Bon… je crois que je vais me reposer pour tenir le coup dimanche soir.

J’avais dit que je n’écrirais que lorsque j’en ai envie.

Qu’il n’y aurait pas de pression.

Le problème, c’est que j’ai toujours envie d’écrire.

Et que je me mets la pression tout seul.

Alors, un article par jour, j’arrive plus ou moins à le tenir (en fait, plutôt plus que moins, je crois, non?)

Mais deux comme hier, c’est dur, surtout que je n’ai pas beaucoup dormi suite au  spectacle édifiant dont j’ai parlé ici hier.

Donc les amis, ce jour, je vous demande de bien vouloir accepter de me laisser un tout petit peu souffler (vous pouvez lire le petit test du clavier Logitech, qui a un peu passé à l’as avec l’article sur le débat).

Histoire que j’aie le temps d’écrire quelques articles pour la semaine prochaine, ce week-end.

Enfin… ce week-end, ce week-end, une partie du week-end seulement hein!

Parce qu’à partir de dimanche soir, ça va d’abord être l’angoisse, et puis, je l’espère, le soulagement, devant un bon verre de rouge.

J’adore ces soirées électorales. Surtout lorsque les nouvelles sont bonnes.

Sinon…

Sinon je ne sais pas…

Dites-moi que c’est impossible, qu’il n’y aura pas de sinon.

Faites tout pour qu’il n’y en ait pas, de sinon, par pitié.

30 Comments

  1. Mais François. On avait pas dit que désormais tu écrivais SI tu voulais, QUAND tu voulais? J’ai bien vu que ces derniers temps tu a repris le rythme de un article par jour publié à minuit. Et cela me réjouit. MAIS: est-ce bien raisonnable?
    Je trouve que tu pourrais au minimum laisser tomber un article de temps en temps sans t’excuser, ou bien? 🙂

    (Oui j’ai vu que cet article est un prétexte pour éditer une bienvenue consigne de vote, mais quand même…)

    J'aime

  2. Nan nan nan! Pas question! Maintenant que tu as pris le rythme!… Que tu commences à en faire deux par jour! Pousse un peu la cadence! En respirant bien à fond, tu peux atteindre les trois par jour rapidement! 🙂

    J'aime

  3. bon repos c’est mérité !!

    🙂

    J'aime

  4. Jean-Pierre

    C’est impossible, il n’y aura pas de sinon.
    Voilà je l’ai écrit.

    J'aime

  5. Moi je trouve qu’au prix où on paye l’abonnement, un article par jour c’est le minimum.

    J'aime

  6. Et si je baisse un tout petit peu le prix?😉

    J'aime

  7. J’avais dit que jamais les Anglais ne sortiraient de l’UE. J’avais dit que jamais Trump ne serait élu. Je suis sûr que jamais Marine ne serait présidente.
    Bon blague à part, les sondages (qui sont moins mauvais qu’on ne veut bien dire) sont plutôt rassurants. Moi ce qui m’inquiète, c’est le après. Parce que si Macron loose ce coup-ci, la prochaine fois, on peut vraiment être inquiet.
    J’ai écouté ce garçon(macron)(mon correcteur remplace macron (sans majuscule) par marron, c’est un complot), et je l’ai trouvé très intelligent et très cohérent. Je suis inquiet, mais optimiste. Vivement dimanche 20h.

    J'aime

  8. Et si je baisse un tout petit peu le prix?😉

    En francs suisses ou en francs français (;d

    Je connais la sortie.

    J'aime

  9. ChrisdeLorraine

    Eh bien, nous dimanche soir, on se réunit chez un ami pour un bon apéro dinatoire et assistés ensemble aux résultats qui nous font très peur ! Au moins, on sera tous ensemble pour faire face au cas où ce soit une catastrophe !!!!
    Chacun apporte un petit truc à manger et moi j’apporte le dessert … Faut pas se laisser aller !

    J'aime

  10. j’ai pas bien saisi en quoi le résultat de l’élection française t’inquiétais à ce point. La Suisse ne fait ni partie de l’Union Européenne ni de la Zone Euro. Au pire, les français riches viendront s’installer chez vous.

    J'aime

  11. Mais peut-être que je ne pense pas qu’à nous!:-)
    Peut-être que voir une femme pareille et son parti à la tête de la France, à quelques kilomètres de chez nous peut inquiéter toute personne que l’humanité ne désespère pas tout à fait.

    Aimé par 1 personne

  12. Daniel Pesch

    Merci pour ce cynisme… J’avoue qu’il me « cueille » un peu !

    J'aime

  13. Daniel Pesch

    Merci, François, je te reconnais bien, là !

