’est pas très grave, mais c’est bizarre…

    J'aime

  17. « je relis trois fois tout, mais je ne vois pas mes erreurs… avant de les avoir publiées… »
    Ah ah !… Pareil!…

    J'aime

  18. jeanclaudes

    Avec ses 2 ou 3 millions d’abonnés à LBDC (leblogducuk) cela fait quand même une sacré économie de bande passante ces nouveaux mail d’avertissement…

    J'aime

Laisser un commentaire à propos de cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s