    J'aime

  14. moi, perso, je m’en fous des élections en Suisse. Et pourtant, je pourrais m’inquiéter car j’ai une usine et des collègues là bas. Mais non, j’arrive à me détacher des choses qui sont hors de mon contrôle

    J'aime

  15. Daniel Pesch

    Attachement excessif porté à soi-même et à ses intérêts, au mépris des intérêts des autres.
    Considération exclusive de l’intérêt du groupe, chez tous ceux qui en sont membres.

    Définitions ? Mais de quel mot ?

    J'aime

  16. Daniel Pesch

    Je ne pratique pas l’insulte. Nom d’un parfum célèbre, c’est aussi, à mes yeux, un défaut, hélas ! très partagé :

    J'aime

  17. Autant je peux tout à fait comprendre qu’avoir une personnalité pareille en tant que cheffe d’un état détenant la puissance nucléaire et membre permanent du conseil de sécurité, ce n’est pas la panacée. Mais pour mettre ses plan à exécution, elle aura besoin d’un premier ministre conciliant, et donc d’une majorité parlementaire à la suite d’une victoire aux législatives qu’elle n’obtiendra assurément pas. Ca sera donc parti pour cinq belles années de cohabitation…

    J'aime

  18. Autant je peux tout à fait comprendre qu’avoir une personnalité pareille en tant que chef d’un état détenant la puissance nucléaire et membre permanent du conseil de sécurité, ce n’est pas la panacée. Mais pour mettre ses plan à exécution, il aura besoin d’un premier ministre conciliant, et donc d’une majorité parlementaire à la suite d’une victoire aux législatives qu’il n’obtiendra assurément pas. Ca sera donc parti pour cinq belles années de cohabitation…

    3 mots de changer…

    J'aime

  19. Observation du ciel et présage aviaire…
    Depuis hier matin, des martinets (souvent confondus avec les hirondelles) sont apparus dans le ciel de la région Auvergne-Rhône-Alpes, franchissant le 45ème parallèle après avoir propulsé leur cinquantaine de grammes par dessus l’équateur, le Sahara et la Méditerranée.
    Des martinets planent au dessus de nos têtes en ce jour d’élection …

    J'aime

  20. En attendant le dépouillement stressant de cette fin de soirée, « Le Monde » propose une réflexion intéressante sur le mode de scrutin uninominal à deux tours.
    Regrettant que ce soit réservé aux abonnés, on peut lire ce PDF qui n’est pas que franco-français 😉

    J'aime

  21. Arrghh ! Erreur de lien 😦
    C’est ici.

    J'aime

  22. Daniel Pesch

    Très intéressant.
    Il faudrait effectivement en finir avec les élections à deux tours, car les élus qui en sont issus ne sont pas représentatifs. D’autres pistes existent encore, par exemple une élection à un seul tour dans laquelle chaque électeur attribue de n à 1 points en fonction du nombre n de candidats ; celui qui obtient le plus de points est élu. Exemple : 2017, 11 candidats, chaque électeur attribue entre 11 et 1 point dans l’ordre de sa préférence à chaque candidat, sans pouvoir donner deux fois la même note ; au dépouillement, on additionne les points attribués à chaque candidats, celui qui obtient le plus de points est élu.
    On fait fait pareil, dans chaque circonspection, pour les députés (dont on diminue drastiquement le nombre).
    On supprime le sénat, les départements et les communes dès qu’elles sont regroupées (maximum 500 regroupements de communes pour l’ensemble du pays). Les assemblées régionales et communales sont élues à la proportionnelle (au plus fort reste) dans un scrutin de listes à un seul tour (on pourrait même envisager le « panachachage », c’est à dire le pouvoir pour chaque électeur créer sa propre liste en cochant les noms des candidats de son choix dans chaque liste en respectant le nombre de postes à pourvoir.
    Cumul interdit, bien sûr : une fonction, un homme ou une femme.
    Reste à trouver les moyens de révocations…
    Un constituante pour une 6è république ? C’est pour quand ?

    J'aime

  23. Ce que me disent plusieurs amis français, c’est que Macron sera président, certes, mais que rien ne pourra changer vraiment.

    Aimé par 1 personne

  24. D’où l’intérêt de cet article du Monde, non ?

    J'aime

  25. @Daniel, en toute amitié 😉
    Pas certain que l’on ait lu le même article !
    Peut-être est-ce dû à mon goût pour la lenteur ?

    J'aime

  26. Daniel Pesch

    C’est bien celui-là :

    Présidentielle : un autre mode de scrutin est-ilpossible ?

    La lenteur peut parfois avoir du bon… 🤗

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire à propos de cet article

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s